VIN ET LANGOUSTINES

Publié le par Emmanuel Delmas

 Langoustine.jpeg

 

Avec sa chair tendre, et gourmande, la langoustine, bien que de moindre taille que la langouste réclamera un vin blanc, élégant, tendu par une franche acidité, mais accepte également la compagnie de vins empreints de minéralité et selon sa taille, de volume plus charnus.

 

L'accompagnement jouera un rôle important, notamment dans le cas d'une sauce acidulée, par exemple. L'ensemble réclamera donc un vin qui saura proposer un vin au support acide suffisamment prégnant afin de ne pas se laisser secouer par la vivacité de la sauce. Au-delà de son acidité, c'est surtout l'énergie que le vin dégagera (le fond, entre fraîcheur, et minéralité) qui permettra un accord de valeur. 

L'échange n'en est que plus constructif entre la fraicheur et le tonus de l'acidité, et la gourmandise et la texture de la langoustine.

NB: plus la langoustine est épaisse, plus le vin devra se révéler charnu. Un vin dense a tendance à appeller à "croquer" dans la chair...sans oublier la présence d'une sauce acidulée ou non, pour contreblancer l'ensemble. Auquel cas, il faudra offrir un vin plus vif que proposé ci-dessous, notamment sur un millésime plus jeune, par exemple.

 

Idéalement:

Vins blancs emplis d'acidité, et d'expression aromatique. Idéalement, des vins vifs donc mais aux notes salines, sans pour autant rogner sur le fruit acidulé.

 

  • St Véran (Bourgogne)
  • Chablis (Bourgogne)
  • Valençay (Loire)
  • Irouléguy (Sud-Ouest)

 

Alternatives ou variantes:

vins blancs plus ronds, suaves, tapissant bien le palais. Néanmoins, optez pour des millésimes jeunes afin de préserver une belle acidité. Plus la langoustine sera grosse, plus le vin devra suivre en terme de suavité. 

 

  • Montlouis (Loire)
  • Côtes de Provence
  • Vin d' Alsace riesling, sylvaner
  • Limoux

 

 

 

Emmanuel Delmas    

 

 

newsletterLOGO.gif 

 inscription gratuite

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Commenter cet article

Antoine Mougin 12/11/2016 21:25

Bonjour Emmanuel

Dans un mois, je fais un grand dîner avec des amis et j'ai un Magnum d'un Chablis Grand Cru Blanchots (2006) ramené d'un voyage en Bourgogne.
Comme entrée pratique, je pensais faire des langoustines, avec un peu d'huile d'olive au citron de Menton et une salade. Pensez-vous que c'est un très bon choix ou me conseillez vous de garder la bouteille pour des plats plus importants ?

Emmanuel Delmas 13/11/2016 09:42

Bonjour, Cela me paraît très bien. Pensez aussi au Chaource, accord magistral!

BOULANGER 17/12/2015 09:33

A essayer également avec un Entre-deux-Mers, l'ami des fruits de mers.

Loïc 04/04/2014 11:01

Bonjour, je viens de tomber sur un dilemme. Je dois trouver un vin pour accompagner des lasagnes de langoustine et foie gras aux girolles, jus à loseille. Quel type de vin conseilleriez-vous ?

Emmanuel Delmas 04/04/2014 11:06

Bonjour!

Pas simple du tout...un vin blanc relativement charnu, de type finement oxydait. Idéalement un peu évolué. Un blanc sudiste par exemple, tel un grenache gris sur des schistes, ou pourquoi pas un Limoux (Mouscaillo, ou encore Gilles Azam par exemple). Riches, de bonne fraîcheur, ils soufflent le chaud et le froid, cela me semble idéal.

Patrick Maclart 12/12/2013 16:25


 


Pas si facile que ça. La langoustine est iodée, forcément, mais aussi viandée. Je tâcherai de trouver un compromis. Sans lire l'article (pour voir si je suis loin de ton goût), je pars sans trop
d'hésitation sur un Chablis premier cru avec un peu de largeur, un Fourchaume serait bien. Ou alors un vin de la côte qui donne dans la minéralité. Je vois bien le Rully "la Barre" de
Ninot mais aussi un Auxey d'Agnès Paquet, voire un Santenay blanc de chez Antoine Ollivier. En voilà une belle brochette d'obus de 75 !

Pierre 11/12/2013 18:13


Bonne idée d'aborder tous ces alliances mets vins à cette période! 

Paul Manse 30/12/2012 12:38


Montlouis et St Veran ds la cave . Manquent plus que les langoustines .

Miléna 30/12/2012 11:21


Vermentino di Sardegna (Alghero)

Pétrus 01/12/2012 18:26


Sylvaner plus rond ? Il dépend...vraiment !

gérard 19/10/2012 16:49


Un peu d'originalité sans se ruiner et en se régalant avec un pinot beurrot, appelation locale du pinot gris, provenant d'une IGP Côtes de La Charité, en provenance du domaine Serge Dagueneau et
filles de Pouilly sur Loire. Vin remarquablement fait, mais assez confidentiel et recherché par la clientèle locale de ces excellents vignerons.

Emmanuel DELMAS 19/10/2012 17:31



Très bonne idée, je la retiens ! Et à déguster ! Pinot beurrot que l'on retrouve aussi en Bourgogne, non loin de là ,-)



laurent2loraine 18/10/2012 00:10


Un picpoul de pinet ou un chinon blanc en alternative

Sol-Ange Létourneau 17/10/2012 15:20


Moi je prends souvent un Vouvray, un pinot blanc, ou gris. J'aime aussi vos alternatives Montlouis et Sylvaner, je préfère les vins suaves. Et des langoustines sur le BBQ, avec un chateuneuf
du pape blanc.

Jérôme Meyer 17/10/2012 15:01


Bien sûr, il faut l'être un minimum ! Ceci-dit, cela reste un avis objectif ;-)

Domaine Jérôme Meyer 17/10/2012 14:26


Je suggère mon Riesling Grand Cru Moenchberg 2011 !

Emmanuel DELMAS 17/10/2012 14:27



Cela fait un peu chauvin ,-)



Lecoindesvins 17/10/2012 11:36


L d'Or, Muscadet par Luneau Papin !

Emmanuel DELMAS 17/10/2012 11:39



Par exemple !