CONSERVATION DU VIN

Publié le par Emmanuel Delmas

 

 

 

 

 

 

Voici sans doute une des questions les plus fréquemment posées.Comment conserver un vin, de façon optimale ? Il semble évident que lorsqu’on est amateur, ou connaisseur en vins, nous sommes amenés à conserver des bouteilles en cave.

 

 

CONSERVATION DU VIN

 

 

 

Vu le temps consacré à l’achat de flacons, l’investissement demandé, il est essentiel avant tout de posséder un endroit propice à la mise en sommeil, et par la même, au confort du vin. Il va sans dire que de leur condition de conservation dépendra la qualité future de la dive bouteille.

 

 

 

QUELLES CONDITIONS POUR LE VIN ?

 

 

                                    

 

 

 

 

Le calme, et la sérénité

 

La cave sera entreposée dans un endroit stable, sans vibrations, autant dire loin des lieux de passage du métro, des transports en commun, par exemple, ou même d’un ascenseur, en appartement.

 

 

Une douce température

 

Le vin apprécie les températures oscillant entre 11 et 15 degrés.

Plus la température de la cave sera élevée, plus le processus de vieillissement sera accéléré. Et autant dire pas de la meilleure manière. Eviter surtout les brusques écarts de températures, entre l’hiver et l’été. Le vin est fragile, respectez son sommeil.

 

newsletterLOGO.gif inscription gratuite

Le vin, élément vivant a besoin de sérénité, de calme et de conditions parfaites afin qu'il puisse s'étoffer, se pâtiner, puis se fondre dans le temps.

 

Une hygrométrie certaine

 

L’humidité est une donnée vitale pour le vin, afin de protéger l’étanchéité du bouchon.

Entre 70 et 90% d’hygrométrie, voilà l’idéal. Pas assez humide, le bouchon sèchera et laissera passer un peu d’air, ce qui tuera à petit feu le liquide si précieux

Trop humide, le vin n’en souffrira pas, en revanche, les étiquettes, en paieront le prix fort.

 

 

Les odeurs

 

Le vin ne supporte pas de devoir s'associer avec des odeurs déstabilisantes. Les bidons d'essence, les épices,ail, ou encore les produits d'entretien, décapants ouverts.

Le vin demande respect, et une certaine neutralité même au niveau des odeurs,afin de pouvoir s'offrir au mieux.

 

 

La lumière

 

La lumière est un ennemi terrible pour le vin. Ainsi, le vin de Champagne, notamment souffre parfois du fameux "goût de lumière", dont j'avoue être curieux du résultat.

 

 

 

 

CONCLUSION

 

 

On peut aisément constater qu'il n'est jamais simple de réunir toutes ces conditions de vieillissement. Cependant, afin de profiter au mieux de ces bouteilles, il est important de prendre particulièrement soin de son lieu de vieillissement de ses bouteilles.

 

En ville, il est d'autant plus délicat de s'offrir ces conditions de garde.

 

NB: Pour en savoir plus sur la dégustation de vin, n’hésitez pas à vous inscrire pour suivre l’un des cours d’oenologie de Prodégustation, la société pour laquelle j’interviens comme formateur sur Paris. www.prodegustation.com

 

 

newsletterLOGO.gif inscription gratuite

 

 

Emmanuel Delmas

 

 

Commenter cet article

philippe 07/10/2015 19:14

Bonjour Emmanuel, je rentre en contact car j'ai très envie de m'offrir une cave pour y ranger mes vins de garde. Le choix s'avère très délicat lorsque je vois tous les problèmes liés à la technologie qui ne cesse de tomber en panne alors que l'on doit s'inscrire sur du long terme. J'hésite aujourd'hui entre une cave électrique (banal) et un produit que j'ai découvert, pour lequel je n'arrive pas a trouver de défaut!!!! Il s'agit d'un casier en argile (totalement naturel) qui se superpose pour faire l'armoire que l'on veut (taille)(prix) qui s'appelle "argicru". Le fabricant à testé son produit en chambre climatique et je trouve le résultat impressionant.... naturellement ce casier assure : régulation thermique + régulation hygrométrique + obscurité + aucune vibration car pas de moteur et encore d'autres vertus!!!!! qu'en pensez vous, votre avis m'intérrèsse, vous pouvez le voir en tapant www.argicru.com . Merci d'avance pour votre avis

Emmanuel Delmas 13/02/2016 19:42

Avez vous une photo qu'on voit un peu à quoi cela ressemble ?

Stéphane 13/02/2016 19:37

Bonjour Philippe
J'ai découvert aussi cette technologie qui a l'air super, peut-être trop... Je m'interroge sur la dimension du casier : 10cmx10 cm, 15x15 ? (je parle pour les bouteilles de 75cl car il y a aussi un modèle pour les magnums). Je suis allé sur le site de la société où je n'ai pas trouvé la réponse. Juste que la livraison se fait à la palette de 108 casiers (mais je pense qu'il est possible d'en commander moins) et que la palette fait une tonne ! donc un tout petit moins de 10 kg le casier ! Cela me semble extravagant. Quelqu'un en appartement ne peut pas faire supporter un tel poids à son plancher. J'ai dû mal comprendre. Aidez-moi car sinon je serai très tenté.
Merci
Stéphane

Virginie 16/08/2015 10:44

Bonjour Emmanuel,
Et merci pour cet article... Je m'interrogeais sur le fait que en cave, les bouteilles sont conservées à l'horizontale.
Un de mes amis a eu l'idée de creuser un trou dans son jardin pour y mettre ses bouteilles à l'abri de la chaleur et de la lumière. Seulement, quand il les a sorties, j'ai vu qu'il les avait mise à la verticale. Cela a t'il une incidence sur la conservation du vin et si oui, laquelle? Merci

Emmanuel Delmas 16/08/2015 11:41

Oui, c'est un problème ! Le bouchon doit absolument rester en contact avec le vin afin qu'il évite de se dessécher. Puis l'air pénètre dans les bouteilles et là commence les problèmes d'oxydation puis de madérisation. Cela commence avec la coulure, qui colle au niveau du goulot... A l'horizontale, pas de problèmes de desséchement du bouchon, et la conservation est donc idéale.

Marco 23/04/2015 17:27

Voilà un article complet et utile. Cela me rassure même un peu, avec ma cave qui à un taux d’hygrométrie compris entre 90 et 95%, j'avais peur que le vin puisse en souffrir. D'après ce que dit Emmanuel ce n'est pas le cas, mon vin peu donc vieillir tranquillement !

Emmanuel Delmas 23/04/2015 18:24

Faut juste faire attention aux étiquettes et bien vérifier l'état des bouchons, dans ce cas.

Bernieshoot 23/04/2015 16:17

des conseils très pertinents

Emmanuel Delmas 23/04/2015 16:57

Merci!

Pierre-Yves MICHEL 18/07/2010 13:49



Amusant que tu parles d'Au Bonheur du Vin, j'y étais en stage il y a quelques années au moment de la création de la boîte... Je sais pas si la même équipe est toujours en place mais je me
rappelle que l'ambiance était excellente... avec de belles perspectives de développement.....


Pierre-Yves



@lain 15/12/2007 11:20

BonjourVous parliez dans l'article qu'un vin doit être conservé sans lumière. Est vraiment dans le noir ou une petite fenêtre, discrète peut-elle être ouverte.C'est mon cas. J'ai aménagé dans ma maison (ancienne, mur de 40 cm) un espace cave isolé des murs et du plafond, j'ai mis une toute petite fenêtre, des casiers en pierre de provence qui s'emboîtent et donnent l'aspect ancien et j'ai rajouté une climatisation qui me conserve le vin à température constante (environ 12°). Le peu d'hygrométrie sera rapporter par une petite fontaine à eau.Je pense qu'il y a peut-être des failles dans mon montage, la fenêtre ? Pourrirez vous m'en dire plus ?Merci et bonne journée@lain

Emmanuel DELMAS 15/12/2007 12:31

Bonjour,La lumière peut poser des problemes, si elle se révèle garessive. Sur les étals des supermarchés, par exemple, où le néon leur faut très très mal ! En revanche, pour une lucarne, où la lumière du jour se fait douce, le risque est nul, vous ne risquez pas grand chose.Cette lumière étant naturelle, et j'imagine limitée, vos bouteilles n'en seront pas gêné.Cordialement,Emmanuel D

Patrick 27/08/2005 18:03

Deux autres données primordiales quant à la conservation du vin :
-la lumière, ou plutôt son absence : une bouteille de champagne peut être "flinguée" en quelques heures seulement si elle est exposée à une lumière crue.
-les odeurs : jamais de cohabitation dans la même pièce de vin avec de l'ail, des poireaux, une cuve de fioul, l'essence de la tondeuse, etc...
Bonjour Patrick,
Oui, tu as tout à fait raison, j'ai omis ces 2 points essentiels.
La lumière, surtout sur le champagne, et ce fameux goût de lumière. Je n'ai jamais eu à en tester, d'ailleurs.
Je serai curieux de connaitre le goût que cela peut rendre. As tu déjà eu affaire à une bouteille de champagne en souffrant ?
Quant à l'odeur, il va de soi, que les bidons d'essence, les gousses d'ail, les légumes, et autres produits ménagers ne vont pas de pair, avec le vin.
Merci Patrick pour ces précisions.

zaza 26/08/2005 19:57

Merci pour ces précieuses informations très claires.
Réponse d'Emmanuel:
Merci pour ces compliments, cela donne envie d'en faire plus.

de clermont 26/08/2005 10:35

Bonjour M delmas
Ce matin après notre dégustation qui a tourrrné au vinaigre, les esprits s'échauffant rapidement sous l'emprise de la colossale quantité de kir et de Cairanne, ingurgitée, nous avons très, très mal à la tête, avec la désagréable sensation d'avoir les cheveux qui poussent à l'intérieur.
Avez vous un réméde pour nous soulager?
Bien à vous
Hervé de clermont
Réponse d'Emmanuel:
Un remède ?
Simplement être plus raisonnable, boire avec modération est le meilleur moyen.
Toutefois, je constate que le kir a dû en être responsable.Le remède ? je cherche. Sois, en soignant le mal par le mal, soit, un bon jus de tomate, et vous êtes reparti de plus belle.

de clermont 26/08/2005 10:01

bonjour m Delmasssss

penglobe 26/08/2005 08:07

Merci pour ces précieux conseils!