CHATEAU MANGOT, ST EMILION

Publié le par Emmanuel DELMAS

IMG01202-20100827-1428

 

Propriété méconnue de 37 hectares, à St Etienne de Lisse, tout près du château Faugères, le château Mangot est riche d'une histoire initiée au début des années 50 par le couple Simone et Jean Petit. Ce sont une vingtaine de parcelles acquises au fil du temps reprises par leur fille Anne-Marie et Jean Guy Todeschini en 1989. Un gros investissement foncier, 2 fils Yann et Karl Todeschini passionnés, et voilà comment un domaine jusqu'alors méconnu peut se révéler aux yeux du monde. Eclairage...!

 

 

Site Château Mangot, Château la Brande
33330 Saint Etienne de Lisse
Tél : 05.57.40.18.23
Fax : 05.57.56.43.97
 

 

 

Une longue histoire certes débutée voilà quelques siècles. Néanmoins tout fut vraiment initié en terme viticole au début des années 50 sous l'impulsion du couple Petit. En 1989, Anne-Marie Petit et son mari Jean Guy Todeschini reprennent les rênes des vignobles Petit.

Ils entreprennent un gros travail foncier. Après de lourds investissements fonciers leurs 2 fils, Yann et Jean Karl poursuivent un vrai renouveau.La rénovation de la cuverie, quant à elle se fit entre 2000 et 2001.
 

 

DE 1990 à 2000, DE GROS TRAVAUX FONCIERS

 

IMG01205-20100827-1706.jpg

Les terrasses constituées récemment, au fond.

 

De 1990 à 2000, les propriétés (Château Mangot en St Emilion et Château la Brande en Castillon Côtes de Bordeaux) s'étalent sur 60 hectares. Une partie des vignes (environ 40%) sont arrachées puis replantées. Un gros travail de palissage s'opère tout naturellement, afin de permettre notamment une meilleure photosynthèse et le passage des tracteurs légers.


En 1994, les vignes classées en St Emilion grand cru représentaient 10 %, progressivement ce taux augmente. Pour atteindre en 1999, 100 %.
 

  UNE GAMME BIEN DEFINIE

 

En 1996, création de la gamme actuelle:

-Chateau la Brande en Castillon, 80 à 100 000 bouteilles par an
-Chateau Mangot, Grand cru 80 à 120 000  bouteilles
-Cuvée Quintessence 5 à 20 000 bouteilles

-Gamme Todeschini depuis le millésime 2008


70, 85 et 100 % merlot, par cuvée. Depuis, ces 15 années, 1 hectare à 2 hectares en rotation.

 

 

 

2 FRERES POUR UN VRAI RENOUVEAU

 

 

Karl Todeschini

 

IMG01204-20100827-1625

Karl a 28 ans mais déjà une solide expérience tant aux chais qu'aux vignes, où il aime y passer son temps.

 

Son parcours:


Ouvrier dans les chais à Ausone en 2004, au Château Clarke en 2003. Puis Karl Todeschini file en Californie en 2005 durant 1 an rejoindre Pierre Seillan au domaine Vérité en Sonoma Valley, propriété du milliradaire Jess Jackson. Son "La Joie" par exemple fut noté 100/100 pour son 2007.

Karl rejoint une des propriétés toscanes de Mr Jess Jackson 2 ans et demi durant, comme responsable technique,  au Tenuta di Arceno (130 ha , 400 à 600 m d'altitude).


Et c'est ainsi, affûté que Karl revient au domaine en Avril 2008.

 

Yann Todeschini

 

_DSC0103.jpg3 générations se contemplent (Mr Petit, Yann Todeschini, Mr Jean Guy Todeschini, Karl Todeshini)

 

Yann joue un rôle plus axé sur la communication, et la gestion des commandes, des clients et du marketing. Avec Karl ils forment un duo d'une vraie complémentarité. Néanmoins, sa passion pour le vin étant sincère, Yann aime participer au travail et suit celui-ci constamment, d'autant plus qu'il est avant tout ingénieux viti-oeno.

Toutefois, par respect pour Karl et aussi par pudeur, Yann ne veut surtout pas imposer quoi que ce soit à Karl. De fait, Yann et Karl travaillent de main de maître et leur complémentarité, leur entente fait grand plaisir à voir. Il est à noter que Yann gère la partie vinification extraction, par exemple.

 

  Yann a notamment travaillé au Napa quelques mois en 2005. Stages négoce export et marketing.

 

 

 

CONDUITE DE LA VIGNE

 

SANY0071

  37 ha en St Emilion grand cru (photo) et Château la Brande en Castillon Côtes de Bordeaux, 25 ha.

 

 

La culture raisonnée est de mise depuis 1992, et tend vers une culture bio. Ce qui implique une vraie rigueur à la vigne, avec labours, aucun désherbage chimique.

Karl aime passer son temps à la vigne, et fait son maximum afin d'extraire de ses sols le meilleur. Tout cela a dû passer par un gros travail foncier, un bon drainage, replantation de cépages et de porte-greffes en adéquation avec leur environnement.Egalement un rehaussage du palissage.

 

Malgré l'importance de surface des 2 domaines regroupés, il est nécessaire de se rendre sur le terrain afin de constater l'excellente tenue des vignes et l'intransigeance avec laquelle nos 2 frères travaillent.Là, vous constaterez à quel point les vignes reflètent une excellente santé, à quel point l'herbe est belle et verdoyante, les haies vivifiées. Sans oublier le travail de titan que réclamait le rétablissement de terrasses. Tout ce travail de fond doit se poursuit avec un autre travail au chai.

 

 

L'encépage au domaine est constitué à 85% de merlot, 9% de cabernet franc, et 6% de cabernet sauvignon.

 

 

LES ELEVAGES

 

IMG01206-20100827-1727.jpg

 

Si dans les vignes, le travail est évident, il n'en reste pas moins que l'élévage permet d'en souligner toute l'essence sans marquer les vins. Dans une région propice aux élevages longs et marqués, il n'est jamais très facile de trouver son point d'ancrage.

La tentation peut être grande de vouloir trop en faire, de faire bénéficier les vins d'élevages intenses. Pourtant au Chateau Mangot, on sent que le bon sens prime.

 

IMG01208-20100827-1730Le fameux tableau de bord des cuves thermo-régulées, Karl et Yann.

 

Afin de préserver le fruit qui s'échappe à merveille des jus, les vins profitent de cuves inox thermo-régulées. La vendange est écoulée par gravité, et les vinifications se font entièrement en fûts de chêne français choisies avec grande attention.

 

 

IMG01210-20100827-1732.jpg

Les fûts de chêne neufs français, au château mangot

 

 

 

LA DEGUSTATION

IMG01211-20100827-1735.jpg

 

Dégustation opérée in-situ en compagnie de Karl en Yann. Les vins malheureusement se goûtaient mal, faute à des températures extrêmement élevées la veille (38°c), et temps orageux en jour feuille le jour-même, fin Août.

Vins que j'ai re-dégusté voilà 1 semaine en totalité, dans d'excellentes conditions.

 

Château La Brande 06, Côtes de Castillon
Vignes de 32-35 ans, 70% merlot, 20% franc, 10% sauvignon
Elevage de 60 % bois, 40 % cuve, 20% neuf
8

Nez plaisant sur le fruit noir, les épices et les fleurs.
Belle ampleur, bouche soyeuse reposant sur une jolie matière, et de fins tanins

***(*)

Château La Brande 08, Castillon Côtes de Bordeaux 
13 mois d elevage.
8,50 €

Nez dense, fruit noir à l' eau de vie, à maturité, minéralité, noyau (amande)
Bouche droite sur le fruit et la gourmandise soulignée par des tanins fermes mais gourmands. Rétro finement torréfiée.

****

Château Mangot 2008, St Emilion Grand cru


Nez intense et gourmand sur le fruit noir bien mûr, le minéral, la pulpe de fruit et une touche juste suggestive d'élevage.

Bouche suave, sur le fruit gourmand, s' alignant sur une bonne matière. Finale ferme, malgré de beaux tanins. Bonne persistance, touche d' élevage gourmande et bien intégrée à la matière.

****

 
Chateau Mangot 05 St Emilion Grand cru
85 % merlot, 9% cabernet franc, 6% Cabernet sauvignon
Sol calcaire

Nez s' exprimant sur le minéral (terreux), la prune cuite, le réglisse et le menthol.
Bouche gourmande reposant sur une silhouette plus longiligne que dense. Milieu minéral, porté en longueur par une belle fraicheur, de tanins fermes. Excellente persistance bénéficiant d'un élevage idéalement intégré là encore, malgré une rétro légèrement chaleureuse.

*****

Chateau Mangot 07, St Emilion Grand cru
35-37 ans, âge moyen des vignes


Nez plus torrefié, tabac et café. Bois prenant, et marquant au nez.
La bouche est plus linéaire au milieu marqué par les notes torréfiées. La finale révèle un joli jus, et des tanins fins.Belle persistance torréfiée.

***(*)


La prise du bois sur ce millésime surprend, étonne même, mais sait se révéler pourtant séduisante.

 

Château Mangot "Quintessence", St Emilion Grand cru 05
Parcelle de 55-60 ans

Nez de fruit mûr, réglissé, au boisé fondu, minéral
Bouche soyeuse reposant sur un joli volume. Milieu de fruit à noyau, chaleureux et minéral. Fermeté minérale soulignant une excellente prise de bois.

****(*)



Château Mangot "Quintessence", St Emilion Grand cru 2002

Nez plaisant sur le fruit frais, les fleurs et le minéral, boisé bien fondu.
Bouche linéaire, d' une matière souple, à la finale plus juteuse que ferme. Fondu, bois présent, touche légèrement végétale.

****


Château Mangot "Todeschini" 08 St Emilion Grand cru
40% cabernet franc, 30% merlot et cabernet sauvignon

Vin vinifié et élevé intégralement en fûs neufs de 400 L.Elevage de 14 à 16 mois dans les mêmes fûts.


Nez vanillé, de fruits noirs, chocolaté et réglissé et d'épices douces et de prune.
Bouche ample, dense et finale arrondie sur le fruit et aux tanins fins pour un vin révélant un beau confort de bouche grâce à une belle touche soyeuse.

****(*)

 

 


CONCLUSION

 

conclusion

 

Sur le terrain les soins apportés à la vigne, ainsi que le gros travail foncier établi offrent une très belle base de travail aux domaines Mangot et la Brande.

Concrètement, à la dégustation les vins se révèlent dans leur catégorie bien dessinés, et gourmands. Ceux de Castillon révèlent de belles silhouettes fines, juteuses et gourmandes. Les Mangot expriment davantage de puissance apportée par un joli fruit et une minéralité révélée, pour un grand confort de bouche.

Le fruit reste le point d'orgue, relayé par une minéralité prometteuse. La cuvée Todeschini, plus marquée et infusée met l'accent sur l'élevage abouti presque perfectionniste qui prend à mon sens le dessus sur l'expression du fruit et du minéral. Mais dans son registre, il est remarquablement bien travaillé.

En conclusion, des vins reposant sur de jolis socles, profitant à plein de cet intelligent travail foncier et cultural. Ce qui me laisse dire qu'en continuant sur ce chemin-là les vins devraient gagner en profondeur et en définition. Voici donc une propriété, pardon 2 propriétés à suivre de près...

 

 

 

Emmanuel Delmas

 

 


MA DEUXIEME VISITE AU DOMAINE 

 

 

 

2541

(Dans les vignes avec Karl Todeschini) Photo:©MJ

 

Ayant déguste récemment les vins du domaine au salon des vignerons indépendants avec Fabrice, et déçu par le comportement des vins à ce moment précis, l'occasion d' une autre visite sur place était nécessaire. Le boisé des vins dégustés au salon me semblait tout comme à Fabrice bien marqué. Bien loin de ce que j'avais dégusté jusque là, au domaine ou ailleurs.Et chacun sait a quel point le boisé a tendance à vite me fatiguer.



Connaissant l'approche de Karl Todeschini je ne pouvais qu' être étonné, surtout que je connais bien les vins du domaine suite à ma visite l'année dernière. Néanmoins je ne suis pas de ceux ayant des avis définitifs, surtout en matière de vins. J'ai ainsi ouvert récemment une bouteille de château Mangot qui dégustait autrement mieux. Comme quoi, il ne faut jamais se fier à une seule dégustation.

Lors de ma visite sur place voilà 18 mois j'avais grandement apprécié la personnalité des vins de Karl. Du fruit, du fond, de belles assises et de la fraicheur malgré des matières plutôt denses. Ici le compte rendu et la vidéo.

Hier nouvelle visite au domaine et toujours autant de plaisir a partager avec Karl. Affable, pointilleux et surtout ouvert d'esprit, il insuffle une vision intelligente au domaine et offre des vins délicieux.
Ma petite déception née sans doute de conditions de dégustation inadaptées, fut vite évanouie. Cependant je fus forcement très vigilant eu égard aux traces des boisés. Histoire de...

 

 

Eclairage avec cette dégustation

In situ le 7 Janvier 2012

 

2222

Photo:©MJ
 

 

 

Chateau la Brande 09, Castillon Côtes de Bordeaux

Nez fin, sur le fruit noir, juteux, épices, ensemble subtil.
Bouche gourmande, fruitée et pulpeuse. Finale tendue, sur des tanins fermes.

Retro torrefié.


****

Chateau la Brande 2010
Soutire 1 semaine avant

Nez de cerise, de mûres, myrtilles. Fruits macérés, et épices en fond de nez.
Bouche droite, harmonieuse, oscillant entre les fruits et le boisé fin.Belle tension, fraiche.

****(*)

Château Mangot 09, Saint Emilion grand cru

Nez plaisant entre prune chaude et fruit féetri. Boisé fin, épices douces.
Bouche fraiche signalant une belle trame droite, soulignant des tanins fins. Belle persistance fraiche.

****(*)

Château Mangot, Saint Emilion grand cru 2010
100% merlot


Nez profond, fruits rouges chaleureux, réglisse et épices.
Bouche complète, dense relatant le fruit cuit englobé d'un boisé raffiné. L'ensemble se conclut sur des tanins joliment appuyés. Prometteur.

*****

Château Mangot "Quintessence" 2009

Nez orienté sur le bois au 1er nez. A l'aération, chocolaté (mise Juillet), cerise chaude. Epices douces et touche florale.
Bouche chaude, gourmande de fruits. Finale riche soulevée par des tanins appuyés, à la finale fraiche.Petite rectitude finale.

 

Le chaud et le froid se côtoient à merveille ici!
 

 

*****

 

Château Mangot "Quintessence" 2010

Nez retenu, floral et fruit pulpeux.
Bouche complète, charnue et bien étirée, entre fruité et épices. Finale fraiche et tendue, un peu anguleuse, légère sensation d'alcooleux. Dissocié en l'état. Rien de grave, à ce stade d'évolution.

*****(*)


Château Mangot "Quintessence" 2005
Vignes de 85 ans

Nez finement boisé, aftereight, réglisse, épices, eucalyptus.
Bouche rectiligne et droite sur le fruit noir, la finale épicee repose sur des tanins bien appuyés, fraicheur tendue et persistante.

*****

 

IMG02416-20120107-1512

 

Château Mangot "Todeschini" 2009

Cuvée classieuse, à la trame riche et confortable de laquelle le boisé se révèle bien intégré et un fil conducteur bien interpreté. Malgré sa puissance, le vin séduit par son raffinement.

 

*****(*)

 

DEGUSTATION SUR FUTS

 

IMG02419-20120107-1555

 

Toujours très instructive, les vins dégustés sur diverses pièces permettent d'avoir une idée de la chair du vin, et de l'implication des notes boisées selon le fût utilisé, et les tonneliers. Dans l'ensemble, les vins sont charnus, et les boisés bien intégrés, parfois même digérés. Un travail de précision réclamant rigueur et patience.

 

 

PETITE ANALYSE FINALE

583.jpg

Photo:©MJ

 

Rester humble est essentiel, et à l'écoute vis à vis du vin et du vigneron. Que les vins se goûtent mal un jour arrive. Mais ayant déjà été au domaine, et connaissant le travail méticuleux de Karl Todeshini, sans oublier Yann son frère, cette visite a eu pour valeur de confirmer l'étendue du travail de ce domaine. Les vins s'offrent bien en chair certes, mais surtout séveux et et même ciselés dans les finales. Des vins à belle teneur de buvabilité relayant des persistances fraiches et tendues. Nous ne sommes certainement pas dans le consensuel, ni même la démonstration de force qu'on a tendance à trouver ci et là, non loin. Le millésime 2010 me semble contenir plus de fraicheur, et surtout plus complet que les 2009. A suivre donc de très près. Un joli moment passé.

 

 

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Château Mangot, à Saint-Emilion

Commenter cet article

alex 14/10/2014 19:50

Qu'est ce qui m’amène ici 4 ans après la parution de ton article sur le Château Mangot mon cher Emmanuel !!!??? et bien c'est une recherche sur google... pourquoi ?
Je t'explique : en ballade dans ma sombre ville natale du nord de la France dont je ne citerais pas le nom ici, je décide d'aller faire un tour dans un discount connu pour vendre du vin, des stocks trouvaient on ne sait où mais parfois, enfin certains le dise, on peut y trouver de "bonnes affaires"...
ma trouvaille : un château "la Roche" Mangot saint-émilion grand cru 2002... mais pourquoi "la Roche", sur le net on trouve pas grand chose sur ce vin.. pourtant, les indications sur l'étiquette sont sans équivoques : Vignobles Jean Petit, viticulteurs à Saint-Étienne de lisse... je ne pense pas que ce soit un fake, ou faut m'expliquer !!!
enfin bref... premier nez de la fraise, genre bonbon ou yaourt mais de la fraise, un léger boisé mais vraiment léger, deuxième nez je sais pas je suis passé à la dégustation de suite.... en bouche le fruit rouge est encore frais, le boisé est léger, les tanins présent mais pas en grande quantité, et fondu, plutôt fin à mon humble avis... ensuite avec le temps, le temps de se faire des toasts au pâté et une tranche de pâté en croûte... les saint-émilions peuvent-être pas mal avec la charcuterie quand même, c'est leur légèreté qui le permets je pense, leur dominante Merlot et leurs tanins patinés peut être... ensuite donc, des notes torréfiés : café, moka... et à l'aération, du végétal, le poivron est pas loin il me semble...
Voilà, du plaisir avec cette trouvaille inconnu au bataillon, et pour une petite dizaine d'euros... mais quel était son prix "pas discount" ? ai-je fait une affaire ? peu importe, un saint-émilion grand cru à ce prix ça ne doit pas être de l’arnaque non ?

fabricant cuve inox 13/10/2010 07:57



Chateau Mangot 05 St Emilion Grand cru, Vin très aromatique fruité et éclatant 



Arnaud Daudier de Cassini 11/10/2010 19:51



J'aimerais visiter l'interieur, ça doit etre quelque chose !!!



Marilyn Johnson 11/10/2010 19:50



Arnaud, je détiens un scoop qui va vous scotcher. Vendredi sur i♥ St Emiliion! Je rencontre Silvio Benz demain .



Arnaud Daudier de Cassini 11/10/2010 19:48



Je suis passé devant ch Mangot hier, en fait je voulais voir le nouveau chai de faugère terminé... impressionant...



Emmanuel DELMAS 11/10/2010 19:49



En effet, Arnaud ce chai est impressionnant !



Marilyn Johnson 11/10/2010 18:59



Je les ai couvertes à plusieurs reprises .Bien, millésime exceptionnel.



Marilyn Johnson 11/10/2010 18:57



J 'ai pensé à toi et à Anne Lo!!!!!



Emmanuel DELMAS 11/10/2010 18:57



J'imagine !! Comment va Alain, et ses vendanges ?



Marilyn Johnson 11/10/2010 18:55



J'étais à Fonroque ce matin.



Marilyn Johnson 11/10/2010 18:50



Parce que mous sommes sur le même front !



Emmanuel DELMAS 11/10/2010 18:50



Alors oui ! Et nous n'en sommes qu'au début alors !
Vont suivre Pierre Bernault, Alain Moueix et Arnaud Daudier de Cassini.Les vidéos suivront chaque reportage le Vendredi.



Marilyn Johnson 11/10/2010 18:47



Hahahaha !!!! Oui ta télé !
Manu , très bon reportage. Intéressant de confronter nos 2 approches !



Emmanuel DELMAS 11/10/2010 18:47



Pourquoi "confronter" ?? ;-)



Latino Sabrina 11/10/2010 18:38



Cuginone!! il chateau mangot 99 è stato degustato anche a capri al quisisana alla manifestazione poker e vino...quanto è piccolo il mondo...bisous bisous



Laurent Baraou 11/10/2010 18:35



Mangot déjà détaillé par Marilyn et Lolo avant que Manu arrive avec sa gross télé ;)



Emmanuel DELMAS 11/10/2010 18:45



Quelle télé ?? Suis venu tout seul comme un grand...:-)



Bruno Besson 11/10/2010 18:32



C'est bon ou pas alors!!!



Emmanuel DELMAS 11/10/2010 18:33



Très bon l'ami, et la progression ne fait que commencer.
Lis l'article ! Pffff....,-)



Meilleures bouteilles de vin 11/10/2010 11:35



Vins de Château Mangot et La Brande à retrouver sur notre site!
Nous contacter pour plus d'informations.