LE VIN ET LA CANICULE

Publié le par Emmanuel Delmas

Les très fortes chaleurs, les canicules mettent à rude épreuve vos bouteilles de vins...mais qu'en est il vraiment?

Les très fortes chaleurs, les canicules mettent à rude épreuve vos bouteilles de vins...mais qu'en est il vraiment?

La canicule s'installe durablement, le temps d'une semaine sur toute la France ! Seul un petit coin d'irréductibles résiste aux assauts insoutenables de la chaleur sur la pointe nord-ouest de notre si beau pays. Avec cette chaleur, nos bouteilles de vins sont en grande souffrance...alors, quel impact peut avoir une telle chaleur sur elles ?  (photo ©vinoptimo)

LE VIN ET LA CHALEUR...

 

Les bouteilles de vins ont besoin de conditions calmes, et propices pour un bon sommeil réparateur. Une fois passée la mise en bouteille, étape toujours très déstabilisante pour vos vins, ceux-ci auront besoin de temps et de calme afin de se remettre tranquillement en place

 

Si vous avez acheté vos vins dans une cave, ou ailleurs, ceux-ci ont donc pu déjà digérer cette première étape. Cependant, là encore, il va falloir les garder au calme quelques jours avant de les déguster. 

 

Après un long transport, là aussi il faudra les préserver tranquillement dans la cave, mais la durée sera prolongée, de quelques semaines. 

Servir les vins à la bonne température...pas simple lors de canicules.

Servir les vins à la bonne température...pas simple lors de canicules.

La chaleur accélère le processus de vieillissement du vin. Malheureusement, jamais dans le bon sens, puisque celui-ci souffrira grandement, et risque une oxydation prématurée. Sur une longue période, le bouchon risque de s'assécher, la coulure survient...et tout peut se précipiter...

LA CANICULE, QUEL IMPACT SUR LE VIN ? 

 

 

Le véritable risque pour vos vins reste notamment les brusques changements de températures, surtout si ils sont fréquents.

 

LE VIN VIT AU RYTHME DES SAISONS...

 

Le vin a besoin de calme afin d'évoluer en douceur, à son rythme, qui suit celui des saisons. Ce n'est donc pas pour rien qu'à chaque changement de saison, il est recommandé de changer la température de vos caves d'un ou deux degrés, afin justement que vos vins se calent sur les températures naturelles propres aux saisons. À ce rythme-là, les changements de températures sont parfaits...naturels. 

 

MAIS...ATTENTION AUX FORTES CHALEURS

 

Le gros problème réside lorsque les changements de températures sont brusques et fréquents, et s'étalent sur de longues périodes. La chaleur accélère le processus de vieillissement du vin. Ce qui, à l'heure où les vins se retrouvent trop jeunes en rayonnage, ou en cave pourrait sembler bénéfique...cependant, le vin aime prendre le temps nécessaire à son épanouissement, tout naturellement. 

 

Lorsqu'une forte chaleur apparait, nos bouteilles souffrent assez rapidement. Une montée brusque des températures stoppent leur sommeil, et les perturbe sérieusement. Ses molécules et tout ce qui constitue son ossature (alcool, acidités, tanins, sucres résiduels...) sont assez perturbés...surtout à long terme.

 

La coulure...indissociable des fortes chaleurs et de la sécheresse au long cours...

La coulure...indissociable des fortes chaleurs et de la sécheresse au long cours...

LA COULURE, UN SYMPTÔME TYPIQUE D'UNE BOUTEILLE EN SOUFFRANCE

 

 

Lorsque la chaleur s'installe longuement, que les changements de températures sont brusques, les vins sont perturbés, certes. Mais à moyen terme, le bouchon commencera à s'assécher. Ainsi, il aura du mal à continuer à assurer son rôle. Les bouteilles couchées permettent au vin de 'mouiller' le bouchon, l'aidant ainsi à préserver le bouchon et d'éviter qu'il s'assèche. Une fois asséché, ce dernier laisse passer l'air...le vin commence à s'oxyder. Le tout premier signe de bouchon sec est la coulure: en prenant la bouteille par le goulot, vous remarquez que celui-ci colle...c'est la coulure! Le vin s'écoule lentement faute à un bouchon asséché. Autant vous dire qu'à ce stade votre vin doit être bu le plus rapidement possible...si il est encore buvable. 

 

LE VIN N'AIME PAS LA CHALEUR, NI LA CANICULE...AU LONG TERME

 

 

Ce processus reste cependant relativement lent, et une semaine de forte canicule ne suffira pas à entamer votre bouchon, juste bousculera vos vins, qui auront besoin de se remettre de cet épisode de forte chaleur. Alors, en partie rassuré(e)? 

 

Emmanuel Delmas

Des magazines PDF pour affuter vos connaissances

 

Avec mes magazines pédagogiques en PDF, vous allez développer vos connaissances!

 

Cela fait 25 ans que je suis dans le vin, sommelier et formateur. Je sais donc précisément ce que mes lecteurs recherchent.

 

Comprendre le vin, savoir le déguster. Ou comment l'associer au bon plat, savoir quand l'ouvrir, si la carafe est utile ou à éviter.

 

À quelle température le servir, et bien d'autres choses encore. Avec les packs de magazines vous allez développer plus de 16 compétences.

Comment? Tout est bien expliqué dans la boutique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nicolas MOULIN 03/07/2019 10:54

Bonjour,

Billet très intéressant qui fait écho chez nous puisque nos solutions suivent les conditions de vieillissement du vin une fois expédiées de la propriété, ainsi que les parcours et stocks.

www.lavieduvin.fr

A disposition pour vous en parler de manière plus détaillée.

Cordialement
NM

"Au service du Vin" 03/07/2019 11:36

Merci Nicolas pour ce commentaire, sur une problématique qui risque fort de durer...