VIN ET ANCHOIS

Publié le par Emmanuel Delmas

VIN ET ANCHOIS

Poisson gouteux, intense, et très fumé, salé, le vin devra révéler une grande puissance en terme de fraicheur. Ce petit poisson est d'ailleurs souvent mariné et salé. L'acidité combattra la puissance de l'anchois, et adoucira tant que possible ses ardeurs. Compagnon indissociable de la cuisine méditerranéenne l'anchois ne s'en laissera pas aussi facilement conter...

 

 

Il est bien de souligner que l'anchois se consomme souvent frit, grillé, voire en escabèche. En marinade, l'huile d'olive, le citron sont d'excellents compagnons. Sans pour autant oublier les herbes et aromates, comme le thym, la sarriette, voire la menthe. 

 

 

Idéalement:

 

S'orienter sur des vins au caractère très affirmé, aussi puissants en texture, qu'ils sont étirés en longueur. Les acidités saillantes, ainsi que les persistances idéalement salines, minérales offriront un certain répondant aux tonalités si particulières de l'anchois. Vins blancs du Roussillon notamment, sur sols de schistes, par exemple. Mieux encore, Jerez, surtout la Manzanilla.

 

  • VDP Côtes Catalanes (cépages grenache gris, maccabeu, sols schisteux)
  • Arbois chardonnay, terroirs 'la Tour de Curon', ou 'Mailloches'
  • Manzanilla, Espagne

Alternatives:

 

Toujours des vins blancs, davantage portés sur les acidités, mordants, nerveux. L'idée principale étant de pondérer les ardeurs gustatives du poisson par des acidités saillantes. Pivilégier les vins de couleur très claires. 

 

  • Muscadet de Sèvre et Maine, Côtes de Grandlieu
  • Reuilly blanc, Quincy, Côteaux du giennois, Ménetou Salon
  • Bergerac blanc, Irouleguy blanc

Le caractère franchement affirmé de l'anchois réclamera un certain répondant en terme de persistance, et d'acidités et même de salinité si possible, de la part du vin qui l'accompagnera...

 

Alternatives:

 

Vins blancs fougueux, tranchants en acidité afin d'adoucir la puissance du fumé de l'anchois

 

  • Gros plant du Pays nantais (Loire)
  • Muscadet de Sèvre et Maine sur lie, Côtes de Grandlieu (Loire)
  • Reuilly, Quincy, Ménetou Salon, Coteaux du Giennois (Loire)
  • Edelzwicker (Alsace)

Osons également un vin plus charnu, sujet à quelques petits grammes de sucres résiduels et surtout de franches acidités contrebalanant l'ensemble...énergique et délicieux, encore un peu méconnu. 

 

  • Moselle blanc (cépage pinot gris)

 

newsletterLOGO.gif inscription gratuite

 

 

Emmanuel Delmas

 

NB: Pour ceux qui veulent découvrir l'oenologie, je vous invite vivement à suivre le parcours VOG de Prodégustation, une filiale de la start-up de box vin My VitiBox, qui propose des cours d’œnologie dans les plus grandes villes de France. J'anime parfois certains de ces cours.  

Lien de la description d'un vin de Moselle, et un autre regroupant tous les accords mets & vins traités:

Commenter cet article

Gérard 14/06/2014 23:27

Sur un anchois frais, pas exagérément salé, je verrais bien un cassis Fontcreuse et sur un anchois plus salé un Languedoc plus persistant, Grange des Pères pas trop évolué. Ca peut le faire ?
Un champagne extra brut, non dosé, est-ce envisageable ?

Emmanuel Delmas 15/06/2014 11:34

Extra brut c est jouable et Cassis est une excellente idée! Je valide totalement

Hugues Durville 11/06/2014 15:59

C'est vraiment très bizarre : personne n'évoque ici l'anchois frais, qui est absolument délicieux et n'a pas grand chose à voir avec l'anchois "salé" !

Christophe Soudant 11/06/2014 11:03

Sans hésitation, un bon Collioure blanc, comme la cuvée Argile de la Rectorie..!!

Emmanuel Delmas 11/06/2014 11:04

Le Roussillon sollicité, décidément, de belles idées à tenter. En effet, on ne songe pas très souvent aux blancs du Roussillon.

Frédérique Barriol-Montès 11/06/2014 10:58

Ou Rancio sec, ou charité bien ordonnée commençant par soi même, "Les clares 2007" Du domaine La Casenove!

Emmanuel Delmas 11/06/2014 10:59

En voilà une bonne suggestion ! Merci Frédérique.