PASCAL LAMBERT, CHINON

Publié le par Emmanuel DELMAS

 

  IMG00665-20100420-0956

 

 Déguster les vins de Pascal Lambert reste une chance. Partir le rejoindre, et passer une matinée entière en sa compagnie, en ses terres...un privilège ! Eclairage sur un vigneron dont les vins m'enthousiasment au plus haut point ! Attention...lever de rideau !

 

Site Pascal Lambert

"Les chesnaies"

37500 Cravant les Côteaux

02 47 93 13 79

 

 

 

 

 UNE APPELLATION INCOMPRISE...

 

 

L'appellation Chinon fait partie des plus connues au monde. Ce vin malheureusement est trop rarement dégusté dans les meilleures conditions. Soyons bien clairs, aucun vin rouge, quel qu'il soit ne se déguste en dessous de 16° en température. Les vins de Chinon ne sont pas des vins à proprement parler légers. Ils ne se servent donc surtout pas frais. Issu du cépage cabernet franc, il est un vin de garde qui relate à merveille l'environnement sous lequel il évolue. Forêts, gibier, et chasseurs sont conjointement liés. Mais si Chinon a une aussi grande réputation, il le doit à sa riche histoire, à Rabelais, ses vignerons, et ses vins de garde.

 

Pourtant, les vins de Chinon, sont trop rarement dégustés comme il le faudrait. Il y a Chinon, et Chinon...Une visite chez Pascal Lambert, et vous comprendrez mieux ce que les vrais bons vignerons peuvent offrir sur cette appellation. Réconciliation avec Chinon assurée !

 

 

PASCAL ET BEATRICE LAMBERT

 

Vidéo de Pascal Lambert dans ses vignes de Chinon

 

 

Pascal Lambert a débuté à la vigne en 78/80 avec ses parents. Malheureusement, il a dû très vite, prendre les choses en main.En 85, il se marie avec Béatrice. C'est en 87, qu'ils construisent leur propriété,  leurs chais à Cravant les Côteaux, au lieu- dit "les Chesnaies", la campagne caillouteuse...

A cette époque-là, le couple travaillait comme il le dit lui-même en "chimie". Mais depuis, énormément de chemin fut parcouru !  14 hectares de terres plantées en chenin et cabernet franc vont bénéficier de soins extrêmement méticuleux...éclairage sur une métamorphose impressionnante.

 

UN GROS TRAVAIL DE FOND: LA BIODYNAMIE

 

CHENINS-LAMBERT.jpg

 

En 95, la rencontre avec des domaines comme la Tour Grise, ou mieux encore, Claude Courtois, lui font l'effet d'une bombe, l'étincelle (le "souffle" plutôt) allume la famme !

C'est dès cet instant que Pascal Lambert décide de remettre ses vignes en état, de les propulser naturellement, sans utiliser le moindre ajout chimique. Après de gros efforts, un travail de fond énorme, le domaine passe en 2002, en bio.

 

En 2005, une étape nouvelle est franchie avec le passage, en biodynamie. Il aura fallu 10 ans, au couple Lambert pour remettre les vignes dans le bon chemin.Donner à cette terre si nourricière, du fond et du sens. Donner aux vignes un support naturel, des racines plongeantes, pour des raisins qui n'en seront que meilleurs.

 

Ils vont ainsi tout faire afin de respecter au mieux les identités de leurs différents terroirs.Pour Pascal Lambert, la biodynamie est une manière idéale afin de créer des conditions de vie harmonieuses entre terre, plante et environnement. C'est dans cet esprit-là qu'il oeuvre, et que ses vins arrivent à retranscrire l'identité propre aux différents micro-terroirs qu'il possède.

 

Déterminé, et sans concession sur le travail, Pascal peut paraître un peu ferme, de prime abord. Pourtant, croyez-le, la sensibilité à fleur de peau, il est d'une grande générosité. Il en a connu des obstacles, Pascal.

Récemment encore, un drame familial l'a atteint. Mais une fois de plus, Pascal et Béatrice se relèvent encore plus déterminés et convaincus du bien-fondé de leur démarche.Rien ne peut plus les arrêter, et ils feront face. La passion et la détermination chevillée au corps, ils tiendront.

 

 

  DIFFERENTS TERROIRS

 

  Certaines parcelles se trouvent sur des sols de graviers, d'autres sur des terrains plus silicieux avec quelques traces de silex, et enfin certains sur des sols argilo-calcaires.

Chaque sol étant bien spécifique, accueille donc des vignes plus ou moins agées. Certaines ont plus de 70 ans, d'autres plus jeunes de 6 ans à 25 ans.

 

 

DES ELEVAGES LONGS

 

IMG00668-20100420-1053.jpg

 

Les élevages aux Chesnaies se veulent longs, et parfaitement adéquats aux besoins de chaque parcelle. Le travail de fond à la vigne, permettant de récolter des jus riches en maturité, pulpeux, et emplis de fond, les élevages sont remarquablement précis, afin de ne pas dénaturer la qualité intrinsèque des raisins.

 

Elevages donc de 10 à 12 mois selon les cuvées. Barriques de 500 Litres, ou même des foudres de 7000 Litres pour la cuvée Tradition. Les barriques neuves représentent, là aussi, selon les cuvées, 25 à 40% de la production.Les élevages en bois sont suivis d'élevages en cuve de 6 mois, afin de  préserver fruits et fraicheur.

 

 

  LA DEGUSTATION

En présence de Pascal Lambert, in situ.

 

IMG00667-20100420-1026.jpg

 

 


Chinon rosé 09

Ample et généreux, reposant sur un beau fruit !
Un peu bousculé à ce stade, ce qui est totalement normal.

***


Chinon "les terrasses" 09 

Alluvions, parties basses, quaternaires du massif central. Galets roules.Pas d'élevage en bois, zéro souffre.


Nez sur les fruits noirs, et animal (fourrure).
Bouche généreuse, d'un fruit bien mûr, touche florale et crémeuse. Tanins fins...

****(*)

 

 

Chinon 09 " Tradition"
Marnes calcaires inferieures. Terroirs chauds de graviers et de silice.
Foudres de 7000 L

 
Puissance du fruit noir et des épices. A l'aération, envolée terreuse et fumée.
Bouche pulpeuse, sur le fruit noir, pleine en son milieu, propulsée par une finale fraiche et crémeuse à souhait.

*****
 

 

Chinon "perruches"
silex et argiles. 100 m d'altitude.

Nez de fruits noirs, floral, aérien et pourtant légèrement retenu.
Bouche gourmande, pleine de tonus et d'envergure pour une finale superbe de fraicheur et aerienne.

*****(*)

 

 

Chinon "perruches" 09
Pigeage.

Fruits et baies sauvages pulpeux, se dégagent de ce nez enjoué.
Belle structure se nourissant d'une grande finesse. Enormément de classe soulignée par une  trame de tanins fourrés en finale.
Persistance pleine et gourmande de fruit, et de minéral offrant une sensation de velours, une grande finesse...

******



Chinon 2008 "perruches"
Pas de collage ni filtration, vignes de 25 ans d'âge.

Nez pulpeux, et juteux, dénoncant l'élégance du fruit et du floral.
Bouche droite, enveloppante, révélant de manière un peu bousculée une superbe expression fruitée et minérale. La finale, pleine et tendue, offre des tanins d'une sublime finesse.
Persistance sur le fruit flétri...

 

Ce vin mérite encore d'être attendu, afin qu'il se recentre un peu, mais quelles promesses il nous offre !

 

******

Chinon 07 "perruches"

Fruit et minéral conjuguent leurs atours, au nez.
Bouche droite, et tendue, pleine de générosité, hésitant entre fruié et minéralité. La finale reste retenue mais prometteuse.

*****


Chinon "Danae" 06
Calcaires.

La maturité du fruit, combat la fermeté du minéral, pour un nez plaisant et étonnant.
Bouche opulente, révélant une belle maturité du fruit, une finale étirée et ferme pour un vin prometteur.

*****


Chinon "Marie" 2007
Colline qui s'est ecroulée "colluvions".Vigne de 70 ans.

Quel nez, impressionnant oscillant entre fruits flétris, et minéralité, floral (rose, violette), fumé et terreux.
Bouche raffinée, ronde et d'une superbe touche minérale. Le fruit plein de jus équilibre l'ensemble pour une sortie de bouche longue, longue...soutenue par des tanins gourmands à souhait.

*****(*)

 


Chinon " Harmonie" 2006
Servi en magnum.Egrappé à la main, 600 et 500 L pour ces fûts neufs. Macéré 8-10 jours, puis pigeage 1 mois. 55 jours de cuvaison.
28 mois de fûts.


Fumé, et minéral s'associent à un fruit bien mûr.
Bouche racée, élégante, pleine de jus, et harmonieuse, reposant sur une finale remarquable d'expression. Elevage intelligent.

******

 

 
Notation:

3 *** Vin de qualité     
4 **** Vin de grande qualité
5 ***** Vin superbe, de très bon niveau
6 ****** Vin remarquable, se démarquant par sa qualité
7 ******* Vin sublime, de très haut niveau qualitatif, valant le détour.
8 ******** Vin exceptionnel, offrant une émotion et une qualité hors normes

 

 

CONCLUSION

LAMBERT-DELMAS.jpg

 

A la lumière de cette dégustation, et de la visite aux vignes, il est indéniable que les vins de Pascal et Béatrice tiennent le haut du pavé de l'appellation mais pas que...! On sent à travers eux, une incroyable générosité, du fond, et même de la profondeur. Les fruits sont parfaitement mûrs, et l'on sent qu'ils poussent sur de beaux terrois nourriciers, propulsés par un immense travail à la vigne.

 

Ils sont des domaines ainsi, qui vous enflamment le coeur, et la tête. Dès ma 1ère gorgée, voilà quelques années, j'étais ébahi par la qualité de leurs vins. Des vins de Chinon tout bonnement incroyables, pulpeux, denses, gourmands, emplis de fond, et remarquablement bien interprétés, signant à merveille les terroirs. Les élevages répondent parfaitement aux besoins des jus.

 

Un domaine à prendre en exemple, qui réconcilie avec les vins de Chinon, qui ont trouvé là leur porte-drapeau qualitatif. Dans leur sillon, d'autres vignerons, alentour démontrent eux aussi de grandes dispositions, portés eux aussi par cet élan, ce souffle. Des vins respirant la plénitude qu'il est absolument impératif de déguster. Chapeau bas !

 

 

PS: Vous trouverez les vins de Pascal Lambert sur le site VotreSommelier.com

 

 

 

 

newsletterLOGO.gif inscription gratuite

 

 

Emmanuel Delmas

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Domaine Béatrice et Pascal Lambert, Cravant les Coteaux

Commenter cet article

Patrick Daste 18/09/2010 09:53



Superbe escapade en touraine continue tes dégus cela nous permet de découvrir ou redécouvrir de bonnes adresses!!! a bientôt Emmanuel



jaja 08/06/2010 17:56



Très beau portrait.


Merci pour votre excellent blog.


Encore le souvenir d'une cuvée Marie bu il y a qqs années avec grand bonheur.


 



Bruno Besson 22/05/2010 08:59



Il est tellement sympa en+



laurent Baraou 21/05/2010 23:04



Tu étais déjà adepte grâce à Bû...