VIN ET TARTIFLETTE

Publié le par Emmanuel Delmas

La tartiflette au Reblochon de Savoie, photo©Meltyfood

La tartiflette au Reblochon de Savoie, photo©Meltyfood

 

Alors si il y a un plat d'hiver sur lequel je craque littéralement, au point de me resservir au moins trois assiettes, c'est bien la tartiflette. Ne nous le cachons pas, cela n'est pas franchement indiqué dans le cas d'un régime, néanmoins, après une grosse journée de ski, et de sport, elle passera telle une lettre à la poste...euh...pas certain qu'indiquer la Poste soit très opportun...

 

 

LA TARTIFLETTE

 

La tartiflette est un plat de gratin de pommes de terre, accompagné de Reblochon de Savoie fondu, de petits lardons, et d'oignons. Soulignons, car cela a une certaine importance que si la tartiflette est aussi élaborée avec un peu de crème fraîche, le tout est arrosé de vin blanc savoyard. Et idéalement, un Apremont ou un Chignin...et là, il est aisé de constater que ces deux vins blancs, souvent vifs et affûtés sont issus du seul cépage jacquère...

 

 

Il est intéressant de constater que la tartiflette est souvent élaborée à partir de vin blanc de Savoie, et idéalement de Chignin ou d'Apremont, vins issus du seul cépage jacquère...cela devrait aisément vous orienter dans le choix des vins.

La tartiflette est un plat relativement récente qui voit naître son nom d'origine de 'tartifla', 'pommes de terre' en savoyard. Mais ce n'est qu'au milieu du 20è siècle que nait cette recette, par un affineur savoyard. Celui-ci s'est inspiré d'une recette traditionnelle nommée 'péla' du nom du manche de la longue pelle qui ornait la poèle contenant la recette. 

 

La légende raconte que la tartiflette est née au début des années 80 afin de 'booster' les ventes de fromages de Reblochon, par le syndicat interprofessionnel de ce formage. Mais cela n'a jamais été réellement prouvé. Qu'importe finalement, la tartiflette est une recette assez récente, et juste délicieuse! 

Ah les vins de Savoie, quand on sait les choisir...quel plaisir!

Ah les vins de Savoie, quand on sait les choisir...quel plaisir!

QUEL VIN AVEC LA TARTIFLETTE?

 

 

Idéalement

Un vin blanc proche géographiquement du Reblochon de Savoie. Il devra se révéler à la fois incisif en terme d'acidité mais aussi offrir une légère suavité, afin de se mêler au gras du fromage fondu, à sa texture charnue, et aux saveurs marquées du fumé des lardons et de l'oignon.

 

  • Vin blanc de Savoie, cépage jacquère: Chignin, Apremont...
  • Vin blanc de Savoie, cépage chasselas: Crépy, Ripaille, Marignan

 

 

Alternatives

Vin blanc toujours de bonne vitalité, dans des régions limitrophes, ou toujours savoyardes, proposant des structures un peu plus charnues. 

 

  • Vin blanc de Savoie, cépages mondeuse blanche, altesse: Roussette de Savoie
  • Vin blanc effervescent Seyssel, cépage chasselas
  • Vin blanc du Vaud et du Valais, cépage chasselas (Fendant du Valais)
  • Vin blanc du Jura, cépage chardonnay et/ou savagnin (ouillé)
  • Vin blanc du Rhône, St Joseph, Crozes Hermitage

 

Du vin rouge ?

 

Alors, à cette question je vais écrire un petit 'oui', sous certaines conditions. Si le fromage est fondu, la présence de lardons surtout si ceux-ci sont nombreux, il est possible d'envisager un vin local issu du cépage persan, mieux encore la Mondeuse. Néanmoins, il faudra éviter les tanins trop fermes. Ainsi, une Mondeuse souple et juteuse, aux tanins très fins voire fondus. J'aime beaucoup le style souple des Mondeuses de Bruno Lupin, à Frangy par exemple. Mais n'oublions pas non plus les vins finement épicés et savoureux du Jura, d'Arbois, aux tanins très fins, qui eux aussi parviennent aisément à se glisser entre les mailles du mets. 

 

  •  Vin de Savoie, cépage mondeuse - Minimum 4/5 ans
  •  Côtes du Jura, Arbois - cépages ploussard, trousseau - Minimum 2/3 ans

 

VOTRE CHOIX

Avec Twitter, je pose certaines questions sur les accords mets & vins. Ces petits questionnaires permettent d'offrir une autre vision et une tendance de mes 'suiveurs', souvent initiés, ou amateurs. 

 

Commenter cet article

Sylvie ArtdeVivre 12/02/2017 10:56

J'ai bien aimé ton petit sondage à la fin de ta note. Cela met les choses en perspective.

Emmanuel Delmas 12/02/2017 23:30

Un petit 'plus', en effet ;-)

BADER 11/02/2017 21:26

et pourquoi pas un Alsace avec une bonne tartiflette, un Riesling sec et fruité . . . ! à tester !

G BADER
http://les-caves.fr

Anthony 08/02/2017 15:47

Encore merci Emmanuel pour m'avoir fair découvrir le domaine de Mérande!!!

Emmanuel Delmas 08/02/2017 17:31

C'est un plaisir! Très bon domaine!

THIBAULT 08/02/2017 10:44

Un Cayas réserve 2011 de Germanier l'accompagne fort bien.

Emmanuel Delmas 08/02/2017 17:31

Ca donne faim et soif! Merci! ,-)

THIBAULT 08/02/2017 17:23

En Valais tout juste. Mais sur une Syrah. Un vin velouté, sur l'épice et des notes poivrées. Un ensemble bien harmonieux mêlant la puissance et finesse. Sans dominer le plat, le vin se glisse en délicatesse pour relever l'ensemble.
Attention toutefois a ne pas faire la tartiflette avec un abus de crème fraiche...pour ma part je n'en utilise pas. Le reblochon coupé en deux doit être déposé pour finir a l'étouffée sur le mélange de pomme de terre et lardons-oignons avant d^être servi avec un persil plat émincé grossièrement a la dernière minute.
Bonnes salutations a vous.

Emmanuel Delmas 08/02/2017 14:39

Nous sommes à Vetroz, en Suisse, Valais, je crois? Quel cépage, est cette cuvée? L'amigne étant flétrie j'imagine plus une petite arvine ou un johannisberg, non?

Daniel Keller 07/02/2017 14:07

Comme beaucoup de gens qui lisent ton blog ne connaissent pas forcement les vins de Savoie tu devrais préciser qu'il ne faut pas confondre le Chignin (Jacquère) avec le Chignin Bergeron (cépage Bergeron alias Roussanne) .

Emmanuel Delmas 07/02/2017 14:07

Merci Daniel, néanmoins je spécifie en plus de l'appellation, le cépage jacquere...du coup ça évite les erreurs ;-)

Gilles Barboux 07/02/2017 11:57

On va monter un fan club !

Loulou 07/02/2017 06:11

Vuve le vin blanc savoyard ! Merci pour ces cinseils en tous cas