DOMAINE L'ILE DE MARGAUX

Publié le par Emmanuel DELMAS

 

333737_303825192987568_130065687030187_757734_140395902_o.jpg 

 

Peu de gens le savent mais il existe tout près de Margaux un domaine situé sur l'une des plus belles iles de la Gironde. L'Ile de Margaux. L'appellation revendiquée par cette propriété reste cependant Bordeaux Supérieur. Eclairage sur une visité aussi déroutante que plaisante...

 

Domaine de l'Ile de Margaux

 33460 MARGAUX 

 Tel : 05 57 88 30 46 

 

Il est nécessaire de savoir que les îles situées sur la Garonne sont pour la plupart artificielles. En effet, nous parlons encore ici de la Garonne, à ce niveau-là. Qui deviendra plus au nord, la Gironde. Plus concrètement, l'Ile de Margaux élabore depuis déjà bien longtemps des vins certes méconnus, néanmoins, dignes d'intérêt. Cette ile est située à moins de 100 mètres du bord de la rive de Margaux.

 

 

391825_10150483349726645_687466644_8849910_426961676_n.jpg

 401362_10150479048081645_687466644_8836799_2071447554_n.jpg

L'humidité imprègne inévitablement l'île de Margaux, l'enveloppe de son manteau protecteur malgré une certaine froideur en cette matinée de Janvier. (Photos:C.Lededenté)

 

 

UN MICRO-CLIMAT FORCEMENT PARTICULIER

 

 

Une île, même aussi proche dévoile un micro-climat bien particulier, nourrit par son environnement le plus direct, en l'occurence l'eau. En cette froide matinée de Janvier, la brume était à découper aux couteaux. J'avais beau être optimiste, celle-ci ne s'était pas levée durant les quelques heures de ma visite au domaine. 

L'île de Margaux c'est 1 km de long sur 300 mètres de large, collée à l'Ile Verte qui sépare l'Ile de Margaux du chenal de navigation sur l'autre rive faisant face à Margaux.

 

391115_10150483350226645_687466644_8849918_1221159504_n--1-.jpg

La taille en guyot double, ici le cépage malbec

 

Le climat humide permet donc une vraie spécificité, car grâce à sa position au milieu du fleuve, il est évident que ce domaine vit au rythme des marées. Toute logistique est donc lourde à organiser, et réclame une certaine réflexion. Mieux vaut réfléchir avant de traverser et d'atteindre la rive. Ventilée par l'estuaire, elle-même arrosée par les vents et embruns marins. Cet avantage n'est pas négligeable concernant la conduite du vignoble. L'état sanitaire des vignes est donc favorisée. Il est à spécifier que le phylloxera a épargné les vignes de l'île. Pas simple d'évoluer à travers l'eau quand on est un puceron!

 

Autre avantage et celui-ci est non-négligeable surtout au printemps, puisque l'humidité ambiante offre une ventilation intéressante et un climat protecteur vis à vis des gelées. 

 

382986 10150483349966645 687466644 8849914 1382515127 n (1)

397556_10150483350126645_687466644_8849916_244031523_n--1-.jpg 

      Les élévages bénéficient de cuves béton et de fûts de chêne d'un vin et une partie neufs.(Photos C.Lededenté)

 

Cette humidité imprègne donc particulièrement ce petit vignoble de 14 hectares, planté en majorité de merlot, de cabernet sauvignon, mais aussi de malbec, de cabernet franc et de petit verdot. Le sol est jonché de bandes de graves reposant sur des argiles bleues et se nourrissant d'alluvions, rendant la terre bien riche. La densité de plantation est de 6000 pieds à l'hectare, les vignes sont agées de 20 à 50 ans, et en moyenne ont 35 ans. La taillé qu'a adopté le domaine de l'Ile de Margaux est celle la plus usuelle dans la région, la Gouyot double. 

Notons enfin que la propriété n'use plus de pesticides depuis déjà dix années.

Les élevages sont doux, et relativement longs, s'étalant de 12 à 16 mois.

 

DEGUSTATION

 390270_10150483350331645_687466644_8849920_1827497953_n--1-.jpg

In situ en compagnie de Lionel de Lecquenem, son assistant, et de Christophe Coupez. 

 

Vins non assemblés, par cépages sur les 2009,2010 et 2011. Puis quelques essais d'assemblages.Enfin, les vins de millésimes plus anciens, furent dégustés seuls et à table.

 

Cabernet sauvignon 2011-fûts d'un vin

Pulpeux, épicé, le profil s'offre charnu, et profitant d'une bonne trame acide, et de fins tanins. En l'état bien trop jeune pour être jugé. 

Lors de ces dégustations par cépages, et des essais d'assemblage, le cépage malbec se révélait particulièrement à son avantage (à mon goût), en révélant un fruit pulpeux accompagné d'une fraicheur assez remarquable, de notes florales sur les finales pour des persistances soutenues et enlevées malgré des tanins fermes. 

Les cabernets francs proposaient là aussi un joli fruit et une belle fraicheur, teintés de fins tanins. Les vins révélaient bien l'expression du fruit, souvent pulpeux, ni même la fraicheur ou encore les tanins. Parfois fermes, ils restaient néanmoins bien intégrés. Il serait dommage que ces expressions aperçues à la dégustation deviennent quelque peu chahutées par des élevages en fûts trop marqués. Manifestement, là n'est pas l'idée.

 

Petite synthèse

583

Il semblerait qu'une voie serait à explorer en proposant des vins plus portés sur le fond, la pulpe du fruit, et l'expression de tanins maitrisés, en mettant un peu de côté les notes de boisés qui ont tendance parfois à dominer les débats sur les vins dégustés. Il y a semble t'il un parti pris avantageant ce type de vins, mais manifestement, le désir de proposer des vins moins faciles, plus subtils révélant mieux les caractères propres au lieu est entrain de mûrir. A titre personnel, mon choix se fixe bien évidemment sur ce chemin, tant à la dégustation j'ai pris plus de plaisir sur ces assemblages. A suivre donc l'évolution qu'aura choisi le domaine dans les années à venir. Comme quoi, à Bordeaux, certains domaines savent prendre le temps de la réflexion, et le risque (qui n'en est certainement pas un) de saines évolutions.

 

Domaine de l'Ile de Margaux 2009, Bordeaux supérieur

Nez ouvert et plaisant de fruits noirs, d'épices douces.La bouche se révèle généreuse, fruitée profitant d'une jolie trame acide. Le boisé se révèle finement intégré. Belle harmonie d'ensemble.

****

 

Domaine de l'Ile de Margaux 2004, Bordeaux supérieur

Nez légèrement boisé, à peine patiné, entre fruits flétris, et épices douces.Bouche droite, de bonne constitution, sur le fruit frais relayée par une finale fraiche bien que révélant des tanins fermes. 

****

 

Domaine de l'Ile de Margaux 2003, Bordeaux supérieur

Nez gourmand, d'épices douces, boisé fin, fruits confiturés.La bouche révèle bien le caractère chaud du millésime, charnue, ample, elle se révèle plus gourmande que fraiche. La fraicheur est toute relative, les tanins fondus, un style facile mais pleinement assumé. 

***(*)

 

CONCLUSION

322510 303820839654670 130065687030187 757731 1569573972 o 

 

La visite sur l'Ile de Margaux peut sembler un intermède touristique bien plaisant. Néanmoins, ne nous y trompons pas, celle-ci fut très instructive à plus d'un titre. Tout d'abord, constater qu'une aussi petit ile ne peut que proposer un micro-climat bien différent, alors qu'elle se trouve à moins de 100 mètres du rivage. Ensuite, mettre en lumière le travail lui aussi un peu particulier de ce domaine qui trouve là quelques avantages mais aussi une organisation elle aussi, bien différente en terme de logistique, et de main d'oeuvre. Enfin, les vins sont loin d'être de simples faire-valoir. Si les millésimes de la décennie précédente restaient assez classiques, dans le sillage de ce que l'on trouvait un peu partout dans la région, on sent à la dégustation des tous derniers, que l'évolution est nette. Les élevages ne prendront plus le pas sur le fruit, ni sur la définition du vin et de ses tanins. Une bonne surprise, qui ne demande qu'à être confirmée d'ici quelques années.

 

  Notation:


3 *** Vin de qualité     
4 **** Vin de grande qualité
5 ***** Vin superbe, de très bon niveau
6 ****** Vin remarquable, se démarquant par sa qualité
7 ******* Vin sublime, de très haut niveau qualitatif, valant le détour.
8 ******** Vin exceptionnel, offrant une émotion et une qualité hors normes

 

 

 

Emmanuel Delmas Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Commenter cet article

Yoann Allain 22/02/2012 00:20


Une situation géographique atypique pour un Margaux.

Karin Pasquet 21/02/2012 15:05


Oui je suis oenologue et je travaille dans le médoc !

Yoann Wine 21/02/2012 15:02


Superbe domaine, et ambiance particulière, bravo pour l'article

Bruno Besson 20/02/2012 09:51


Jolie visite .On trouve également des vins sur L"Ile Patiras

Karin Pasquet 20/02/2012 09:38


J'ai pris plaisir à lire même si je connais l'île Margaux. Bravo et merci pour eux et pour nous !

Emmanuel DELMAS 20/02/2012 15:11



Merci Karin pour le commentaire. Vous travaillez dans la région ?