CLOS DES PAPES (Vidéo)

Publié le par Emmanuel DELMAS


 



Paul Vincent Avril, nous présente sa philospohie, et les caractéristiques de son travail, au Clos des Papes, en Châteauneuf du Pape. Son millésime 2005 fut, pour rappel, élu Meilleur vin du monde, en 2007 par le très influent Wine Spectator. (Vidéo de 3'25, cliquer sur l'image).

 
13, avenue Pierre de Luxembourg •
84230 Châteauneuf-du-Pape
Tél. : +33 (0)4 90 83 70 13 • Fax : +33 (0)4 90 83 50 87

 
 
Le passage en culture biologique est désormais imminent pour le millésime 2007. Si le Clos des Papes a emprunté cette voie depuis déjà bien longtemps, il fallait s'adjoindre l'adhésion des voisins, sans laquelle le passage en culture biologique reste impossible.

35 hectares répartis sur 24 parcelles différentes. Chacune proposant un sol bien défini, selon un cépage défini lui aussi ne facilitait pas les choses, non plus.

Respect du terroir, analyses de sol tous les 2 ans, fumures organiques de vache, mouton et d'algues marines.Vendanges en vert, afin de laisser 5 grappes par pied de vigne, ce qui met en lumière la volonté de proposer le meilleur afin de propulser les vins.

Pour en savoir plus,  je vous dirige sur l'article rédigé sur le blog,
cliquer ici...




 


 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Commenter cet article

pferrand 08/06/2009 17:35

Le vin doit être bon, en effet, si le Clos des Papes a été élu "meilleur vin du monde" en 2007...

Emmanuel DELMAS 09/06/2009 01:16


Il est à la hauteur, indéniablement. D'ailleurs, l'année précédente, le vin était arrivé déjà 2nd, et régulièrement classé dans le top 10. Vraiment un très beau vin.


fil 05/06/2009 13:04

Le bio c'est bien, si le vin est bon.

Emmanuel DELMAS 06/06/2009 01:21



Et là, le vin est plus que très bon...le bio permet d'y arriver, également, tant que le vigneron arrive à conjgurer excellence du travail à la vigne, et durant les vendanges, et les élevages...Un
beau uus ne peut offrir qu'un grand vin, si point d'abus dans les élevages...


jean-pierre+et+danielle 05/06/2009 11:33

Nous sommes passés par là, il y a queqlues années, accueil et vins remarquables !Très impressionnés par les énormes galets ronds et brûlants des vignes..il nous reste un peu de 82 et de 85 .....

Emmanuel DELMAS 06/06/2009 01:19



Heureux veinards êtes vous ! D'avoir pu vous rendre sur place, et surtout d'avoir entre vos papilles de tels millésimes. Même si je me pense que les millésimes postérieurs à 83 restent un ton au
dessus, il n'en demeure pas moins, que, déjà, vous pourrez constater le plaisir de déguster de tels vins.  Comme quoi, l'on "n'invente" pas un grand vin du jour au lendemain...

Emmanuel D