FRANTZ CHAGNOLEAU, MACON

Publié le par Emmanuel Delmas

FRANTZ CHAGNOLEAU, MACON

FRANTZ CHAGNOLEAU, MACON

 

 

Ayant mes habitudes et c'est peu de le dire au Bistro de l'Echanson, rue de la Gaité à Paris, je déguste très régulièrement les vins de Frantz là-bas. La première fois je fus stupéfait par la grande qualité de ses vins. Aussi sapides, que tendus et pleins, un mot pour les qualifier, complets. Stéphane, le sommelier m'avait pourtant prévenu. Ni une ni deux, je ne pouvais pas ne pas me rendre chez Frantz Chagnoleau, depuis le temps que je me régale de ses vins.

 

Le Carruge, 18 Chemin Des Prés, 71960 Pierreclos
06 80 65 13 19

 

 

C'est donc en toute connaissance de cause que je m'y rendais. Je fus d'ailleurs étonné de constater que notre vigneron connaissait mon parcours, ce qui est toujours gratifiant, venant d'un jeune vigneron nouvellement installé, à Mâcon. C'est avec un large sourire et des mots bienveillants que Frantz, 32 ans désormais nous accueillait, Patrick et moi-même. Direction sa toute petite cave. Il faut dire que Frantz s'est tout récemment installé à Mâcon. En 2008-2009 pour être un peu plus précis. 

Un jeune talent s'est installé à Pierreclos, et depuis son premier millésime, en 2010, Frantz démontre tout son savoir-faire, et sa passion à travers des vins en tous points complets, sapides et aux finales souvent clinquantes.

 

LES PIEDS SUR TERRE...LA TETE SUR LES EPAULES, ET DANS LES ETOILES

 

Frantz m'avoue qu'il ressent ce besoin viscéral d'être le plus souvent possible dehors. Il aime ça! Depuis toujours. 'Je voulais depuis tout petit travailler dans les forêts, ou carrément, dans l'espace'. Il poursuit en me confiant qu'un de ses professeurs l'avait beaucoup marqué en le prévenant: 'Il n'y a pas de richesses dans l'environnement, juste beaucoup de richesse'. Et c'est ainsi que Frantz Chagnoleau devient vigneron fin 2009.

Après son BTS Viti-oeno, Frantz doit réaliser un voyage d'études. Puis, grâce à toutes ses rencontres, et échanges, il atterrit chez un vigneron mâconnais qui le marquera ! Olivier Merlin, deviendra ainsi son maître d'apprentissage. Ce ne sont pas moins de 7 vinifications qu'il accompagnera chez ce vigneron O combien émérite et talentueux, reconnu de tous, sans oublier sa femme, Corinne.  

Il y apprend le respect du travail parfaitement exécuté, la précision dans les élevages mais surtout il passe beaucoup de son temps dans les vignes, dehors ! 50% de son temps, au minimum. Devenir responsable de cave pour Olivier Merlin est gage de sérieux, et surtout prouve là, à quel point Frantz semble avoir bien des dispositions au métier de vigneron. Et c'est donc tout naturellement qu'il s'installe après moult recherches à Mâcon, fin 2009. 

 

Du bon sens chez Frantz Chagnoleau

Du bon sens chez Frantz Chagnoleau

 

PLUS FORT(S) A DEUX

 

Ne pensez toutefois pas que Frantz fait tout, tout seul. Au risque de décevoir certaines lectrices, Frantz vit avec Caroline. Elle-même travaille dans le vin, notamment au domaine Lafon. Avec Caroline, de son aveu même il se sent plus solide. Plus forts, à deux.

 

Vidéo de présentation de Frantz Chagnoleau

 

 

Frantz Chagnoleau en vidéo, dans ses vignes

Pour Frantz Chagnoleau, le bio était une évidence. Il ne s'imaginait pas conduire sa vigne autrement. Et c'est donc tout naturellement, renforcé par ses convictions qu'il entreprend de travailler...ses débuts aux côtés d'Olivier Merlin lui ont permis d'avancer dans cette voie, entre autres...

Ses vignes sont parfaitement entretenues, gage de qualité, indéniablement.

Ses vignes sont parfaitement entretenues, gage de qualité, indéniablement.

LA VIGNE

 

Aucun doute là-dessus, Frantz et sa vigne, c'est du sérieux ! La conduite de ses vignes en bio coulait telle une évidence, il ne pouvait en être autrement. Après divers échanges et entretiens avec Anne-Claude Leflaive, Dominique Lafon, notre jeune vigneron se rend compte qua la plante doit être, d'après ses propres mots 'chouchoutées'. Mais également après bien des dégustations, il se rend compte que la bio apporte, lorsqu'elle est réalisée avec tact et sincérité, 'un truc en plus'. 

 

Il constate dès le départ que sa vigne réagit à merveille à ses traitements naturels. Il m'avoua qu'il avait eu de superbes vignes en 2012. Pour lui, rien n'est figé, néanmoins, Frantz reste toujours au contact et à l'écoute de ses vignes. Il aime à penser que l'évolution est souvent mère de progrès. 

 

La certification bio est officielle, pour autant, Frantz Chagnoleau ne la revendique pas sur ses étiquettes, un choix à respecter, le sien. 

 

 

LA VINIFICATION EN QUELQUES MOTS

 

 

Les vendanges sont bien entendu réalisées à la main, et à pleine maturité. Une fois pressé, le jus subit un très léger débourbage, d'une nuit tout au plus. Frantz estime qu'il n'a pas besoin d'appuyer davantage cette opération, afin d'éviter les départs en fermentation, ou encore les phénomènes de réduction, susceptibles de se dévoiler en cours d'élevage. Je ne lui donne pas tort lorsqu'il poursuit en me confiant: 'J'ai l'impression que peu de gens se rendent compte de l'importance du pressurage et du débourbage. Ces opérations sont bien plus importantes qu'il n'y parait'. Plein de bon sens, Frantz ! 

Des barriques bourguignonnes mais aussi ces deux foudres

Des barriques bourguignonnes mais aussi ces deux foudres

LE DOMAINE

 

Frantz Chagnoleau s'est donc lancé fin 2009, son premier millésime fut le 2010. Minuscule domaine au départ, il atteint désormais 5 hectares et demi. Frantz vient de récupérer une parcelle sur Pouilly-Fuissé. Achète quelques raisins à de tous petits vignerons alentour, et suit lui-même les avancées du travail dans ces vignes-là. Les vignerons évoluent et jouent le jeu. C'est que Frantz, par son énergie parvient à fédérer sans le moindre problème. 

 

Les récoltes 2009 & 2010 subissent les grêles de plein fouet, les récoltes sont réduites à la portion très congrue. 2011 offre une récolte correcte, quant 2012 et 2013 dégagent de minuscules récoltes. Autant vous dire, que Frantz Chagnoleau n'a déjà plus de vins à vendre...

FRANTZ CHAGNOLEAU, MACON

 

LA DEGUSTATION

 

In situ en Novembre 2013

 

 

 

Mâcon Village 2012 St Pancréas

Pressurage de 8 heures, Elevages sur lies, 12 mois. 

 

Nez superbe, finement grillé, aubépine, fruité (abricot), crayeux, riz au lait en fond de nez. Bouche pleine, fruitée, de belle fraîcheur, aérienne, finale finement grillée, belle impulsion en persistance. 

 

****(*)

 

Remarquable rapport prix-plaisir avec ce vin, qui donne déjà le ton.

 

 

Mâcon Village 2011 St Pancréas

Vendanges, le 29 Août.

 

Nez raffiné, un soupçon végétal, feuille séchées, infusion. Riz au lait. Bouche droite, de bonne constitution, sur la fougère, retenu, finale plus stricte à ce stade, crayeuse. Persistance sur la poire, fruitée, étirée.

 

****

 

 

Mâcon Village 2010 Clos St Pancras 

 

Nez finement patiné, complexe, miel, acacia, épices douces. Tilleul en fond de nez. Bouche pleine, droite, généreuse de fruits (jaunes), révélant une finale épicée, et pleine d'énergie. 

 

Le vin semble traverser une phase intéressante orientée sur une légère patine, complexe. La finale s'avère pourtant dépliée, après une légère aération. Vin qui gagnera à patienter encore un peu, à prendre l'air.

 

****(**)

 

 

Pouilly-Fuissé 'Pastoral' 2010

Secteur de Vergisson, achat de raisins, parcelles chaudes et précoces. Elevage d'un an sur lies, 20% de fûts neufs

 

Nez plus grillé, assez explosif mais charmeur. Poire juteuse, bergamote, fond de nez d'aubépine. Bouche pleine, finement tendue, s'articulant autour du fruit et d'épices douces. Finale énergique, à l'acidité fraîche, fumée, signalant de très beaux amers. 

 

*****

 

Elevage parfaitement intégré ici à une matière aussi noble que pleine. De jolis amers soulignant un vin finalement homogène, confortable et plein d'allant.

 

 

 

Pouilly-Fuissé 'Madrigal' 2010

 

Nez splendide, fumé, finement boisé mais parfaitement intégré. Puis noisettes, et aubépine, menthol en fond de nez.Bouche droite, offrant une belle envergure, finement florale. Finale un poil crispante en l'état, ferme mais vin déjà prometteur.

 

A ce stade, il parait plus ferme, plus austère que Pastoral, davantage démonstratif. Mais l'avenir parlera pour lui.

 

 

St Véran 'les pré-jaux' 2012

Vignes de 45 ans, exposé ouest, mi-pente, sol argileux.

 

Nez strict, cailloux, fumé. Fruité riche, agrumes confits en fond de nez.Bouche pleine, de belle définition, oscillant entre le fruit et le minéral, malgré une finale stricte, l'ensemble s'offre pleinement énergique, riche et joliment cadré par un élevage aussi précis que confortable. 

 

Vin semblant souffler le chaud et le froid, entre l'austérité et la dureté du terroir révélé, et la gourmandise du fruit, à pleine maturité, servi par un élevage joliment cadré. 

 

*****(*)

 

 

St Véran 'La roche' 2012

Elevage de 15 mois

 

Nez plus fruité, bien mûr, riche. Gourmand.Bouche généreuse, de bonne matière, fruitée, relayée pourtant par une belle tension, à la persistance finement riz au lait, boisé très fin. 

 

****

 

St Véran 'A la côte' 2012

Exposé plein sud, à 400 mètres d'altitude, élevage de 15 mois

 

Nez fougueux, anisé (fenouil), fruité blanc, finement boisé en fond de nez.Bouche richement dotée, complète, entre la concentration et la fraîcheur. La finale reste dans ce sillage, semblant hésiter entre une belle acidité sous-jacente et une matière pleine. Un peu bousculé à ce stade, pour autant voici un vin plein de promesses. Fines épices en persistance, longue par ailleurs bien qu'un peu tiraillante.

 

*****

  

Dégusté en Janvier 2016:

 

Mâcon 'Clos saint Pancras' 2012

Nez étincelant, porté sur le fumé, puis fruits blancs acidulés. A l'aération, se mêlent épices douces et pointes fumées en fond de nez. La bouche traduit à merveille la richesse et la complexité du terroir, allié à la fraîcheur du millésime, entre le gras de la bouche et la tension de sa finale. Persistance finement saline, malgré un élevage parfaitement dompté ici.

 

*****

 

Je ressens toujours un certain plaisir lorsque je déguste les vins de Frantz Chagnoleau. A la fois riches, précis, et sapides, ils ne manquent jamais de relief. La trajectoire est tracée depuis son premier millésime, 2010. Aucune fausse note, que du plaisir et du talent!

Frantz Chagnoleau dans ses vignes de Mâcon

Frantz Chagnoleau dans ses vignes de Mâcon

CONCLUSION

 

 

Si Frantz Chagnoleau n'en est qu'à ses premiers millésimes, il est déjà franchement palpable de constater la très belle facture de ses vins. Leur lecture reste aisément compréhensible, et chaque vin révèle une signature logique au vu de son environnement. Des Mâcons aussi toniques que galbés, des Pouilly-Fuissés emplis de force et de tension, sans manquer de fond, des Saint Véran intenses, aussi sincères que peuvent l'être notre vigneron. Techniquement irréprochables, ses vins reposent sur un véritable savoir-faire. Gageons qu'avec les années, ceux-ci gagneront encore en précision, mais aussi en expression de terroir, et en énergie. Et vu le niveau déjà proposé en si peu de temps, cela ouvre de superbes perspectives. Et manifestement, personne ne s'y trompe, car si Frantz n'est pas encore mis sur le devant de la scène, il n'a déjà plus vraiment de vins à vendre...alors, il va falloir se montrer réactif ! 

 

Suivra une vidéo prochainement présentant Frantz dans ses vignes. 

 

 

 

Emmanuel Delmas

       

newsletterLOGO.gif 

 inscription gratuite

Autres articles sur le même thème

Frantz Chagnoleau, à Mâcon.

Commenter cet article

agence référencement naturel 10/10/2014 01:26

Je vous encourage à écrire d'avantage ! Merci pour cet article , je partage et recommande !
N'hésitez pas à visiter ma page !