DOMAINE LA PAONNERIE, ANCENIS

Publié le par Emmanuel DELMAS

 

IMG01728-20110107-1428-1.jpg

 

Quelques jours dans la région furent l'occasion de rendre visite à ce petit domaine encore méconnu, situé entre les Côteaux d'Ancenis et l'appellation Anjou. Ayant dégusté plusieurs fois leurs vins, et relativement surpris je m'y suis rendu afin de partir à la rencontre de Jacques Carroget, et de sa femme Agnès. Eclairage sur une visité assez épatante.

 

Site Domaine La Paonnerie
44150 Anetz
+33 (0)2 40 96 23 43

 

 

Il vous faudra un peu de patience et un bon GPS pour trouver ce petit domaine, coincé dans le petit village d' Anetz. Accueilli par Jacques ou Agnès, vous constaterez bien vite qu'ici, la nature a repris ses droits. Vignes luxuriantes, moutons broutant une herbe libérée et bien impeccable.

Il vous sera aisé de constater qu' à la Paonnerie, la culture biologique est certifiée depuis bien des années, en 1997 pour être plus précis. Certes, cela n'augure pas toujours d'une garantie absolue. Mais dès que vous échangerez avec Jacques Carroget, là vous comprendrez bien vite, que vous avez affaire à un vrai passionné d'agriculture. Et avec lui, cette passion n'est pas un vain mot.

Ses 22 hectares, pardon, leurs 22 hectares, car ne pas inclure Agnès serait faire preuve de mauvais sens, tant la femme de Jacques tient à merveille son rôle de maitresse du lieu, de relais entre la terre et les gens, consommateurs. Tant sa gaité et sa bonne humeur sont contagieuses.

Ainsi, leurs sols reposent sur une roche mère en grande partie schisteuse, et micro-granitique, ici dans cette méconnue appellation de Côteaux d'Ancenis.

 

UNE METHODE DE CULTURE POINTILLEUSE

 

IMG01729-20110107-1439.jpgVignes du domaine la Paonnerie, en Janvier 

 

 

« Nous avons senti que l'agriculture conventionnelle arrivait à une impasse, nous étions dans un système technique qui se basait sur les sélections clonales, les engrais chimiques et les pesticides. Au bout de 30 années de chimie, les sols déjà fragilisés, peu riches en humus perdaient petit à petit leurs éléments par suite d'orage fréquents. » Jacques et Agnès Carroget.

 

L'hiver, l'enherbement est une réalité. Au printemps les labours suivent le cycle. Labours qui se font très peu épais, afin de rester sur la couche aérobie, proche du sol.Le buttage comme nous le signale si bien Jacques permet d'ouvrir la vigne, sans oublier le décavaillonnage, nécessaire. (Au pied des souches). Jacques pratique 3/4 binages annuels, selon la pluviométrie.

Le cépage gamay apprécie particulièrement le sol granitique, et ici en Ancenis, il est bien servi ! N'oublions pas que nous ne sommes qu'à quelques coudées des appellations du Muscadet, profitant de ce sol si particulièrement granitique.

Jacques Carroget est donc un vrai passionné d'agriculture. Il aime ses terres, les analyser afin de mieux les comprendre. En sa présence, vous serez impressionné par sa méticulosité, et sa verve dès qu'il s'agit d'aborder le sujet de la conduite des vignes.

Par exemple, vous serez surpris d'apercevoir dans certains rangs un peu d'avoine.Jacques vous racontera que les racines de celle-ci permettent de trifouiller le sol, et d'apporter un peu d'azote. Il sème aussi du trèfle pour les mêmes raisons. Ainsi les moûts seront plus riches en azote. Ce qui n'est pour lui pas anodin, notamment avec les vinifications sans soufre ajouté, qu'il pratique sur une ou 2 cuvées...nous y reviendrons plus tard, à la dégustation.

Les sarments sont "roulés" sur fil.Cette méthode est très ancienne, et le domaine procède ainsi depuis 4 ans.Le buttage permet une meilleure aération des sols et est également assez usuel au domaine.Les engrais ici sont bien évidemment organiques.Les vignes sont agées de 20 ans à plus de 60 ans, en moyenne.

 

 

 

UNE LONGUE EXPERIENCE DE 40 ANS

 

 

Alors d'où lui est venu cette passion pour sa terre ? Jacques vous narrera qu'il avait 5 ans lors de son premier souvenir de la vigne. Vers 8/9 ans, il vendangeait déjà et m'avoue:"Avec quelle difficuluté je les faisais. Si les vendanges étaient synonymes de fête, je comprenais à quel point le travail était dur."

A 16 ans, Jacques file rejoindre les vaches et quitte la propriété. "Mais je n'aimais pas ce que je faisais. Je suis revenu à la source."

Jacques me rappelle qu'il y a 35 ans, le soufre ne s'ajoutait pas à la vendange.En 2001, il décide donc de ne plus ajouter ni soufre ni levure. Officiellement, plus de soufre à la vendange dès 2002.

 

LES CHAMPS JUMEAUX

 

Voici une petite parcelle de cépage chenin, qu'ils acquièrent en 2010.2 hectares et demi pour des vignes de 20 ans.Elle furent plantées en 1992.Voilà bien quelques années que Jacques lorgnait sur cette parcelle qu'il estime merveilleusement bien située. Il décide de me la révéler, afin que je constate par moi-même le chemin qu'il lui reste encore à parcourir avant de la remettre en bel état. Jacques estime qu'il lui faudra 3 années de travail foncier afain de la rendre saine. Enfin, saine pour lui entendez-bien !

 

LE CEPAGE GAMAY

 

En Côteaux d'Ancenis, le cépage est le gamay. Sol à dominante granitique.Jacques Carroget opte pour les vandanges en grappes entières, très mûres. Les cuvaisons durent de 4 à 5 jours, en semi-carbonique. Extraire du fruit pulpeux est sa priorité. Il se permet même de proposer une cuvée gamay sans soufre ajouté.

Il est à signaler qu'évidemment, les levures exogènes sont proscrites au domaine.

 

 

LA DEGUSTATION

IMG01734-20110107-1648-1.jpg

In situ en Janvier 2011, en compagnie de Jacques et Agnès Carroget, et mon père.Après 2 heures dans les vignes.

NB: Les vins sans soufre ajouté sont spécifiés. Le cas échéant, les vins ne le sont pas.

 

 

Muscadet 2010  
Schiste et granite, sans soufre ajouté.

Trouble mais sur le fruit frais, puis la roche, le caillou.
Bonne persistance sur le fruit et le minéral, à la finale plus gourmande que tendue.

 

***


Muscadet côteaux de la Loire 2009
Mise Mars
 

Notes caillouteuses, minerales et fruits zestes.
Fruits blancs murs, jaunes, sur la fraicheur et le caillou.

***

Muscadet coteaux de la Loire 2009
Mise Juillet, sans soufre ajouté

Notes plus minérales, zestés.le minéral est plus distinct en bouche, finissant sur une trace saline et iodée.

***(*)

Anjou blanc 2009 

Chenin

Fruits jaunes, pomme à cidre et infusion de plantes.
Bouche ample et milieu de pomme et floral. Finale tendue et salivante malgré une touche de légère réduction.

***(*)

"Voilà du gros lot" 09
Cépage groleau, sans soufre ajouté


Nez floral, d' infusion et de gelée de framboise, litchi, poire juteuse.
Bouche ample et complexe sur le fruit jaune, puis l' infusion. La finale est étonnante bien que réduite, elle offre de la gourmandise.

***

Côteaux d'Ancenis, Gamay 2010
Sans soufre ajouté


Gourmand et pulpeux de fruits au nez enjoué. Touche légèrement terreuse.
Bouche de belle constitution, droite sur les fruits pulpeux, et mûrs.Finale épicée aux tanins fermes révélant une jolie persistance.

****

Vin joliment cadré, bien construit et net.

Côteaux d'Ancenis, Gamay 2009
25 gr total, 5 mg a la mise.

Nez gourmand sur le fruit noir pulpeux et généreux.
Bouche pleine et gourmande sur le fruit noir et finesse reposant sur une belle fraicheur malgré des tanins plus stricts.

****(*)

Le vin ici se révèle plus compact, plus austère à ce stade. Les tanins s'offrent plus stricts pour un ensemble plus prometteur.



Côteaux d'Ancenis Gamay 09
Sans soufre ajouté

Nez sur le fruit confituré, gourmand puis épicé à l'aération.
Bouche surprenante sur le fruit noir gourmand et séveux, offrant une finale tonique presque perlante, enrobée de fruits. (Framboise et cassis).Jolie persistance.

****
Plus libéré, ce vin d'un joli fruit semble déjà prêt à être dégusté, sur 2/3 années en tant que tel.

 

Anjou Villages "la Jacquerie" 09
Vignes de 60 ans, sur les meilleures parcelles.2 gr soufre au total
100 % Cabernet sauvignon.

Nez floral et végétal. Respirant
Bouche généreuse et dense sur le fruit, la terre et les épices.Bonne fraicheur, jolis tanins en finale.

****

Anjou côteaux de la Loire 09
Jasques Carroget a travaillé 3 ans en Tokaj (Hongrie)

Nez fin et élégant sur le fruit rôti mais de belle fraicheur. Floral et infusion de verveine.

Bouche douceureuse et droite, révélant un beau fruit concentré.Finale fraiche et aérée, à la touche florale bien nette.

****(*)

Immense buvabilité pour ce fort joli vin doux, alliant précision et gourmandise, sans rogner sur la fraicheur.

 

 

Notation:

3 *** Vin de qualité     
4 **** Vin de grande qualité
5 ***** Vin superbe, de très bon niveau
6 ****** Vin remarquable, se démarquant par sa qualité
7 ******* Vin sublime, de très haut niveau qualitatif, valant le détour.(5 vins notés à ce niveau)
8 ******** Vin exceptionnel, offrant une émotion et une qualité hors normes. (Aucun vin noté à ce niveau encore)

 

 

CONCLUSION

IMG01730-20110107-1450.jpg

Jacques Carroget dans ses vignes de Côteaux d'Ancenis

 

  Avec le domaine de la Paonnerie, vous trouverez des vins bien travaillés. Et qui sauront vous surprendre dans le bon sens. Jacques Carroget est un pur homme de terrain, curieux de comprendre le fonctionnement des sols. Il a une réelle connaissance de son végétal. Et cette maitrise lui permet d'offrir des vins gourmands et surtout propres, et purs. Le gamay répond parfaitement aux exigences de son travail, le cabernet plus capricieux mérite également un certain intérêt. Le Côteaux de la Loire fut surprenant de gourmandise, et de tension pour un chenin moelleux qu'il faut savoir dompter. 

Pourtant pas ardent défenseur des vins sans soufre ajouté, je dois dire que son gamay en Côteaux d'Ancenis m'a apporté un certain plaisir, alors que je l'ai dégusté par 3 fois avant de me déplacer.Toujours net ! Et Jacques Carroget se le permet parce qu'il sait qu'avec les soins apportés aux vignes, son vin a très peu de risques de dévier de trajectoire.Ne vous méprenez pas, vous n'avez pas affaire avec lui à un ayatollah du nature. Juste à un vigneron pointilleux, qui estime pouvoir maitriser cette cuvée.

A moins de 8 €uros la bouteille sur place pour son Côteaux d'Ancenis ou Anjou, voilà un domaine qu'il serait dommage de passer sous silence. Si vous êtes curieux, alors vous apprécierez à sa juste valeur.

 

 

 

newsletterLOGO.gif inscription gratuite

 

 

Emmanuel Delmas

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Domaine la Paonnerie, Anetz

Commenter cet article

Solène Legal 03/05/2011 16:15



Je parle de vins... pas de sagesse à avoir !



Solène Legal 03/05/2011 01:04



Penses à revenir pour découvrir d'autres domaines.. !



Emmanuel DELMAS 03/05/2011 01:04



On verra si tu es sage...;-)