DOMAINE D' ARDHUY, CORGOLOIN

Publié le par Emmanuel DELMAS

Ardhuy.jpg



Le domaine d'Ardhuy cultive également la discrétion, malgré ses 40 hectares, réparties sur près de 40 appellations. Là encore, rien, absolument rien n'est laissé au hasard. Un gros travail de fond, une visin intelligente du travail tant à la vigne, que dans le chai. Eclairage sur une propriété qui cultive la précision, et le sérieux jusqu'au bout des ongles.


 

Domaine d'Ardhuy
Clos des Langres
21700 Corgoloin
03 80 62 98 73






C'est donc entouré des vignes, du Clos des Langres (monopole de la propriété, en aoc Côte de Nuits villages), à Corgoloin, au sud de Nuits St Georges que vous trouverez le domaine d'Ardhuy.
 



CONDUITE DES VIGNES


vignes.jpg


Malgré sa grande répartition, le domaine réussit une prouesse considérable dans la mesure où toutes les vignes bénéficient d'un soin très particulier. Ainsi, les celles situées en bas de côteaux, ne sont pas "propulsées" de la même manière que celles sises plus en hauteur. Les sols ayant tendance à plonger plus profondément en bas de côteaux, le domaine par exemple, pratique l'enherbage afin de concurrencer la vigne. Il est important de tout faire afin d'éviter une trop grande vigueur, donc de production.Ce qui est bien nuisible à la qualité.

Chaque parcelle reçoit des soins différents. La culture ici se veut raisonnée. Labours des sols, en surface mais aussi plus profonds. Tout cela afin de dégager une partie des racines dites superficielles, afin de permettre une meilleur enracinement de la vigne. En plongeant dans les failles des entrailles du sol, celles-ci permettent de relayer au mieux la signature des différents terroirs.

La taille est en partie en Guyot, et en cordon de royat pour les vignes ayant le plus souvent tendance à la productivité.

Ici, rien n'est figé. Il se peut que certaines parcelles ressentent le besoin d'un désherbage, il peut de faire de manière très modérée.
La maturité des raisins est bien entendu recherchée, grâce à un suivi et une exposition foliaire importante.

 

LES ELEVAGES

IMG00243-20091125-1124.jpg

 

Là encore, tout est bien précis. Les élevages en fûts neufs, restent très parcimonieux. Pour le Bourgogne rouge, par exemple, pas de bois neuf. Pour les grand crus, les fûts peuvent représenter jusque 50%. Tout dépendra de la structure, du vin, et de ses besoins, finalement. Le choix des tonneliers est également une question importante. Les élevages durent de 6 à 16 mois, selon les vins. Les vins rouges ne subissent pas de collage.
 
CAREL VOORHUIS
(Vidéo de 3'30)
 
 


 
Carel est arrivé au domaine en 2002. Pointilleux dans le travail, très méticuleux, il n'en demeure pas moins jovial, et d'une grande humilité. Carel s'efface toujours au profit de ses raisins, de sa vigne, et des jus qui en résultent. Il se met au service du vin.

C'est un plaisir de l'écouter, et d'échanger en sa présence. Mener un tel domaine à ce niveau de qualité est un exploit, qui réclame une grosse organisation, et une discipline évidente. Tout cela ne peut se réaliser sans une grande passion.


 
DEGUSTATION

In situ, directement en fûts, les vins, en grande partie furent dégustés lors de leur malo.


images.jpg


Beaune champs pimont 1er cru

Terroirs chauds, drainants qui murissent vite, precoce

Suave, d'un beau fruit, finale fumée, beau tanin, ferme.

****


Savigny "Peuillets" 09.

Terroir plus riche en oxyde de fer, sols plus lourds et compacts. Plus de profondeur, et de race.
Plus longs a venir.


Fruits, malique, suave. Belle intégration du bois sur la matière. Fumé...

****(*)


Savigny "aux clous" 09

Plus de retenue, minéral et terreux.
Bouche droite, au milieu de fruits mûrs, finale étirée, fermeté et plus de profondeur. Belle intégration du bois, et expression minérale.

****

Savigny "narbentons" 09
Sous-sol drainant, bon comportement hydrique.

Ferme, bousculé, traverse une phase compliquée.

Volnay 1er cru "Chanlains"

Beau fruit, propulsé par une belle mineralité.
Bouche linéaire, milieu fruits murs. Finale confortable, reposant sur une belle fraicheur du fruit et des tanins gourmands.

****(*)

Du caractère matiné d'élégance
 


Pommard "fremiets" 09
Fin de malo.Terroir, argileux, cailloux calcaires érodés.


Cassis, crémeux. Minéral
Plus dur, ferme....finale prometteuse.


Aloxe Corton "chaillots" 09

Mure, baies sauvages.
Plus de retenue, ferme et autoritaire de par sa structure suave et  pourtant étirée.

****

Clos des Langres
09, Cote de Nuits Villages
20 euros TTC

Impressionnant avec ce nez enjoleur jonglant entre torréfaction et grillé d'où se cache un joli fruit intimidé...
La bouche droite repose sur une belle matiere, d'ou ressort une tonalite torrefiee propulse par un superbe fruit qui sait se jouer du tanin.

*****

Corton Clos du Roy

En cours d'élevage, difficile pour moi...
Prometteur.

Corton Renardes 09

Très beau fruit.
Belle trame, et belle prise du bois, tanins fins.

****(*)

 

VINS DEGUSTES EN BOUTEILLE


Clos des Langres 06

Fruits en gelée puis macéré, fumé, nez qui pinote
Attaque souple, révélant en son milieu un beau fruit juteux. Le fumé et la signature du terroir offre un vin franc et plein de justesse révélant un beau pinot !

*****

Corton clos du Roy 2003

Fruits légèrement flétri, pruneaux, floral (fané). Très beau fruit, fumé.
Une bouche droite reposant sur un beau socle. Le milieu d'un joli fruit révèle une finale superbement patinée, fondue, de laquelle le minéral surgit à merveille.

*****

Corton Charlemagne 03

Beurre, foin coupé, fruits blancs mûrs.
Bouche d'une grande finesse, aérienne, à la finale relatant une jolie tension malgré une persistance légèrement grillée, amande et aubépine.

*****(*)

 

Un tres beau vin, sur un millésime aussi solaire.

 

 
Notation:

3 *** Vin de qualité     
4 **** Vin de grande qualité
5 ***** Vin superbe, de très bon niveau
6 ****** Vin remarquable, se démarquant par sa qualité
7 ******* Vin sublime, de très haut niveau qualitatif, valant le détour.
8 ******** Vin exceptionnel, offrant une émotion et une qualité hors normes


 

CONCLUSION

n1066050560_217729_8512.jpg



Je dois dire que le niveau des vins dégustés, même si ils furent dégustés en partie sur leur malo, révèlent de belles promesses. Les vins dégustés en bouteille, ont révélé de belles prouesses. Des vins précis, de belle constitution, et pourtant bien étirés. Une excellente performance d'ensemble. Tout ceci n'est surtout pas dû au hasard, et le travail porte ses fruits. J'espère pouvoir regouter les vins dégustés sur fûts, une fois qu'ils seront en bouteille, d'ici quelques années. Une propriété de grande qualité, qu'il va falloir là encore suivre.
 




 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Domaine d'Ardhuy, Corgoloin

Commenter cet article

Fabrice Vinsurvin 24/02/2010 09:30


Et quand est-ce que tu passes chez VinSurVin ?!!


Emmanuel DELMAS 24/02/2010 10:35


Je ne t'oublie pas non plus l'ami ! On se fera comme d'hab' une petite dégustation !
A très bientôt !


Florient L 22/02/2010 13:17



quand t'arrêtes tu à Marsannay ???



Emmanuel DELMAS 22/02/2010 13:19



Aie aie aie ! Je n'ai pas prévu d'y passer pour le moment. Je ne peux pas me démultiplier...je retournerai pour sûr en bourgogne ! Et il se peut que...Marsannay soit
un passage obligé...



David Mouriau 22/02/2010 13:16


C'est top !


Emmanuel DELMAS 22/02/2010 13:19


A qui le dis tu, David ?? :-)
Tu en proposes à ta carte ?