VIN ET JAMBON BLANC

Publié le par Emmanuel Delmas

VIN ET JAMBON BLANC

 

 

Charcuterie toute en finesse, le jambon blanc sait parfois se révéler goûteux, surtout si il est issu d'un élevage de porc fermier. Le vin qui l'accompagnera devra prendre en considération cette nécessité de révéler les saveurs discrètes du mets sans pour autant les dominer. 

 

 

Le jambon blanc ou jambon cuit n'est en fait rien de moins que du jambon salé. C'est par le saumurage que sa salaison est assurée. Le jambon se caractérise par ses diverses cuissons. Il peut ainsi être cuit avec ou sans l'os, au bouillon, au torchon, à la vapeur, voire braisé.  Nous pouvons également signaler d'autres modes de préparations du jambon, grâce à des aromates, ou gelées. Je pense notamment au jambon persillé. 

 

Il est important de signaler que la viande doit être issue uniquement de la partie postérieure du porc. 

Le jambon blanc réclame des vins aux saveurs raffinées, qu'ils soient rouges ou blancs, ceux-ci devront éviter toute forme de brutalité, telle une acidité trop mordante pour le vin blanc, ou des tanins crispants dans le cas des vins rouges.

Idéalement:

Vin blanc élégant, ou plus dense (le sud) exprimant bien les subtilités de son cépage et de sa terre pour un ensemble jugé harmonieux.

 

  • Bouzeron-aligoté (Bourgogne) - A privilégier notamment avec un jambon persillé.
  • Cour Cheverny (Loire), cépage romorantin
  • Graves (Bordeaux)
  • Picpoul de Pinet (Languedoc)

 

Alternatives ou variantes:

vins rouges souples évolués, patinés par le temps, aux tanins dépouillés ou fondus.Vins de plus de 4 ans.

 

  • St Pourçain  (Loire/Allier)
  • Côtes de Toul (Moselle)
  • Brouilly (Beaujolais)
  • Coteaux Champenois
  • Côtes du Jura (cépages trousseau, ou ploussard)

 

Emmanuel Delmas

 


newsletterLOGO.gif 

 inscription gratuite

Commenter cet article

Maurignole 30/09/2014 10:25

J'ai personnellement un faible pour le Coteaux champenois.
Un article sur le Muscadet sur Lie et ce qu'il peut accompagner serait génial.
Continue comme ça Emmanuel.

will 26/09/2014 11:03

les deux produits que l'on peut consommer a fond ahah ^^

Vincent Mareschal 25/09/2014 09:49

Pour moi jambon blanc = plat simple et roturier, et ceci n'exclut pas qu'il puisse être plus que délicieux, donc un vin moins aristocratique qu'un Puligny Un sylvaner, muscadet (en année un peu riche, sans acidité trop marquée), aligoté, gamay...

Breton de Paris 24/09/2014 19:38

Je dirais chablis, riesling, voire muscadet !

Romain Lantourne 24/09/2014 19:36

L'aligoté de chez Coche avec un jambon persillé. Divin !

Emmanuel Delmas 24/09/2014 19:40

Coche Dury, carrément ! ,-)

Boris Lelaure 24/09/2014 19:35

J'irai vers quelque chose de simple, vif et fruité : riesling allemand, Verdejo ou aligoté pour changer

customwriting 24/09/2014 15:21

It looks very much delicious! Thanks for sharing this idea