MICHEL GRISARD, SAVOIE

Publié le par Emmanuel Delmas

 

AU SERVICE DE SON ART

 

IMG01832-20110213-1129

 

Si la Savoie demeure une région de prédilection en plein coeur de l'hiver pour les touristes, elle ne l'est pas encore pour les amoureux du vin. Et très clairement, ils ont bien tort. Il vous suffira de rendre visite à quelques vignerons pointus et vous n'aurez qu'une seule envie: y revenir.

 

Domaine du Prieuré St Christophe 

73250 Freterive France
Téléphone. +33 (0)4 79 28 62 10

 

 

Des cépages autochtones, des paysages magnifiques, et une géologie bouleversée. Et...des routes sinueuses qui peuvent vite devenir un frein évident. Car vous ne cracherez pas tous les vins. Je reviendrai prochainement sur ma superbe visite chez Dominique Belluard, grand, voire très grand faiseur de vins en Savoie, à Ayze. Mais là, intéressons-nous à Michel Grisard à Freterive, autre grand vigneron savoyard.

 

 

LA SAVOIE

SAVOIE

Freterive est un petit village de moins de 500 âmes, situé sur les hauteurs de la Maurienne, en Savoie (73). Entre Chambéry et Albertville. 

 

 

Les vignes de Michel font face à l'impériale toile de fond formée par les hautes montagnes formant le Grand Arc.

Le climat savoyard bien que lumineux offre des hivers rigoureux. Mais ici, Michel est à l' abri du vent. Si pour lui cela est plutot un avantage, il fait souligner qu'en été, les orages sont très violents. 

 

IMG01843-20110213-1401-1.jpg

La vue de chez Michel Grisard, à Freterive, révélant la majesté des Alpes.

 

Pour revenir à la propriété de Michel Grisard, celle-ci est de 6 hectares pour environ 20 à 25 000 cols annuels.

  • 1 ha 40 d'altesse
  • 35 ares de mondeuse blanche
  • 4 ha de mondeuse

 

En 2008, il n'y eut pas de vins.Les vignes culminent à 340 mètres d'altitude.

 

 

MICHEL GRISARD: LA GENEROSITE DANS L' EFFORT ET LE GOUT DES AUTRES

 

Vidéo avec Michel Grisard dans sa petite cave

 

Michel Grisard est un homme épatant. Il règne chez lui une touchante humanité, un profond attachement à sa terre et aux gens qui l'accompagnent. Je crois simplement que Michel Grisard souhaite donner un vrai sens à la vie. Il est rare de l'entendre parler de lui. Innénarable, il l'est volontiers au sujet de ses vignes, sa terre, sa région, les cépages qu'il affectionne tant.(Michel suit de très près l ampélographie et a constitué le centre d'ampélographie Alpine). Ardent défenseur des cépages rares ou disparus, Michel aura toujours de beaux mots concernant les jeunes vignerons qui, autour de lui contribuent à mettre en valeur le travail des sols, naturel. Michel Grisard n'est surtout pas un solitaire, il entoure les gens et contribue à lier les hommes.Extraire de l'union des hommes le meilleur, l'énergie nécessaire afin de faire sortir de l'anonymat les vins de Savoie, qui ne sont pas que des vins de fondue ou raclette.

L'association Petavins est d'ailleurs bien à l'image de Michel Grisard. Une union de vignerons en culture biologique de conviction, sains et travailleurs, qui rejoignent l'esprit si humain de notre vigneron. Le partage du savoir, des connaissances, des techniques, des valeurs afin de progresser toujours et encore.

 

La dégustation de ses vins passe systématiquement avant par un tour d'horizon des vins de ses jeunes voisins. Prévenant, Michel Grisard il est. Toujours. Et ce, malgré les aléas et pire encore les quelques drames traversés...

 

 

SON TRAVAIL AUX VIGNES

 

IMG01833-20110213-1130.jpg

Porté par de grandes valeurs humaines, Michel Grisard prend immense soin de sa vigne. Pour lui, la culture biodynamique s'imposait telle une évidence. C'est en 1994/1995 qu'elle fut officialisée accompagné de François Bouchet. Sol travaillé d'arrache-pieds.

Si désormais, notre homme est profondément respecté, il faut s'imaginer quelques 25 années en arrière, lorsque Michel était vu tel un extra-terrestre avec ses principes de travail par ses quelques voisins. En effet, la biodynamie était comme il nous l'avoue plus "ésotérie" ou "astronomie" que "agronomie". Dans les années 80, Michel appréhendait un peu cette approche particulière du travail de la vigne: "Je suis entré en biodynamie comme je serai entré dans les ordres".

De sucroît, notre vigneron laisser tomber ses raisins afin de limiter les rendements et surtout de ne récupérer que le meilleur.

 

A l'époque Michel avait fait appel à Claude Bourguignon afin d'étudier ses sols. La conclusion la plus surprenante fut que le taux d'humus chez Michel Grisard atteignait le taux spectaculaire de 9% alors qu'habituellement il approche plutot les 4%.

Concernant les traitements, Michel Grisard utilise la bouse de corne, les infusions de prêles, de reines des prés, d'orties...de saules. Les labours sont réguliers selon les millésimes, et ici au domaine, on pioche pour les interceps.

Un gros travail foncier en somme, propre aux domaines sérieux, d'autant plus lorsqu'ils bénéficient de la culture biodynamique.

 

LES ELEVAGES

 

IMG01837-20110213-1230.jpg

 

Les vendanges se font manuellement par une équipe habituée au travail de tri directement au pied. Les raisins sont recueillis dans des cagettes puis pressés.

 

Une fois les vins entonnés, ils y resteront un petit moment, notamment pour sa cuvée "Prestige".

 

Pour ses Mondeuses "Prestige", les vins demeurent jusque 3 ans parfois davantage dans des fûts ayant vu entre 2 et 15 vins. Les fûts proviennent de propriétés parmi les plus prestigieuses, et de propriétés différentes. Chaque tonneau révélant des styles différents, contribuant selon Michel Grisard à l'identité propre à cette cuvée. En quelque sorte, il aime laisser son vin jouir d'une certaine liberté. De la sorte, il y a comme une libération du vin. Il se nourrit donc de fûts anciens, à l'hygiène irréprochable toutefois ! Et c'est en dégustant sur fûts que vous constatez à quel point le choix des fûts n'est pas anodin. Des vins libérés. Le résultat une fois embouteillé est tout proprement éblouissant.

 

 

DEGUSTATION SUR FUTS

 

IMG01839-20110213-1239.jpg

 

Une dégustation très intéressante révélant ainsi l'importance d'un élevage mesuré et de grande précision. Les fûts de Michel ont déjà vu plusieurs vins, dans de prestigieuses propriétés brodelaises, bourguignonnes ou d'autres régions. Chaque fût offre sa touche, en nourissant le vin de son empreinte. Michel est certes implacable sur l'hygiène de ses fûts, mais aime l'idée de laisser le vin se libérer au contact d'une multitude de fûts, ayant nourri par le passé 2, 3, 6, 10 ou même 15 vins. Une vraie mosaique de saveurs ressort de chaque tonneau, en somme.

 


Roussette grisard 2009
Vin de table avant assemblage.

Nez finement boisé, vanille et épices douces se dégagent après aération.
Bouche droite, au milieu de bananes écrasées. Finale ronde, joli résiduel.

Non noté, ce vin dégusté n'étant pas celui approchant du vin futur.


Rousette Grisard 2009
Une fois assemblé

Nez gourmand, fin et vanillé. Châtaignes fraiches et banane mûre dominent.
Si le boisé lance le vin, la droiture se nourrit de ce bel élevage,en son milieu. La finale révèle de fins amers, digérant sans problème les 2 gr de sucre résiduel.

****

 

VINS ROUGES

Mondeuses 2007 en élevage sur fûts

 

IMG01837-20110213-1230.jpg

 

Grisard Mondeuse 07
Fûts de 2-3 vins
Avant assemblage

nez végétal, de fruits rouges éclatants, puis d'épices (le poivre).
Bouche droite, de grande finesse d' où le fruit rejaillit. La finale se tend sur une jolie persistance de fruit et de poivre.

****(*)

Mondeuse sur fût de 15 vins

Nez de fruits noirs, d' épices, légèrement animal.
Bouche droite, séveuse de fruit en son milieu. Poivre et fruits combinent en finale pour de beaux tanins fins.


****

Fut de chêne russe, 6 vins.

Nez de fleurs et de poivre, sur le fruit.
Bouche plus stricte sur du fruit, des épices et de fins tanins.

****

 

Mondeuses 2009, en élevage sur fûts

 

IMG01842-20110213-1341-2

 

2009, Barrique de 4 vins

Nez concentré de fruits, oscillant entre cassis et myrtille. Fond de nez poivré.
Bouche stricte, sur le fruit et le fin bois. Finale tendue et ferme.

****

2009, Barrique de 15 vins

Nez plus torturé, légèrement champignon, sous bois.
Fruits rouges et le poivre. Tanins autoritaires.

***

 

 

 

Mondeuses "Prestige" 09 sur fûts

 


Nez épicé, poivre et fruits noirs
Bouche plus compacte, milieu epice, finale caree, tanins fins et poivre pour un ensemble plus ferme.

*****

Nez empli d' épice, fruits noirs et poivre.
Bouche pleine sur les épices et le cacao amer. Finale ferme et autoritaire sur le tanin autoritaire. Belle allonge.

*****

 

 

DEGUSTATION DES VINS EN BOUTEILLES

 

IMG01846-20110213-1547-1.jpg

 

VINS BLANCS: ALTESSE

 


Roussette de Savoie, Altesse 89, Michel Grisard
1er millesime en blanc

Nez complexe jonglant entre épices douces de bergamote, de cannelle, puis curry. A l'aération, la terre humide, humus, et infusion de verveine prennent le relais de ce nez bien enjoué.
Bouche cirée, complexe sur le zeste d' orange. Le milieu dense se laisse surprendre par une finale généreusement épicée. Finale chaude et gourmande.

****


Roussette de Savoie, Altesse 93

Nez floral, tilleul et verveine. Aérien, il file sur la frangipane, la chataigne et les épices douces.
Bouche ample et gourmande oscillant entre fruits jaunes s' annoblissant d' une pointe de chataigne. Finale tendue et gourmande offrant une belle persistance sur le riz au lait.

****(*)


Roussette de Savoie, Altesse 97

Nez complexe hésitant entre épices douces (curry), champignons et terre humide. Traces de fruits blancs et d' amandes puis chataignes à l'aération sans oublier les fleurs d'alpage.
Bouche suave, gourmande au milieu de fruits jaunes. La finale tendue offre un boisé joliment intégré, ciré. Large d'épaule mais prévenant.

****(*)

Le Refus 05-06
Altesse
Une dégustation ajournée, le vin n' étant pas prêt malgré l' insistance du jury. Le vin fut donc proposé en Vin de Table, d'où cette cuvée spéciale "Le refus".

Nez éclatant sur le fruit blanc juteux.Touche florale, anisée. Epices, herbes d'altitude, champignon blanc se bousculent après aération.Fond de nez chaleureux.
Bouche de belle envergure, au milieu généreusement épicé puis fruité. La finale fraichement tendue trace le vin en longueur, sur une rétro rappellant le riz au lait.

****(*)


 

VINS ROUGES: MONDEUSES

 

IMG01835-20110213-1156

 

 

 

Vin de Savoie, Mondeuse 87

Nez végétal entre notes terreuses et légumes verts.
Bouche fraiche, soulignant une note terreuse, du fruit et de la fraicheur. La tension minérale offre une finale juteuse et de très fins tanins.

****

Vin de Savoie, Mondeuse 97

Nez frais sur le fruit rouge, juteux et séveux, soupe de fraise, fond de nez poivré.
Bouche droite, épurée et fraiche, reposant sur une trame de fins tanins. Salivant et ciselé à la persistance poivrée.
Complet, parfait.

*****(*)

Vin de Savoie, Mondeuse 03

Nez poivré, sur le fruit noir, les épices douces.Pointe séveuse du végétal en fond de nez.
La bouche dense à l' attaque offre un milieu frais de fruits cuits, malgré une finale chaleureuse, des tanins fins, et une bouche raffinée ressortENT de cette bouche chaude mais somme toute confortable.

****

Vin de Savoie, Mondeuse 05
Pas de fût

Nez frais de fruits et pointe végétale. Touche finement poivrée.
Bouche droite, très pure sur la soupe de fruit, saupoudrée de poivre. Finale tendue portée par de fins tanins. Sortie de bouche entre terre et fruits frais pour une sensation très raffinée et une jolie promesse de garde.

****(*)

 

 

 

CONCLUSION

 

IMG01845-20110213-1533

 

Entre l'homme et ses vins, tout chez Michel Grisard est beau. Ensemble, ils offrent des vins remarquables oscillant entre précision et libération.

La Mondeuse prend chez Michel Grisard toute sa dimension. Ce cépage offre une magnifique signature, celle offrant des vins peu riches en alcool (il est très rare de trouver une mondeuse au dessus de 12,5°), tracés par de belles acidités elles-mêmes soutenues par de fins tanins. Les touches épicées ne sont pas sans nous rappeller en terme aromatique une certaine syrah. Sans toutefois ces notes lardées, ou sauvages.En somme, déguster une Mondeuse qu'elle soit Prestige ou non c'est s'offrir la chance de découvrir un cépage bien trop sous-estimé.

S'agissant de sa Roussette (Cépage altesse), Michel Grisard en offre une jolie interprétation. De jolis volumes de bouche, une forme de densité matinée de complexité. Les acidités allongent le vin en de persistances de grande classe. Relatant les fleurs d'alpage, le minéral et l'environnement qui l'entoure, l'Altesse sait trouver les ressources grâce à des acidités sous-jacentes étonnantes de finesse. Le temps fera son oeuvre, vins de garde et surtout d'émotion, tant notre vigneron donne de sa personne, de son temps et de sa passion afin de "libérer" au mieux les saines expressions de ses vins.

Un domaine tout bonnement incontournable, une rencontre essentielle, afin de comprendre que finalement, dès lors que l'homme a l'humilité de se mettre au service de sa vigne, de sa terre, et de son environnement, il est capable d'offrir le meilleur...Bravo Michel.

 

 

 

Emmanuel Delmas

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...newsletterLOGO.gif inscription gratuite

 

 

Commenter cet article

Laurent Lyothier 22/05/2011 14:24



Cher Emmanuel, je te conseille d'autres très bons producteurs de Mondeuse : Trosset, Magnin et un jeune en bio à Chapareillan, Domaine GIACHINO qui fait une mondeuse très délicate (sa
Jaquère est également très belle avec une minéralité et longueur exceptionnelle) - Je suis à Aix Les Bains jusqu'à demain, puis Paris !



Emmanuel DELMAS 22/05/2011 14:25



Oui, Laurent j'ai dégusté Giachino chez Michel, Magnin est top également. Il y a du beau monde en Savoie, clairement !



Franck Merloz 22/05/2011 14:20



J'y étais ;-) Quel moment!



Thomas Cabrol 22/05/2011 14:19



Le pape de la mondeuse



Géraldine 21/05/2011 23:26



Merci pour votre dégustation hier midi au Salon Naturally. Il est rare de voir un professionnel se mettre vraiment à la hauteur de son auditoire, on sent une sincère passion, félicitations. Et
votre blog respire d'ailleurs cette envie de partager. Ne changez rien surtout.


Géraldine



Benjamin Poussardin 20/05/2011 12:36



Superbe article. Ce n'est jamais assez long pour parler de michel, de ses vins et de son éthique! L'article est très bien illustré, très agréable. Pour le coup je paye une tournée d-Abymes
du domaine André et michel quénard 2010. Santé!



Emmanuel DELMAS 20/05/2011 12:38



Merci Benjamin pour le retour ! Et santé ! Quant à moi je file animer 2 dégustations, alors levons les verres ;-)



JP 20/05/2011 10:53



Je ne serai malheureusement pas là ce weekend, en visite chez Philippe Kubler (Domaine Paul
Kubler) et chez Zinck. Chargé aussi de mon côté... Dommage pour le salon, je serai bien passé.


Concernant Pommier à Chablis, de très beaux vins qui sortent clairement du lot par une
superbe minéralité. Un vrai savoir-faire un couple prodigieusement sympa !!!


 



JP 20/05/2011 10:10



Bravo Manu pour ce très bel article. Un personnage attachant et adorable et de très beaux vins que tu as très bien retranscrire ici, comme toujours ;-)



Emmanuel DELMAS 20/05/2011 10:16



Merci JP, j'ai rapidement vu le tien sur Bellu, au top ! Long et bien retranscrit aussi. Mais complètement sous l'eau en ce moment. Je suis au salon Naturally, vivez nature, pour animer 2
dégustations à 1h et 19h ce soir et demain 14h et 17h, si tu as le temps. As tu gouté les vins de Isa et Denis Pommier, ce we ?



Bernard 20/05/2011 09:12



Enfin l'article ! Long mais exmplicite il donne envie de se déplacer au fin fond de la Savoie. Merci Emmanuel



Emmanuel DELMAS 20/05/2011 09:19



Merci Bernard ! Il m'a pris pas mal de temps en effet à rédiger celui-ci ! Mais n'est pas Michel Grisard qui veut. ;-)