LECONS DE DEGUSTATION, MON LIVRE

Publié le par Emmanuel Delmas

 

292007_10151022338856463_40822830_n.jpg

      (Photo:©Hervé Resse)

 

Il y a un peu plus de 18 mois les éditions de la Martinière me contactaient afin de penser à une collaboration concernant une idée de projet de livre qu'ils avaient en tête. Tout d'abord étonné, puis méfiant, enfin curieux, à l'écoute. Je posais des questions, autant sur la façon d'aborder l'écriture d'un livre que sur ce qu'ils en attendaient. Enfin, j'avais carte blanche, et cela était une condition sine qua non pour penser à débuter l'écriture. 7 mois après le premier contact, je signais le contrat d'édition, non sans crainte. 

 

"VINS-Leçons de dégustation", Editions de la Martinière, 15,90€

Textes: Emmanuel Delmas. photographies: Fabrice Leseigneur

Dans toutes les librairies à partir du 30/08/2012, et FNAC

Amazon, et Fnac.com 

 

 

La fameuse peur de la page blanche...    

 

Si écrire un blog de manière récurrente depuis de nombreuses années est une chose, écrire un livre en est une toute autre. Le blog, c'est énormément de travail mais à la différence d'un livre, cela se fait au gré des désirs, des envies, des humeurs, sans pression aucune. 

Un livre, il faut le penser, l'imaginer, se l'approprier, le faire évoluer, le rendre cohérent, lisible et adopter un ton pas toujours facile à dénicher. L'écriture ne se décrète pas, certainement pas chez moi. Par moments, croyez-moi je n'en pouvais plus, dans le doute, fatigué. Je suis passé par des phases pas si simples.L'écriture peut devenir ingrate, car vous vous sentez parfois un peu seul au monde face à vous même.

 

 

LE VIN SE NOURRIT DE SON ENVIRONNEMENT; ET REDONNE A LA DEGUSTATION TOUT CE QU'IL A RECU...

 

177409 396587520378001 815748659 o

 

Voici l'un des grands postulats du livre. J'ai tenté de remettre le vin dans son ensemble au centre du livre. Je me suis dit que si seulement les gens prenaient un peu plus de temps pour se renseigner sur le vin, sa région, ses cépages, ses sols, son climat, son environnement direct, alors ceux-ci s'offraient davantage de possibilités de le comprendre. Il fallait donc juste leur raconter cette histoire qui lie le vin aux éléments qui le nourrissent sans oublier bien évidemment celui qui joue le chef d'orchestre de cette partition, le vigneron. 

 

Le communiqué de presse du livre: Leçons de dégustation le vin Leçons de dégustation le vin

 

1ERE PARTIE: TOUT POUR LA DEGUSTATION    

 

Livre2.jpg

 

En fait, cette première partie fut la plus facile. En effet, je n'avais qu'à mettre sur papier tout ce que je raconte lors des formations ou animations que je dispense si régulièrement depuis toutes ces années. La seule difficulté fut peut-être de trouver une progression puis surtout un ton. Naturel, posé, sympa, sans violence, rassurant. En fait, me mettre à la portée du lecteur en lui "parlant". Aborder un tel livre sans parler un peu de la vigne, et de son travail aurait été bien dommage. Puis, la manière de bien préparer la dégustation, en quelques lignes toujours. Enfin, pourquoi regarder la robe d'un vin. Ou, comment, être capable de repérer des indices dans le verre qui vont permettre de s'approcher d'une latitude, d'un climat, de l'évolution du vin.

Pour le nez, je pense avoir pris le temps d'aborder cette partie, car il semble que cette partie fasse partie de la plus intimidante pour le néophyte. En somme, le rassurer dans un premier temps puis lui expliquer à quel point les odeurs rappellent tant de souvenirs, que finalement le nez n'est plus aussi utile qu'autrefois pour l'homme...qu'il faut dédramatiser un peu.

Pour la bouche, j'ai voulu insister sur le fait de "mâcher" le vin. D'expliquer simplement pourquoi cette façon de déguster est bien plus efficace que le "grumage" habituel. Aller au coeur du vin ne se fait qu'en le mâchant. Mais qu'est ce cela ? Rien de plus simple, puisque mâcher est naturel. Surtout que lors des formations, sur 10 personnes à qui on apprend à "grumer", 4 abandonnent, car elles n'y parviennent pas. Normal, c'est contre-nature. Pour le "mâchage" c'est 0 abandon. Et des sensations à nulle autre pareille. Osez donc ! Tout est très clairement expliqué dans le livre.

Désapprendre toujours...je suis passé par là il y a 2 ans, après 15 ans de quasi certitudes. Je n'ai jamais autant évolué et progressé depuis. Quelque éclairage ensuite sur la "minéralité", un terme si complexe et presque inexplicable mais là encore, j'ose expliquer avec mes mots ce que j'en pense. Surtout, un éclairage est essentiel; celui des tanins.  

 

LA DEUXIEME PARTIE: ETUDES DE QUELQUES TERRES DE VINS

 

Livre1-copie-1.jpg

 

Après avoir terminé la partie dégustation, avec toutes les explications, quelques anecdotes et éclairages sur certaines subtilités, l'idée était d'apporter un éclairage sur certains "terroirs" spécifiques. Tout naturellement je me suis dirigé vers ceux qui ont de réelles particularités, ou plus simplement, des terres de vins profitant de caractéristiques assez aisément identifiables. Les terres de Pouilly-fumé et son sol si caractéristique, l'incroyable mosaique de terroirs et le climat si particulier de l'Alsace, les vents tournoyants et uniques au monde de Chinon, le chaud et le froid de chaque "terre de vins" décrypté en somme. Car ne nous y trompons pas, souvent les grands vins, ceux à forte identité, soufflent le chaud et le froid. Le chaud du climat rencontrant la fraîcheur d'un vent, d'une altitude, ou d'une proximité maritime, voire d'un sol particulier, la douceur ou la souplesse d'un cépage. Ou quand le froid du climat rencontre la chaleur d'une terre, la douceur hivernale, ou encore la dureté d'un environnement, ou l'enveloppe si charnellement charnue offerte par un cépage réconfortant. 

J'espère qu'en parcourant les différents environnements rencontrés, cela permettra aux lecteurs de mieux comprendre ce qui, à la base, à la source plutôt nourrit un vin. A quel point si le socle permet d'offrir des vins à forte identité, il sera nécessaire pour le vigneron d'accompagner au mieux son vin. 

Avec cette partie, surtout, l'idée était de mettre en lumière, que le lecteur, rien qu'en lisant ait envie d'ouvrir une bouteille d'un vin de ce "terroir" et de constater par lui-même, qu'en prenant un peu de temps à s'intéresser à l'environnement du vin, alors, tout est déjà plus limpide.

 

Petite anecdote: La veille du lancement, Mercredi dernier, j'ai rencontré à la cave le Décanteur à Montrouge une lectrice, et l'ai confronté au passage sur le "mâchage". Sans autre explication que les mots couchés dans le livre. Elle lit. Moi, je papote avec Bruno, et quelques minutes après, notre lectrice s'écrit: "WAOW! Mais c'est vrai, ça marche ! c'est dingue!" Elle avait pour la première fois de sa vie "mâché" son vin posé devant elle...comme quoi, je n'ai vraiment rien inventé...

 

 

 

JE N'AI RIEN INVENTE...

trouvetounid.jpg

 

Il me semble que cette approche est si naturelle et innée que je ne pouvais pas imaginer écrire un livre différemment. En fait, je n'avais qu'à relater l'histoire du vin dans son environnement, rien de plus. Je n'ai rien inventé, juste coller à une logique, une vision tout ce qu'il  ya de plus cohérent. Tel revenir à une source, celle du vin nourrit par sa terre, son air, accompagné par la sueur, le coeur et les mains de son vigneron. Même la manière de déguster le vin n'a rien de révolutionnaire puisque "mâcher" est inné. Ne parlons-nous pas de la "mâche" du vin ? Il vous faudra juste désapprendre un peu pour ceux qui ont pu apprendre pour vous ouvrir des portes autrement fermées...pour ceux n'ayant pas appris, je crois que vous allez vite entrer de plain-pied dans un univers que vous n'auriez jamais imaginé autant aimer...et si finalement, "rendre le vin accessible", c'était cela ? 

 

ET APRES ? SI ON SE RENCONTRAIT...QUELQUES DEDICACES

 Blondel.jpg

Librairie Blondel à Vanves (92)

 

Quelques dédicaces sont prévues. Simplement, dans des lieux aussi sincères que le livre, à taille humaine, entre passionnés. Pas de lancement en fanfare, ce n'est pas mon truc, juste des rencontres pour quelques signatures pour celles et ceux le souhaitant dans de vrais lieux de vie sympa, amoureux du livre ou du vin.

Une date déjà fixée:

  • Librairie Blondel, place de la République à vanves (92170), ma ville, le samedi 22 Septembre de 10h30 à 13h

D'autres dates seront proposées, dont une à la cave du Décanteur de mon pote Bruno à Montrouge dans le 92, et sans doute une autre dans le petit caveau de 3foisvin de Marie-Dominique Bradford à Paris. A suivre donc...

 

UNE VIDEO PAR MARTHE DE L'ACTU DU VIN

 

 

La semaine dernière c'est chez Bruno, la cave du Décanteur à Montrouge que Marthe a réalisé une interview fort sympa sur la sortie du livre. En toute sincérité, le livre mais aussi mes doutes...bon visionnage.

 

En attendant, bonne lecture ! 

 

 

A noter: La sortie du guide Alter-Vin de Laurent Baraou et Arnaud Septime, un duo qui avait déjà bousculé quelques conventions avec l'excellent "Face cachée du vin". Ce guide n'a de guide que le nom dans la mesure où les hommes et les femmes propulsant leurs vins sont présentés à travers leurs convictions, leurs engagements et une certaine philosophie de travail, la leur. Celle en laquelle ils croient.Des portraits précis et tout aussi sincères, avec présentation de leurs vins. Un guide donc engagé qui prend le contre-pied des ouvrages traditionnels manquant de courage, et de convictions. Avec ce guide, point de concessions, plus d'engagement, et surtout d'humain. Bien joué les garçons.

Prix de 20,90€ aux éditions Bourrin. En vente dans les bonnes librairies et Amazon entre autres.

 

 

REVUE DE PRESSE DU LIVRE "LECONS DE DEGUSTATION"

 

241016_425001097536643_1873389391_o.jpg

En "une" du "20 minutes" du Vendredi 8 Septembre, et une page complète.

 

  • Le quotidien "20 minutes a consacré sa une et une page entière au livre "Leçons de dégustation" Vendredi 8 Septembre, ici.
  • Philippe Barret pour Idealwine ( et imminent intervenant du Rouge&leBlanc) pose la question:"Leçons de dégustation" la nouvelle bible du dégustateur?", réponse ici
  • Olif a lu le livre, ainsi que celui de Laurent ci-dessus et nous offre un éclairage fort juste sur nos livres, ici:
  • Le Club gastronomique Prosper Montagné ont également fortement apprécié le livre, ici.
  • L'Hôtellerie-restauration publie un petit article sur le livre ici.
  • La Feuille de Vigne, magazine du vin en ligne consacre également un article fort flatteur, ici.

 

      AVIS DE LECTEURS

 

 

Quelques témoignages de lecteurs: 

  • Valérie C, restauratrice à Toulon: "Ton livre est formidable... Bravo Emmanuel, bravo!"
  • Anne-Lyse HR, traductrice à Saint-Emilion:« Un futur classique! J’ai enfin réussi à mettre la main sur un exemplaire !Je n’ai pas encore tout lu, mais je constate que c’est remarquablement bien écrit - et je m’y connais, je suis traductrice ;-) et que les infos et les conseils sont simples, clairs, abordables pour les profanes sans être simplistes… bref ça valait la peine d’attendre et je suis bluffée.Seul bémol : pour moi qui suis bordelaise, il manque quelques pages… »
  • Pierr V, formateur en oenologie, ancien Meilleur Sommelier de Belgique: "Bonjour Emmanuel, bravo pour ce livre "différent"... Enfin cela manquait! À partir de ce jour je grumèlerai moins et mâcherai plus... Mille mercis....."
  • Patrice C, tavernier gérant:"un grand merci et bravo pour votre livre...que j'ai acheté 3 fois pour moi et mon équipe !"
  • Ben Girault: "J 'aime beaucoup ton livre ta façon de faire partager tes connaissances sans être barbant j' ai appris énormément de choses en te lisant.Pour cela merci."
  •  
  • Cédric M, infirmier anesthésite, Nîmes: "Ce livre est super! Très bien expliqué, clair, une visite des terroirs... Et pas trop technique pour un néophyte comme moi. Bravo"

 

OÙ L'ACHETER ?

 

 

"VINS-Leçons de dégustation", Editions de la Martinière, 15,90€

Textes: Emmanuel Delmas. photographies: Fabrice Leseigneur

Dans toutes les librairies à partir du 30/08/2012, et FNAC

Amazon, et Fnac.com

 

 

Emmanuel Delmas

 

newsletterLOGO.gif 

 inscription gratuite

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Photo © Stéphanie Unmetsdixvins

Photo © Stéphanie Unmetsdixvins

Commenter cet article

Patrick Van D Gisnte 25/06/2013 10:19


Bonjour Monsieur Delmas,


 


Je débute dans la dégustation de vin et je m'intéresse de plus en plus au vin en général mais surtout dans le vin de bourgogne. J'ai acheté votre livre et je ne suis pas du tout déçu. Il est très
bien écrit (pas trop technique mais pas trop "simplet" non plus!) et se lit comme un roman. Une suite?


 


 


Merci et encore bravo pour votre beau livre!

Emmanuel DELMAS 26/06/2013 20:10



Merci Patrick ! 



Manu Beigbeder 17/05/2013 09:49


Je confirme, excellent bouquin, j'adore cette vision du vin!

Jérémie Mont 06/05/2013 13:54


Ton bouquin est mon livre de compagnie sur les plages thaïlandaises ! Bravo !

Mathieu Laurin 17/02/2013 17:27


Bonjour,


J'ai lu quelques pages de votre livre, hier soir, juste avant d'aller au restaurant, et j'ai expérimenté votre technique de mâche, pour déguster. Ça fonctionne à merveille ! Le rouge de
l'Homme-Cheval était fantastique...

Mark Sawaya 24/01/2013 20:50


Merci Emmanuel pour ton très beau travail pour ton livre: " Vins Leçons de dégustation". Un livre qui m'a vraiment motivé et m'a donné personnellement une bonne confiance en moi. Je recommande
les amateurs et les professionnels du domaine de la restauration et du vin à le lire et surtout avec modération pour ne pas se saouler. Bonne lecture tout le monde!!

Béatrice 24/01/2013 18:40


Merci, merci, merci Mr Delmas pour votre livre !


C'est une de mes meilleures amies qui m'en avait parlé lors d'une soirée autour du vin entre amis. Je me permets de vous envoyer ce mail car si mon amie fut elle aussi  dythirambique sur le
bouquin, je constate qu'il est juste génial, simplement parce qu'il se lit avec beaucoup de plaisir et de facilité sans verser dans le côté vulgarisation qu'on a tendance à trouver un peu
partout. De plus, j'ai aimé les termes employés, techniques sans l'être, ils sont très imagés et on parvient facilement à vous comprendre. 


La partie sur les tanins, et surtout sur le nez est captivant car on sort des cadres. Je suis resssorite décomplexée et j'ai enfin l'impression d'avoir compris plein de choses. Mais SURTOUT, et
c'est là où j'insiste, SURTOUT, tout le monde même ceux n'y connaissant rien ou n'ayant jamais dégusté de leur vie sont enfin capables rien qu'à vous lire de ressentir le vin en le "mâchant". Et
ça, c'est une performance, car le vin est souvent abstrait. Tout est naturel dans le livre, et pour tout ce qu'il m'a apporté et m'apportera, merci, merci ! 


A la maison et au restaurant, ça mâche bien, maintenant! 

Emmanuel DELMAS 24/01/2013 20:40



Je tiens à vous remercier pour votre adorable mot, Béatrice. Je suis ravi d'avoir réussi à vous "toucher", tel était l'objectif du livre, à dire vrai, au départ. Alors, merci à mon tour. Et
bonnes futures dégustations!



Julie Couton 10/01/2013 20:17


Fini ! Littéralement dévoré le bouquin. J'ai particulièrement apprécié le décryptage de certaines appellations, et cela me conforte dans l'idée que je dois me coller à approfondir un peu mes
connaissances en géologie pour mieux comprendre les terroirs. Bravo pour ce chouette livre !

Aurélien Sutter 26/12/2012 00:21


Idem, j'ai déjà commencé à le dévorer, ou plutôt "déguster" !

Thierry Moussu 25/12/2012 15:25


J’ai été sage cette année, alors le père Noël m’a amené un beau livre !

Emmanuel DELMAS 25/12/2012 15:29



Félicitations! Et surtout bonne lecture.



Vincent Chetail 23/12/2012 10:27


Je l'ai acheté à sa sortie et lu dans la foulée. J'ai beaucoup aimé.

Anne-Lyse Roques Hutton 23/11/2012 19:15


J'ai plein de remerciements de copains qui ont adoré ton bouquin. ;-)

Emmanuel DELMAS 23/11/2012 19:40



Merciiiii à toi et à eux ! 



Jonathan Schifferling 22/11/2012 09:51


Bonjour Emmanuel, je suis lecteur de votre livre très intéressant et complet, pensez vous que la manière de déguster un vin en bouche peut être utilisée de même manière pour d'autres types de
boissons ( thés, cafés, whiskys.. ) ? Faut-il les "mâcher" ? Merci pour votre dévouement admirable.

Claude Lort 08/11/2012 13:21


Très bien. J'ai commencé à le consulter. Simple, clair et intéressant. L'auteur ne se prend pas pour un bonze. Un véritable pédagogue.

Aude Justafre Simon 07/11/2012 17:42


Bonjour Emmanuel,


 


Nous nous sommes croisés hier lors de la soirée dégustation biodyvin (la brune devant le stand pata negra qui avait lu ton livre...)


J'ai beaucoup apprécié la convivialité de cette soirée et les échanges autour du vin avec des gens humbles et passionnés (Ouf! ça fait du bien au moral par les temps qui courent...) dont tu fais
partie il me semble.


C'est suite à la lecture de tes leçons de degustations, en voulant comprendre mieux la biodynamie, que je tombée sur cette réunion parisienne. C'était donc
vraiment sympa de t'y rencontrer!


Il est toujours à portée de main - ton livre - pas très loin d'un de ceux du Dalaï Lama (un bon accord pour les nourritures de l'esprit) et de publications orientées sur
travail de la vigne (que je voudrais également mieux connaître).


 


Un petit message de remerciement donc, de la part d'une lectrice, amatrice de vins, qui espère gagner en confiance et en plaisir de dégustation au fur et à mesure de ce type rencontres.
Si c'était ton objectif en écrivant ça valait la peine d'être dit non?


Bon courage pour la suite!


 


Bien amicalement


 


Aude


PS: Si tu as l'occasion je serais curieuse d'avoir ton avis sur les vins d'un ami d'enfance de mon père, reconverti vigneron après une carrière de médecin. il est installé à Montpeyroux près
d'Aniane. Il s'agit du Domaine Lynch-Suquet VILLA DONDONA.

Emmanuel DELMAS 07/11/2012 18:03



Merci Aude, 


 


Ce fut un plaisir en effet. Je crois juste que le vin est fait pour partager, donner envie, échanger et prendre plaisir. Si un sommelier ou un professionnel du vin perd cela de vue, il se perd
lui-même. C'est pkoi, contrairement au titre du livre qui peut paraître un peu prétentieux ou pompeux (et il n'est pas de mon fait), j'ai insisté enfin essayé d'insister pour employer un contenu
et un ton différents. De là à le mettre au côté de celui du Dalai Lama, ce n'est que trop d'honneur, assurément ,-) 


 


Alors merci pour le remerciement ! 


 



Ludivine Desfrennes 29/10/2012 17:12


Un livre passionnant et vraiment différent comme vous l'avez voulu.J'ai appris des choses et je peux vous certifier qu'il est difficile de me coincer!. Le plaisir de la lecture comme une bonne
dégustation! 


Merci

Emmanuel DELMAS 29/10/2012 23:14



Merci Ludivine de votre retour. Bonnes futures dégustations ,-)



Vitiblog 21/10/2012 13:18


Très bon livre à mettre entre toutes les mains des passionnés de Vins :)

Emmanuel DELMAS 21/10/2012 13:24



Merci pour ce gentil compliment !



Guillaume Joerger 19/10/2012 00:04


Ce qui a d'incroyable c'est qu'en lisant ton livre on se croit en plein milieu des vignes de Patrimonio...on comprend mieux pourquoi il y a tellement de choses qui se passent en bouche... BRAVO!
Et un BRAVO +++ pour la partie sur ma région natale : l'Alsace!

Alexis 10/10/2012 21:32


Bonjour Emmanuel,


Bravo pour ce superbe livre que je viens de me procurer ! Passionné de vin également, j’anime des dégustations sur Paris et je trouve dans ce livre de nombreux éléments que je ne manquerai pas de
retransmettre à mon tour. Je pense en particulier à la technique de mâcher le vin !


J’ai bien aimé aussi les zooms sur quelques appellations.


En tout cas, je ne manquerai pas de lui faire de la publicité! Promis !


Au plaisir de se croiser autour d’un verre !
Alexis

Emmanuel DELMAS 11/10/2012 08:42


Merci beaucoup Alexis pour ce gentil commentaire! Avec plaisir pour en discuter. Bonnes degustations en attendant.


Céline Collet 26/09/2012 23:50


Salut Emmanuel, 


J'ai dévoré ton livre et je te dirai plus avant pourquoi je pense qu'il est d'utilité public. Je défends la même éthique du vin sans qu'elle soit élitiste. J'ai trouvé très intéressant
l'explication de la différence entre acidité et minéralité que l'on confond souvent et que j'ai parfois beaucoup de mal à faire comprendre (et moi-même je me trompe parfois). Tu decomplexes les
gens qui sont intimidés très souvent quand il s'agit de parler de vin. Alors bravo!.


Si tu veux voir un peu plus ce que sont les Bricoles tu peux aller sur notre page Facebook "les Bricoles(restaurant-bar à vins).


Merci encore pour ton livre. Nous en parlons déjà aux Bricoles.


À bientôt...

Emmanuel DELMAS 27/09/2012 00:07



Merci Céline pour ton retour ! Tes mots me vont droit au coeur car je les sais sincères. 


Promis, je passerai vous voir toutes les 2 aux Bricoles!



Jean-Marc B 25/09/2012 22:51


Mon cher Emmanuel,


 


Un petit mot personnel, après une sérieuse lecture de cet opuscule, qui te donnait tant de soucis voici quelques mois... :)


C'est un coup de maître. Sincèrement. C'est le livre que je cherchais voici quelques mois pour me lancer dans la connaissance du vin. C'est le chainon manquant pour beaucoup de personnes qui sont
dans la passion du vin ou veulent y entrer. Il est clair, didactique, charmant, élégant - il te ressemble, quoi :) Les amateurs, éclairés ou non, y trouvent leur bonheur. L'architecture du livre
est excellente, on le lit du début à la fin, puis on revient à des chapitres, c'est à la fois une œuvre et une référence. Je pense qu'il appelle de nombreux successeurs, avec d'autres cépages,
d'autres vins étudiés en profondeur... j'y retrouve l'approche du terrain, des gens qui font le vins, tout ce coté humain que tu sais mettre en avant... et ta propre générosité. Superbe.


Je tiens à te dire que en 2 jours de travail, tu ne m'as pas fait devenir un sommelier, ni même un amateur très éclairé... tu as fait mieux: tu as fait naitre en moi une passion et tu m'as donné
mes premiers outils pour avancer plus loin, seul ou non, avec la motivation et le désir. La raison et la passion. La force et l'humilité. Alors juste une fois, encore, merci Emmanuel. Tu as du
talent, des talents, techniques, certes, mais surtout humains. J'ai été ému de les retrouver dans le livre....


Petite cerise sur le gâteau: je passe maintenant pour un expert, auprès des clients mais aussi des autres experts, et des amateurs... même les grands critiques, les blogs me présentent comme un
"passionné" un "grand connaisseur"... comme je sais à quel balbutiement je me situe, pas de danger, mais l'image est bonne pour le restaurant, et je te le dois :)


C'est un privilège de te connaitre, et de te lire.


 


A très bientôt, nous espérons...


JM


 


PS: et si on organisait une séance de dédicace à Toulon, à la Promesse ? :)

Emmanuel DELMAS 25/09/2012 23:00



Salut Jean-Marc !


 


Je te remercie tout d'abord d'avoir pris la peine de lire le livre, et jusqu'au bout. Et surtout pour ta lettre qui m'a procuré une réelle joie, et beaucoup d'émotion. 


Comme tu le sais, j'ai traversé de vrais moments de doutes pour ce livre, mais il est tel que je le voulais. Le plus compliqué était d'adopter un ton non professoral, accessible mais non
simpliste. Surtout "parler" aux gens.


Je pense que les personnes qui me connaissent sont plus à même de le ressentir. En cela, nos 2 jours passés ensemble ont pu te permettre de constater de ma part une certaine sincérité, et
passion. 


Après, comme je le dis souvent, la formation me permet d'aller un peu plus loin que le simple rapport client-sommelier. Il m'est souvent arrivé d'échanger plus que de simples idées, cours, ou
conseils. L'humain prend une part presque essentielle. En cela, notre rencontre a dépassé le simple cadre d'une relation purement client-consultant. Cela n'arrive pas tous les jours, et pour
qu'elle arrive, il est nécessaire que l'aspect humain soit partagé. Et en 2 jours, ce sont donc plus que des conseils, ou des échanges qui furent échangés. L'important pour moi est de
"sensibiliser" l'autre au vin, afin qu'il se libère de toute pression de jugement. Toi, Jean-Marc tu as su te libérer et apprendre tout de suite, parce que tu as ces précieuses valeurs humaines
qui te permettent de capter au delà du simple échange. De comprendre. Si j'ai réussi à t'aider c'est surtout aussi parce que tu as ressenti cela. Notre rencontre fut très belle. 


Du coup, les mots que tu m'as écrit résonne fort en moi. Et bien sûr que je passerai vous voir avec Caroline, et que nous en profiterons pour faire une dédicace dès que j'aurai plus de temps.
J'espère que tout va pour le mieux pour Valérie et toi. 


Fais lui la bise pour moi, et à bientôt,


 


Emmanuel 



@ABozon 25/09/2012 14:06


Livre simple, clair, précis, détaillé qui permet au lecteur de mieux s'approprier le vin et de le découvrir, ou de le redécouvrir.


Contrairement aux autres livres du genre, celui-ci ne prend pas le lecteur pour un demeuré, et ne l'enfonce pas non plus dans son ignorance.


Félicitation, je ne suis pas une grande lectrice mais j'ai adoré déguster le vôtre, je n'ai d'ailleurs pas hésité à le recommander.

Emmanuel DELMAS 25/09/2012 14:09



Merci Alicia pour ces gentils mots. J'y suis sensible car je ne voulais absolument par reproduire ce qui avait déjà été fait. L'idée était de "parler" aux gens. Ravi que ceux-ci le sentent à le
lecture. Alors, simplement merci.



gérard 21/09/2012 23:24


Bouquin reçu ce matin suite achat sur internet. Rien à redire sur la forme, présentation très réussie. Sur le fond, il faut goûter, déguster, mâcher... mais je ne doute pas que la matière soit
belle... Vivement un moment que je m'y mette !


Emmanuel, l'as tu adressé à la RVF qui pourrait le rubriquer, non ?

Philippe 06/09/2012 18:03


Bonjour Emmanuel,


Sais-tu si ton livre sera disponible à le Fnac "Belgique" ?

Emmanuel DELMAS 06/09/2012 18:10



Il l'est déjà je crois, non ? Fnac ou autre...sur internet. Pour le reste cela devrait se faire vite.



gérard 04/09/2012 23:42


Belle surprise que la sortie de ce livre que je m'empresse de commander demain. En espérant trouver le temps de le lire avant les prochaines vendanges, pour être au point pour la dégustation du
prochain millésime !


Tout à fait en accord avec toi pour le mâchage du vin que j'ai découvert empiriquement.


J'attends avec curiosité tes explications sur cette minéralité si difficile à appréhender pour moi.


Je souhaite grand succès à ce livre, dans la lignée du blog si riche et abordable à la fois...


 

Emmanuel DELMAS 05/09/2012 11:42



Merci Gérard pour la confiance, mais j'ai la conviction que ce livre apporte une vision régénératrice en revenant à la source. Il était temps, car je ne pouvais imaginer écrire autrement. Je n'ai
rien inventé, je  "parle" aux gens, tout en revenant à l'environnement qui façonne le vin. En espérant qu'il te plaise! 


;-)



Patrice Chesneau 04/09/2012 17:29


Bonjour, un grand merci et bravo pour votre livre...que j'ai acheté 3 fois pour moi et mon équipe!

Emmanuel DELMAS 04/09/2012 18:29



J'en suis ravi Patrice.



Steve Langelier 04/09/2012 06:32


Le livre sera dispo fin septembre au Québec et je me ferai un plaisir de le lire à cette période, Bravo!

Emmanuel DELMAS 04/09/2012 06:44



Exactement, le 24 Septembre pour être plus précis ,-) 



Corinne Hennequin 03/09/2012 13:36


Félicitations ! Nous pourrions organiser une séance de dédicace au marché de Noël du château larose trintaudon (haut médoc) les 1 et 2 décembre. Contactez-moi si cela vous intéresse !

Emmanuel DELMAS 03/09/2012 15:55



Merci. L'idée me semble bien sympa, même si je n'ai pas encore prévu de revenir de suite dans le vignoble bordelais. J'y serai pour dispenser quelques week ends de formation mais pas davantage
pour l'instant.



Benjamin Fanuel 03/09/2012 13:36


Le rose, c'est moins formel, cela invite au jeu et à la découverte. C'est aussi ULTRA VISIBLE dans un rayon! Mais c'est culotté comme couleur de bouquin. Bien joué ;-)

Xavier Pelletier 03/09/2012 12:51


Oui ! Beaucoup Emmanuel ! Bravo, c'est une belle invitation de lecture avec une approche agréable, pleine de saveurs..

Xavier Pelletier 03/09/2012 12:31


A lire absolument-belle leçon de choses sur le vin et son apprivoisement

Emmanuel DELMAS 03/09/2012 12:33



Vous l'avez déjà lu, Xavier ? Apprécié un petit peu, alors ?



Christophe Hauser 03/09/2012 11:56


Emmanuel, Tu ne voudrais pas faire une signature chez nous ? L'occasion de se parler de la saison 2012

Melaine vrillon 03/09/2012 11:53


Bien vu la couleur emmanuel ! Tu as un atout visibilité dans un linéaire de librairie (la c est la commerciale qui parle) que les autres n ont pas forcement avec des couleurs sombres et tellement
conformes au vin .... Rouge bordeaux, noir cerise, ....bien vu !

Hervé Resse 03/09/2012 11:52


Disons que par rapport au classique bordeaux ou vert, ça change. Ca ne conote pas trop univers du vin, mais le titre le dit assez par ailleurs. Ce que je critiquerai plus, c'est l'absence de
photo de toi sur le facing ou le verso. La dégustation est une rencontre et un partage. Là, ça demeure assez anonyme.

Olivier Magny 03/09/2012 11:51


Félicitations!! Super content pour toi!!

Emmanuel DELMAS 03/09/2012 12:30



Tu vois, j'y suis arrivé enfin au bout ! ,-()



Restaurant l'Assiette Paris 14 03/09/2012 11:49


Félicitation mon Manu je connais bien cette excitation et l'attente qui anime la sortie de son propre livre.


Hatte de le découvrir je vais l'offrir à mon sommelier .


Ou va se dérouler la soirée de lancement ?

Emmanuel DELMAS 03/09/2012 12:29



Oula Dave, pas de lancement officiel ! Rester près des gens, avec quelques dédicaces dans des lieux de vie, simples, sincères...



David ! 03/09/2012 11:37


Pas du tout choqué par la couleur c'est même plutôt fun .


Bien à toi


David

Corélie 03/09/2012 10:33


Chouette ! Quelle excellente idée ! Ca me ferait très plaisir de te revoir après tout ce temps ... je te fais
signe dès que j'ai ton oeuvre dans les mains ! Bisous

Emmanuel DELMAS 03/09/2012 11:43



Ouiiiiii ! Je ne viendrai peut-être pas seul...si cela ne t'ennuie pas. ,-) 



Annie-Martin Stefanatto 03/09/2012 10:20


Il est vrai que la couleur est inhabituelle mais elle a le mérite de se voir sur les étagères ! et puis la couleur de la couverture on s'en fiche, c'est le coloré de l'écrit qui importe non ?

Emmanuel DELMAS 03/09/2012 10:22



Complètement d'accord Annie !



Christian Dournel 03/09/2012 10:10


Allez il est temps de régénérer les batteries (off the record si on peut, je suis en plein projet d'ouverture de Cave dans le 17ème, si si si, c'est un boulot de malade...)!!!

Emmanuel DELMAS 03/09/2012 10:22



Courage pour l'ouverture, alors! 



Christian Dournel 03/09/2012 10:09


Le "S" à Vin(s) why not, les connotations sensuelles de FD sont certes là et feront partie du succès, moi ce que je veux c'est un lieu et une date pour serrer la pince au porte plume de ce guide
coquin et didactique, ma foi, on y a droit, non?

Hélène Pruvot 03/09/2012 10:08


super, bravo en tout cas, je vais acheter ça dès demain, mon beau père adore le vin, il sera ravi

Olivier Mercier 03/09/2012 10:07


Dès que je le trouve en rayonnage, j'en fais l'acquisition ;-)

Yann 03/09/2012 10:07


salut Emmanuel, bravo pour ce beau projet, je compte bien lire ton livre. excellente idée d'aborder la notion de minéralité, si récurrente sur les cours... ;)

Emmanuel DELMAS 03/09/2012 10:22



Salut Yann, après encore faut il essayer de l'expliquer, et là ça se complique car il n'y a pas de "définition"...;-(



Christine Tarroux 03/09/2012 10:07


Et il y aura une suite avec d'autres appellations?...

Emmanuel DELMAS 03/09/2012 10:21



Je ne pense pas pour le moment...



L'EtablO vins 03/09/2012 09:30


Bjr Manu, je n'ai pu venir mais serai intéressée d'en acheter 2. Vais-je les trouver dans l'Oise à Compiègne ? c'est super pour toi.

Emmanuel DELMAS 03/09/2012 10:07



Tu le trouveras partout ,-) 



Corélie 03/09/2012 08:37


J'ai hâte d'avoir ton livre dans les mains et de le lire... Ce que tu racontes correspond tellement bien à tout ce que j'ai découvert grâce à toi, dans une autre vie il me semble ! Je crains
malheureusement - avec mille regrets - de ne pas réussir à assister à une séance de dédicace ! Bisous...

Emmanuel DELMAS 03/09/2012 09:27



Merci Corélie...comme je le dis, je n'ai strictement rien inventé, Corélie ,-) Pour la dédicace, je peux me déplacer chez vous, ce sera l'occasion d'ouvrir une petite bouteille que j'amènerai. A
très bientôt!


Emmanuel 



Hervé Resse 03/09/2012 00:43


C'est une technique que je "connais un peu", au moins sous l'angle "théorique", que m'avaient notamment expliqué nos amis de Lagrézette. Je ne prétends pas le moins du monde y être expert, mais
j'en sais l'existence, et m'y risque parfois. Notamment pour les rouges du sud ouest, qui ne se laissent pas découvrir si facilement. Ca donne envie de s'inscrire à ton cours pour l'expérimenter
"en live". Un jour peut-être :) Tu mâches aussi les Blancs? (je ne sais plus si tu le dis dans le livre, et je n'ai pas tout lu encore)

Emmanuel DELMAS 03/09/2012 09:26



Dans la partie "bouche", il y a un gros passage sur le pourquoi il faut "mâcher" pour enfin aller au coeur du vin. La salive joue un rôle essentiel en dispersant des molécules du vin initialement
nos aromatiques ou gustatives (en partie), qui vont le devenir grâce à la salive. Surtout, la persistance est bien plus incisive. Je te laisse lire le passage. Tous les vins se mâchent.



Hervé Resse 03/09/2012 00:37


Merci de m'avoir confirmé ce que je pressentais un peu. :) Je réitère par ailleurs mon compliment, "notamment" sur la partie expliquant le rôle de la vue dans la dégustation. Tout à fait
passionnant, et bien expliqué.

Emmanuel DELMAS 03/09/2012 00:39



Merci Hervé ! Et le "mâchage" du vin, cela ne t'a pas trop décentenancé ? ,-)



Emmanuel Delmas 03/09/2012 00:34


Oui, Hervé, c'est bien cela. L'appellation "Aligoté" n'existe pas, puisque c'est l'appellation "Bourgogne" suivi de son cépage, aligoté. De même d'ailleurs pour l'Alsace, puisque tu as
l'appellation "Vin d'Alsace" auquel on rajoute le nom du cépage. Du coup, muscadet est bien la seule appellation en France portant le nom de son cépage. Même si le cépage muscadet est plus
communément appelé melon de Bourgogne ,-)

Hervé Resse 03/09/2012 00:33


Lisant hier ton livre, que je découvre et qui est fort bien fait, félicitations d'ailleurs, une question m'est venue: tu dis que "muscadet" est la seule appellation en France désignée par le nom
son cépage, et je te fais évidemment toute confiance. Sauf que j'ai en tête l'Aligoté. Est-ce parce que l'appellation exacte serait "bourgogne-aligoté" que tu ne le comptes pas au même titre que
muscadet?