RETOUR DU VIGNOBLE BORDELAIS # 1

Publié le par Emmanuel Delmas

RETOUR DU VIGNOBLE BORDELAIS # 1

 

De retour du vignoble bordelais, j'en ai retiré quelques enseignements instructifs, que je partagerai très prochainement avec vous sur le Blog. Mon voyage fut superbe en compagnie de deux de mes proches amis, et malgré la fatigue dû à mon intervention récente, j'ai pu en profiter. En attendant voici quelques photos et commentaires sur cette très belle semaine dans les vignobles de Bordeaux

 

 

Lundi 4 Juin:

Cru Godard - Côtes de Francs
Château Trotanoy - Pomerol
Château Grand Corbin Despagne - Saint Emilion

 

Mardi 5 Juin: 

Château Tertre Roteboeuf - Saint-Emilion
Château Fonroque - Saint Emilion
Château Mangot - Saint Emilion

Le Cru Godard en Francs-Côtes de Bordeaux avec son sol typique enfouissant de la tuffe

Le Cru Godard en Francs-Côtes de Bordeaux avec son sol typique enfouissant de la tuffe

CRU GODARD, DES VINS FRANCS

 

Je déguste les vins du Cru Godard depuis déjà pas mal d'année, et au prix proposé il n'y a même pas à tortiller tant les vins sont bons. L'occasion était trop belle pour ne pas me rendre au domaine de Carine & Franck Richard. Je vous ferai un compte-rendu assez complet du domaine et de leurs vins dans quelques semaines, car il me semble qu'on tient là un domaine qui mérite vraiment un bel éclairage. Ce n'est pas pour rien que je sollicite régulièrement les vins du domaine quand l'occasion se présente. 

 

A suivre donc prochainement sur le blog pour un compte-rendu plus complet de ma visite au domaine dans les Francs-Cotes de Bordeaux!

 

RETOUR DU VIGNOBLE BORDELAIS # 1

TROTANOY 2015 EST MONUMENTAL

Rendez-vous fut pris au château Bel Air Monange à Saint Emilion afin de déguster les 2015 des domaines de la famille Christian Moueix. Dont Lafleur Pétrus et Trotanoy en Pomerol. Un gros travail fut entrepris au domaine Bel Air Monange (réunification avec le château Magdelaine entériné en 2012). Et le résultat commence à se faire sentir dans les verres.  

 

 

 

 

Si le Bel Air Monange fut joli à souhait, fruité et de belle fraîcheur malgré une ossature assumée, La Fleur Pétrus fut encore plus dense, plus fin et plus confortable. Deux tons au-dessus, en tous points. Quelle classe ! 

 

Mais que dire du Trotanoy 2015 qui lui gagnait encore en profondeur, et vibration, et en largeur, ce qu'il offrait en longueur et en persistance. Voilà un vin juste monumental. Un grand tout grand. Sans doute le vin de cette semaine, en tous points immense, monumental. Certes son prix est très élevé mais il est indiscutable à la lumière de cette dégustation. 

RETOUR DU VIGNOBLE BORDELAIS # 1

FRANÇOIS DESPAGNE TRANSFORME L'ESSAI

Une fois encore, pour ma deuxième visite au château Grand Corbin Despagne, François Despagne nous a régalé. De sa gentillesse, mais aussi de son professionnalisme, de sa passion et de ses vins. Encore plus aboutis, bien qu'ils réclament un petit peu de temps d'aération pour exprimer toute leur finesse, ils parviennent à donner beaucoup de plaisir, et la signature du terroir s'exprime à merveille, avec de très jolis amers, et des tanins de toute beauté. Le domaine est passé en culture biologique voilà déjà plusieurs années, et cela s'en ressent dans les vins, avec ce gain de fruit et de vitalité. 

RETOUR DU VIGNOBLE BORDELAIS # 1

MITJAVILE C'EST TOUT BON!

Certains pouvaient avoir pris le pari, en partant sur des à-priori, que je ne devais pas aimer les vins des Mitjavile. Seulement même circonspect si tant était que je l'étais, je me faisais neutre pour déguster avec le plus d'objectivité possible leurs vins. Les rares vins dégustés de Roc de Cambes ou Tertre Roeteboeuf ne m'avaient jamais déplu. Comme si on eut voulu me faire dire que leurs vins étaient dénués d'intérêt faute à des élevages assez poussés. Alors qu'en est il?

Eh bien c'est faux ! Je les ai trouvé très jolis. Si les élevages peuvent sembler appuyés, il est indéniable que le fruité sous-jacent ne demande qu'à ressortir. Un peu de patience, juste quelques années et le fruit éclate, le vin se patine lentement et les contours s'affinent pour dévoiler des vins de toute beauté, au style inimitable. Pour preuve ce 2009 et ce 2011 dégustés après les vins sur fûts. Epatante dégustation. 

J'y reviendrai peut-être plus tard.

 

CHATEAU FONROQUE, QUEL PIED! 

Vous connaissez tous ma grande passion pour les vins d'Alain Moueix au château Fonroque, le 1er des grands crus classés bordelais à être passé en culture biodynamique. Ses vins ont encore gagné en vitalité, profondeur, verticalité. Ils sont vibrants, quel pied j'ai pris ! A des prix qui restent tout doux de surcroit ! Il serait fou de passer à côté. Le domaine fut vendu ? Rien de grave, Alain Moueix a toute latitude pour aller encore plus loin, et continuer son fantastique travail. Là je devrai faire un petit compte-rendu de ma dégustation prochainement. 

 

 

CHATEAU MANGOT, CHAPEAU 

 

Dire que j'aime les vins des frères Todeschini serait un doux euphémisme. Je les déguste depuis un certain moment et année après année ils progressent encore, et encore. J'ai encavé pas mal de 2010 que je trouvais absolument superbes, dégoulinant de fruits, toujours aussi riches mais si pulpeux, longs. Je les garde encore quelques années. Mais depuis les frères avancent.

 

 

Le travail dans les vignes s'intensifie sans aucun dogme. Ils ne sont pas certifiés bio, certes, mais ne nous leurrons pas, le travail est pointilleux. Les élevages le sont tout autant. Depuis le millésime 2014 un saut qualitatif est réel. C'est que la famille Todeschini ne se repose nullement sur leurs lauriers. Ils avancent, consolident leurs bases et leurs points forts sans jamais oublier de se remettre en questions quand cela se justifie. Et pour le plaisir de sortir de leur zone de confort, ils se permettent même d'expérimenter quelques cuvées, de façon parcimonieuse. L'idée étant d'oser, d'essayer, de voir ce que d'autres méthodes que les leurs peuvent offrir. Cela s'appelle de la curiosité, et elle est toujours bien placée. Cela fonctionne, mais parfois cela ne les convainc pas. Qu'importe, cela leur permet d'apprendre, de confirmer certains doutes et d'avancer. 

Très instructive dégustation sur cuves et sur fûts, puis un dîner mené de mains de maitres de maison par Yann et Karl, entourés de mes amis et des leurs. Olivier notamment, vigneron chez Gombaude Guillot, autre talent de Pomerol, lui clairement en bio. Et de Ludovic un épicurien belge. Des vins de toutes régions dégustés tous ensemble, pour le plaisir de nous retrouver. Ne nous y trompons pas, ce dîner n'a eu aucune incidence quant à mes impressions gustatives sur leurs vins, soyez en sûrs! 

 

La suite de mon programme à suivre. 

 

Emmanuel Delmas

Emmanuel Delmas

 

Magazine le vin rouge et ses tanins

 

Pour tout connaitre sur le vin rouge et ses tanins, offrez-vous mon tout nouveau magazine pédagogique sur ce sujet passionnant. 

 

28 pages, 4,90€

 

D'autres magazines sont également à disposition sur les accords mets & vins notamment de 20 pages à 34 pages. Cliquez sur chaque photo pour en savoir plus.

 

Magazine les accords mets & vins, les règles essentielles
Magazine les mets & vins de fête

 

Les règles des accords mets & vins (20 pages)

Les mets & les vins de fête (34 pages) 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

cours d oenologie Paris 26/06/2018 15:29

Très bel article.... vivement le prochain sur votre voyage au vignoble bordelais

Emmanuel Delmas 26/06/2018 21:01

La suite sera en ligne demain ,-)

cours d oenologie Paris 26/06/2018 15:27

Très bel article.... vivement le prochain sur votre voyage au vignoble bordelais