FOIRES AUX VINS: CONSEILS

Publié le par Emmanuel Delmas

Le meilleur conseil pour vos Foires aux Vins? Bien les préparer...

Le meilleur conseil pour vos Foires aux Vins? Bien les préparer...

 

           


C'est décidément une rengaine, à la rentrée succède les Foires aux Vins associées souvent à la Grande Distribution.Qui dit Foires aux Vins, pense belles affaires ! Que vous pensez ! Certes, il est possible d'en croiser ci et là, mais rarement pour le chaland. Forcément, le vrai bon vin y est rare. Quelques conseils avant l'achat pour éviter les désillusions bien nombreuses !

 

FOIRES AUX VINS: LES CONSEILS

 

EN GD ON N'ACHETE PAS UN VIN ! MAIS...UN PRIX !

 

champagne-carrefour.jpg

Un Champagne à moins de 10€ ? On aura tout vu ! Un châteauneuf du Pape à 9,99€, un Condrieu à moins de 20€, ou un Corton grand cru à moins de 30€...ne tentez pas le coup, grosse désillusion à la sortie.

 

Les Foires aux Vins offrent de jolies perspectives gustatives pensez-vous ? Et aussi de belles affaires ?
Effectivement, ne nous voilons pas la face, il en existe de jolies à faire...mais au prix d'une réelle préparation et d'un véritable coup de chance. Il vous faudra bien décrypter les étiquettes, les millésimes, les producteurs. Car en GD, ne rêvez pas, vous n'aurez jamais accès aux vrais vins de vignerons. Ceux-ci sont bien trop confidentiels, artisanaux pour avoir des stocks à écouler. 

Alors, afin de ne pas vous tromper dans cette véritable jungle de vins au mieux consensuels, voici quelques conseils essentiels à respecter. Eclairages !

 

 

CONSEILS FOIRES AUX VINS EN VIDEO

 

 


Foires aux vins : les conseils d'un sommelier par ITELE

 

 

Les grandes enseignes se livrent une bataille médiatique, marketing, et de communication importantes. Bien entendu, elles ne le font pas uniquement pour le seul plaisir des clients. Mais bien pour leur tiroir-caisse.

Fidélisation, écoulage de stocks, plus-values intéressantes, tout est bon pour elles afin de vendre leurs vins à l'occasion des Foires aux Vins.Votre boite à lettres sera assaillie d'offres étonnantes, souvent risibles, du type "Pour 6 bouteilles achetées, 6 offertes!". Pire encore, "1 bouteille achetée, 1 offerte!" Ne soyez pas naifs, et fuyez ! Ces offres une fois de plus ne sont proposées en temps normal que pour les couche-culottes, papier toilettes, ou encore les croquettes pour chiens. Rien à voir avec le vin, en somme. De telles offres ne peuvent que cacher quelque chose. L'an dernier, j'y ai testé quelques unes de ces offres, tous les vins, sans exception ont fini à l'évier. Une preuve ? Mon passage sur France 2 l'an dernier, ici.

Alors, si vous pensez malgré tout vous y rendre, préparez vous bien à l'avance afin de déceler d' hypothétiques belles affaires. Et en cherchant vraiment bien, on en trouve quelques-unes. 

 

La Grande Distribution offre un immense choix, très large. Sans connaissances le client lambda reste perdu et choisit bien souvent le vin par hasard. Or, le hasard en matière de choix de vins ne fait pas toujours de bonnes choses...

1/ ETABLISSEMENT DE VOTRE BUDGET

 

 

De quel budget disposez-vous ?

 

Prévoir un budget et s'y tenir est essentiel, si on veut éviter de rentrer contrarié. Rien de plus frustrant de revenir le portefeuille vide, et le panier rempli de 6 bouteilles, alors qu'on en prévoyait plutot une douzaine.Ceci n'empêche pas non plus, de céder aux sirènes de la tentation, si une superbe affaire se présente.Et croyez-moi, elles restent confidentielles.

Tout est parfaitement étudié et orchestré afin de vous faire craquer...les roues du caddie qui se bloquent, les linéaires pétaradants, les prix clinquants, les dégustations et les conseils judicieux des cavistes, la jolie voix de l'annonceuse stimulant le désir...tout est bon pour attirer le chaland.

Etablir un budget, c'est surtout décreter un ordre de prix moyen, pour une quantité donnée. (ticket moyen par bouteille).

 

 

2/ LES MOTIVATIONS DE VOS ACHATS

 

 

Acheter, oui, mais pour quelles raisons ?  

 

Pour quelles raisons aller vous acheter du vin ? L'approche des fêtes de fin d'année, peut-être, voire l'anniversaire des parents, des enfants, les baptêmes ou mariages de l'année prochaine ? Ou plus simplement afin de garnir votre cave, pour garder plusieurs années vos vins ? Ou simplement acheter des vins plaisirs pour les amis ?

 

  • Vins à boire dans l'année, pour de grandes occasions (mariages, baptêmes, fêtes de fin d'année)
  • Vins à garder en cave, pour un certain nombre d' années.
  • Rétablir un équilibre d'une cave déjà existante.
  • Achat d'ordre spéculatif, destinés aux grands crus classés, sur de bons millésimes.

Toutes ces questions, vous devriez vous les poser avant même d'entrouvrir les portes du magasin.

Maîtrisez bien vos achats, et fixez vous un budget. Vous rendre en grande distribution ne peut pas se faire la fleur au fusil. Restez vigilants et gardez l'oeil ouvert.

 

3/ ETUDE DES OFFRES

 

 

FAV-Champion-Politique2.jpg

Image tirée du blog grande conso d'Olivier Dauvers

 

Les catalogues, et la soirée inaugurale...

 

Se procurer un catalogue de la liste des vins commandés par les grandes enseignes, vous permettra d'anticiper, et de vous réserver les meilleures bouteilles. Ou les moins pires...

Car, tout le monde le sait désormais: les plus belles affaires se liquident très vite, parfois dès la soirée d'inauguration, la veille de l'ouverture officielle de la Foire aux Vins. N'hésitez donc pas à solliciter votre grande surface à l'occasion de l'inauguration des Foires aux Vins.

Il est très aisé, avec ce catalogue de voir les millésimes les plus en vue. Cette année, 2008 et 2009 devraient être les millésimes mis en avant, parfois 2006 et rarement 2005, bénéficiant encore de stocks très importants.

 

Suivra la page spéciale concernant les pièges à éviter

 

 

CALENDRIER DES FOIRES AUX VINS

 

  • Foires aux vins Leclerc: 30 Septembre au 10 Octobre 2015
  • Foires aux Vins Auchan: 22 Septembre au 6 Octobre 2015
  • Foires aux Vins Intermarché: 8 au 20 Septembre 2015
  • Foires aux Vins Carrefour: 8 au 21 Septembre 2015 (Hyper) - 18 Septembre au 27 Septembre 2015 (Super)

 

 

 

Emmanuel Delmas

 

newsletterLOGO.gif 

 inscription gratuite

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Commenter cet article

Monsieur Marin 03/09/2015 18:38

Cher Emmanuel, bravo pour cet article très complet que je conseille à ceux qui m'entourent depuis que je l'ai lu. Je ne fais plus les foires aux vins depuis quelques années.
Autrefois (jusqu'en 2004) je n'y achetais que 6 bouteilles, toutes des bouteilles de 1ers ou 2èmes grands crus classés de Bordeaux (grâce à cela, j'ai aujourd'hui du Latour, Margaux, Haut Brion,... Millésimes 1995 à 2001 dans ma cave, achetés tous pour un prix compris entre 70 et 120 Euros...). Aujourd'hui, en foire aux vins, même les seconds vins de ces châteaux sont devenus inaccessibles...
La meilleur façon de ne pas se tromper, reste d'aller chez son caviste.

Emmanuel Delmas 06/09/2015 20:01

Le grands vins bordelais ont en effet toute leur place aux Foires aux Vins! ,)

Monsieur Marin 03/09/2015 18:37

Cher Emmanuel, bravo pour cet article très complet que je conseille à ceux qui m'entourent depuis que je l'ai lu. Je ne fais plus les foires aux vins depuis quelques années.
Autrefois (jusqu'en 2004) je n'y achetais que 6 bouteilles, toutes des bouteilles de 1ers ou 2èmes grands crus classés de Bordeaux (grâce à cela, j'ai aujourd'hui du Latour, Margaux, Haut Brion,... Millésimes 1995 à 2001 dans ma cave, achetés tous pour un prix compris entre 70 et 120 Euros...). Aujourd'hui, en foire aux vins, même les seconds vins de ces châteaux sont devenus inaccessibles...
La meilleur façon de ne pas se tromper, reste d'aller chez son caviste.

Poriente 07/08/2015 16:15

Amateur de vin depuis de nombreuses années, j’ai effectivement été très souvent déçu par les vins de la grande distribution et surtout par la pauvreté des offres et du conseil. Mais j’ai trouvé depuis environ 2 ans un magasin incroyable, le Auchan de Vélizy, qui emploie toute l’année des sommeliers professionnels d’une compétence rare qui sélectionnent des cuvées incroyables à des prix tout aussi incroyables, ils sont d’ailleurs particulièrement compétitifs sur toute une offre de Bordeaux aux alentours de 10 € qu’ils proposent toute l’année en fonction de leurs achats. Je dois dire que je ne compte plus le nombre de bouteilles géniales qu’ils m’ont proposées, j’ai par exemple récemment fait l’acquisition pour un baptême d’un château Pey de Pont 2009, un Medoc cru bourgeois, d’une qualité remarquable pour 10 €, puissant, charnu, complexe, sans boisé excessif et avec un beau potentiel de garde, exactement comme ils me l’avaient décris. Allez-y Emmanuel, demandez à voir Patrick, David ou Bénédicte et vous serez très surpris par leur niveau de compétence et surtout par la sincérité de leur discours sur le vin car ils n’hésitent pas à vous faire reposer des bouteilles indignes. Je n’ai jamais été déçu, parce qu’ils partent du principe qu’ils sont là pour faire revenir les clients, et ça marche tellement bien que parfois il faut presque faire la queue pour réussir à les voir.
Dominique

Emmanuel Delmas 10/08/2015 23:35

Merci pour ce commentaire. Parfois en effet on trouve quelques exceptions souvent trop rares, qu'il est bien aussi de souligner. Je ne sais pas si j'aurai l'occasion de m'y rendre un jour mais je mets cela dans un petit coin de ma tête...;-)

Poriente 07/08/2015 16:04

Amateur de vin depuis de nombreuses années, j’ai effectivement été très souvent déçu par les vins de la grande distribution et surtout par la pauvreté des offres et du conseil. Mais j’ai trouvé depuis environ 2 ans un magasin incroyable, le Auchan de Vélizy, qui emploie toute l’année des sommeliers professionnels d’une compétence rare qui sélectionnent des cuvées incroyables à des prix tout aussi incroyables, ils sont d’ailleurs particulièrement compétitifs sur toute une offre de Bordeaux aux alentours de 10 € qu’ils proposent toute l’année en fonction de leurs achats. Je dois dire que je ne compte plus le nombre de bouteilles géniales qu’ils m’ont proposées, j’ai par exemple récemment fait l’acquisition pour un baptême d’un château Pey de Pont 2009, un Medoc cru bourgeois, d’une qualité remarquable pour 10 €, puissant, charnu, complexe, sans boisé excessif et avec un beau potentiel de garde, exactement comme ils me l’avaient décris. Allez-y Emmanuel, demandez à voir Patrick, David ou Bénédicte et vous serez très surpris par leur niveau de compétence et surtout par la sincérité de leur discours sur le vin car ils n’hésitent pas à vous faire reposer des bouteilles indignes. Je n’ai jamais été déçu, parce qu’ils partent du principe qu’ils sont là pour faire revenir les clients, et ça marche tellement bien que parfois il faut presque faire la queue pour réussir à les voir.
Dominique

Lalie126 21/09/2014 15:31

Bonjour Emmanuel,

Je viens de prendre connaissance de votre blog et donc de vos précieux conseils. En effet, ces foires aux vins me désorientent beaucoup et pourtant....Je vais essayer d'être concise et claire: nous sommes un jeune couple, peu tournés jusqu'ici vers le vin rouge (je suis plutôt du côté vin blanc doux, étant née près de Jurançon....et ne bois du rouge que depuis quelques mois). Nous n'avons du coup aucune connaissance ni expérience concernant celui-ci et sommes bien conscients que dans ces foires aux vins, si l'on débute comme nous, on tombe dans de nombreux pièges et les désillusions sont grandes. Nous recherchons plus des vins aux alentours des 5euros (je sais c'est peu mais notre budget est très limité pour nos petits plaisirs...) et pour servir quand notre famille est réunie chez nous. Mon mari semble apprécier des vins plutôt taniques et plutôt du bordelais. Auriez-vous des conseils à nous donner?

Fabrice 09/09/2014 22:32

Pourquoi autant de préjugés? Les foire aux vins recèlent de bons vins prestigieux a 20% moins cher qu'un caviste. Nombre de grossistes et spéculateur s y font leurs affaires. Bon endroit également pour trouver de la qualité a 10 euros. Pas de faux discours s'il vos plait.

Emmanuel Delmas 02/09/2015 12:47

Acheter de récents millésimes de grands crus classés bordelais en GD n'a rien d'infâmant, ils sont effectivement souvent moins chers que chez un caviste. L'achat est donc cohérent dans ce cas là. Attentions aux millésimes anciens qui souvent peuvent avoir été mal conservés.

Nicolag 02/09/2015 12:31

Bonjour Fabrice, regardez bien les foires aux vins 2015, je parle par exemple des grands crus classés de Bordeaux, nous la totalité est sur des 2013, millésime de piètre qualité, et par conséquent moins cher... que chez votre caviste sur un autre millésime. Ne faites pas d'un prix une généralité!!
Après, si vous parlez d'autres regions que le bordeaux, il me semble très rare de trouver un bon producteur en grande surface, généralement ses vins sont vendus dans d'autres circuits de distribution, ou le savoir faire et la qualité du vin est valorisé!!!

Emmanuel Delmas 09/09/2014 23:00

Fabrice,

Tous mes conseils sont des conseils de bon sens, et ce discours est le plus juste. Après, libre à vous de vous enfermer dans la certitude que vous trouverez à coup sûr de bons vins à moins de 10€ en GD. Tout comme vous trouverez de superbes tomates à prix bas. Que certains grands crus classés soient moins chers en GD que chez des cavistes me semble une évidence, mais ces vins, au delà de 40€ ne sont nullement représentatifs des vins achetés par le consommateur. Vous remarquerez d'ailleurs que les initiés n'achètent pas leurs vins en GD, puisqu'ils ne trouvent pas ici de vins dignes d'intérêt. Vous mêmes, une fois initié, vous n'irez jamais plus en GD, acheter votre vin. Ce qui est juste 'normal', 'évident'. Donc, non, mon discours n'est pas 'faux', il est 'juste', monsieur.
Mais ne fois encore, libre à vous de faire votre propre choix. En tout cas, je vous souhaite de bonnes dégustations à venir.

Berreur Jean-Damien 02/09/2014 18:41

La question que je me pose moi , c'est surtout au niveau des vins "d'étiquettes" beaucoup de foire aux vins proposent de plus en plus de cru classé , au de premier , grand cru connu afin , je pense d'élargir leurs gammes . Qu'en est il de ces vins la , qui sont pour la majorité a des prix ecrasant comparé a un caviste . Ne sont ils pas abimés par l'entreposement souvent "en vrac " des grandes surfaces , par le transport ?

Sébastien Tuffier 02/09/2014 11:01

Il y a effectivement des vins médiocre dans les foires aux vins. Mais pas que.... Je peux vous assurer que de grands noms de vignerons se trouvent en GD. Peut être pas en linéaire, mais assurément dans des endroits spécialement conçus (température, luminosité, hygrométrie).

Marc Robert 10/09/2013 22:19


Merci beaucoup d'éclairer ainsi les consommateurs.Il n'y a donc pas de bonnes affaires dans les foires aux vins de la GD !!!Et oui, les vignerons "jardiniers" n'y sont pas représentés.Rdv vous
chez votre caviste pour trouver de jolis vins!!

Ollivier 07/09/2013 10:21


Merci pour ces précieux conseils ! 

sebastien 12/09/2012 15:01


Ayant eu un peu de temps ce matin, j'en ai profité pour faire mes courses dans deux GMS de la région nantaise. constat : j'ai trouvé le chateau Fonroque ( merci des conseils ) mais aucune trace
de ST Saturnin ou de cote de beleau...dans l'ensemble, je suis sidéré de voir que les vins de bordeaux mis en avant sont les seconds vins des grands chateaux! mais qu'est ce qu'un second vin ? et
quel est l'avis de l'expert ? merci

Emmanuel DELMAS 12/09/2012 15:33



Un second vin est un vin souvent issu de jeunes vignes, bénéficiant d'élevages presque identiques à ceci près, qu'ils profitent souvent des fûts d'un ou de 2 vins ayant accueilli au préalable le
grand vin. En somme, one ne perd rien ! ,-) 


Evidemment, ces vins sont mis en avant en raison du volume et du fait qu'il met en scène une "marque", celle du château. Déjà que certains grands crus classés ont du mal à proposer des vins à
haute expression ou même identité, alors, imaginez ce qu'il peut en être du second vin...;-)


 



Matthieu Guinard 10/09/2012 20:43


Je vous rejoins totalement... les FAV sont sans doute le meilleur endroit pour se faire avoir. De surcroît quand on sait que les FAV sont approvisionnées à la fin du mois d'août avec les
conditions de stockage propre au cahier des charges de la GD (le vin est un pondéreux sec, id est, stocké avec les pâtes et la farine dans des entrepôts en température non contrôlée), on ne peut
qu'avoir des doutes sur les vins.


Je trouve que votre entrée en matière résume tout : le GD achète un prix. C'est tellement évident et tellement nécessaire de le rappeler. Mais ce que je trouve le plus préjudiciable dans cette
histoire, c'est que tout le monde joue le jeu (de soutenir les FAV), RVF et autre Bettane... quelle honte !

Emmanuel DELMAS 10/09/2012 21:02



Des connivences évidentes, Matthieu...après, ma foi, ils ont le choix de faire ce qu'ils veulent. Peut-être pensent ils se rapprocher du peuple en leur faisant croire qu'un Sociando Mallet à 35€
est une affaire, et tant d'autres hérésies. Qu'importe, après tout !



Juliette 03/09/2011 15:26



C'est bizarre mais j'ai de plus en plus l'impression que les foires aux vins ne sont pas le meilleur endroit pour acheter son vin. Et votre article confirme bien cela. Vive les cavistes il y en a
des bons. 



Jeff Collin 06/09/2010 17:18



Certes, le plaisir n'a pas de prix !!! :)) parfois, il n'ya pas toujours besoin d'investir beaucoup... tout dépend avec qui tu partage le flacon ensuite...



Jeff Collin 06/09/2010 14:29



Passé au Carrefour à coté de chez moi à Ivry... Pris un Tokaji "semidry" 2008 Château Henye... Pas mal pour 5,90€...
Ne pas acheter pour conserver, car conditionné avec capsule à vis...
un peu dommage...



Emmanuel DELMAS 06/09/2010 14:29



A ce prix-là tu ne risques pas grand chose ! ;-)



d.deveze@gmail.com 06/09/2010 00:29



C'est un jeu de mot volontaire avec la manipulation du vin de goutte ou bien une simple erreur ? En tout cas, pour les stocks on parle d'écoulement.



Emmanuel Delmas 09/09/2015 23:57

Où voyez vous que je conseille des vins à plus de 30€ ? ,-(

Laurent L 09/09/2015 19:54

Bonsoir,

Article intéressant. Mais pour celui, qui comme moi, n'a pas plus de 40 € à dépenser dans une bouteille de vin, et donc qui ne peut acheter tous les jours un bon vieux Télégraphe (ou bien d'autres encore), je suis surpris de votre dénigrement.
Bien-sûr, le bon caviste avec qui vous lier une relation de confiance, vaut bien mieux qu'une foire aux vins. Néanmoins, l'intérêt pour moi d'une FAV, c'est de trouver des noms accessibles pour se faire plaisir entre amis.
A bon entendeur