CLASSEMENT DE SAINT EMILION 2012

Publié le par Emmanuel Delmas

CLASSEMENT DE SAINT EMILION

2012

 

 

L1000277.jpeg

 

Un imbroglio sans nom, une attente interminable, et voici le nouveau classement de Saint Emilion. Qu'en penser? Pas grand chose. Angélus au même niveau que Cheval Blanc et Ausone...cela ne peut laisser que très dubitatif. Dans une moindre mesure, Pavie n'a pas galvaudé son rang. Néanmoins...enfin, tout le monde semble ravi, et c'est tant mieux. Toutefois, à titre purement gustatif, et c'est bien là que le bât blesse bien des incohérences. Clairement des connivences déplacées, des prises de position non assumées, des intérêts ci et là soulignent bien les limites d'un classement, qui, au départ restait légitime (jusque 2006) pour devenir un classement de dupes. 

 

Si à mon sens Valandraud n'a rien à justifier quant à son nouveau classement, je m'étonne de la promotion d'un Angélus qui révélait des vins d'une qualité rarement indiscutable. Dégusté 2002 une vingtaine de fois, à la limite de l'acceptable tant l'élevage outrancier révélait un vin d'une vulgarité déplacée. 2003 suivait le sillage à l'instar d'autres domaines d'ailleurs, 2004 restait décevant alors que la signature de son terroir pouvait profiter à l'envi d'un millésime permettant au mieux son expression.Les derniers millésimes bombaient le torse, jouant les coqs en manque de combats, désireux de jouer les cadors, qu'importe le fond tant que démonstration fut faite d'une forme de puissance bien déplacée. Qu'importe...après tout, manifestement, la démonstration de force l'emportait sur la suggestion du raffinement. Effet de mode, effet de manche. 

Bien évidemment si j'étais Cheval Blanc ou Ausone, je me sentirai insulté. Ce qui, ne nous leurrons pas, serait très fortement justifié. Ce classement, décidément n'a plus de sens.

Château de Ferrand promu, là encore, je ne puis comprendre. Si j'ai du respect pour les vins du domaine, allègrement propres, sans histoires, ni vagues, égaux et rassurants en tous points de vue, ils me semblent bien loin encore des vins de ce rang, qui encore avaient un sens avant 2006. Vins certes respectables, que je déguste là encore très régulièrement mais qui me semblent un poil manquer de dimension, pour un tel rang.

Si j'ai un certain respect,  pourtant sincère pour l'histoire, le courage et le côté fortement entrepreneurial de Bernard Magrez, comment peut on valider la promotion de son château Fombrauge ? Là encore, le fond manquant, triste et néanmoins respectablement bon, l'essentiel, le coeur manque. Certes, son prix reste en totale adéquation eu égard sa qualité. Moyenne. Classement me semblant là encore déplacé. Pourtant, l'homme est méritant, le vin propre, cela ne reste pour autant pas suffisant en terme qualitatif. Visiblement ce dernier point là encore ne fait pas figure de "vérité absolue". Dommage...pour ce classement qui, pour le coup s'enfonce dans une forme de 'convenance".

Château Jean Faure réussit là une promotion cohérente dès l'instant où l'on comprend un peu mieux les aléas du classement. Résolument tourné sur un style démonstratif, mais avouons-le bien maitrisé, ce domaine reste l'archétype du vin bien construit, net, et précis. Celui qui se révèle dense, nourrit par un élévage impeccable, luxueux, un travail de fond juste propre. Il en résulte pour ceux dont j'ai dégusté les derniers millésimes, une forme de confort, et une sensation de réelle maîtrise. Le très bon côtoyant le "tristement" bon.

Pourtant, quelques domaines ont franchi leur cap, réussit leur évolution parmi quelques promus. Qu'ils soient château de Faugères, Péby et quelques autres...ceux-là méritent leur rang désormais, et ne l'ont pas volé. Mais...leur récompense semble gâchée.

Je ne me permettrai pas de relever les incohérences, ou les domaines qui ne me semblent pas à leur place, ou ceux qui y sont mais complètement lésés par la présence de ceux qui n'ont rien à y faire. Néanmoins, ce classement qui fut encore jusqu'avant 2006 cohérent dans sa ligne de conduite, lisible dans sa traduction et presque irrévocable semble être devenu lisse, triste, sans aucune envergure, ni conviction et encore moins de courage.

Quelque part, Saint Emilion s'est perdu en route, pris entre le marteau et l'enclume...je doute qu'un jour ce vignoble pourtant envié, unique en son genre puisse se remettre de tant d'incohérences. Qu'importe après tout, puisque la majorité semble ravie d'avoir trouver une forme de consensus...rien que ce mot révèle déjà pas mal de choses...Saint Emilion a perdu une partie de son âme malgré les efforts de quelques domaines et vignerons de valeur. Et j'en suis le premier fortement déçu, croyez-le.

 

En gras, les domaines promus.

 

 Premier Grand Cru Classé A


Château AUSONE
Château CHEVAL BLANC 

Château PAVIE 
Château ANGÉLUS 


Premier Grand Cru Classé B

Château VALANDRAUD 

Château TROPLONG-MONDOT 
Château CANON 
Château PAVIE-MACQUIN 
Château LA GAFFELIÈRE  
Château BEAU-SÉJOUR BÉCOT 
Clos FOURTET 
Château CANON-LA-GAFFELIÈRE 
Château LARCIS-DUCASSE 
Château LA MONDOTTE 
Château BEAUSÉJOUR (DUFFAU-LAGARROSSE) 
Château FIGEAC 


Grand cru classé

Château LA DOMINIQUE 
Château JEAN FAURE 
Château FLEUR-CARDINALE 
Château MONBOUSQUET 
Château PAVIE-DECESSE 
Château LES GRANDES MURAILLES 
Clos SAINT-MARTIN 
Château BERLIQUET

Château CÔTE DE BALEAU  

Château ROCHEBELLE 
Château QUINAULT L'ENCLOS
Château LANIOTE 
Château LA CLOTTE 
Château CORBIN 
Château GRAND-MAYNE 
Château LE PRIEURÉ 
Château DE FERRAND 

Château de PRESSAC
Château FAUGÈRES 
Château PEBY-FAUGÈRES 
Château CADET-PIOLA 
Château HAUT-SARPE 
Château LARMANDE 
Château SOUTARD 
Château DESTIEUX 
Château FOMBRAUGE 
Château LAROQUE 
Château BALESTARD-LA-TONNELLE 
Château CAP DE MOURLIN 
Château BELLEFONT-BELCIER 
Château FAURIE DE SOUCHARD 
Château GRAND-PONTET 
Clos de L'ORATOIRE 
Château CHAUVIN 
Château DASSAULT

Château FONPLÉGADE 
Château CLOS DES JACOBINS 

Château PETIT-FAURIE-DE-SOUTARD 

Château GRAND CORBIN-DESPAGNE 
Château FONROQUE 
Château MOULIN DU CADET

Château VILLEMAURINE 
Château LA TOUR-FIGEAC 
Château FRANC-MAYNE 

Château GRAND CORBIN 

 Château HAUT SARPE

 Château L'ARROSEE 

 Château LA COUSPAUDE 

 Château La SERRE 

Château LAROZE 

Château RIPEAU 

Château SAINT-GEORGES-CÔTE-PAVIE 

Château COUVENT DES JACOBINS 

Château BARDE-HAUT 

Château BELLEVUE 

Château CADET-BON 

Château LE CHÂTELET 

Château LA COMMANDERIE 

Château FAURIE DE SOUCHARD 

Clos LA MADELEINE 

Château GUADET

Château LA MARZELLE 

Château ROCHEBELLE 

Château SANSONNET

Château YON-FIGEAC  

 

 
 

 

Emmanuel Delmas

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger... 

newsletterLOGO.gif 

 inscription gratuite

Commenter cet article

Freewind 03/01/2013 08:24


Le titre de "premier grand cru classé B" n'existerait pas


voir ici


http://escapadoenophile.canalblog.com/archives/2013/01/02/26047697.html

Emmanuel DELMAS 03/01/2013 11:44



Ah, je n'ai pas vu ,-) Pas grande, de toute façon cela n'a que peu d'importance, après tout...;-) Mais merci de le signaler ! Certains ne rigolent pas avec ces choses-là.



Bernard Grandchamp 11/12/2012 14:27


Allons expliquer à cet honorable chinois de Macao qui vient de s'acheter 2 ha de Gevrey-Chambertin qu'à l'aune de ce nouveau classement aquitain, dans 10 ans c'est comme s'il avait 2ha de Clos de
Bèze... Et si le mot "terroir" n'avait pas le même sens partout - ni le même usage?...

Henri V 11/12/2012 14:25


Avis sans langue de bois, ça fait plaisir!

Yves Beck 17/09/2012 23:18


Salut Emmanuel, félicitations pour ton billet concernant les nouveau classement de St-Emilion. J'y adhère à 200%!


Meilleures salutations


Yves

Emmanuel DELMAS 17/09/2012 23:21



Merci Yves ! 



Matthieu Guinard 09/09/2012 14:10


Les petits vignerons ne sont pas spécialement condamnés (à moins que petit ne s'applique aussi à la qualité). Il est clair par contre qu'un domaine ne peut se développer et connaître le succès
qu'en étant parfaitement géré. Mais c'est vrai partout. Le temps où l'on pouvait s'en sortir en planifiant approximativement n'est plus.


 

Emmanuel DELMAS 09/09/2012 16:16



Il est en effet important de pondérer parfois. Les petits vignerons, à leur niveau sont capables de prouesses, même dans le faire-savoir, sans le faire exprès! Le savoir-faire est une chose, le
faire-savoir une autre...néanmoins, tant qu'il y aura des relais, des blogs ou forumeurs, alors ces petits domaines pourront encore se faire connaître ,-)



Christophe Pueyo 08/09/2012 20:16


Saint emilion a perdu son âme, elle a perdu aussi ses vignerons ,a gagné des affairistes ploutocrates qui nous conduiront à notre propre perte, mais c est pas grave la disparition des petits
vignerons est programmée

Freewind 07/09/2012 20:53


bonjour


il manque qq crus dans la liste (ex : Sansonnet)

Emmanuel DELMAS 08/09/2012 08:02



Merci de l'info, je vérifie tout cela...



Mickael Paitel 07/09/2012 19:22


Cela va embrouiller certains consommateurs déjà perplexes.

Cabarette 07/09/2012 12:34


Belair s'est-il volontairement exclu ?

Emmanuel DELMAS 07/09/2012 15:54



Non, du tout, en fait ce domaine a fusionné avec le domaine Monange, me dit-on dans mon oreillette ,-)



Matthieu Guinard 07/09/2012 11:43


Je dois dire que je rejoins en tout point votre analyse, tout particulièrement sur Angélus vs Cheval Blanc et Ausone.


Il est bon de lire enfin un avis critique sur ce classement qui me paraît bien vide de sens.

Emmanuel DELMAS 07/09/2012 15:51



Merci Matthieu,


Nous ne pouvons de toute façon n'être que d'accord sur un point de vue purement gustatif. Je n'ai pris absolument aucun risque, avouons-le. ,-)



Myron Bucken 07/09/2012 01:43


Angélus en Premier Grd cru classé mais c'est quoi cette blague?? encore Pavie pourrais comprendre, Fombrauge Grand cru classé encore une autre blague pour ca je suis d'accord avec vous, par
contre je suis vraiment content pour Faugère et Péby Faugères

Emmanuel DELMAS 07/09/2012 01:57



Nous sommes en total accord !