Domaine de Souviou, Bandol

Publié le par Emmanuel DELMAS

Cépage mourvèdre

Domaine Souviou
RN8 83330 Le Beausset
04 94 90 57 63
www.domaine-souviou.com 




A l'ombre des oliviers, ils nommèrent ce domaine Souviou, en vieux français, voulant dire el langue provencale, la "sauge".

La richesse de son sol, la complexité de son terroir, la luminosité, et les hommes permettent ici d'élaborer des vins de haute tenue. Emplis de force, naturellement, ils sont avant tout empreints d'une sage délicatesse.

Elégance des tanins, persistance malgré tout en finale, les vins relaient à merveille la complexité de ce sous-sol merveilleux.

Ce domaine propose également une jolie oliveraie. Les huiles d 'olive proposées sont particulièrement intenses et concentrées, ne manquant pas de fraicheur.

L' une des questions que nous sommes en droit de nous poser serait celle concernant la connivence entre les vignes et la plantation d'oliviers. Retrouvons-nous ces notes d'olives dans les vins élaborés par ce domaine ?


 

LE SOL

Olivier millénaire

Ici, en ce coin de Bandol, les vignes poussent sur un sol argileux en quelque endroit argilo-calcaire.

Les raisins profitent d'un ensoleillement important, mais tempéré par la brise marine. Néanmoins, ce sol argileux permet un mûrissement relativement rapide des baies.

Les vins s'en retrouvent élégants, aux ossatures moins imposantes que sur les sols calcaires et triasiques du château de Pibarnon, par exemple.

Sur l'appellation Côtes de Provence, la proximité avec les oliviers du domaine permettent une synergie intéressante entre le vin et ces remarquables arbres approchant les 1 000 ans pour certains.

 

LE CHAI

souviou-1.jpg


Le viellissement des vins de Bandol se prolongent 18 mois en fûts, ou en foudres. L'appellation Bandol l'exige, et le domaine de Souviou répond à ce critère de qualité.

 

LA DEGUSTATION

calici.jpg

Côtes de Provence 2003 (40% Mourvèdre, 20% Syrah, Cabernet S, et Grenache)

Robe grenat clair, disque légèrement évolué.

Nez de fruits gourmands, (mûres, griottes, et bananes mûres). Epices et olives noires écrasées.

La bouche se révèle ronde, linéaire et bien droite, d'une belle fraicheur et aux tanins fondus, le vin gagne en élégance.

**(*)


Bandol 2001 (90% Mourvèdre, 5% Cinsault, 5% Carignan)

Robe grenat clair, reflets bruns

Nez sur le fruit macéré, herbacé (sauge) et minéral (olives vertes, thym), et les épices (poivre blanc)

Bouche ronde, sur une matière longiligne, prolongée par une belle fraicheur et des tanins raffinés. Bel équilibre, vin svelte et charmeur.

***

 

Bandol 2002 (70% Mourvèdre, 20% Grenache, 10% Carignan)

Robe rubis foncé, reflets rubis.

Nez plaisant orienté sur les fruits macérés, les épices, et les herbes grillées (laurier, thym), olives noires.

Bouche tendre, matière linéaire, laissant exprimer des notions minérales et herbeuses. L'acidité est bien maitrisée, et impulse au vin une jolie dynamique. Vin harmonieux et élégant.

***

Bandol 2003

Robe plus dense, reflets légèrement brunis

Nez intense et plaisant plus mûr, jonglant entre les fruits macérés, puis les fruits mûrs, et les épices. L'olive prend une tournure plus écrasée (tapenade).Nez viandé.

La bouche est pleine, d'une belle suavité, elle souligne une matière droite, tout juste propulsée en finale par une saine fraicheur. Le vin a gagné en volume sans perdre en finesse, plus présent et charismatique, ce millésime est intéressant ici.

Un joli relief, un belle structure pour ce vin. Joli travail, et belle harmonie d'ensemble.

***(*)


CONCLUSION

01020062.jpg


Nous ne pouvons comparer 2 terroirs que tout semble opposer.Pibarnon et son terroir unique est bien différent en terme de structure(s), de terroir et d'expression.

Le Domaine de Souviou propose des vins plus accessibles, confortables, prêts à boire plus rapidement. Moins imposants et intimidants, ses vins se veulent rassurants dans leur jeunesse.
Leur structure étant plus souple, les vins du domaine proposent un potentiel de garde moindre, tout en ayant la capacité de pouvoir tenir un certain nombre d'années.(près de 10 ans).

Une belle alternative, pour qui veut apprendre à comprendre les vins de Bandol. Pour les initiés et avertis, c'est tout naturellement que l'on pourra se diriger vers des vins plus structurés, musculeux et profonds du Château de Pibarnon.


 

Emmanuel Delmas

Commenter cet article

Lucie 29/05/2007 23:35

Partageons, Cuisinons !http://www.wikisine.comA bientôt

Chroniques du Plaisir 29/05/2007 22:47

En tout cas, l'endroit a l'air magique. Une soudaine envie de vacances au soleil !