UN VIGNOBLE AU QATAR !

Publié le par Emmanuel Delmas

Le vignoble serait implanté non loin de la forêt artificielle en cours de développement, dans le désert du Qatar

Le vignoble serait implanté non loin de la forêt artificielle en cours de développement, dans le désert du Qatar

Il y a 18 mois, j'avais été approché par un émissaire du Qatar, afin d'accompagner un projet assez fou, il m'a d'ailleurs fallu bien des mois d'hésitation avant de me lancer en partie dans cette folle aventure. Si j'ai quelques entrées au Paris Saint Germain, je ne pensais pas un seul instant qu'un tel projet pouvait voir le jour. Les secousses qu'avaient engendré mon article sur les forums du club PSG ont eu de sérieuses répercussions. Et voilà qu'un tout autre projet, bien que fort cohérent, est entrain de sortir de terre...Ainsi je fais partie du comité d'experts chargé de ce projet insensé.

 

 

UN VIGNOBLE AU QATAR A L'ETUDE

Il est possible de créer un vignoble au Qatar, avec de tels procédés techniques et surtout des idées.

Il est possible de créer un vignoble au Qatar, avec de tels procédés techniques et surtout des idées.

Des projets pharaoniques poussent comme des champignons au Qatar, surtout à l'approche de leur Coupe du monde 2022. Après ces fameux restaurants spécialisés dans le vin, c'est tout naturellement qu'un vignoble était né dans l'esprit qatari.

Un des projets permettant la création d'un vignoble...mais pas celui forcément retenu. (Photo ©Greenprophet.com)

Un des projets permettant la création d'un vignoble...mais pas celui forcément retenu. (Photo ©Greenprophet.com)

 

UN COMITE DE 17 EXPERTS 

 

Soyons clair, ce projet est ahurissant. Pourtant, après avoir rencontré les autres experts, j'ai presque réussi à comprendre le mécanisme. Certes, il est possible de recréer les conditions idéales afin de faire émerger de terre une oasis, voire une forêt. Pourtant, il s'agit de bien plus que cela. Nous parlons d'un vignoble. 

 

Si la vigne est la plus solide des plantes, elle a besoin d'un bon enracinement afin de révéler une certaine force, du relief, à la dégustation. J'ai bien compris que leur idée était davantage de recréer un vignoble sans pour autant offrir des vins à forte expression minérale. Je ne suis pas fou. Mais quel intérêt aurai-je donc à participer à un tel projet si le résultat n'est pas convaincant ? 

 

 

Un procédé révolutionnaire qui va permettre de parfaitement réguler les conditions climatiques du futur micro vignoble du Qatar

DES IDEES NOVATRICES AFIN DE CREER DES FORETS

 

 

Je vais revenir sur place en Mai, après un bref passage de 48 heures en ce début de semaine, avec une équipe d'ingénieurs agronomes, qui va mettre en place divers éléments. Ils ont déjà fouillé les sols, et validé la possibilité de planter un petit vignoble, et tenter de trouver le meilleur emplacement possible, afin de planter les premières vignes. Et de cibler le ou les cépages capables de s'acclimater à un environnement, au départ hostile. 

 

Après tout, il y a déjà des vignes offrant des jus assez formidables en Syrie, remarquables au Liban ou en Israel. Certes, les conditions sont bien différentes en ces lieux. Créer un micro-vignoble au Qatar doit pouvoir être envisageable. Nous attendons l'accord définitif de l'oenologue qui accompagnera cette folle aventure. 

 

Mon rôle ne se limitera qu'à un rôle de 'consultant', notamment par la dégustation, et d'accompagner certaines phases de ce projet, qui s'imbrique parfaitement dans ceux évoqués l'année dernière. Etant déjà consultant pour leur compagnie aérienne, en présence d'un éminent sommelier, et accompagnant l'expansion des premiers 'wine lounges' au Qatar, le Qatar a souhaité que je fasse partie de cette aventure. 

On trouve des vignes à Tahiti, en Thailande, ou encore en Chine. Mais le désert reste un frein évident pour l'existence d'un vignoble. Mais le Qatar n'est pas du genre à se laisser impressionner par ce genre de défi...la preuve, cela fait déjà quelques années qu'il étudie cette possibilité.

Utiliser la force solaire afin d'implanter de la végétation dans des coins pourtant arides...© Sciencesbuzz.org

Utiliser la force solaire afin d'implanter de la végétation dans des coins pourtant arides...© Sciencesbuzz.org

Celles et ceux qui me connaissent bien savent à quel point je suis toujours méfiant, et difficile à convaincre néanmoins, faire partied'un comité d'experts reste moins engageant 'entre guillemets' et permet surtout de s'enrichir à travers d'autres spécialistes. Je fais d'ailleurs partie d'un autre comité d'experts qui finalise un joli projet en France, dont je serai amené à parler prochainement. 

Et j'avais déjà énormément apprécié les échanges d'idées, de personnes hyper pointilleuses sur leur sujet d'expertise. Finalement, j'ai rapidement accepté le challenge, étant donné que nous sommes 17 dans ce comité. 2 oenologues, 4 ingénieurs agronomes, 2 sommeliers, 3 propriétaires de domaines bordelais, 1 bourguignon, et 3 journalistes du vin, dont un français, et un monsieur local qui dirige une équipe d'experts proposant les solutions afin de créer ce petit vignoble qui ne devrait pas dépasser 5 hectares. Je ne peux en dévoiler plus pour le moment. Mais je vous ferai un point très très rapidement. 

 

A suivre donc ! 

 

 

 

 

ET EN FRANCE...NOS DIRIGEANTS TOURNENT LE DOS A LA VITICULTURE ! 

A l'heure où nos dirigeants français sont prêts à toutes les folies afin de rayer de la carte nos remarquables vignerons, ils auraient intérêt à prendre exemple sur toutes ces initiatives souvent insensées, rêvant de mettre en avant cette culture qui leur est pourtant si lointaine. Le vin est définitivement une fierté que toutes les nations n'hésitent pas à mettre en avant. Seule la France dénigre cette culture, cet incroyable savoir-faire qui s'exporte à merveille. Mais non...ces irresponsables se laissent manipuler par ces fous d'hygiénistes et sont prêts à tourner le dos à la viticulture française enviée dans le monde. Cela aussi est ahurissant, pire, inquiétant !

En attendant, petit éclairage avec ce fichier PDF, notamment avec les noms des quelques experts ayant accepté de dévoiler leur identité, ils n'ont été que 7 sur les 16 autres. Et quelques lignes rapides sur le projet lui-même. 

 

 

newsletterLOGO.gif inscription gratuite

 

 

Emmanuel Delmas

Commenter cet article

fabien 03/04/2015 13:18

bien vu le poisson d'avril, au début je me suis dit: non c'est pas vrai, encore une folie des qatars.

Emmanuel Delmas 03/04/2015 18:05

Il faut aussi que cela soit plausible...;-)

Nicolas 02/04/2015 17:52

Impressionnant, ce projet !

Nicolas 02/04/2015 17:52

Impressionnant, ce projet !

Paul Valery 02/04/2015 10:17

Qu'il était gros le poisson!!!

Emmanuel Delmas 02/04/2015 17:53

Certes, mais nombreux sont encore ceux qui le relaient encore sur Twitter, notamment...;-)

nslg.jacquet 01/04/2015 21:41

Effectivement, il y en a quelques uns qui n'ont pas ouvert la PJ!!

Emmanuel Delmas 01/04/2015 21:51

Eh ben, tant pis pour eux! ,-)

Gilles dit gilou 01/04/2015 21:02

Bravo ! Quel article documenté. J'y ai cru !

Florian Verrine 01/04/2015 18:52

Je suis tombé dedans et bien comme il faut :)

Emmanuel Delmas 01/04/2015 18:53

Rassurez-vous, vous n'êtes pas le seul, loin de là ! ,-)

Le BON VIN 01/04/2015 18:47

Why is it so hard to appreciate what you have ?

Ebenezer B Ndabo 01/04/2015 18:37

Salut , quelques soient les cas , je pense que nos dirigeants n ont jamais compris que le vin est une expression culturelle.

Dany Wuckelt 01/04/2015 18:24

Et bien entendu j ai lu jusqu'au bout.
Bravo pour ce clin d'oeil.

Dany

Emmanuel Delmas 01/04/2015 18:54

Ahahahaha ! Les traditions sont faites pour être respectées...;-)

BiboVino 01/04/2015 18:23

En effet ! Même si je me demande comment on peut recréer un éco-système complet, je trouve cela très intéressant

VINOTRIP 01/04/2015 18:36

Oui complètement! Après dans l'article il est précisé qu'on ne recherchera pas la minéralité des vins, c'est peut être plus pour l'effet d'annonce que pour les millésimes! A voir, on est curieux.

VINOTRIP 01/04/2015 18:17

C'est fort en tout cas! Prouesse technique, attendons la suite et les conseils des spécialistes!

Hanta Rasolojoelina 01/04/2015 18:15

Bonjour!
Je trouve ca interessant comme projet et j ai hate de voir les premieres vignes.J espere qu il n y aura pas de problemes. Quel sera le cepage envisage? Bon courage!

bendjedid 01/04/2015 09:34

j'adore ca mais je consomme pas du vin

Emmanuel Delmas 01/04/2015 18:17

C'est peut-être le moment d'y penser ,-)

Marc B Chemoul 01/04/2015 09:29

En France, Emmanuel, tu as le droit de produire, vendre, boire, consommer le vin. La 1ère décision u Qatar qui a acheté la chaine Marjane, l'équivalent de Leclerc, au Maroc, a été de supprimer les rayons vins et alcools. Miroir aux alouettes tes vignes au Qatar...

Valerie Guérin 01/04/2015 09:27

Bien pêché le projet, Bravo

David M Beaulieu 01/04/2015 07:03

Bonjour Emmanuel,

Je me suis leve de mauvaise humeur en ce 1er avril Hong Kongais!

Mais voila que mon sourire est revenu en lisant votre article sur "un vignoble au Qatar"!

L'article m'a d'abord mis de plus mauvaise humeur, puis le PDF a sauve ma journee :)

Bonne journee,

Matthieu

Géraldine 01/04/2015 06:57

Assez fou quand même ce projet !

nslg.jacquet 31/03/2015 23:46

Avec du poisson? Alors ce sera quel cépage? Il en faut un qui résiste au climat désertique du Qatar: Rolle? Vermentino? Muscat petits grains?...

Emmanuel Delmas 31/03/2015 23:58

Bonne question ! Le choix risque de devenir assez cornélien...;-)

Didier 31/03/2015 23:07

Et leurs vins s'accompagneront parfaitement avec un joli poisson :-)

Didier 31/03/2015 23:06

Et le vin, ils l'accompagneront avec un joli poisson :-)

Nico21 31/03/2015 22:48

Incroyable ! A quand la 1ère cuvée ? Le fichier PDF répond à l'ensemble de mes interrogations. Bravo

Emmanuel Delmas 31/03/2015 22:53

Oui, Nico ! J'ai à peine avancé l'heure mais je n'ai pas encore envoyé les newsletters. Seul Twitter a profité des premières salves...;-)