FOIRES AUX VINS: L' ENQUETE (1/5)

Publié le par Emmanuel Delmas

 

  cae2de6a-ae70-11de-b503-17edeec20aa0.jpg

 

  Sébastien Martinez a travaillé dans la grande distribution. C’est surtout cette casquette qui l’a poussé à faire ce dossier. En effet après presque 11 années de travail pour la GD et 67ans de passion intense, Sébastien en connaît un peu sur le sujet, en faisant un peu d’humour on pourrait dire qu'il en connait un rayon (surtout sur la GD car pour le vin c‘est tout de même beaucoup plus long pour maîtriser son sujet).

 

 

   10 VIGNERONS SE DEVOILENT

 

 

 

SEBASTIEN MARTINEZ PREND DONC LA PAROLE:

 

 

"Suite à l’article paru en Avril 2009 dans la RVF sur la GD, j’ai décidé de faire ce dossier après avoir contacté différents intervenants, dont certains d’entre vous, qui sont tous liés au monde du vin. On entend beaucoup de choses sur la grande distribution, des choses sont vraies d’autres le sont moins, je vais donc essayer de vous présenter le sujet en étant le plus objectif possible".

 

 

 

ILS ONT PARTICIPE A L' ENQUETE

 

Je tiens à remercier toutes les personnes qui ont consacré une partie de leur temps souvent précieux à mon enquête :
 

  • - Pour les domaines et Châteaux : M Patrick Grisard du Château Cornélie, M Jean Louis Trapet du Domaine Trapet, le Domaine Jamet, Mme Alliet du domaine Philippe Alliet, M Olivier Humbrecht du domaine Zind Humbrecht, M Jean-Hubert Delon du Château Léoville Las Cases, M Bigot du château de Fesles, M Roman Guibert du Mas de Daumas Gassac, le service commercial du Château Rollan de By et de Frédéric Magnien.

 

  • - Pour la grande distribution : M Laborderie, Intermarché, M Bobrzynski, E. Leclerc, M Pauws, carrefour.

 

  • - Pour les syndicats et comités interprofessionnels : M Simonnet, du syndicat des côtes de marmandais, M Jammes, du Comité Interprofessionnel des Vins de Languedoc, et M Lapouple, du syndicat des vins de Jurançon.

 

  • - Pour les amateurs : tous les contributeurs de Buveurs D' Etiquettes qui ont répondu à mon petit questionnaire.

 

  • - Pour les grossistes et négociants : M Siegrist, de la conseillerie des tonneliers, M Pery de la passion des terroirs, M Paviot de la compagnie médocaine des grands crus.

 

 

QUELQUES CHIFFRES

 

foire-aux-vins_large.jpg

 

 

Tout d’abord, on peut dire que depuis les premières foires aux vins lancées en 1973 ( eh oui déjà 38 ans) par le groupe Leclerc, beaucoup de choses ont changé.

 

En effet, 2/3 des vins sont vendus en France dans des grandes surfaces, ça représente un total de 3.2 milliards d’euros ce qui fait un total de près de 940 millions de litres pour les vins tranquilles et 375 millions d’euros équivalant à un peu plus de 117 millions de cols en ce qui concerne les effervescents pour l’année 2008 (source Rayon Boissons).

 

  LA GD INCONTOURNABLE

 

vin-bouteilles-belloumi.jpg

 

On voit donc mal comment les producteurs Français pourraient se passer de ce marché, il est devenu, en un peu plus de 30 ans, incontournable.

 

Pour ce dossier, j’avais un questionnaire type pour chaque panel d’intervenants, mais souvent la discussion partait vers d’autres voies car ce fût des discussions entre passionnés. Parmi toutes les personnes interrogées, certaines ont des avis plutôt positifs, d’autres négatifs, mais chaque point de vue mérite d’être discuté et surtout possède divers arguments intéressants, je vais donc vous les exposer dans le même ordre que pour les remerciements.

 

 


 

 

LE POINT DE VUE DES DOMAINES ET CHATEAUX EN 3 QUESTIONS

 

liger belair


Les domaines et châteaux.

 

1/ ACCEPTENT-ILS DE VENDRE EN GRANDE DISTRIBUTION ?

2/ACHETENT ILS EN GRANDE SURFACE DURANT LES FOIRES AUX VINS ?

3/ QUEL EST LEUR AVIS CONCERNANT LE VIN EN GD ?

 

Pour cette 1ere catégorie, j’ai demandé aux personnes interrogées si elles accepteraient de vendre du vin à la GD (en admettant que leur capacité de production soit suffisante), s’il leur arrivait à titre personnel d’acheter du vin pendant les foires aux vins, et enfin de donner un avis général sur le vin dans ces commerces.

 

 

 

Patrick Grisard du Château Cornélie en Haut Médoc, Bordeaux

 

chateaucornelie-etiq.jpg

 

Patrick m’a confié qu’il ne possédait pas les volumes nécessaires pour approvisionner ce type de réseau, de plus il préfère travailler avec les gens qui ont cru en lui lorsqu’il a démarré, sa confiance dans la grande distribution est très limitée.

Il y a quelques années, il achetait parfois du vin en GD mais il ne le fait plus désormais.

Enfin, son point de vue général se rapproche de celui de beaucoup d’amateurs qui ouvrent les yeux lors des foires aux vins ou le reste de l‘année, il y voit des bouteilles debout, à la lumière, conservées à des températures bien trop élevées.

PS: Compte-rendu de la visite d'Emmanuel Delmas chez Patrick Grisard, ici.

 

 

Jean Louis TRAPET, Domaine TRAPET, Bourgogne

 

DSCF1049.JPG
Ma longue conversation avec Jean-Louis Trapet fût très enrichissante. Mr Trapet a un avis plutôt négatif sur la question mais notre échange était réellement très intéressant.

 

Pour lui, même si ses capacités de production le permettait, il refuserait que son vin soit présent en GD. Tout d’abord pour sa clientèle fidèle de passionnés, cavistes et restaurateurs. Pour M Trapet, le vin c’est un échange, il lie l’amateur au producteur, ça permet de tisser des liens, il trouve que les foires aux vins et la GD en général sont impersonnels, il n‘aime pas aller dans ce genre de magasins, considérant qu‘ils tuent le petit commerce.

De plus, étant un client fidèle du domaine depuis mes débuts dans le vin, il m’a demandé si j’aimerais voir ses vins dans une foire, je suis resté sans voix, on s’est compris.

 

A la question, achetez vous parfois pour votre cave personnel des vins en foire aux vins, vous devinerez tous la réponse. Son avis général est donc assez négatif. 

Toutefois, il reconnaît que dans certains magasins des personnes passionnées font des efforts pour promouvoir le vin. De plus, lorsque je lui ai dit que si je n’avais pas acheté mes premières bouteilles lors d’une foire aux vins, je n’aurais peut-être jamais eu cette passion et par le fait n’aurait jamais connu et encore moins acheté ses vins, il a alors trouvé un point positif, non pas le nouveau client mais le nouveau passionné.

 

 

Domaine JAMET, Côte Rôtie, Rhône

 

2031.jpg

 


L’avis du domaine Jamet est sensiblement identique que celui du domaine Trapet. Le domaine préfère privilégier sa clientèle fidèle et les petits commerces. Il ne vendent donc et n’achètent pas plus en GD.

De plus, il y a quelques années, une enseigne avait mis dans son catalogue un de leur vin qui était toujours en période d’élevage, le domaine a subi de fortes pressions lorsqu’il a dit qu’il n’était pas d’accord pour le vendre. Le domaine trouve que ce genre de réaction est loin d’être exemplaire pour des gens qui se disent professionnels du vin. Toutefois, chez Jamet, on reconnaît que c’est assez bien pour une certaine gamme de vins.

 

 

Mme ALLIET, Domaine ALLIET, Chinon en Loire

 

domaine-philippe-alliet-chinon-cuvee2.jpg

 


On change de registre avec le domaine Alliet. Mme Alliet, qui parlait au nom du domaine, m’a expliqué qu’elle accepterait de voir ses vins en GD si elle en avait assez, mais la production n’est pas suffisante.

 

Si elle en avait les capacités, elle ne voudrait pas se priver de ce réseau de distribution qui écoule des volumes très importants.

Lors des foires aux vins de septembre, il arrive que M et Mme Alliet achète du vin parce qu’on y trouve des prix intéressants surtout pour les grands crus classés de Bordeaux. Son avis général est assez positif, elle trouve que depuis quelques années la situation s’est nettement améliorée, on trouve désormais un choix plus important dans les différentes régions de productions françaises. Le domaine a même déjà vendu du vin pour un magasin, mais le responsable était un ami. Il n’y a eu aucune pression au niveau du tarif d’une part parce que l’acheteur était un ami, mais de plus les conditions étaient fixées dès le départ, tout simplement.

 

Mr HUMBRECHT, DOMAINE ZIND HUMBRECHT, ALSACE

 

domaine-zind-humbrecht-cuvee.jpg

 
Lorsque j’ai appelé le domaine Zind Humbrecht, après avoir expliqué la raison de mon appel, la personne du standard m’a directement communiqué le numéro de GSM d’Olivier Humbrecht. Nous avons eu une conversation tout à fait passionnante. J’ai vraiment beaucoup apprécié sa façon de voir les choses, mais surtout le temps qu’il m’a accordé afin de bien m’expliquer son point de vue.

 

Il y a encore quelques années, le domaine refusait que ses vins figurent dans les rayons de la GD, mais le droit français ne permet pas d’interdire la revente à une tierce personne, et de plus il s’est rendu compte que malgré les consignes qu’il donnait à ses revendeurs professionnels ou cavistes, certains d’entre eux passaient outre. Il a donc décidé de faire avec ce système de distribution en y mettant certaines conditions.

 

Ses conditions:

Les vins blancs étant fragiles, M Humbrecht demande à ce que les vins soient conservés dans de bonnes conditions, qu’il s’agisse de la lumière ou de la température, pas forcément des conditions optimums au vieillissement du vin mais au moins un minimum.

  • Il veut aussi qu’une personne compétente soit employé du magasin, pas un animateur présent le vendredi et le samedi lors du 1er week-end de la foire aux vins, mais un salarié du magasin qui pourra conseiller la clientèle, il considère que les vins d‘Alsace, de Loire ou du Rhône sont plus difficiles à comprendre que des grands médocs souvent stars des foires aux vins, il faut donc le conseil.

 

  • Le domaine veut surtout que le prix de vente conseillé soit respecté, il ne veut pas que son vin soit un produit d’appel vendu sans marge avec des quantités très très faibles, mais il ne veut pas non plus que les bouteilles soient vendues à des prix exorbitants. 

 

  • Lorsque le domaine a commencé à vendre à ce réseau, certains de ses revendeurs n’étaient pas très contents, il a donc trouvé une solution qui satisfait tout le monde, une partie de la gamme du domaine est réservée aux cavistes et clients fidèles.

 

Mr Humbrecht n’achète pas de vins lors des foires aux vins de septembre car c’est une période très chargée pour lui, et les magasins à proximité ne proposent pas une foire très intéressante, il faudrait qu’il se déplace assez loin pour profiter d’une belle offre.

Vous l’aurez compris, son avis est positif sur la question et il a trouvé un moyen de satisfaire un maximum de gens. Il trouve aussi que depuis quelques années, il y a eu des améliorations à tous les niveaux bien que certaines enseignes soient toujours à la traîne. Enfin, il regarde en cours d’année les conditions de stockage afin de voir si les magasins à qui il a décidé de faire confiance en sont dignes.

 

 

Mr DELON, CHATEAU LEOVILLE LAS CASES, ST JULIEN, BORDEAUX

 

imageLeovilleLasCasesClos456x330.jpg


Pour le château Léoville Las Cases, je tiens tout d’abord à signaler la rapidité à laquelle Mr Jean Hubert Delon m’a répondu et ce en pleine période de primeurs. On trouve régulièrement les vins des domaines Delon lors des foires aux vins et ce dans la plupart des enseignes, ce choix stratégique a été décidé aux début des années 2000.

 

 

Pour Mr Delon, la GD est devenue un acteur majeur de la distribution des vins en France et d’autres pays d’Europe. La France étant maillée par des magasins de GD, ça permet à certains consommateurs d’avoir accès à des vins qu’ils n’auraient pas su ou pu trouver. De plus, il considère que beaucoup d’acheteurs et de vendeurs en GD sont de grands professionnels, de véritables amateurs, ils sont donc aptes à conseiller la clientèle, bien sûr tout n’est pas parfait, il existe encore des magasins où les vins sont vendus seuls sans accompagnement du client, mais dans l’ensemble la situation s’est nettement améliorée et continue de progresser.

Il considère que la distribution des vins, si cela est bien géré, n’est pas incompatible avec les distributeurs traditionnels car les différents secteurs s’apportent les uns aux autres en révélant ou en affirmant des consommateurs ou des produits.

Enfin, il arrive parfois que M Delon achète quelques bouteilles en GD, mais pour des raisons historiques, il achète plutôt aux domaines ou au négoce.

 

 

 

Mr BIGOT, CHATEAU DE FESLES, ANJOU, LOIRE

 

481105.png

 Pour le château de Fesles qu’on peut aussi trouver en GD, les raisons sont diff érentes. Le château a récemment été vendu au groupe Grands Chais de France.

 

Un des choix stratégiques du groupe est de maintenir des stocks faibles, c’est donc en partie pour cette raison que lors de l’achat le groupe s’est tourné vers la GD car elle peut absorber des volumes importants.

Mr Bigot, responsable de la production du château, achète régulièrement du vin en GD, il est invité à diverses soirées d’inaugurations en tant qu’amateur. C’est pour lui une occasion de rencontrer d’autres producteurs. D’une manière générale, il trouve que la qualité s’est nettement améliorée à tous points de vue mais surtout au niveau du choix des vins proposés durant les foires, que ce soit au niveau des grandes bouteilles qu’au niveau des vins ayant un rapport qualité prix intéressant.

 

 

Mr Roman GUIBERT, MAS DAUMAS GASSAC, LANGUEDOC

 

gassac.jpg

 

 

Mr Roman Guibert a encore un avis différent des précédents intervenants. Bien que le Mas de Daumas Gassac figure parfois dans les foires aux vins de diverses enseignes, il refuse que son vin y figure et prend les dispositions nécessaires afin que ça ne se reproduise plus.

 

Il arrête de travailler avec les revendeurs qui ont passé outre ses recommandations. Il a fait ce choix car il pense que certains vins doivent être vendus avec un conseil, le sien en fait partie, et la plupart du temps le conseil est absent.

 

Il n’achète jamais aucune bouteille en GD par choix idéologique. M Guibert considère que les belles bouteilles sont présentes en rayon afin de valoriser l’image de marque du magasin. Toutefois, il est ravi du travail que fait la GD pour la « vulgarisation » du vin, en effet ça permet au grand public de découvrir le vin et parfois de s’y intéresser par la suite. Il considère qu’on peut trouver des produits d’une qualité correcte à des prix corrects.

 

 

CHATEAU ROLLAN DE BY, MEDOC, BORDEAUX

 

133635-medoc-2005-chateau-rollan-by.jpg

Le château Rollan de By est vraiment une des stars des foires aux vins de septembre, son point de vue était donc indispensable à mes yeux. Le château est présent dans presque tous les catalogues en septembre, la GD est donc un de ses partenaires de choix.

 

 

Pour Leclerc, il vend en direct, les autres enseignes passent par le négoce.

 

Le château n’achète pas de vins dans les foires. La personne du service commercial, que j’ai contacté, trouve que les foires aux vins permettent de faire connaître le château et le client y trouve des prix intéressants.

 

 

MagnienBourg.jpg

FREDERIC MAGNIEN, BOURGOGNE

MagnienBourg-copie-1.jpg

 

Enfin, le point de vue du service commercial de Frédéric Magnien est assez similaire à celui de Rollan de By.

 

La maison ne connait que l’enseigne Carrefour. Ils ont décidé de travailler avec eux depuis quelques années, on y trouve une belle sélection qui a été gouté plusieurs fois avant de figurer au catalogue. De plus, ça permet à certaines personnes de découvrir le vin et de s’y intéresser par la suite, l’apport de nouveaux clients est ,certes, faible mais il existe.

 

 

CONCLUSION

 

conclusion.jpg


On trouve, donc, des avis différents, certains domaines sont farouchement opposés à ce type de distribution, d’autres y sont plutôt favorables et certains en ont fait un partenaire incontournable.Chacun prend position selon ses intérêts propres.

 

 

 

A SUIVRE: 3 grandes enseignes (Intermarché, Leclerc et Carrefour) nous dévoilent leur stratégie. 

 

      Emmanuel Delmas, d'après "Foires aux Vins et GD: La Grande enquête" de Sébastien Martinez. Enquête lue sur le forum Buveurs d'Etiquettes.

 


 

      SPECIAL FOIRES AUX VINS 2013 (page centrale des Foires aux Vins 2013)

 

IMG01045-20100715-1305

 

Calendrier: Comme chaque année, la rentrée 2013 sera marquée du sceau du vin. Et les foires aux vins (FAV) sont une occasion parfois intéressante de se fournir en bouteilles de vins. Certes, et nous ne le répéterons jamais assez, la Grande Distribution n'est pas l'endroit idéal où acheter son vin. Qu'importe, vous trouverez ici des conseils précieux vous permettant d'avoir les bonnes clés afin de ne pas trop vous tromper ou plus simplement de vous éclairer.

 

LES DATES DES FOIRES AUX VINS 2014

 

 

En attendant le coup d'envoi, vous pouvez d'ores et déjà prendre note du calendrier des Foires aux vins 2012 :

 

Principales Enseignes nationales

 

Calendrier des Foires aux Vins 2014

 

 

  • Foires aux Vins Auchan: 10 au 24 Septembre 2014
  • Foires aux Vins Carrefour: 10 au 22 Septembre 2014
  • Foires aux Vins Leclerc: 1er Octobre au 15 Octobre 2014
  • Foires aux Vins Intermarché: 10 au 21 Septembre 2014
  • Foires aux Vins Monoprix: 10 au 28 Septembre 2014
  • Foires aux Vins Géant Casino: 9 au 20 Septembre 2014

 

 

MES ARTICLES COMPLETS A VENIR

 

Caddies 1 4acb63843f19f

 

  • Les Foires aux Vins et la Grande Distribution: La Grande Enquête (5 parties)
  • Les Foires aux Vins: Conseils avant l'achat
  • Les Foires aux Vins: Les pièges à éviter
  • Les Foires aux Vins: Eclairages et conseils pour différentes enseignes

 

 

 

newsletterLOGO.gif inscription gratuite

 

Emmanuel Delmas

 

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...Mots clés associés: Foire aux vins, Foires aux vins, Foire aux Vins conseils, Foire aux vins programme, Foire aux Vins 2012, Foires aux vins affaires.

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Commenter cet article

jean-pierre 23/08/2010



Ce grand article présente bien la situation ; les avantages( rares) ; les inconvénients ( plus nombreux).


De notre côté, nous avons créé des liens étroits et fidèles avec les vignerons. Chaque bouteille ouverte est un partage, un échange, un souvenir...


Alors la bouteille de GD, debout en haut d'une étagère sous une chaude lumière... probalement stockée sur une palette laissée quelques temps au soleil!


Quelques vignerons que nous fréquentons vendent une partie de production à la GD. Il s'agit souvent de vins issus de plus jeunes vignes. Il sont vendus  sous une appelation  différente
( oubliée depuis quelques temps et ressucitée pour l'occasion). Cette vente apporte un peu de trésorerie et permet d'écouler des stocks ( mais à des prix très bas).


Il est vrai que la GD permet de touver des crûs improbables dans nos campagnes !


 



Bourgogne Live 23/08/2010



Dossier qui promet d'être très intéressant!



Bootle France 23/08/2010



Très bon reportage de Sébastien, à qui je réitère mes félicitations pour cette excellente enquète.



Sébastien Martinez 23/08/2010



Merci Alain !



edern 25/08/2010



Le problème du personnel il est résolu dans les magasins où le propriétaire voir le patron sont des passionnés de vins.La personne qualifié, compétente doit être embauché en plus du personnel
existant, il doit être là pour conseiller, vendre, animer, dynamiser, selectionner les vins etc...au moins 80 % de son temps et non pas comme ça se passe trop souvent 90% de manut', et le reste à
partager entre les commandes et quelques conseils par ci par là...là que tu sois compétents ou pas tu n'apportes rien de plus. C'est un choix pour un magasin, un investissement en plus. Mais
quand tu es véritable passionné, à moins que tu es quartier libre ( ce qui est très rare ) quel interêt vraiment? à part le salaire... et puis admettons que la GD investisse dans du personnel
qualifié ça va encore faire mal aux cavistes, aux petits commerçants indépendants...est ce vraiment souhaitable?



Gite Beauvert en Dordogne 22/08/2011



A lire !!! et bien sûr, commentez vos expériences !!!



Emmanuel Guilbert 22/08/2011



Cher ami, Ayant aussi travaillé plusieurs années en GD, ce doc reflète bien ma façàn de voir les
choses!! je partage ton lien sur ma page Arômes et Passions !



Aimée Gorce 23/08/2011



Excellent cet article .. plusieurs reflexions : si on en croit les sondages 70% des achats en vin sont réalisés par des femmes.. seconde reflexion à chaud : les vins que l'on trouve en grande
surface ne sont pas forcement de grande qualité ?? gros stock à écouler, mauvaise image du vigneron de se trouver entre le cassoulet les couches culottes ?? je vais comparer au pain.. j'achete
tres tres rarement le pain en grande surface si on peut appeler cela du pain pate à base de farine d'eau de levure cuit dans un terminal de cuisson (encore que chez Ca...... il arrive que). je
vais chez mon ARTISAN boulanger qui a un savoir faire, le top de plus en plus rare cuit au feux de boi, s avec de la farine choisie au moulin .. Voila je me permets ce parallele peut etre pas
forcement juste mais c'est mon sentiment..



Aimée Gorce 23/08/2011



Petite précision : j'achete le vin en grande surface tres rarement depannage, je priviligie le
producteur, les salons et le caviste plus pour un cadeau voila le témoignage d'une ménagere de moins de 50 ans..



Aimée Gorce 23/08/2011



Je terminerai apres avoir acheté ma savonnette à la figue je serai plus dubitative sur mon choix
sur le vin mes connaissances étant limité sauf sur des appelations dite sans surprise encore que .. alors je regarderai sur la capsule que c'est un recoltant je bannirai les coopératives si il a
une médaille c'est un plus mais pas obligatoire dans une grande surface acheté du vin c'est un produit de consommation comme le sel ou le vinaigre la demarche d'acheter chez le producteur c'est
prendre conscience que le vin est vivant..



Aimée Gorce 23/08/2011



C'est si allechant pendant les FAV 6 bouteilles achetées 6 bouteilles offertes !! comme la mode à petits prix le second article à moins 50 %.. société de consommation, habitude de consommation à
grand coup de pub qui engorge nos boîtes aux lettres!!



Gîte Beauvert en Dordogne 23/08/2011



Ce qui est écrit pour le vin est également valable pour la viande, le poisson, les fruits, légumes
, le pain.Gardez ces enseignes pour les promos de lessives.Prenez le temps de faire vos achats chez les détaillants authentiques ! il en va de la survie de nos villes et villages, de notre santé
et de notre porte monnaie !



Aimée Gorce 23/08/2011



Prenez le temps de faire vos achats!!! J'ai habité 30 ans à Villeurbanne 300 000 habitants (toutes
les courses en grande surface et beaucoup de produits tout faits je dirait par éducation jamais vu maman cuisiné et par facilité) auj je suis à 65km de lyon dans un village de 1800 ames avec un
excellent boulanger, le boucher à fermer faute de repreneur, un petit marché (revendeur pas producteur) rend service. les maisons poussent comme des petits pains... ces nouveaux ruraux vont
travailler à 1h de chez eux pour une qualité de vie comprenez 600 m de pelouse ...... ils partent à 7h posent leurs enfants au peri scolaire ou chez la nounou rentre à 20h et par facilité ils
vont tout chercher dans les grandes surfaces de la lessive en passant par le vin et le pain!!! je m'occupe d'un regroupement de producteurs de legumes fruits. direct du producteur au consommateur
une vingtaine de fideles puristes croyantsje ne sais les appeler viennent chercher toutes les semaines leurs produits en favorisant la qualité et la production locale. tout cela pour dire qu'il y
a encore des personnes qui ont conscience de ceux qu'ils consommentt!!!



Aimée Gorce 23/08/2011



Et le porte monnaie !!!!!!!!! diantre.. nous avons la chance dans une commune d'avoir encore un poissonnier un luxe mais quand on a 25 euros de poissons en grande surface et 25 ans chez le
poissonnier.. Dernier exemple nous avons un petit magasin electromenager video pas plus cher qu'en grande surface avec la qualité du service de proximité en cas de panne avec les c discount et
compagnie qui fleurissent sur le web plus besoin de se deplacer moins cher le bonheur on ne parle plus à personne on ne connait pas son voisin mais c'est le bonheur !!!!!! voila ça fait du bien
.... de le dire



Cécile Duclos 09/08/2012


Très bon CR ! Merci, j'ai vu il y a quelques semaines un appel d'offre pour un Rasteau 3/4 euros pour GD en vue de foires aux vins et franchement ça le fait mal au coeur pour les producteurs de
devoir baisser le froc à se point pour entrer... m'enfin c'est comme ça ! Concernant le Medoc, je connais un peu et c'est peut être une de ces seules solutions pour écouler sa production... En
attendant, personne ne veut de la GD mais tout le monde veut y aller, personne n'achête mais tout le monde fait son marché lol ;)

Centre d'appel 16/08/2012


l'oenologie est très passionnant, j'en suis convaincue, hélas je ne m'y connais pas mais alors pas du tout :)


Sacré reportage en passant :)


bien à vous


Manon 

48SI 16/08/2012


Très bon reportage, vraiment prometteur ! J'attends la suite avec impatience !

Vincent Mareschal 24/08/2013


 


Dire que l'avis d'Olivier Humbrecht est positif est un peu exagéré : c'est plutôt un pis aller. Constatant que son vin finit en GD ,m^me s'il ne l'a pas vendu directement à ce type d'enseignes,
il préfère le faire lui-m^me. CAr nous savons bien que certains vignerons voient leurs vins dans les foires aux vins à l'insu de leur plein gré (de mémoire j'ai vu il y a qqs années déjà, Hugel,
Ostertag, Lapierre, Plageoles, etc. Notamment "grâce" à un caviste indélicat de la banlieue de Mulhouse)

Sébastien Martinez 24/08/2013


 


Vincent, c'est le ressenti que j'avais eu après avoir passé près d'une heure avec lui au téléphone. Il déplore certaines pratiques mais constate que certains font le boulot et pas d'autres et ce
comme dans toutes professions, et sa solution d'accepter de vendre une partie de ses vins d'entrée de gamme me semble judicieuse.

Julien 26/08/2013


J'ai rencontré M. et Mme Trapet au dernier salon de la Revue du vin de France. Je reconnais bien l'avis de M. Trapet et de sa femme avec qui j'ai eu un long échange malgré le monde présent sur
leur stand. ils ont pris le temps de m'expliquer leur point de vue, leur philisophie du métier.


Je suis également partagé sur les foires aux vins en GD car c'est grace à elles que je suis devenu passionné de vins même si aujourd'hui je ne participe quaisment plus aux foires priviligiant
plus les cavistes ou les domaines en direct.

Marie La Dame du Sud 26/08/2014

Coucou Emmanuel
Un p'tit partage avec moi, serait sympa....donner des conseils aussi, par rapport à mes recettes
Bon après-midi
Amitié
http://EpicuriennePassionnementfr.fr.over-blog.com
epicuriennepassionnementfr.fr.over-blog.com
Epicurienne Passionnément

Marie le Dame du Sud