Les vins de rêve

Publié le par Emmanuel DELMAS

 
 
      Château Latour, Pauillac        Château YQUEM, Sauternes        Château Haut-Brion, Graves        
  
 
 
Le vin a ceci de merveilleux, il nous fait transporter, voyager....et rêver
Certains, à travers le monde, de par leur rareté extrême,leur qualité hors du commun, sont considérés à juste titre, comme des VINS DE REVE.

 Introuvables, souvent onéreux, ils font partie des produits de luxe. Avoir l'occasion   d'y tremper ses lèvres, ne serait ce qu'une fois dans sa vie, peut devenir un aboutissement.
Car, il ne suffit pas forcément d'avoir beaucoup d'argent, pour s'en procurer. Avant tout, il faut savoir où les dénicher.
Depuis mes débuts, ces vins "intouchables" m'ont fait rever, et croyez moi, j'ai dù patienter pour déguster ces quelques vins rares.
 
 
Vega Sicilia "El Unico", Ribera del Duero, Espagne
 

En fait, mon expérience à l'étranger m'a permis de les approcher.
Vega Sicilia Unico 62, sans doute, la plus spectaculaire de mes rencontres dégustatives...les Vins de Glace, et tant d'autres.
 
 
                                      
 
                Opus One, Napa Valley, USA         Tokaji, Hongrie/ Slovaquie         Inniskillin,Vin de Glace, Niagara on the lake, Canada              
 
Le tokaji Essenczia, le Vin de Constance, le Eiswein de Moselle, ou du Rheingau, le Vin de Glace du Canada, pour les vins liquoreux,et pour ne citer qu'eux, ne se laissent pas effleurer et leur rareté, leur prix, les propulsent au rang de stars.
Des flacons, à partager à.....2 ou à plusieurs...ces dégustations sont assimilées à un moment bien à part dans la vie oenologique.
Une occasion particulière, le plaisir poussé à son paroxysme, l'envie d'être ému...un millésime, un vin rare...
 
 
 
Souvent, je suis amené à déguster des vins à Londres, place mondiale du vin, là où on ne trouve pas de grands vins rares en France, Londres demeure la ville
de l'éclectisme, du luxe, et de l'ouverture d'esprit.

 

Petrus, Pomerol

            

 
Aujourd'hui, que ce soit des super toscans (tignanello,solaia,sassicaia), les vins cultes de Californie ( Opus One, diamond's creek, Insignia, Montebello) ou les Grands d'Australie (Grange Hermitage, Henschke), ces vins permettent l'évasion.
 
Vos papilles vous remercieront, votre mémoire restera toujours intacte
En attendant, et pour attiser votre curiosité, je vous dirige vers LE livre des Vins de Reve...des remarquables messieurs DOVAZ, CASAMAYOR : "L' OR DU VIN"
 
L'Or du Vin
 
 
Emmanuel DELMAS
 

Publié dans Les vins de rêve

Commenter cet article

beatrice 02/09/2005 13:11

Moi aussi, je voulais te laisser un petit mot, pour te féliciter pour la qualité de ton blog, que j'ai découvert en lisant tes messages sur le forum.

Au début, j'ai été un peu décontenancée par le choix de tes couleurs que je trouvais prétentieuses, mais j'ai changé d'avis en te lisant.

Mon père m'a "élevée" au FILHOT, au MARQUIS de ST ESTEPHE et au TROPLONG MONDOT, je trouve merveilleux de savoir apprécier et décrire les vins, ce que je ne suis pas capable de faire, car je n'ai pas le vocabulaire.

Je vais donc continuer à te lire et j'apprendrai.

Bonne continuation.
Réponse d'Emmanuel:
Bonjour Béatrice,
Merci pour les compliments, ceci dit, je n'ai pas la prétention de t'apprendre à déguster et à connaitre le vin, rien qu'en me lisant ;-)
En revanche, j'essaie d'être le plus approchable possible, afin de faciliter la lecture.
Quat aux vins choisis pas ton père, ils sont de bon aloi, un Sauternes/ Barsac, tel le Filhot, un Marquis de st Estèphe, et un St Emilion, de Troplong Mondot, il y a pire.
Ainsi, j'imagine que tu as déjà des bases interessantes. Mais le cheminement est long avant de comprendre le vin, quant à en parle, il suffit simplement de savoir décrire ses sensations telles qu'on le ressent.
N'oublie jamais que le goût n'est pas universel.
A bientôt

Laure 02/09/2005 11:01

Merveilleux blog, complet, affable écriture, et sérieux, bravo.
Réponse d'Emmanuel:
Merci pour ces compliments, cela m'encourage d'autant plus pour la suite de ce blog.

my 02/09/2005 11:00

Ah ben ça fonctionne maintenant... et l'adresse pour trouver un "petit" Barolo de derrière les fagots, c'est possible ?

Réponse d'Emmanuel:
Pour trouver un Barolo, il suffit de trouver une cave spécialisée vins italiens. Il en existe une, rue Parmentier, " Ideal Vino", qui référence de belles bouteilles.
En déambulant rue des Abesses, également une épicerie italienne proposant de superbes vins italiens, dont les Col d'Orcia, sur les Brunello di Montalcino.
Sans oublier les cavistes, notamment Lavinia, et une cave se trouvant dans le 15è, au métro Cambronne, "Le nez Rouge", le propriétaire du lieu a changé, mais la sélection est toujours aussi rigoureuse. Benoit saura vous conseiller.