CRU GODARD, FRANCS COTES DE BORDEAUX

Publié le par Emmanuel Delmas

CRU GODARD, FRANCS COTES DE BORDEAUX

Cela fait bien quelques années que je déguste régulièrement les vins de Franck et Karine Richard, en Côtes de Francs à chaque fois avec beaucoup de plaisir. Dans le cadre de mes animations ou dégustations, formations, je n'hésite pas à m'entourer d'un vin du domaine pour surprendre, et également pour montrer que oui, il est possible de trouver de très jolis vins pleinement fruités en Bordelais, à prix tout doux. Rencontre avec un domaine qui va vite devenir incontournable, si il ne l'est pas déjà...

 

 

CRU GODARD

 

Cru Godard 

33 570 Francs

05 57 40 65 94

Mail
 

 

C'est en 1998 que Franck reprend une partie du domaine familial, soit 7 hectares avec Karine. Il a fallu tout faire, et ce ne fut pas une si mince affaire que cela à l'écouter.

 

"Nous avons commencé en 2001 avec 20 000 bouteilles. Aujourd'hui, nous avons 23 hectares et 17 hectares, soit 40 hectares. Tous certifiés désormais en culture biologique. La certification biodynamique est en cours de conversion."  

 

C'est ainsi que Franck débute sa présentation de son domaine, alors même que nous sommes sur le petit chemin menant dans ses vignes.

 

Le terroir ici nous offre un sol argilo-calcaire mais surtout il se distingue par sa tuffe friable. En la frottant le sable s'échappe facilement. Cela révèle aux vins une certaine minéralité, une tension étonnante.

Franck Richard

La tuffe friable, typique du sol des Francs

La tuffe friable, typique du sol des Francs

'Pas de levure, soufre très bas, car j'y suis fragile. Nous travaillons en circuit fermé, à l'aide d'un diffuseur'.

Le ton est donné, mais attention, chez Franck il n'y a rien de dogmatique ou de très arrêté, aucune violence dans ses mots. Juste un sincère désir de travailler de la manière qui lui semble à la fois la plus juste et celle qui colle à ses convictions. 


"Le terroir ici nous offre un sol particulier, du tuffe avec une couche de chaux qui s'effrite en laissant apparaitre du sable. Cela nous permet de bien préserver l'humidité. Nous retrouvons d'ailleurs cette notion notamment sur nos vins blancs secs, avec une tension minérale assez distincte, aisément palpable à la dégustation des vins du Cru Godard." Franck nous tend un beau morceau de tuffe. Pierre qui s'effrite effectivement aisément, et laissant échapper du sable. Etonnant!

 

Ce terroir offre un étonnant PH, la minéralité s'exprime à merveille et surtout permet de pousser au maximum les maturités des raisins. Il en résulte de très beaux équilibres. Et des vendanges qui s'étirent régulièrement du 10 au 20 Octobre chaque année, pour les vins rouges, selon les millésimes. 

Un sol parfaitement entretenu, sans additifs, le bio sans concession mais avant tout sans dogme.

Un sol parfaitement entretenu, sans additifs, le bio sans concession mais avant tout sans dogme.

Il n'y a pas de processus établi et reproductible année après année. Franck s'adapte aux conditions climatiques, et à la météo, cependant avec Karine ils ont remarqué que cette recherche d'équilibre, sur ce terroir particulier de Francs les amenaient à pousser au maximum les maturités. L'idée principale étant que la parfaite maturité, si elle réclame de prendre certains risques au regard de la météo, permette un meilleur équilibre sucre-acidités. Et cela s'en ressent dans les vins avec une pureté de fruits, et une structure bien assumée, des tanins appuyés mais toujours bien digérés par la matière et l'énergie du vin. De très beaux jus, complets, parfois même vibrants. 

 

La formation de quelques 'ilots' ou de 'blocs' parmi leurs vignes est une chance pour notre couple de vignerons. Ils sont bordés de bois, et de prés. 


Cette diversité représente pour eux une chance: "On y trouve notamment parmi ces secteurs un en particulier, composé de 14 hectares d'un seul bloc, qui soit bordé de figuiers et de cerisiers. Dans cette vigne, nous avons planté 1 rang sur 2 des blés qui permettent de décompacter le sol afin de le rendre plus meuble, et également des pois qui eux, apportent de l'azote dans le sol.Le blé est ensuite couché et forme un paillage efficace" nous révèle Franck alors que nous sommes dans ses vignes. 

La diversité qu'on retrouve ici à Francs est étonnante. Regarde donc Emmanuel, tout autour de toi. On est dans une forme de cirque, bordée de végétation, nous sommes souvent dans le brouillard en automne. Il se lève souvent avant midi ailleurs quand ici il reste jusque 14 heures, parfois au-delà.

Franck Richard

Les vignes au Cru Godard sont âgées de 40 à 50 ans en moyenne, et bénéficient d'une densité de plantation de 4500 pieds à l'hectare, reposant sur un sol argilo-calcaire et d'un socle de tuffe et naturellement d'argile. Le merlot reste donc ici majoritaire. Les élevages ne se veulent pas trop appuyés afin justement de laisser aux vins tout le bénéfice de la maturité des raisins. Le fruit ainsi peut s'exprimer plus aisément, et les vins gagnent en vitalité. Cuves inox en majorité et quelques fûts de 3 à 5 vins pour le Cru Godard, fûts ne représentant que 12 à 25% afin de laisser toute la place à la pureté et l'énergie du fruit. Notons par exemple que sur le millésime 2010, le Cru Godard n'a pas vu le fût. 

 

Un autre point important à souligner reste la proximité des vignes avec le chai. Cela permet au Cru Godard de rentrer très rapidement les baies vendangées afin de profiter de conditions optimales en terme sanitaire. Il ne se passe que vingt à trente minutes entre le moment où le raisin est cueilli et le moment où il sera pressé. 

Le Cru Godard propose une gamme assez large de vins, d'une excellente homogénéité dans la qualité.

Le Cru Godard propose une gamme assez large de vins, d'une excellente homogénéité dans la qualité.

Château Godard 2016
6000 bts
75% Merlot, pas d'élevage bois

 

Nez de fruits noirs, violette
Bouche droite, de bonne texture, au milieu fruité, profitant d'une finale étirée par une bonne fraîcheur, tout en révélant des tanins fins. 
Le fruit étale son jus en persistance, pour un ensemble délié, enjoué, très bon.

 

****

 

Château Cru Godard 2016
5 à 7% de fûts de 3 à 5 vins


 

Nez fruité, de bonne maturité, pulpeux, violette et fines épices en fond de nez.
Bouche suave, pleine de fruits noirs, de bonne constitution ce vin profite à plein du fruit et de tanins fermes à ce stage. La fraîcheur met en relief des tanins appuyés à ce stade. 
De fins amers complètent l'ensemble. Prometteur

 

****(*)

 

Château Cru Godard 2015

 

Nez de fruits noirs mûrs, de violette, floral, et épices douces. 
Bouche dans le droit sillage du nez, confirmant l'impression laissée au nez. Bouche pleine, généreuse, entre tonalités florales et fruitées. 
Superbe finale soulignant des tanins appuyés bien accompagnés par une acidité saillante; Tension, salivante, complet, voilà un superbe vin fort prometteur.  


*****(*)

 

Sauvignon Cru Godard 2016
Vignes de 25 à 30 ans, vendanges fin Septembre. 

Nez de fruits blancs acidulés, pêche de vigne, pomme fraîche. Bouche crémeuse révélant un milieu de bouche fruité, frais, enjoué. Finale tonique, énergique profitant de beaux amers. Ceux-ci offrent un certain relief et un caractère évident à l'ensemble. 


****

 

Château Cru Godard Liquoreux 2014 

Nez de fruits confits, ananas, agrumes confits. Bouche riche, onctueuse présentante une magnifique fraicheur, et un parfait équilibre sucres/acidités. L'ensemble se révèle épatant de maitrise, et de vitalité. 

 

****

CONCLUSION

 

A chaque fois que je goûte les vins du domaine je me régale. Et cela ne date pas d'hier. Il y a tout ce que j'apprécie dans les vins de Bordeaux, le fruit, le jus, l'énergie, les beaux tanins et le caractère qui va avec. Et les prix restent tout doux, de surcroît. Le domaine est en bio depuis déjà pas mal de temps, et il est clair que le vignoble bordelais regorge de pépites de ce genre, notamment dans les appellations de Côtes et de Bordeaux voire Bordeaux supérieur. Il faut être sourd, aveugle, ou simplement de mauvaise foi pour ne pas le reconnaitre. Le Cru Godard est complètement dans le ton des vins 'justes', de ceux qui ont la gueule du lieu, et ça, c'est une chance pour nous. Et ce résultat ne peut être que le fruit du travail d'un vigneron et d'une vigneronne passionnés, sincères, et surtout suffisamment observateurs pour comprendre le monde qui les entoure. Et c'est ainsi qu'ils parviennent à en retirer le meilleur, tout en proposant un certain volume, et cette performance est assez remarquable. Bravo à eux deux !

 

Passage obligé désormais pour celles et ceux qui apprécient ce type de vins, mais encore plus pour celles et ceux qui ont besoin de se réconcilier avec les jolis vins de Bordeaux, tout en fruits, et en vitalité. 

 

Emmanuel Delmas

 

 

 



Pour tout connaitre sur les accords mets & vins, les tanins et les vins rouges, ou encore l'aération des vins, offrez-vous mes nouveaux magazines pédagogiques en PDF sur ces sujets passionnants. J'ai édité récemment 4 magazines pédagogiques de 20 à 36 pages. Les règles essentielles des accords mets & vins (20 pages), les accords de fête (36 pages)

 

Offre duo spécial 'Accords mets & vins'

 

Pédagogiques, ces magazines vous aideront à apprendre des choses passionnantes, sur divers sujets. Ainsi vous pourrez les lire partout, tout le temps, pour tout le monde. Ils existent également en pack duo,  trio ou quatuor. "Au Service du Vin", le magazine qui rend le vin vraiment accessible. A partir de 4,90€. Cliquez sur les images afin de vous les offrir.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Cours oenologie Paris 31/10/2018 13:16

Très bon sol qui produit un vin très minéral...les minéraux sont essentiels pour le corps... les vins sont bons en plus.

Mehdi | Mets et vin 30/10/2018 12:10

Merci pour ce partage ! Il semblerait que le ratio prix-plaisir soit au rendez-vous !!

Emmanuel Delmas 30/10/2018 17:52

Il l'est complètement!

Loic Pasquet - Liber Pater 29/10/2018 19:10

Comment peut-on le rencontrer ?

Emmanuel Delmas 29/10/2018 23:18

Tu as Loic son adresse et son mail en haut de l'article ,-)