DOMAINE SAURIGNY

Publié le par Emmanuel DELMAS






Domaine Saurigny
49190 St Aubin de Luigné
06 03 20 42 05



Voici un domaine bien à part, qui saura dérouter les dégustateurs les plus avertis. Repris en 2005, par Jérôme et Sophie,  en plein coeur du Layon, le très jeune couple propose des vins naturels. A savoir, forcément très atypiques. Leur 1er millésime fut donc 2005...on eut connu pire millésime pour débuter.


Eclairage sur un domaine, bien à part, suprenant, aux vins sautillant et bondissant sur tous les dégustateurs amenés à les approcher.

"Attention, toutefois, si je cautionne totalement ce domaine, j'ai bien du mal à accepter le comportement de ces pseudos amoureux de vins, ne jurant QUE par les vins dits "natures", qui à leur tour font le jeu des pensées extrêmes. La pluralité est une excellente chose, et il me semble judicieux de ne pas porter intérêt à ceux que l'on pourrait appeller des intégristes bien pensants, ne jurant que par un style de vins, quel qu'il soit d'ailleurs. Le vin réclame avant tout une grande ouverture d'esprit."

Parenthèse nécessaire, dans la mesure où ce genre de personnages ne rendent absolument pas service à la cause de ces vignerons avant tout désireux d'offrir des vins résultant de leurs propres convictions.



LE SOL


Oscillant entre le schiste, l'argileux et le calcaire, le terrain ici se veut complexe.
Une partie est argileuse en surface, schisteux puis calcaire en profondeur. Quelques côteaux carbonifères...

Ici, en plein coeur des grands vins blancs moelleux du Layon, à un jet de pierre des Quarts de Chaume et de Bonnezeaux, non loin de Rochefort, ce domaine propulse ses vins de la manière la plus "aturelle" possible, relayant à la fois le fruit de son cépage, la lecture de son sol, tout en le laissant vagabonder à son aise.


CONDUITE DES VIGNES


Conduite de la vigne, dite "raisonnable", la qualité du vin passe avant tout par un travail important dans la vigne. En conversion bio depuis 2007, le domaine se donne les moyens de ses ambitions et surtout de ses convictions.

A leur arrivée, Jérôme et Sophie, vont s'attacher à ébourgeonner, éclaircir, dans le but d'offrir le meilleur aux raisins. Tout en leur permettant de subir le minimum de soins.
Le tout sans pesticides, et avec le moins possible de soufre. Il en résulte des vins d'un fruit spectaculaire, et bien juteux, des ossatures tantôt tendues, tantôt plus charnues, notamment pour les AOC. Des acididités ciselées, des couleurs troubles et parfois plus nettes, des arômes détonnants. Des vins qui vivent et respirent l'émancipation, et la joie d'être. Une totale liberté en somme, pour des vins régulièrement recalés concernant l'agrément à l'AOC...mais qu'importe !


DEGUSTATION



90C pétillant naturel 2005 (Vin de table)
90% chenin, 10% sauvignon, dégorgé voilà 1 mois.
Sol sur des côteaux carbonifères, vignes de 16 à 40 ans

Nez plaisant et intense sur le fruit, mêlé de pomme à cidre, poire. L'atypicité du nez nous égare sur des épices, et condiments (cumin...) mais également, une impression spectaculaire de moutarde, savora.
Bouche droite comme un I, milieu de fruit blanc et d'épices, se concluant sur une finale ciselee, fraiche et pétillante de verve.

***(*)

Un vin qui donne le ton ! Bondissant joyeusement, il offre le tournis au nez. Bouche bien élancée. Fougueux...

Sau 7
Sauvignon 100 % 2007


Nez végétal et épicé,  minéral, (schisteux, ardoise) . Terre et cumin.
Bouche élancée, milieu terreux et épicé, se reposant sur une finale ronde.

***(*)

Atypique et plein de personnalité.


Gamma GT 2007 Gamay 07 (Vin de Table)
Macération carbonique, sol chisteux, vignes de 15 ans.


Robe trouble, ce qui reste normal
Nez de fruits rouges juteux, et croquants . A l'aération, minéralité et tonalités sauvages se chamaillent.
Bouche déroutante, révélant une bataille rangée entre le fruit juteux, l'animal, et l'épice douce. La finale réconcilie ces protagonistes, par une fin de bouche ronde et élégante.

Quelle verve, et quelle fouge, là aussi. A l'aveugle, il reste très compliqué à isoler le cépage gamay qui prend des contours plus sauvages et minéraux qu'à l'accoutumée.

****

Gamay GT 2006 VDT
Egrappage, sans macération.


Nez très plaisant, fougueux et sautillant sur le fruit. Du jus...mais du vrai jus de raisin.
Bouche droite, milieu juteux, sur un fruit sublime. Finale tendre, et gourmande.

*****

Anjou 2006
75%cabernet franc,25% cab sauvignon
Sol sur agiles, schistes en surface et calcaire en profondeur, vignes de 25 ans.


Nez variétal, et végétal, poivron et terreux, il s'associe aux tonalités de fruits noirs.
Epices.
Bouche élégante, ronde, se reposant sur une belle matière. Ronde et bien mûre, celle-ci offre une belle fraicheur associée à des tanins ciselés.

****

Voici un vin plus sage, sans doute la marque de l'AOC, réclamant moins de folie ? On gagne ici en justesse ce qu'on perd en folie. Discours plus lisse, mais aussi plus rassurant.



"En attendant Guyette..." 2005 Anjou
 70%Cabernet franc de 50 ans 30%Cabernet sauvignon, 24 mois de cuve.


Nez plaisant, orienté sur un superbe fruit, mûr et écrasé mêlé aux épices 
Bouche opulente, d'un beau relief, de laquelle ressort en son milieu ce si beau fruit confituré, dénotant une grosse maturité, ressenti au nez. Belle finale toujours sur le fruit, offrant une tonalité légérement animale. Tanins élégants.

****

CONCLUSION


Les vins de ce domaine se veulent atypiques. Emplis de vie et de folie, ils jaillissent au nez et à la bouche du dégustateur tel un petit diablotin sortant de sa boîte. La propension du dégustateur à accepter d'être étonné et dérouté, concourra à lui permettre de comprendre ces vins, et donc à offrir du plaisir.
Le vin est un univers qui réclame avant toute chose ouverture d'esprit, et désir d'évasion.

Saurigny laisse vivre ses vignes, ses jus et donc ses vins. C'est ainsi que ces derniers semblent prendre un réel plaisir à s'émanciper...sachez simplement vous rendre curieux, et vous serez très agréablement étonnés par la fougue, et la folie qui s'emparent de ces vins, décidément étonnants.


Emmanuel Delmas

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Commenter cet article

Baraou 28/04/2008 11:10

Et oui, c'est fait, cette fois l'ami Olif m'a fait découvrir un nouveau domaine d'Arbois ! Un Saurigny du Jura ? Peut-être bien... à suivre, je m'en charge.

Emmanuel DELMAS 29/04/2008 01:43


Superbe ! Il va falloir nous en dire plus...!


anne 25/04/2008 21:44

Bonjour, j'ai découvert ce domaine et ces vins à Bû et j'ai été complètement époustouflée! Je n'ai pas une grande expérience oenologique mais chaque flacon dégusté m'a surprise, et agréablement surprise! J'adore le fruit, la droiture, les bulles des pétillants, les couleurs, tout quoi. Ces vins (et ces vignerons) sont géniaux!

Olif 23/04/2008 22:09

Un domaine dont je suis totalement fan! Atypique, peut-être, mais pas tant que ça et tellement bon! Si tous les Anjou rouges pouvaient être au niveau de celui-là! Gamma GT est un de mes vins fétiches et les pétillants naturel (Polissonne et P'tit Saur) sont d'une gourmandise rare malgré leur cêoté oenologiquement incorrect! Merci à Lolo Baraou de me l'avoir fait découvrir!

Emmanuel DELMAS 24/04/2008 01:26



Effectivement Olif, de très beaux vins, je ne peux qu'acquiescer.
Que c'est bon...et merci Laurent ! Quele sélection, vraiment !

Je crois que vous allez vous retrouver très bientôt, à moins que cela soit déjà fait pour déguster quelques vins...