PRIX DE L'E - INFLUENCEUR DU VIN 2019 !

Publié le par Emmanuel Delmas

Fier d'avoir été élu cette année 'e-influenceur du vin 2019' par Oenocentres, la Chambre d'agriculture et Terre de vins magazine...

Fier d'avoir été élu cette année 'e-influenceur du vin 2019' par Oenocentres, la Chambre d'agriculture et Terre de vins magazine...

Pour la première fois je me suis rendu hier à Vinexpo. Je ne suis pas un sommelier de salons, fut un temps je les arpentais mais depuis plus de dix ans je les évite soigneusement. Le temps, l'énergie, tout ça quoi...! 

 

Si j'ai fait une exception à la règle, c'est qu'une bonne raison m'attendait. En effet, la Chambre d'agriculture, Oenocentres et le magazine Terre de Vins m'ont élu Vin'e influenceur 2019. Concrètement, ils réunissent chaque année un jury de professionnels de la filière, dont des oenologues, vignerons, ou encore des journalistes du vin de Terre de Vins pour élire une personnalité du vin qu'ils ont jugé influent concernant les avancées positives du vignoble bordelais. 

Suite à un article par exemple, à une vision du vin, ils ont estimé que ce prix 2019 revenait au pro du vin et blogueur suite à mon article sur 'Ça bouge à Bordeaux!'. Jusqu'alors et depuis 2013, le prix fut décerné à un journaliste du vin, par exemple Jacques Dupont du Point, et quelques autres pointures nationales ou même internationales. C'est donc pour moi une immense fierté de leur succéder. 

 

 

Sans honnêteté, sans sincérité, il est sans doute impossible de fédérer, réunir, convaincre qui que ce soit. Ma relation avec les vins de Bordeaux date de plus de vingt ans. Cependant, il y a eu quelques remous, notamment en 2010 quand j'écrivais un article fustigeant un certain style de vins bordelais. Fustiger d'un côté, mais mettre en avant des locomotives de l'autre restait constructif. Depuis, à Bordeaux, cela bouge ! Et il serait parfaitement injuste de ne pas le souligner...je l'ai fait l'an dernier lors de ma dernière visite en Bordelais.

Il faut bien avouer qu'en 2010 j'avais jeté un petit pavé dans la mare avec cet article: là encore ma sincérité et mon honnêteté m'ont amené à pousser ce cri du coeur. Et s'accompagnaient souvent des réflexions ensuite de la part de professionnels de la filière du vin du genre 'Emmanuel Delmas n'aime pas les vins de Bordeaux'. C'était un raccourci un peu facile...

 

À peine deux années après, je partais une semaine dans les vignobles bordelais afin de rendre visite à des vignerons qui allaient plus loin que beaucoup d'autres, ceux que j'avais mis en avant sur ce cri du coeur. J'ai ainsi écrit pas mal de beaux articles sur des vignerons formidables, à contre-courant, mais qui pouvaient devenir des locomotives. Lorsque le coeur parle, alors on pardonne toujours plus facilement...la preuve! 

Je déguste et fais déguster un certain nombre de vins tout au long de l'année, de toutes régions et de styles différents. J'essaie de me rendre régulièrement dans les vignobles également. L'an dernier je suis parti 1 semaine en Bordelais. L'idée pour moi étant de partir dans des lieux et chemins souvent reculés, pas franchement rabattus. Mettre en avant des vignerons que j'aime à appeler 'vignerons, jardiniers de la vigne'. De toutes les régions, appellations et à des budgets encore accessibles.

Vignes du château Mangot, Saint Émilion grand cru

Vignes du château Mangot, Saint Émilion grand cru

J'entends et je comprends (un peu) la défiance de certains professionnels envers les grands vins de Bordeaux. Cependant, je trouve assez injuste de s'arrêter qu'aux grands crus classés, qui sont bien à part et ne représentent à peine que 2% du vignoble bordelais. Ces grands domaines apportent de la lumière sur l'ensemble du vignoble. De plus en plus passent en culture biologique, certains, comme l'un de mes favoris, Château Fonroque est en culture biodynamique depuis 2005, le précurseur. D'autres lui ont emboité le pas. En Bordelais, il est un fait...quand cela bouge, cela se fait doucement. Mais sûrement. 

 

Surtout, réduire le bordelais aux grands châteaux est une erreur, tant il y a de petits récoltants, sincères, fidèles à leurs principes, également, qui mériteraient d'être découverts, tant ceux-ci engendrent de petites pépites. Alors oui, il faut les dénicher, il faut se rendre sur le terrain...cela réclame du temps, du travail. Alors que beaucoup de professionnels prospectent partout ailleurs, ces mêmes dénicheurs ne le font pas à Bordeaux. Et c'est vraiment dommage, et un vrai tort...je vous promets!

 

Et à Bordeaux notamment, il y a de quoi faire, entre la Rive Gauche, le sud bordelais, la rive droite, et les appellations de Côtes, il y a tant de bonnes surprises à découvrir à des prix parfois indécents, tant ils sont faibles. Mais ces vignerons et ces vins se méritent, tant il faut savoir bien chercher. Et c'est sans doute là que le bât blesse, car je m'étonne toujours de constater que nombre de professionnels du vin, cavistes également, ont du mal à réaliser le même travail de prospection en bordelais qu'ils le font dans les autres régions...(comme quoi, mon cri du coeur de 2010 était bien un véritable cri d'alerte). 9 ans après, si le changement oeuvre dans le vignoble, il va falloir aider à le faire-savoir ! Et c'est sans doute pour cela que j'ai été récompensé justement. Je n'ai fait que mon travail sur le blog, et je suis ravi que celui-ci ait pu se faire remarquer. Et je remercie en cela tous les partenaires qui m'ont invité à recevoir cette magnifique récompense! 

 

Emmanuel Delmas

Accords mets & vins pour vos repas

Vous avez besoin d'aide pour trouver vos vins à allier avec votre menu, de fête, mariage ou autres? Je vous propose de me joindre par téléphone et de vous conseiller sur les vins, puis sur leur service, le temps d'ouverture à prévoir avant le repas, l'ordre dans lesquels servir les vins.  

Conseil accords mets & vins

Pour tout connaitre sur les accords mets & vins, les tanins et les vins rouges, ou encore l'aération des vins, le vin et son service, offrez-vous mes nouveaux magazines pédagogiques en PDF sur ces sujets passionnants. Pour vous, partout, tout le temps. J'ai édité récemment 5 magazines pédagogiques de 20 à 36 pages. 

 

Offre duo spécial 'Accords mets & vins'
Magazine de 36 pages en PDF

Pédagogiques, ces magazines vous aideront à apprendre des choses passionnantes, sur divers sujets. Ainsi vous pourrez les lire partout, tout le temps, pour tout le monde. Ils existent également en pack duo,  trio ou quatuor. "Au Service du Vin", le magazine qui rend le vin vraiment accessible. A partir de 4,90€. Cliquez sur les images afin de vous les offrir.

Magazine pédagogique de 28 pages

 

 

 

 

 

 

Je propose également des packs duo, trio, quatuor et la quintette afin de proposer des tarifs avantageux. Offrez-vous toute la collection et apprenez encore mieux sur plein de sujets essentiels du vin.

 

Bonne lecture!

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marie-Do Léna Bradford 17/05/2019 08:04

Bravo ! Tu peux être fier !

Geoffrey Adam 17/05/2019 08:03

Félicitation... En espérant que tu resteras droit et sans influence...

Emmanuel Delmas 17/05/2019 08:04

Ça fait 24 ans que c'est le cas...je ne vais pas rogner là dessus maintenant !

Brigitte Liaigre 17/05/2019 08:02

Super Emmanuel,
Bravo et félicitations...

Anthony HV 16/05/2019 19:09

Bien mérité puisque je suis influencé et bien influencé ????

Valérie Costa Bournazel 16/05/2019 19:07

Bravo Manu! C est mérité et tu seras le premier pour toujours ????

Maribel F 16/05/2019 19:06

Congratulations Emmanuel Très fière de toi et grandement mérité Au plaisir de te retrouver pour une nouvelle dégustation animée par tes soins Bises ????????????

Pascal CTS 16/05/2019 18:08

Félicitations c’est mérité
À chaque fois des articles intéressants!

Alain Potin 16/05/2019 18:07

Félicitations Emmanuel, c’est mérité pour le plaisir de te lire. Merci

Jean-Philippe SENDAT 16/05/2019 18:07

Bravo, mérité au plaisir de vous connaitre un jour