PAOLO BASSO-MEILLEUR SOMMELIER DU MONDE 2013

Publié le par Emmanuel DELMAS

 

9 vinearoom paolo basso

 

PAOLO BASSO-MEILLEUR SOMMELIER DU MONDE 2013

 

Article transated in english by webflakes, here

 

Paolo Basso était le grandissime favori. (photo ©RVF.com) Il avait remporté tous les titres possibles, et avait terminé second en 2010 juste derrière Gérard Basset. Rompu aux joutes internationales, il était donc au rendez-vous. Parcours sans-faute, parfaitement huilé et préparé, il n'a trébuché sur aucune épreuve, à l'inverse de ses deux autres concurrents. A 48 ans, le voilà enfin couronné. La Suisse a son champion.

Aristide Spies, le benjamain des finalistes, 31 ans n'a pas démérité, loin de là, mais l'expérience d'un concours de ce niveau lui sera sans doute précieuse pour le prochain titre, si tant est qu'il se représente, ce dont nous ne doutons pas.

Quant à Véronique Rivest, elle fut une candidate redoutable, d'expérience également, et très bien affûtée. Jamais une femme n'a été aussi proche du but de décrocher le titre suprême. Félicitations à Véronique, qui a su se battre, et mettre la pression sur ses concurrents.

Parmi les épreuves finales, une toute nouvellement crée, et à l'heure du jour. Reconnaître parmi 15 photos, les personnalités du vin. Pas simple du tout! Et vous toruverez ci-jointes les photos prises par Frédéric Durand Bazin du Figaro-Vin, des épreuves de rectification de la Carte des Vins, et des accords mets & vins à proposer sur le menu suivant.

 

Concours Mondial

©Durand Bazin


Menu MSDM

©Durand Bazin

 

Vous trouverez ci-après, le déroulé de tout le concours jour après jour, avec le direct

 

 

NB: La dégustation du vin, ce n’est pas si compliqué ! Pour vous initier, pensez à vous inscrire à l’un des cours d’oenologie de Prodégustation ! Les formateurs – dont je fais partie – partageront avec vous leur passion de la dégustation.

www.prodegustation.com

 

Emmanuel DelmasRelated Posts Plugin for WordPress, Blogger...

newsletterLOGO.gif inscription gratuite

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Publié dans DIVERS, Sommeliers

Commenter cet article

laurentg 02/04/2013 11:36


Il s'est planté sur un exercice d'identification d'origine très périlleux. Un exercie où on demande plus, si j'ai bien compris, une certaine cohérence d'analyse.


Par ailleurs, il faudrait en savoir plus sur les choix proposés, tant les styles de tempranillo sur Ribera peuvent être différents (Pingus, Alion, Malleolus, Aalto, ...).


Tempranillo sur Ribera, crémeux et tannique et Zinfandel figué, sucré, peu tannique sont plus faciles à discriminer étiquette découverte, bien entendu :-)


Tempranillo sur Toro vs malbec argentin : très piégeux !

Emmanuel DELMAS 02/04/2013 12:26



Je suis bien d'accord Laurent à ce sujet. N'oublions pas non plus que les candidats avaient très peu de temps. Débat bien nourri sur FB concernant l'aveugle. Eric Zwiebel excelle car il a appris
au coté de Gérard Basset, Meilleur Sommelier du Monde 2010 mais SURTOUT, Master of Wine, référence absolue en matière de vins.


Leur méthode de dégustation aveugle est différente, par étapes, éliminations, leur façon de disséquer le vin, en profondeur (c'est le cas de le dire), et leurs connaissances pointilleuses de tous
les terroirs de la planète incluant la géologie font qu'ils parviennent rapidement à trouver le style, le cépage, l'identité du vin. Eric Zwiebel a cette formation que très peu de sommeliers
peuvent recevoir. Forcément, cet exercice pour lui est bien plus facile...



phil 31/03/2013 18:06


"Parcours sans-faute, il n'a trébuché sur aucune épreuve..."


Un léger bémol pour tempérer votre euphorie, dans la dégustation à l'aveugle sur les 2 rouges, épreuve des plus
compliquées, il s'est planté. Comme tous ses collègues.  Donc très beau parcours, bravo à lui, mais pas sans faute.



Emmanuel DELMAS 02/04/2013 00:02



Ok avec toi, mais l'aveugle n'est pas franchement une épreuve déterminante ,-)



Philippe Margot 29/03/2013 20:10


Emmanuel,


Ayant déjà quelques tire-bouchons Laguiole créés spécialement pour ces grands hommes - cela ne me génerai pas qu'une dame vienne changer la coutume - mais, j'espère avant tout pouvoir acquérir
celui de Paulo Basso pour ouvrir les dernières nombreuses bouteilles de mon vivant !


Qu'il y en ait encore beaucoup, bien que nous soyons des seniors accomplis, devenant octogénaires cette année ! L'essentiel étant de rester "gamin" ou jeune dans la tête...


Philippe

Philippe Margot 29/03/2013 10:21


Merci mille fois Emmanuel de nous avoir permis de suivre en direct le résultat de ce concours au sommet.


C'est avec émotion que nous apprenons la victoire tellement méritée de Paulo Basso - BRAVISSIMO !!! 


Il y a bien longtemps alors qu'il remportait le concours du Meilleur Sommelier de Suisse, la présidente Myriam Broggi avait choisi notre couple pour tenir le rôle de dîneurs devant être capable
de poser des questions préparées en 3 langues aux différents finalistes. C'est ainsi que nous avons eu l'honneur de connaître Paulo Basso et d'apprécier ses talents.


Sauf erreur, sa quatrième tentative comme finaliste au concours mondial (2000-2007-2010-2013) récompensée - Quel joyeux soulagement !


Sa consécration finale nous fait un immense plaisir et nous le félicitons pour sa ténacité remarquable devant d'autres candidats également très méritants.


Emmanuel, vous êtes en ce moment le seul site à avoir publié le résultat - bravo à vous également.

Emmanuel DELMAS 29/03/2013 11:47



Merci Philippe! Twitter est une source intarissable et précieuse ! Paolo Basso était le grandissime favori, il a fait un sans-faute, bravo à lui ! 


Sur mon article précédent, il y a tout le déroulé du concours, avec le menu, les vins dégustés et la carte des vins erronée. ;-)


 



jean-pierre 29/03/2013 09:36


Bonjour Emmanuel,


Félicitations au champion ! Cette Suisse ( 6 millions d'habitants)  a beaucoup  de talents ( artistes, sportifs, chercheurs...) 

Emmanuel DELMAS 29/03/2013 09:41



Et un talent de plus! ,-)