Bordeaux 2004 (3/5): Les vins de Margaux

Publié le par Emmanuel DELMAS

 

            

 

La commune de Margaux est mondialement connue pour ses vins.Englobant également les communes voisines d'Arsac, de Cantenac, Labarde et Soussans, les vins se distinguent par leur élégance empreint de distinction.

 

 

Ce millésime 2004 leur apporte un supplément d'élégance, et permet de souligner toute la personnalité du cépage cabernet sauvignon sur ce terroir de groupes de graves, en terrasses, qui permet un naturel drainage.

Associé à l'opulence sensuelle du merlot, ces vins s'en retrouvent surprenants de race et de distinction.

 

CHATEAU KIRWAN 3è Grand cru classé

 

 

Cabernet sauvignon: 40% Merlot:30% Cabernet franc: 20% Petit Verdot: 10%

Robe grenat foncé, aux reflets violacés.

Nez fumé de bonne intensité, qui, à l'aération évolue sur des pointes épicées. Le fruit noir se montre élégant.

Bouche ronde et séveuse, qui montre une charpente droite et féminine. Les tanins se révèlent très tendres.

Un vin raffiné, assis sur une charpente droite. Joli vin

****

 

 

CHATEAU GISCOURS 3è Grand cru classé

 

Cabernet sauvignon: 60%, Merlot: 35%, Cabernet franc: 5%

 

Robe plus sombre que le vin précédent.

Nez animal, sauvage, montrant quelques signes alcooleux.

En bouche, la matière se montre plus évidente, suave et toute en largeur, elle offre une grande personnalité, et une jolie persistance aromatique en finale. Celle-ci est soulignée par des tanins encore serrés, sans être pour autant agressifs.

Ce vin se dévoile sauvage, actuellement difficile à dompter. Cependant, le temps lui permettra de se révéler plus docile. Un beau potentiel, et de la personnalité à revendre.

****

 

CHATEAU CANTENAC BROWN  3è Grand cru classé

 

 

 

62% Cabernet sauvignon, 38% Merlot, élevé en fût neuf à 50% sur 15 mois.

 

Robe grenat foncé, aux reflets violacés.

Le nez se révèle plaisant et de bonne intensité, sur des pointes de fruits noirs (griottes), et amandées.

En bouche le vin s'ouvre sur une enveloppante matière, qui demeure linéaire, très élégante, similaire à du velours, le vin se prolonge en bouche grâce à une très belle fraicheur. Entrainante, elle propulse le vin en longueur, tout en finesse, débouchant sur une trame de tanins raffinnée et délicate. Une merveilleuse sensation d'élégance et de distinction.

Voici un vin qui se distingue par ses tonalités d'élégance et de grâce. Un matière très noble, pour une grande homogénéité d'ensemble. Du grand art, pour une très belle bouteille. Race et distinction, soit toute la personnalité d'un grand Margaux.

Mon coup de coeur de la journée, assurément.

 

*****

 

 

CONCLUSION

 

 

2004 est un millésime qui donne l'opportunité de lire facilement les messages des terroirs. Indéniablement, ici, à Margaux, le cabernet sauvignon a bénéficié d'un terroir qui le magnifie.

Certes, les châteaux Giscours, et certains autres, tels Palmer, sont réputés par leur force et leur persistance. Ceux-là, mettront plus de temps que les autres pour s'offrir, mais ils offriront toute leur autorité avec force raffinement.

En tout cas, belle surprise du côté de Cantenac.

 

 Suivra la dégustation des vins de Pauillac

 

Emmanuel Delmas

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Publié dans DIVERS

Commenter cet article

roche 22/03/2007 20:50

a l'ombre de ces grands noms se cachent parfois des crus de belle qualité, je pense à larruau, la galiane, les eyrins, le coteau, charmant, tayac,deyrem valentin et d'autres encore qu'on ne peut tous siter.On murmure parfois leurs noms mais jamais on ne les cris, et c'est bien dommage.

Emmanuel DELMAS 23/03/2007 01:59

 
Bonjour Sébastien,

On ne les crie pas, simplement parce que parmi eux résident des trésors qu'il ne vaut mieux pas dévoiler parfois.
Tout du moins, pour un de ceux cités...,-)
Egalement, parce que leur production reste parfois limitée.

olif 06/11/2006 20:51

On continue l'exercice avec Margaux?




- Château Giscours ***(*)
Un vin charnu, à la trame fine et dense, qui possède une grande longueur.

 



- Château Kirwan ***
Marqué bois, plutôt vanillé, il n'est pas dénué de finesse, mais joue dans un registre un peu pommadé.








- Château Cantenac-Brown ***
Robe très noire, beaucoup de densité mais une amertume tannique marquée.



Emmanuel DELMAS 07/11/2006 01:36

 
Amusant, à quel(s) point(s)s, ces vins emblent avoir évoluer. Sans grande surprise d'ailleurs, jouant sur un registre plus féminin, tendres ils savent évoluer avec élégance, se dévoiler rapidement...
 

Guillaume B 31/10/2006 09:56

Oui Emmanuel il me reste du "3 Origines". J'en ai stocké car c'est le vin qui m'a étonné en 2005 rive droite dans cette gamme de prix : 18 € HT. Le revendant moi même via VintéGraal, je trouve cela élevé, mais compte tenu des prix en 2005, cela reste modéré finalement.
D'ailleurs, je me suis ennuyé rive droite en 2005 en dehors de Rol Valentin, Figeac, Troplong Mondot et ... 3 origines ! J'espère m'être trompé et changer d'avis lors des dégustations après les mises.
Guillaume

Guillaume B 30/10/2006 12:32

Emmanuel, c'est certainement déjà fait, mais il faut absolument tremper les lèvres dans Malescot Saint Exupéry 2004 et nous raconter, pour que tes lecteurs puissent se jeter dessus (si toutefois tu partages mon enthousiasme).
Bien à toi
Guillaume

Emmanuel DELMAS 30/10/2006 15:51

 
Salut Guillaume,
Le problème est que je n'ai pas déguster le Malescot. Mais si l'occasion se présente, je n'y manquerai pas, et rédigerait un post à son sujet. ;-)
Une question, te reste t'il encore du "3 origines" en primeur et à quel prix ? J'avais beaucoup aimé, et même rédigé quelques lignes à son sujet.
A bientôt
Emmanuel