L'Os à moelle, Cave et restaurant

Publié le par Emmanuel DELMAS

 

 

PARIS 15è

 

 

 

Déjeuner du 06/08/05 

 

Trouver un restaurant ouvert à déjeuner le samedi, en plein mois d'Août n'est pas une mince affaire. Après moult recherche, j'opte pour le restaurant de la cave de l'Os à moelle. J'avais déjà diné en face, au restaurant, plus cossu.

Voici un restaurant typiquement campagnard, dans le très bon sens du terme.

La devanture est des plus accueillante, une entrée très large, les bouteilles rangées dans des casiers en bois, un comptoir, tout y est, surtout le sourire de la tenancière du lieu.

Le menu à 20 euros, est en fait un buffet à volonté. Faisons fi des menus cartes, juste une ardoise indiquant une soupe, une terrine, un boeuf carottes, des salades crudités, des fromages, et des desserts.

Pour le service, c'est aisé !! Comme à la maison...on prend nos assiettes dans l'armoire, et on se sert. Les plats mijotent au coin du poêle, la soupe nous tend les bras.

============

LE VIN         " Causses Marines" Vin de Table de France LESCARRET, vigneron à Vieux (Tarn)

En passant, j'observe les vins, une cinquantaine de références trônent ci et là, on se fait conseiller, on fera l'honneur de goûter un vin des Causses Marines, un vin de Table de France, merveilleux de puissance, de support tannique, restant confortable malgré ses...15° d'alcool.

Le millésime 2003, année de la canicule, offre donc une texture très grasse, opulent, le vin propose un nez de fruits très concentrés, voire confiturés. La bouche est très grasse, ronde, concentrée, la finale est étonnamment fraiche, malgré le support tannique.

============

        LE REPAS

 


Je choisis la soupe à la tomate, et des croûtons, parfaitement épicée, fraiches tomates, et croustillants croûtons, me régalent.

J'accompagne Jérôme avec une terrine de boudin noir, très tendre, et fin, le pain de campagne égal à lui-même. Le boeuf carottes est très bon.

Le fromage, est bien entendu de qualité, les produits de bon terroir, frais, sont simplement préparés, c'est ce qui fait la magie du lieu.

Les desserts, offrent un final gustatif des plus agréables.

En somme, un repas des plus surprenant, dans un cadre campagnard en plein coeur de Paris, sur une terrasse très étroite. Un repas comme à la campagne, un joli moment de bonheur.

Tout cela pour à peine 30 euros, chapeau bas.

 

 

Autres restaurants à visiter:

 

Emmanuel DELMAS

Publié dans DIVERS

Commenter cet article

marion 04/06/2006 22:57

merci pour ce rappel de bonnes adresses, je note bien évidemment :o)

lilizen 01/06/2006 11:28

La cave est un passage obligé quand je viens à Paris, les terrines et les vins sont à se damner! Toujours quelques cuistots qui y grignotent, ce qui est très bon signe.
 

jerome 07/08/2005 12:48

Bravo pour le commentaire et la rapidité de mise en ligne....