Restaurant La Cantinella à Barolo (Italie)

Publié le par Emmanuel DELMAS

 

 

            

          

Osteria La Cantinella
Via Acqua gelata, 4/a - 12060 Barolo (Cn)
Tel. 0173/56267
E-mail:
osteriacantinella@tin.it

Data Apertura: 15/04/1995
Proprietà: Cravero Nella
 

 

Sitôt la dégustation à l'oenothèque de Barolo terminée, (je vous renvoie, ici) nous nous dirigeons vers le restaurant la Cantinella qui nous fut chaleureusement recommandé.

Descendant la petite rue, l'entrée se montre accueillante, la porte ne demandant qu'à être ouverte, nous y voici.

Sobre décor, à notre droite, un comptoir des plus ordinaire, surmonté cependant par une longiligne collection de flacons de vins. Me voici personnellement réconforté, je ne doute pas d'y déguster là encore quelque flacon interessant.

 L'accueil est des plus courtois, la table joliment dressée, et les clients d'ores et déjà atablés.

La carte des vins

Lorsque je vais au restaurant, instinctivement, j'inspecte la carte des vins. Celle-ci propose environ 250 références, toutes italiennes, et piémontaises, vous l'imaginez bien.

N'étant finalement que 2 à déguster, le choix n'est pas simple, tant les appellations, les propriétaires et les millésimes se rapprochent.

Alors, tout naturellement, direction sera prise sur un 1/2 Dolcetta d'Alba "Roccabella" de Terredavino sur le récent millésime 2004

Suivra donc un 1/2 Barolo 1999, De la maison Camerano puis un Moscato d'Asti.

ANTIPASTI

 

L'assiette se présente sobrement. Proivons adoucis, et tomate cerise poséE sur un lit au pesto, petit tartare de boeuf justement assaisonné à l'huile d'olive et sa fine omelette aux herbes, et huile d'olive.

Cette assiette est un pur délice, tant les éléments se montrent savoureux, bien mis en avant par de jolis échanges entre eux.

Les textures sont confortables, et se combiennt toutes à merveille. Les poivrons se montrent très tendres, et bien assaisonnés, le tartare vivifiant et goûteux, et l'omelette étonnante de fraicheur et de verve.

En somme, une assiette raffinée, verdoyante, et pleine de fraicheur.

La dolcetta d'Alba Raccabella terradavino 2004

La robe se montre grenat intense, le nez fruité (baies sauvages), et de sous-bois, olives noires.La bouche se veut ronde, d'une franche acidité, elle permet la distribution d'arômes de fruits noirs bien mûrs, qui se mêlent à une belle acidité finale, elle-même supportée par des tanins fins. Une jolie entrée en la matière.

1ER  PLAT

Risotto au barolo

La cuisson est maîtrisée, la texture suffisamment crémeuse. Le risotto est LE mets par excellence, qui permet de juger de la qualité intrinsèque du chef. Dompter la texture, respecter les saveurs, et les équilibres ne sont pas chose si aisées.

 Gouteux et savoureux, le plat s'élance et propose une discussion éloquente avec le vin.

2 EME PLAT

Grillade mixte, courgettes, et aubergines

Ce mets se montre raffiné, les viandes sont tendres, et succulentes. Les herbes, et les fins légumes offrent une jolie fraicheur. L'accord avec le vin est des plus judicieux, un réel plaisir.

le vin: 1/2 Barolo 1999 Camerano

Très belle tenue pour ce vin. Présentant une robe légèrement tuilée, le nez se dévoile sur des fruits cuits, de pruneaux et d'amandes. Viennent ensuite la rose fanée, et la terre moillée, laissant ainsi s'exprimer les notes toutes minérales d'un sol complexe.La bouche est élégante, très longue finale, soutenue par une longue fraicheur. Finale légèrement oxydative. Tanins fondus, très élégants et raffinés.

PAI: 12 caudalies

DESSERT

Assortiment au chocolat et au nougat

Fin de repas assurément intense. Intensité du chocolat, croquant du nougat, et une réelle fraicheur, apportée cette fois-ci, par le choix d'un vin des plsu aériens, un Moscati d'Asti 2004.

Le vin: Moscato d'Asti 2004 Marchesi di Barolo

Fin, croquant, gourmand, aérien. Pétillant et élégant, parfait équilibre entre l'alcool, l'acidité, le sucre, et les fines bulles. Il a le mérite d'accompagner et de rafraichir un dessert intense.

CONCLUSION

En conclusion, un superbe repas au coeur du vignoble piémontais. A un prix défiant toute concurrence, au service souriant et avenant. La carte des vins est digne des grands restaurants, pour peu qu'on ne s'interesse qu'aux grands vins alentour.

 

Publié dans DIVERS

Commenter cet article

jean pierre et danielle 25/06/2006

Bonjour Emmanuel,
Je lis avec complicité et délices vos articles. Il me semble que vous ne parlez pas souvent des alcools, cognacs, armagnacs, alcools blancs...

orientation scolaire 26/06/2006

Ce site est trés intéressant et informatif. Merci