VDV #3: Les Vins de Femmes, la compilation

Publié le par Emmanuel DELMAS

            


Les Vendredis du Vin # 3, ont réuni un bon nombre de passionnés du vin. 21, au total, en espérant avoir mois personne. Lisa du site Vinorati n'en semble que très ravie tout comme moi.Nous vous remercions tous, pour votre participation.Voici la compilation des vins de femme dégustés.

 


Honneur aux femmes:



Lisa Roskam, instigatrice du VdV, nous offre les dégustations de 3 vins, un Muscat des soeurs Faller, un Fieuzal 2004 rouge, et un Troplong Mondot 97, malheureusement bouchonné...

Marsha, passionnée canadienne de vins français, propose un vin blanc de Loire, plein de charme et de personnalité, le Savennières, domaine du Closel.

Corélie, ma boss de Vigne et Sens, Cours d'oenologie à Paris, s'est laissée séduire par un Gevrey Chambertin de Sylvie Esmonin.

Iris, nous offre une belle dégustation d'un Cru Barrejats, dont elle a été disons le tout de go, séduite.



Honneur aux 2 premiers présidents:


Laurent Baraou, caviste que l'on ne présente plus s'est délecté d'émotion avec un vin tout féminin de Marlène Soria et et un autre de Stéphanie Roussel.

Mathieu Turbide, dernier président en date, du Québec, a opté quant à lui, pour un vin rosé, le fameux "Pétale de rose", de Régine Sumeire, de Tour l'évêque, en Provence.

Honneur ensuite aux bloggeurs de la blogglouglou !


Commençons justement par Jérôme de Top Slurp. Il nous conte une belle histoire, celle de Catherine Marin-Pestel, allez donc lire son billet.

Philippe de la Pipette aux 4 vins, s'est délecté d'une petite-arvine (j'adore!) de Marie Bernard Gillioz-Praz, vigneronne suisse de grand talent.

Cyril, du blog 4x5 vin nous fait partager sa rencontre avec un vin rosé de al Commanderie de Peyrassol.

Joan Gomez, du blog De Vinis Cibisque,  (en espagnol), nous fait l'honneur de partager avec nous la dégustation d'un Merlot doux, des plus originaux.

François Bruschet, plus près de nous, met en ligne sa dégustation avec un Cairanne 98 de Corinne Couturier.

Guillaume du site VinsdeLoire, nous dévoile les subtilités d'un Vouvray extra-brut, du domaine de la Fontainerie 2004, propulsé par Catherine Dhoye-Deruet.

Et Olif ! Je ne le présente plus...perché là haut, dans son magnifique Jura, nous régale d'un vin de Marlène Soria, (tiens tiens !), d'un Côtes du Jura blanc de Pegguy Burronfosse, et d'un vin de Lisson, le Plo 2002 d'Iris Rutz Rudel.

Eric Bernardin, à Boire et à manger, se lance pour notre grand plaisir, un Coteaux du Tricastin d'une grande finesse, dont nous gratifie Audrey Chauvin, avec son vin "Passion d'une femme".

Daniel Sériot, qui nous gratifie de ses notes de dégustation de vins souvent bordelais, a joué le jeu ! En mettant en scène, un Grain noble confidentiel de Marie Thérèse Chappaz, que l'on ne présente plus, grande figure vigneronne Suisse.Ainsi que d'un Clos St Julien, de Catherine Papon Nouvelle, en St Emilion Gd cru 2004. Et d'un Chasse-Spleen 2004 de Céline Villars.

Christophe, du blog Oeno 41, nous donne envie, avec un autre vin des soeurs Faller (quel succès !), un Gewurztraminer Clos des Capucins, je n'en dis pas plus, allez voir.

Gildas, du blog Maigremont, a réussi malgré ses soucis de serveur, à nous faire don de son vin dégusté et bien apprécié. Un vin de Marie Thérèse Chappaz (décidément !).

Honneur désormais, à un passionné des bonnes tables, et des bons vins

Thierry Richard, du blog Chroniques du Plaisir, vous régalera d'un délicieux vin d'Anne Marie Lavaysse. Qu'attendez vous pour vous y rendre ? ;-)


Honneur aux amoureux du vin, non blogueurs.


Antoon LAURENT, ancien chef sommelier à Puerto Rico, et marketteur durable propose une superbe VT de chez les soeurs Faller, en des termes délectables.

Colette, Catherine, Laurence FALLER du Domaine Weinbach
Gewurztraminer Grand Cru Furstentum Cuvée Laurence VT 2001 

Nez de chèvrefeuille, d'abricot, d'argousier, de fruits exotiques et d'essence de rose. Complexe certes, mais d'une précision et d'une pureté renversante. 
Remarquable présence en bouche ; impression d'une véritable caresse des papilles, dont l'acuité est vraiment rarissime. Tout ceci avec une longueur qui s'appuie sur une belle acidité. Le milieu de bouche explosif laisse dévoiler les arômes tel un bouquet en plein éclosion. Élégance et persistance superlatives, la trame incroyablement fine de ce vin laisse une empreinte tactile phénoménale. Grand vin sensuel et intense, mémorable, proche de la perfection. 

*À boire avec des brochettes à l'apero :
- crevette - ananas
- foie gras poêlé - granny smith

Benoit PAGOT, quant à lui s'est laissé entrainer par la magie des vins de Lalou Bize Leroy, jugez par vous-même !

Beaune 1er Cru Les Marconnets 2000.


Visuel:

La couleur est d'un rouge sombre presque pourpre. Le vin est non filtré
et ça ce voit, il n'est limpide.

Nez:
Le nez est assez déroutant pour quelqu'un qui n'as jamais bu un vin de
Madame Leroy. Des arômes typique des vins de Bourgogne, petits fruits
rouges
écrasés puis un côté un peu cuir.
Les arômes viennent, repartent et reviennent pendant la dégustation.
Le vins gardent quand même un aspect un peu chaud (en alcool), la
chaptélisation est sur tous les vins de Madame Leroy.

Bouche:
En bouche on retrouve les même arômes qu'au nez. Cepandant ce vin
posséde un
aspect très gras par rapport aux autres vins que l'on peut gouté.
Le gras, l'alcool et les tanins (très fins mais, très présents) donnent
un
équilibre impécable. Ce qui est un tour de force au vu de l'alcool et
du
gras.
C'est un vin qui possède un volume incroyable.

Dans l'ensemble:
C'est un vin hors norme même si ce n'est pas un très grand vin. Il lui
manque un peu de finesse, mais procure un tel plaisir que peu de vins
peuvent passé après, sauf un autre vin de Lalou Bize Leroy.
C'est un vin qui est trouble l'intellectuel et qui le fait fonctionné,
mais c'est avant tout un vin de plaisir et qui doit être bu comme ça. Cela
reste un intant rare tout de même.

______________________________________________


Merci à tout le monde, et vivement l'annonce du ou de la prochaine président(e) !
Moi je sais qui c'est lalalère !! Lisa m'a mis dans la confidence hier, mais je ne vais pas le diiiiire ! ;-)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Commenter cet article

Joan Gómez Pallarès 26/05/2007

Extraordinaire ton resummé de la troisième édition du VDV, Emmanuel, comme très riches et variées sont les degustations que nos copains / copines ont partagé avec nous.Je promets, si je peux participer au prochain rendez-vous, d'écrire mon commentaire en français: maintenant je viens d'ajouter un traducteur automatique à mon blog en espagnol, mais les resultats...Merci a tous et a toutes de l'experiénce!Joan, de Barcelonne

marsha 26/05/2007

C'est bien de découvrir toutes ces vigneronnes qui contribuent tellement à notre plaisir.

Lisa Roskam 27/05/2007

Merci pour ton travail et un excellent choix de thème Emmanuel ! Honneur à toutes les femmes qui travaillent dans le monde (toujours) masculin du vin.

Olif 27/05/2007

Grande cuvée, que ce VDV spécial femmes, Monsieur le président. Votre successeur n'aura pas la tâche facile, mais l'émulation est certaine!

Baraou 27/05/2007

Vivement le prochain thème, bravo à toi Emmanuel et merci à toutes et à tous. Vive les femmes, vive les vins, vive les vins de femmes.