BU 2008

Publié le par Emmanuel DELMAS







Laurent Baraou est de la trempe des cavistes que l'on ne trouve plus. Artisan caviste tel se définitit-il, propose une gamme spectaculaire de vignerons tous aussi admirables les uns que les autres. Jugez par vous-même sur sa liste donc impressionnante de vignerons qu'il offre à sa clientèle.
Intinirant, il se déplace énormément, à la rencontre de ses clients, et des vignerons. C'est à Bû, petit village d'Eure et Loir, que nous nous retrouvons pour la découverte et redécouverte de certains de ces vignerons.

Ainsi, furent réunis à son initiative 11 vignerons qu'il distribue...

C'est en compagnie de
Fabrice, que l'on ne présente plus, que nous partons à la découverte de ces vignerons. Dégustation suivie par nombre d'amateurs du vin. Le Cercle Maigremont, par exemple, Wilfried nous proposait ses tee-shirts du vin.

J'essaierai une fois que je trouverai un peu de temps de vous faire un récapitulatif plus précis pour les vins dégustés.
Mentions spéciales pour un magnifique domaine bordelais, qui fait le pari de proposer un vin pur, net et plein de précision. Château NOGUES.J'y reviendrai plus tard.

Le chenin blanc se retrouvait au domaine HUET, à Vouvray, ample et complexe, on y retrouve toute la personnalité du cépage propulsé ici par une conduite des vignes en biodynamie.
Le Clos du Bourg 2001, demi-sec (22g de sucre résiduel) propose une silhouette droite et charnue, aux arômes de coing, et de dattes.
****

Un autre chenin, absolument remarquable, tendu et pointu, au profil très longiligne et élancé, nous est proposé par
Thierry Germain.
****(*)

Des vins sautillant, vivifiants et étonnants au
Domaine Saurigny. Des robes parfois troubles, des nez complexes et torturés, des bouches droites et pures, pleines de jus pulpeux...
A découvrir, assurément.

On ne présente plus les Chablis de l'ami Defaix, toujours pétris de complexité et de verve. Réconciliation avec les vins de Chablis, c'est dire !

Sans oublier les vins du Pas de l'Escalette, charnus et plus techniques, ou encore le domaine Yannick Amirault avec ses cabernets francs pointus et ciselés.

Fabrice vous fera sans doute son propre compte-rendu. Profitez en pour lui rendre une petite visite,
ici


Emmanuel Delmas





Commenter cet article

Kathryne 25/04/2008 13:35

Compte-rendu très agréable. Passerez-vous à Checy ce weekend ? (voir mon blog)A bentôt !

Emmanuel DELMAS 26/04/2008 01:15


Non, impossible, donnant 2 journées de formation ce week end...Moins amusant, ce week end que le précédent...,'()


Fabrice 24/04/2008 19:28

Oui, bonsoââr, Fabrice Le Glatin, VINSURVIN. Vous voudrez bien rectifier dans "ICI" que le lien internet en possède pas de www. D'avance merci, sommelier !Et bravo pour ta note sur la moutarde de Dijon (sur Loire). Mais c'est ça, les grands, ça renifle les pépites 10 ans avant les autres. Bien à toi,

Emmanuel DELMAS 25/04/2008 02:05


Je vous présente Fabrice Le Glatin, VINSURVIN, toujours plein d'humour et de fraicheur !
Tu l'as aussi senti la Savora...! Pfffff, ne te débine pas, Fab', merci !


Stéphane VILLETTE 21/04/2008 13:04

Salut Emmanuel, Décidément toute la blogosphère s'était donnée rendez vous à Bû ? Malheureusement, je n'ai pas pu m'y rendre. Mais la prochaine fois,
j'essayerais de venir. Sacré caviste ce Lolo ! ;o) @micalement. Stéphane.

Emmanuel DELMAS 22/04/2008 01:19


J'étais en effet étonné de ne pas t'y retrouver, dis donc !


Baraou 21/04/2008 11:35

Un grand merci à toi et à tous les visiteurs, aux vignerons, à mon équipe, ma femme, mes parents, mes amis... Euh pardon, c'est pas les oscars.

Emmanuel DELMAS 22/04/2008 01:18


Merci à toi Laurent pour ton accueil ! Et à Sylvia aussi, et le bonjour à ta fille ! ,'()

Emmanuel