Foire aux Vins Casino

Publié le par Emmanuel DELMAS

 

               

 

* Coup de coeur, à recommander
** Fortement recommandé

 

 


Après avoir décortiqué le catalogue Casino, force est de constater que l'on peut trouver des vins très intéressants.

L'accent semble avoir été mis sur des vins originaux à des prix bien faibles, et des coups franchement sympas, disons le tout de go, quitte a se montrer familier.

 


logo-casino.gif



Si charmeurs et polyvalents, les vins blancs savent se révéler surprenants par leur faculté à charmer. Tantôt rafraichissants, souvent confortables et incisifs ils proposent une belle palette aromatique.Seuls une viande rouge et un dessert peuvent avoir raison de lui...on en trouvera ici, facilement.


Quelques Bordeaux, des vins de Bourgogne à découvrir et des vins blancs
amusants et surtout quelques curiosités émanant de l'étranger !

LE BORDEAUX


Sans grande surprise, les 2005 constituent la majorité de l'offre.Malgré cela, quelques 2000 et 2001 vous seront proposés, et à ne pas négliger non plus, sous pretexte exclusif que les 2005 sont remarquables.


Vins rouges:

Nobilis 2005, Bordeaux Supérieur (10 mois fûts): 6.50
Larose Trintaudon 2000 CB Haut Médoc**: 18.95 (Magnum)
Ch Pontey 2001 CB Médoc*: 6.60
Cht Fourcas Hosten 2005, Listrac: 8.30
Cht Petit Bocq 2003, St Estèphe*: 14.50    
ici, pour le commentaire de dégustation.
Cht La Tour Carnet 2005, GCC Haut Médoc*: 23.00 (en très nets progrès depuis 2000, struturé et dense.)



LA BOURGOGNE


Nous ne le répèterons jamais assez, mais la Bourgogne demeure le parent appauvri de ses foires aux vins. La faute à des propriétés trop exigues, à un cépage si capricieux et un terroir semblant parfois trop délicat à adopter de par sa complexité pour le profane.

Tout peut se jouer à quelques mètres pres, à un vigneron et une méthode de vinification.
Ou quand l'homme doit se montrer à la hauteur des exigences de Dame
Nature.

Ah, la Bourgogne ! Et pourtant....quelques vins à s'offrir:

Vins blancs:

Petit Chablis 2006, Brocard: 5.85

Vins rouges:

Marsannay 2005, Dominique Laurent: 9.95*
Gevrey-Chambertin 2000 Domaine H Rebourseau: 15.95**
Maranges 2004, René Monnier: 9.00*





Alors, offrez vous quelques bouteilles:

LES REGIONS DE FRANCE


Quelques jolis vins, malgré une sélection bien pauvre. Les grands classiques, toujours !
Le chenin est un merveilleux cépage blanc à (re)découvrir. tout comme la roussane en Savoie, sur Chignin Bergeron. Quant aux vins de Provence, du Rhône et surtout du Sud-Ouest, ils sont négligés, et quel dommage !


Vins blancs:

Loire:Savennières 2003, Château de Varennes: 8.90
Savoie: Chignin Bergeron 2005 les adrets, A.Vacher: 6.95
Arbois: Vin Jaune 1996, A Pirou: 11.95




LES VINS ETRANGERS


Ah, ce nouveau monde qui semble nous inquiéter !
Techniques, parfois traités comme vulgaires et manquant de caractère, il s'avère si propice a l'évasion, qu'il est plaisant à decouvrir.D'autant plus lorsqu' il se decouvre à des prix aussi faibles...


Mais je persiste à dire que le prix est forcément indicatif de sa qualité, alors méfiance, tout de même ! Mieux vaut s'approprier une bouteille et déguster, avant d'en acheter une caisse que l'on pourrait bien regretter.

Les vins

Italie: Moscato d'Asti: 3.99. Un prix excessivement tendre pour un vin pétillant, croquant et doucereux, à s'offrir.
Hongrie: Tokaji  aszu 4 puttonyos 7.99. Prix là aussi bas, expérience à oser pour les férus de vins sucrés.
Chili: Carmenère Araucano, J&F Lurton: 5.50. Une vraie valeur sûre pour ce beau vin rouge.



CONCLUSION


01_loran_dherines.jpg


Ces vins que je vous conseille ne sont pas des bêtes de concours, encore moins des étiquettes, mais des vins à decouvrir. Certes, ils ne sont pas, surtout pour les vins d'ailleurs les meilleurs, mais ils vous permettront de découvrir d'autres horizons. Malgré tout, quelques jolis vins de Bordeaux, sont à prendre en considération.

Prenez les vins étrangers proposés, comme des petits vins à partager, et vous serez sincèrement tentés de vous ouvrir l'esprit sur des vins plus racés plus tard. Donc plus onéreux !

Un premier pas, en somme vers l'ouverture...


Emmanuel Delmas

Commenter cet article

MUTIN 10/09/2009 19:46

Je fais suite aux critiques concernant l'absence des vins de la viticulture bourguignonne chez CASINO.Je ne connais pas tous les domaines de la Côte, mais je remarque la présence de Chapuis (Aloxe) Pierre Olivier (Gevrey) Naudin(Hte Côte Beaune) Bernard Delagrange (Beaune) Martin Dufour (Chorey) Renier Meunier (Marange et Meursault) Christian Confuron (Chambolle Musigny) Chevillon (Nuits St Georges)Et puis dans les vins de négoce, on trouve de très bonnes choses, moi qui leur vend mes raisins de Vosne Romanée, de Nuits St Georges, je trouve que leur exigence leur permet d'aboutir à des vins de grande qualité.Nous sommes dans un domaine où les gôuts sont des affaires personnels, et je ne prétend pas critiquer ni un vin et encore moins un consomateur qui préfère mon Nuits 2006 à mon Vones du même millésime.Les papilles ne se partagent pas!Cordialement

Emmanuel DELMAS 11/09/2009 01:43


Juste, mais le 1er commentaire fut un peu acerbe ! Se mettre à la portée du consommateur lambda n'est pas simple, le diriger non plus, mais il ne veut pas qu'on lui
fasse croire tout et n'importe quoi. Bordeaux est bien représenté, la Bourgogne, mal, c'est un fait évident. Et quel dommage...


MUTIN 09/09/2009 15:53

Je ne partage pas cette vue restrictive sur le Bourgogne, c'est de la critique obsolète, de la carricature simpliste. Il y a longtemps que vous n'êtes pas venu visiter les producteurs bourgugnons. Comment fait donc Casino pour ne pas trouver suffisement de ces vins pour approvisionner ses linéaires, alors que la Grande Distribution américaine le fait avec des volumes plus important?Quand on le veut on peut.Yes we can.

Emmanuel DELMAS 10/09/2009 02:04


Pardonnez moi, mais je me rends très régulièrement chez les vignerons, les vrais.La critique ici reste juste objective, dans la mesure du possible.

Pensez-vous honnêtement, trouver les "vrais" vignerons de qualité dans les grandes surfaces ? Quelle naiveté ! Les vins des "vrais " vignerons sont d'ores et déjà en possession des amoureux du vin,
et non dans ces grandes surfaces, incapables de séduire et de négocier de manière "équitable" avec le vigneron.

Nicolas Rossignol, Tollot Beaut, De Montille, Lescure, Coche Dury, Bouzereau, et consorts...vous avez déjà trouvé un de leurs vins en grandes surfaces ? Un peu de sérieux, allons !

Possible de trouver quelques vins du domaine Rebourseau, par exemple, en 2007, lors de cette FAV. Etonnant, n'est ce pas ? En effet...mais le prix de 15 euros révélait un vin qui ne valait
certainement pas plus cher. J'en ai acheté 3 bouteilles, et par 3 fois, il fut décevant. Pas étonnant dès lors qu'on le retrouve dans les linéaires, faute de stock à écouler. Ce vin ne
correspondanit pas au standard du domaine, il fallait écouler les stocks, il a fait son choix. Donc, c'est un accident, mais certainement pas une "affaire" au final.Contrairement à ce que j'avais
imaginé.

Maintenant, si pour vous, Jadot (pas le pire, j'en conviens), Latour, Chanson, sont des vignerons sérieux,(négociants dans leurs cas) alors, je vous invite très sérieusement à reprendre le chemin
des vignes. Autant je peux adhérer aux vins de Nicolas Potel, autant ceux de Latour, ou Chanson correspondent au mieux à des vins consensuels.

Maintenant, j'essaie d'être objectif. Les Chablis de Fèvre, de Laroche, par exemple, correspondent à des vins, au mieux, là encore consensuels, sans magie aucune. Vous ne trouverez pas les vins des
vrais bons vignerons, qui ont depuis bien longtemps déjà vendus leur production, plus limitée. Mais nous ne parlons visiblement pas de la même chose.

je tiens toutefois à préciser, que j'essaie de me mettre à la portée des consommateurs lambdas, en ne les prenant jamais pour ce qu'ils ne sont pas. Après, libre à vous de leur faire croire, sous
pretexte qu'ils ne sont pas de grands amateurs, que les grandes enseignes font tout pour leur proposer de vrais beaux vins issus de vrais bons vignerons, il y a un pas que je ne me permettrais
jamais de franchir.

Soyez réaliste. La Bourgogne est le parent pauvre, maintenant, si vous arrivez à vous extasier avec des vins moyens, issus de vignerons moyens, tant mieux pour vous, mais ne forcez pas à faire
croire que ces vins là, correspondent à ce que l'on trouve de bon en Bourgogne. Je suis exigeant, et le pinot noir ne supporte certainement pas l'approximation.

En conclusion, n'allez pas acheter vos vins de Bourgogne, dans les FAV, mais aller chez le vigneron, le bon. Vous devez être bien placé, Monsieur, pour savoir qu'un vbeau vin de Bourgogne est un
vin absolument magnifique d'élégance, et d'expression.


Quant à oser faire un parallèle avec la GD américaine, et les vins américains, encore faudrait-il savoir de quoi vous parlez..."les volumes importants"...tout est écrit ! Volume, ou qualité, il
faut choisir, cher monsieur...

Bien cordialement,


Foire aux vins 09/04/2008 19:24

bah c'est cool non ?

Baraou 14/09/2007 12:03

Hey champion ! Tu vas faire Champion ?Casino c'est bien gentil mais c'est un peu les potes de Carrefour question centrale d'achat, non ?