VIN ET MOUTON

Publié le par Emmanuel DELMAS

 

 

fcd7141c289e936a19984719ec31d0d2_1.jpg

 

La chair du mouton offre une certaine fermeté. Les saveurs qu'elle laisse percevoir se révèlent parfois tenaces, et assez persistantes.

 

 

Souvent servi en ragout, ou en sauce, afin d'accompagner plus délicatement ces saveurs parfois sauvages, et afin d'attendrir cette chair ferme, cette viande réclamera des vins opulents, du moins persistants.En structure, bien sûr, mais également en longueur.

 

 

 

Idéalement:
Vins rouges puissants, aux arômes giboyeux et épicés, présentant des tanins fermes. (Millésime jeune, après 2003 pour les Bordeaux).

  • St Julien, St Estèphe, Margaux Pauillac , Listrac, Moulis (Rive Gauche Bordeaux, Médoc)
  • Gigondas, Lirac, Vacqueyras (Rhône Sud)
  • Côte Rôtie, Hermitage, Cornas (Rhône Nord)
  • Cahors, Madiran, Côtes du Marmandais (Sud-Ouest)
  • Saumur, Bourgueil (Loire)

 

 

 

Alternatives ou variantes
Vins rouges tendus, longs en bouche sur le fruit, et les épices, présentant des tanins moins marqués. Vins malgré tout bien structurés agés de 4 ans minimum, afin que les tanins soient assouplis.

  • Nuits St Georges, Gevrey Chambertin, Marsannay (Côte de Nuits, Bourgogne)  
  • Marmandais, Gaillac, Buzet (Sud-Ouest)
  • Patrimonio, Vins de Sartène. (Corse)

 

 

newsletterLOGO.gif inscription gratuite

 

 

Emmanuel Delmas

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Publié dans Accords mets et vins

Commenter cet article

jean-pierre 02/03/2011



Bonjour Emmanuel,


Ces beaux spécimens de moutons sont de la race SUFFOLK ! On ne mange pratiquement plus de mouton mais plutôt de l'agneau ( plus ou moins agé !)


Dans notre Sud-Ouest, quelques vignerons proposent du vin rouge ! ils l'appellent BERGERAC, PECHARMANT ou MONTRAVEL. Ces vins ont le fruit et le tempérament nécessaires pour accompagner l'agneau
( ou le mouton !).


Pour les patients, je propose d'essayer un gigot cuit sous la cendre .... avec un Bergerac de David Fourtout ou de De Conti ...



Solène Legal 02/03/2011



ça ne vaut pas la cotelette d'agneau mais j'aime la particularité de cette viande forte en goût.. un vrai côté "animal".. doux pléonasme..



Franck Merloz 02/03/2011



J'adore la puissance du monton avec un vieuc Cote-Rotie, un brau Chinon ou un Gigondas... bonheur!



Anne-Sophie Bruttmann 02/03/2011



Petite question : le Loire n'est il pas trop léger ?
j'adore le moulis en medoc qu'est ce que j'en ai bu qd j'etais jeune :))



Anne-Sophie Bruttmann 02/03/2011



D'accord :)
j'ai du tomber sur les Bourgueil les moins taniques du monde, légers et imbuvables à mon goût... tu l'auras compris ce n'est pas mon coin préféré
A noter les vins du sud genre Roussillon qui sont très bons



Sébastien Christophe 02/03/2011



Avec ce sujet , est ce qu'on doit suivre tes conseils comme des moutons ?



Solène Legal 02/03/2011



De ma (petite) mémoire de vins goutés.. je l'accompagnerai d'un prima 2005.. @Château Carignan : costaud, épais, bien charpenté.. couillu quoi (si je puis me permettre.. )