UNE SEMAINE EN BORDEAUX

Publié le par Emmanuel DELMAS

d

 Cassini 

Durant 8 jours, je vais me rendre dans le bordelais. Une belle occasion d'aller trifouiller un peu sur place, partir à la recherche des vins d'émotion racontant une belle histoire née de vignerons soucieux, pointilleux, amoureux de leur terre. Oui, dans cette région fustigée, il en existe. Et pas qu'un peu, ces vignerons ont pris de l'avance, les autres commencent à prendre enfin conscience que le vin se vivait au milieu de vignes saines. 

 

 

Souvenez-vous, en 2009 je m'étais rendu en rive droite afin de partir à la rencontre de vignerons que je suivais depuis un petit moment déjà, un peu de loin. Des vins purs, nets, respirants et aériens. Ce furent Cassini, petit domaine liliputien de 1,90 hectares élevant ses 8000 bouteilles annuelles en cuve ciment. Ou encore Alain Moueix, magnifique vigneron au Château Fonroque, cultivant ses 17 hectares en biodynamie depuis déjà bien des années. Sans oublier le Château Mangot soucieux de qualité aussi, et Pierre Bernaut, notre vigneron établi en Montagne Saint Emilion. Je profiterai de ces quelques jours aussi pour me rendre durant 2 journées au séminaire Prodégustation, où nous tous, formateurs nous nous retrouvons, 2 fois chaque année, afin de déguster des vins, à proposer lors des formations, d'échanger et de partager, des points de vue, des connaissances, nos passions communes pour le vin. Entre oenologues, vignerons, ingénieurs agronomes, et nous, les 2 seuls sommeliers que nous sommes avec Philippe Defleur, croisé à la Tour d'Argent en 1998.

 

IMG01221-20100828-1251

Il faudrait plus de 8 jours sur place afin de rencontrer des vignerons aussi talentueux que Paul Barre, Thierry Valette, Patrick Pouvreau, sans oublier une belle découverte avec François Décombe, ni même Corinne Comme ou Château le Puy, et tant d'autres encore. 

 

Mais cette fois-ci, ce sera un retour chez quelques vignerons déjà rencontrés afin de suivre leur production, de faire quelques mises à jour. Puis la découverte de 4 vignerons singuliers, atypiques, un peu fous...souvent méconnus. Des vignerons vrais, sincères, transpirant la passion, et emplis de saines convictions. Je terminerai au château Palmer en Margaux rejoindre une amie oenologue, me confronter aux grands vins classés...en essayant de rester objectif. J'aurai aimé rencontrer Mr Boyer de Bel Air Marquis d'Aligre, un vin absolument atypique, adoré ou décrié, que je trouve à titre personnel remarquable. 

 

Le Programme des visites

 

IMG02339-20110707-1335

 

Je serai accompagné de Marilyn Johnson sur Saint Emilion, afin de retrouver nos vignerons rencontrés en 2009. Mais aussi une visite qu'elle me propose chez un caviste bourguignon installé à Saint Emilion, Emmanuel Emonot. 

Puis j'irai rejoindre Christophe Coupez, directeur à Pauillac, ardent défenseur de vignerons comme je les aime, singuliers. Nous connaissions un vigneron en commun, lui en est un ami intime. Et de là nos échanges virtuels ont débuté. Occasion remarquable de nous rencontrer et sans doute de vous le présenter, ainsi que d'autres vignerons du même accabit.

 

Haut Médoc

Visite sur l'Ile Margaux

Michel Théron-Clos du Jaugueyron

Patrick Grisard- Château Cornélie

Adrien Tramier- Château Saint Saturnin

Château Palmer-Margaux

Pétrus- Pomerol

Grand Corbin Despagne- Saint Emilion

 

 

 

Emmanuel Delmas

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Publié dans DIVERS, Bordeaux

Commenter cet article

fabien 07/01/2012 08:56


bonjour et bonnes année 2012,


je suis votre blog ( magnifique et très complet ) depuis quelques temps et franchement je me régale, j'attend vos compte-rendu de cette visite bordelaise que vous allez faire avec impatience, (
surtout de rencontrer comme vous dites ces vrais vignerons, pas ces spéculateurs!).


cordialement

Emmanuel DELMAS 08/01/2012 16:10



Merci pour votre commentaire et les bons mots.



Jules - Oenovino 06/01/2012 11:44


Bjr Emmanuel,


Découvert récemment Olivier Cazenave, qui produit entre autre du Saint Emilion et du Pommerol. Néo vigneron soucieux de faire des vins élégants. Château de Bel, Obiwine en a parlé a ce que j'ai
vu... un rdv à glisser dans ton agenda chargé ? Bon séjour.

Emmanuel DELMAS 08/01/2012 16:12



Merci, mais je suis bien occupé Jules et pas de place pour y glisser une visite.