SEMAINE EN BOURGOGNE

Publié le par Emmanuel DELMAS

 

177409 396587520378001 815748659 o

 

Une petite semaine dans le vignoble bourguignon m'attend dès ce matin jusque Vendredi. En point d'orgue la dégustation des primeurs de Gevrey-Chambertin. Et ce sera en compagnie d'un vieil ami que vous connaissez bien en la personne de Patrick Maclart. On ne devrait pas s'ennuyer une seconde. 

 

 

Patrick nous a concocté une semaine de visites, et j'ai juste proposé de rencontrer un 'néo' vigneron sur Mâcon qui m'a grandement impressionné par la qualité de ses vins, récemment. Nous n'allons pas partir révéler des vignerons déjà établis, mais plutôt des vignerons davantage discrets, qui méritent eux aussi d'être mis en avant par la sincérité de leur démarche et la qualité de leur travail. Cela fait quelques mois que je n'ai pas pu me rendre dans les vignobles. Après Chablis en début d'année, la Champagne rapidement, et le vignoble de Bandol, l'année fut calme. Il était donc temps de se remettre un peu au travail même si je n'en manque pas vraiment en cette fin d'année. 

Une douzaine d'articles sont déjà prêts pour les prochaines semaines puis ce seront les accords mets & vins en Décembre sur le Blog. Vous retrouverez ainsi les photos, et premiers commentaires sur les réseaux sociaux. FaceBook (Emmanuel Delmas & Le Blog du Sommelier), Twitter et Instagram. Vous trouverez les lieux dans la colonne de gauche ou sur la bannière. Les vidéos seront d'abord sur Youtube puis dans les articles qui apparaitront en début d'année prochaine. 

La dégustation des vins de Gevrey-Chambertin, les primeurs, habituellement avait lieu au printemps. Mais force était de constater que les vins n'étaient pas prêts à la dégustation, la période printanière venant trop rapidement. L'appellation a donc décidé il y a 2 ans, me semble t'il de repousser cette importante dégustation quelques jours avant la vente des Hospices de Beaune, en Novembre. Les vins se dégusteront bien mieux, et tant pis si cela était un risque à prendre. Gevrey-Chambertin a l'intelligence de privilégier la forme de ses vins, et louons cette courageuse mais intelligente décision. Ce sera pour ma part, une première, et je prends cela avec beaucoup d'humilité tant les vins de Bourgogne offrent des profils différents, selon les finages, notamment, mais aussi la sensibilité de chaque vigneron. En tout cas, cette expérience sera j'en suis plus que certain, formidable à vivre ! 

Alors, suivons tout cela tranquillement, par photos et commentaires interposés sur les réseaux sociaux, puis ici dans quelques semaines. Gardez l'oeil, et passez une belle semaine ! 

 


Emmanuel Delmas

 

newsletterLOGO.gif 

 inscription gratuite 

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Publié dans DIVERS, Bourgogne

Commenter cet article