PERIPLE A ST EMILION

Publié le par Emmanuel DELMAS

  SANY0071.jpg

 

Quelques mots, une grappe de photos, voici quelques clins d'oeil concernant ces 3 jours inoubliables en plein coeur de St Emilion. Accompagné d'Anne Laurence de Rouge, Blanc, Bulles, qui intervient sur les vidéos, afin de nous faire part aussi de ses ressentis. Marylin Johnson nous a aussi suivi. Compte-rendus à suivre en Octobre-Novembre.

 

 

 

Je n'imaginais pas qu'un simple article écrit avec le coeur en Janvier, intitulé "Bordeaux, la France a besoin de vous !" pouvait ne serait-ce que bousculer certains vignerons (bien plus nombreux que je ne pouvais le penser.) Car on m'en reparle encore.

 

 

Il est certain que si je devais le réitérer, je le referai sans hésiter ! 

 

 

 

Certains l'ont mal pris, ou plutôt en furent peinés. Pourtant, aucune attaque gratuite dans les propos, juste la constatation d'un relâchement certain parmi les Grands crus classés, (et pas que...) inacceptable. Vendre son âme au diable est tout bonnement intolérable à l'heure où tant d'autres, au quotidien se battent tels des fous passionnés, artisans. D'autant plus qu'en fin d'article, je prenais en exemple certains vignerons, dont j'aime tant les vins. Exemples à suivre, rayons de soleil au sein d'une région aussi prestigieuse que déconcertante parfois.

 

IMG00334-20091229-2323

 

Cela faisait longtemps que je voulais me rendre par bribes, comme je le fais pour la Bourgogne (et ailleurs...) en Bordeaux. Pourquoi Saint Emilion en premier ? Parce que Fonroque 2005 que je goutais très très souvent m'éblouit tant, parce qu' Arnaud Cassini que je vois souvent sur Paris est devenu un ami et ses vins explosent de fruit et de fougue, parce que j'ai dégusté aussi les vins de Pierre Bernault, je voulais venir constater in situ qui étaient ses artisans vignerons qui bousculent l'ordre établi.

 

Des exemples à suivre ...

 

IMG00309-20091215-1726-1

 

Dans l'ombre des plus grands, ils méritent la lumière par leur passion, leur abnégation et leur inaltérable volonté de donner le meilleur, en faisant fi des modes et des déviances. Pas de certitudes, juste des remises en questions, pas de révolutions juste des évolutions, des regards sur le monde. Une observation à la vigne, le travail le plus pur possible de leurs terres, et pour certains une forme d'effacement et d'humilité. Ils ont compris que la terre et la vigne sont les seuls à pouvoir exprimer la profondeur des sols et la plus belle définition du fruit.

 

Mais le problème, avant d'arriver à un tel résultat est bien l'acceptation de se remettre sans arrêt en questions, de se faire peur, et de devenir un jour humble. Et à priori, cela n'est pas encore si simple pour tout le monde...

 

Prochainement, passage dans les "Côtes", puis l'an prochain dans le Médoc, et là, Anne Laurence, si Bel Air Marquis d'Aligre et Pontet Canet sont une évidence pour toi et moi, tu prendras tes responsabilités s'agissant des visites incontournables de vrais vins de paysans vignerons. Je te suivrai ! 

 

 

LE PROGRAMME DE CES 3 JOURS
 

Vendredi
 
Yann Todeschini, Château Mangot,
St Emilion grand cru
 
Samedi


Matin: Pierre Bernault, Château Beuséjour, Montagne St Emilion
Midi:  Alain Moueix, Château Fonroque, St Emilion

Dimanche
Arnaud Daudier de Cassini, Chateau Cassini St Emilion
En compagnie de Paul Barre, Claire laval, XD de Beaulieu


 

PHOTOS

 

UN PEU DE SAINT EMILION
IMG01226-20100828-1617.jpg IMG01202-20100827-1428.jpg
IMG01216-20100828-1147.jpg IMG01263-20100829-1907.jpg


 

UN PEU DE VIGNERONS ARTISANS
IMG01204-20100827-1625.jpgKarl Todeschini, Cht Mangot IMG01241-20100828-2037.jpgPierre Bernault, Cht Beauséjour
IMG01230-20100828-1635.jpgAlain Moueix, Cht Fonroque

  IMG01261-20100829-1756.jpg

Arnaud D de Cassini, Cht Cassini

 

 

UNE PHOTO DE FAMILLE CHEZ CASSINI

Pour un Dimanche royal.

 

IMG01257-20100829-1339.jpg

Chez mon pote Arnaud Daudier de Cassini, une photo de famille avant le superbe déjeuner préparé par Agnès, femme d'Arnaud ! de gauche à droite:

(Arnaud, Claire Laval, Agnès Cassini, XD beaulieu, Anne Laurence, Mme Beaulieu, Paul Barre, Mme Barre, Dominique Techer

 

 

UN PEU DE VINS AUSSI...
IMG01238-20100828-1946.jpgFonroque avant dégustation sur fûts IMG01251-20100829-1259.jpg4 vins sur divers millésimes
IMG01258-20100829-1349.jpgFleur Cailleau 2002, une bombe ! 

  IMG01231-20100828-1648.jpg

Belles Vignes !

 

ET QUELQUES AUTRES FIGURES PRESENTES...
IMG01250-20100829-1252-1.jpgX D Beaulieu, (Coutet St Emilion) IMG01252-20100829-1309.jpgDominique Techer (Gombaude Guillot)
IMG01254-20100829-1337.jpgPaul Barre (Fleur Cailleau, C Fronsac)

IMG01249-20100829-1205.jpg

Anne Laurence et Arnaud Cassini

 

 

REMERCIEMENTS

 

 

 

Remerciements à tous les vignerons, pour leur disponibilité et leur gentillesse, vous faites partie des locomotives, et des exemples à suivre dans votre région, dont ses élites ont vendu leur âme... mais vous allez les aider à revenir sur le bon chemin !

 

 

A Anne-Laurence pour son éternel sourire qui fait craquer tout le monde, et qui a tant ri ! Et à Marylin aussi pour sa simplicité et sa bonne humeur permanente...(elle ne supporte pas les photos...)

Merci, Merci, Merci j'ai passé de grands moments en votre compagnie, inoubliables, sans surprises concernant vos vins (si un peu quand même !) !! 

 

 

 

 

Suivront les Compte-rendus et vidéos dans quelques semaines !

 

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Publié dans DIVERS, Saint Emilion, Bordeaux

Commenter cet article

edern 19/09/2010 11:55



alors ce compte rendu...?   je ne suis pas un spécialiste du bordeaux loin de là mais michel
favard ( chateau meylet ) c'est top aussi ( le vin et la philosophie on va dire...) ?



Emmanuel DELMAS 19/09/2010 20:31



Attends donc un peu, tu ne seras pas déçu.



Pierre Bernault 01/09/2010 16:41



Oui, vraiment , beaucoup :))))



arnaud cassini 31/08/2010 15:58



merci à toi manu, n'inverse pas les roles! c'est grace à quelques personnes comme toi que les vrais vins sont connus et reconnus..je pense aussi à robert camuto (un americain dans les vignes) et
à miguel damien desnerk. quant à moi je fais un travail souvent solitaire et des dimanches comme celui là sont trop rares. j'espere que tu reviendras bientot, (les vendanges?) et je te remercie
infiniment de m'avoir fait connaitre anne laurence chauvel-chardonnier et de m'avoir remis en contact avec marilyne johnson. je me rend compte du temps passé pour ce super "blog du sommelier".



Emmanuel DELMAS 31/08/2010 18:55



Encore merci à toi, Arnaud ! Enfin, on a réussi à passer une grosse journée chez toi ! Et tout le monde en a profité, Anne Laurence, Marylin, même Pascale qui
m'hébergeait, et tes amis vignerons !


Bravo à Agnès pour le déjeuner et le diner entre nous. Sa patience, aussi ;-))


Et pour ton organisation !


Je reviendrai, mais je crains que pour les vendanges ce soit compliqué, vu que je donne 3 formations ce week-end là...-'(



Anne-Laurence 31/08/2010 14:04



Emmanuel, on remarque chez les autres ce à quoi on est sensible. Tu as découvert des vignerons simples, humbles, généreux, et d'une grande ouverture d'esprit. Tu es comme cela également. Alors
merci. Merci de nous/leur avoir fait confiance, et d'avoir pris le temps d'aller à la rencontre de ces vignerons. Je pense que tu as maintenant de belles images de cette région qu'est Bordeaux.
Si tu gardes ces images en tête (ce que j'espère), tu comprendras l'injustice que l'on peut ressentir lorsque Bordeaux est attaqué, comme souvent. Derrière un vin il y a des hommes. Derrière
"Bordeaux" il y en a aussi. Des gens vrais, simples, et authentiques. Alors garde les précieusement ces images, et oublie le reste. Merci encore Emmanuel.



Emmanuel DELMAS 31/08/2010 18:57



Tu as tout écris Anne Laurence, et je te remercie pour tes mots. J'ai été entouré de gens formidables, vignerons et notre trio de chox, toi la première ! et Marylin
pour son punch ! Merci ! On recommencera pour sur !



Philippe Margot 31/08/2010 13:59



La Juridiction de Saint-Emilion n'est pas pour rien au patrimoine mondialde l'UNESCO déjà depuis 1999 et les biens à caractère 100 % viticole de
ce patrimoine ne sont que 9 sur 911 biens pour notre planète.


Si vous voulez connaître les 8 autres, alors, rendez-vous au lien :


http://www.cepdivin.org/articles/phmargot017.html


Amitiés de Lavaux, entre Lausanne et Vevey sur les rives du lac Léman. Ce "mouchoir de poche viticole" en fait aussi partie, ce qui me rend un peu chauvin ! Il ne vous en reste plus que 7 à
deviner...


Philippe


 



Emmanuel DELMAS 31/08/2010 18:52



Merci Philippe, pour le clin d'oeil ! ;-)



Pierre Bernault 31/08/2010 11:44



Bien volontiers ! :)
Ce qui est difficile dans ce métier, c'est bien de "simplement" mettre en valeur le meilleur que la nature et, bien souvent , le hasard nous donnent .


Et c'est là que l'humilité est une force.Nous essayons de comprendre, nous observons, nous intervenons, nous réagissons sans cesse, avec le sentiment de courir
parfois après un train qui accélère sans jamais pouvoir l'attraper ;)


Mais si ce n'était pas comme ça, il manquerait beaucoup d' émotions dans les bouteilles. La gloire n'est rien, les paillettes non plus, seuls comptent le plaisir
et les émotions qu'ils viennent de la bouteille ou de la rencontre avec ceux qui les boivent; c'est là que se trouve notre ultime récompense !



Emmanuel DELMAS 01/09/2010 16:40



Et donc, Pierre nous avons dû te procurer du plaisir, à priori ! .-)))



Chateau Mangot 31/08/2010 11:08



je partage a 300% l'avis de Pierre..Heuresement que notre métier est une réelle passion qui nous permets d'avancer et surmonter des caps..(pour pas dire des crises)...mais ça fait toujours chaud
au coeur de voir des passionnés qui récompensent le fruit de notre travail....

@Pierre: à force d'entendre parler en bien de votre personne et de vos vins...il va falloir qu'on se rencontre ^^



Pierre Bernault 31/08/2010 11:01



Je suis ravi de me retrouver là... Et un peu fier aussi... Ce métier rend humble c'est vrai, mais il nous permet des rencontres exceptionnelles, vraiment ;) et cela nous fait oublier de si belle
manière combien il est difficile parfois. Merci !



Emmanuel DELMAS 31/08/2010 11:06



Le travail que tu fournis, le terroir que tu as offrent des vins généreux de fruit, et savoureux. En prolongeant cette trajectoire, ce sera encore meilleur. Le plus
compliqué reste de la garder, sans douter parfois. L'appel des sirènes de la gloire, le renoncement parfois...toujours garder la bonne lignée, ne pas dévier, juste
faire évoluer son vin sur l'idée de départ, qui reste l'expression du fruit porté par ton terroir. Si tu gardes ce registre alors...