LES GRAVES DE VIAUD, COTES DE BOURG

Publié le par Emmanuel DELMAS

 

20130218_122626-copie-1.jpg 

 

Philippe Betschart se définit comme un "néo-vigneron". Installé récemment, c'est en 2010 qu'il reprend ce petit domaine sis en plein coeur des Côtes de Bourg. Eclairage sur ce petit domaine révélant des vins fort intéressants et qui seront amenés à évoluer encore...

 

 

Site Château les Graves de Viaud

1 Viaud

33710 Pugnac

 

Tel + 33 (0) 5 57 68 94 37

 

 

PHILIPPE BETSCHART

 

Propriété de 12 hectares de vignes, le domaine les Graves de Viaud est situé en plein coeur de l'appellation Côtes de Bourg, au nord de la rive droite, face au fleuve Gironde. Le sol ici est constitué pour partie d'argiles et crasses de fer rappellant les terroirs de Saint-Emilion et surtout de Pomerol, mais aussi en haut de ce coteau situé plein sud, de petites graves, cailloux blancs. 

Les vignes furent propulsées à l'époque de manière raisonnée, mais que l'on pourrait qualifiée de plutôt raisonnable. En effet, notons au passage que l'appellation Cötes de Bourg oblige les vignerons à ne pas désherber 'en plein', c'est à dire un rang sur deux, chimiquement. D'ailleurs Philippe depuis son installation s'enrichit de la culture biodynamique (Demeter), et ce, depuis 2010. Il s'en inspire et met en place son travail, lentement mais sûrement. Il prend le temps d'observer, et n'est pas du genre à avoir des certitudes. Et petit à petit, sa vision se précise.

 

LA DEGUSTATION

A la maison en compagnie de Philippe 

 

20130218_113612.jpg

Une gamme équilibrée, composée de deux styles différents. Une signature davantage traditionnelle d'un côté (la Cuvée prestige, et la Grande Cuvée) et des vins plus respirants, énergiques de l'autre, avec "les cadets" et "terroir", notamment, bénéficiant du travail bio entrepris dès 2010.

 

"Les Cadets" 2011, Côtes de Bourg

Cabernet sauvignon dominant, cuve

Nez réduit de prime abord, puis le fruité strict s'affirme à l'aération, menthol et chèvrefeuille complètent la palette. Bouche droite, fine, et fraîche. La finale révèle une finale pleine d'énergie, juteuse et laissant exprimer de fins tanins. Persistance saline, fruitée.

****

 

857894_489807481056004_1705364028_o-copie-1.jpg

Un vin tout plein de charme, souple, tonique.

 

 

"Terroir 2009" Graves de Viaud, Côtes de Bourg

Barriques neuves, chauffe légère

Nez légèrement alcooleux, réduction suggérée, peau de raisin, fruits stricts. Bouche un poil austère, le vin semble traverser une phase anguleuse, finale dure mais ensemble prometteur. Le fruit semblant en retrait, laissons lui un peu de temps avant de le juger, en l'état.

***(**)

 

Graves de Viaud 2009 Côtes de Bourg

70% Merlot, Cabernet sauvignon 20%, Cabernet franc 10%

Nez torréfié, puis fruit noir et pointes épicées. La bouche reste dans le droit sillage, ronde et droite, à l'élevage présent sans pour autant être dégradant. La finale se veut confortable, soulignée par de fins tanins.

***(*)

 

Graves de Viaud "Grande cuvée" 2009, Côtes de Bourg

Bois neuf 85% merlot

Plus d'ossature pour ce vin, dense, et fruité mûr. Bien que plus suave et à l'élevage présent l'ensemble reste harmonieux et presque salin en finale malgré une certaine fraîcheur stricte. 

****

 

Graves de Viaud "Réserve" 2010 , Côtes de Bourg

50% fûts neufs, et fûts d'un vin.

Fruits mûrs, puis épices, pulpe de fruits, boisé fin, torréfié.Bouche pleine et fraîche, richement dotée, signalant une touche certes boisée mais parfaitement intégrée à la matière aussi richement dotée que dynamique. La finale repose sur des tanins autoritaires sans pour autant manquer d'énergie. Jolie persistance, mentholée, fraîche pour un ensemble fort harmonieux, même si le vin mériterait d'attendre quelques années que cet élevage soit bien digéré. 

****(*)

 

      CONCLUSION

 

analyse-copie-2

 

Philippe présente une gamme très cohérente. Une première qui se veut rassurante pour une clientèle déjà habituée au style de la maison. Celle-ci reste néanmoins confortable et respectueuse du style Betschart. Si l'élevage se ressent davantage, celui reste porté par des raisins impeccablement tenus. Il en résulte donc des vins sapides, et gourmands. 

Son autre gamme, plus personnelle révèle des vins davantage portés par la fraîcheur, et l'énergie. Conduite de la vigne bio et biodynamique sur ces parcelles, expliquant en partie cela. Plus aériens, soufflant le chaud et le froid, Philippe semble vouloir impulser des vins davantage raffinés, par un élevage moins prégnant, en offrant ainsi des vins plus libérés. Quoi qu'il en soit, sa gamme dans l'ensemble est vraiment respectueuse des équilibres, reste parfaitement lisible et fort recommandable. Elle saura satisfaire les amoureux du vin sérieux, qu'il soit sincère ou plus précis. 

 

 

 

Emmanuel Delmas  

 

newsletterLOGO.gif inscription gratuite 

Les Graves de Viaud, Pugnac

Commenter cet article

BREGEON 29/05/2013 13:58


"Vin plus respirants" : j'aime l'expression ! intéressant cette gamme "duale" qui suggère un tiraillement entre l' école de la tradition et l'envie de s'en émanciper !


j'irai voir ! frédéric de Nantes

Antoine 28/05/2013 09:45


Dégusté et approuvé !