LE VIN EN CANETTE ?

Publié le par Emmanuel DELMAS

 

vin-en-canette_corps-de-texte.jpg 

 

 

Il y a quelques mois j'avais rencontré le fondateur de ce projet un peu fou de mettre du vin en canette. Cédric Segal dirige la société Fabulous Brand, qui a soé lancer 'WineStar', le vin en canette. J'avais donc dégusté ce vin de Corbières, Château de L'ille, en canette à ce moment-là, au SIAL. Evidemment, il me fut servi dans un verre à vin. Que penser de tout cela ? 

 

 

Si le vin intrinsèquement n'est pas immonde, il manque cruellement d'identité et de personnalité. Il semble entendu que le vin ciblé ici, se devait d'être "aménagé" afin de séduire une clientèle littéralement, et n'ayons pas peur des mots, profane. Souvent jeunes, buvant force bières, ou mix. Afin de les sensibiliser, le vin doit se rendre facile à lire, voire vulgaire, très démonstratif afin de rester lisible aux yeux du public de masse que représente le néo-consommateur. Ainsi, le vin s'offre opulent voire onctueux, quelque peu aromatique, sur les fruits noirs confiturés, les épices. On remarquera une fin de bouche douce, légèrement sucrée croirait-on, aux tanins souples et enrobés par la matière. La persistance restant très courte, évidemment, par manque de fond, de souffle ou encore d'énergie. Il y a dans ce vin un désir de briller, bling-bling, d'épater. Forcément aménagé, nullement sincère, juste vulgaire.

 

Si le vin est conditionné en canette, nous sommes en droit de nous questionner sur la problématique liée à l'écologie. En effet, la canette reste moins propre qu'une bouteille en verre ? Selon Cédric Segal, la canette utilisée est biodégradable...Et s'agissant du fameux goût métallique de la canette, qu'en est-il ? Un revêtement intérieur spécial a permis de régler ce problème, toujours selon lui...ils ont donc pensé à tout. 

 

ALORS, OU SE SITUE LE PROBLEME ?

6-winestar_cornieres.jpg

Une image dégradante et froide pour le vin, des prix moins attractifs, autant de problèmes liés au packaging canette...

 

Il serait instructif de faire une dégustation comparative du même vin servi en bouteille et en canette. Je doute qu'il soit si simple d'identifier la bouteille ayant séjournée dans ce contenant bien provocateur. Alors, finalement, où pourrait se situer le problème ? 

 

UN PRIX FORCEMENT MOINS ATTRACTIF QU'EN BOUTEILLE

 

Peut-être pour commencer, le prix ! En effet, le prix de la bouteille du château de L'ille en Corbières semble avoisiner les 5,50€ TTC, alors que la canette de 25cl est facturée 2,50€ TTC, soit 7,50€ TTC les 75 cl, un surcoût de 2€ la bouteille, soit plus de 33% si mes comptes sont bons. 

 

UNE IMAGE DEGRADANTE, REDHIBITOIRE POUR LE VIN

3261008-a-cola-goutte-a-goutte-sur-le-haut-d-39-une-canette.jpg

Surtout, les limites de ce packaging se situe bien entendu dans l'image qu'il véhicule. Si à l'aveugle, l'écart entre bouteille et canette ne doit pas être si aisé à identifier, nul doute aucun que le résultat diffèrera complètement dès lors que la canette est présentée. En effet, celle-ci véhicule une image très dégradante de son contenu, puisque nous associons la canette aux boissons énergisantes, sodas extrêmement sucrées, ou autres bières de piètre qualité. Impossible donc d'imaginer en France, le vin encanetté avec succès, le vin devant être 'mis en bouteille' à la propriété dans nombre d'appellations. Entendons par là, qu'aucune appellation dite prestigieuse ne pourra accepter de voir un de ces crus dans un tel contenant, au risque de se faire rejeter de l'ensemble de l'appellation. 

 

DEJA QUE LA CAPSULE A VIS A DU MAL...

 

packagingscrewcapstory-cap.jpg

 

Le vin est dans l'imaginaire collectif toujours servi en bouteille. Déjà que la capsule à vis a bien du mal à se faire une place depuis déjà plus de 20 ans, en France, alors vous imaginez bien que pour cette canette, le défi est tout bonnement impossible à relever ! Même si impossible n'est pas français, il n'est jamais prophète en son pays, et peut-être résussira tout juste t'il à percer dans quelque pays étranger...néanmoins, si l'idée est très provocatrice, celle-ci a au moins le mérite de souligner l'abnégation de cette société, qui semble avoir heurté bien des consciences.

 

UN COUP MARKETING INDENIABLEMENT REUSSI

 

En attendant, le coup marketing et communication est réussi, la preuve, tout le monde en parle sur les réseaux, dans les médias. A ce niveau-là, c'est une réussite. Et j'ai même été sollicité par Sud Radio et le Nouvel Obs pour leur donner mon avis. Avis que vous pourrez lire ici, par exemple.

 

 

Emmanuel Delmas    

newsletterLOGO.gif inscription gratuite 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Publié dans DIVERS, Astuces de service

Commenter cet article

Paul Valery 21/06/2013 18:49


A ma connaissance si le vin respire grace à son bouchon en liège, donc continue de vivre même conditinné - en bouteille bien entendu - resté fidèle à ce pakaging serait la meilleure façon de
respecter et le travail du vigneron, et le consommateur. Ont ils pensé aux cannettes qui passeront 12 mois voir plus dans des entrepôts? Qu'en est-il de la durée de vie du contenu dans la
canette? Innover c'est bien, mais s'inspirer de ce qui à été bien fait ne réduit pas l'ingéniosité; ils pourraient s'inspirer d'une célèbre marque d'eau gazeuse; qui propose des flacons
individuels en bouteille cassable de 25cl; si son intention est de démocratiser le vin et le rendre accessible à tous.

Emmanuel DELMAS 23/06/2013 20:14



Merci pour votre commentaire Paul ! 



Stéphane Boghossian 12/06/2013 23:17


 


On en trouve de partout ici aux USA.... mauvais vin evidement, en general de la piquette..... mais utile pour cuisiner.... ouvrir une canette au lieu d'une bouteille.... (je passerais sur les
cocktails genre vodka etc en boite....)

Manu Gastronome 12/06/2013 23:05


ça existe depuis 10 ans en angleterre et c'est produit en France depuis 10 ans...rien de neuf...

sophie 12/06/2013 17:16


Je n'étais même pas au courant de cette "innovation"... Boudou, voilà du vi(lai)n dans ce milieu fait de magie, terroirs, goût, connaissance etc...


Il fallait bien démocratiser le vin, il fallait bien que le vin soit bu aussi par les jeunes. C'est chose faite maintenant, grâce (ou à cause... selon où l'on se place).


oui un vrai coup marketing. Malin, pourquoi personne n'y a pensé avant ?


Pas d'inquiétude pour autant, ce vin cible les jeunes, ceux qui boivent des boissons uniquement pour l'effet attendu. La canette permet alors une prise en main facilitée, le vin va débarquer en
boîte de nuit, c'est un réseau de distribution qui ne connait pas cette boisson, faute justement d'un contenant adapté. Si cette "mode" se limite à cet usage, alors gageons que les jeunes qui
boiront cette canette sont déjà, à leur niveau, amateur de vin et devrait naturellement ensuite se diriger vers l'hédonisme pur.


Je ne peux imaginer une seule seconde que la canette remplacera la bouteille. J'en mets ma main à couper. Simplement un nouvel usage du vin pour une niche, les jeunes en mode "festif", c'est
tout, ça n'ira pas plus loin.


La nouveauté c'est simplement le contenant dans un usage déserté par le vin, c'est tout. Bon, pas bon, on s'en fiche un peu quand on est en boîte de nuit, soirée... Laissons jeunesse se faire ;)
et faisons leur confiance...

Emmanuel DELMAS 12/06/2013 23:05



Je suis bien d'accord avec toi, Sophie. L'idée est osée, mais ne perçera pas chez nous...que jeunesse se fasse! ,-)



Adam Stankiewicz 12/06/2013 13:07


BigMac, canette Pinot Noir et pommes frites pls.


Les temps changent.

Stéphane Macaire 12/06/2013 13:04


Autour d'un match de foot peut-être pour certain !!! Cependant ce n'est pas cela qui va permettre de donner une meilleure image au vin et le sortir de la croyance populaire : vin=alcoolisme.

Emmanuel DELMAS 12/06/2013 13:07



Et encore...



Nathan Rochery 12/06/2013 12:58


On est en train de galvauder une culture une science et à mauvais escient ... Mauvaise idée je pense

Georges Piccamigglio 12/06/2013 12:45


Les nouvelles générations n'ont déjà pas trop la culture du bon vin si on met de la "m...e" en canette c'est la cata car dans quelques années il seront des consommateurs a part entière et aurons
une mauvaise image du produit......

Christophe Voilqué 12/06/2013 12:44


ha non alors !! rien ne vaux une bonne bouteille en verre avec son bouchon en liège et toutes ces étiquettes qui nous font rever...

Emmanuel DELMAS 12/06/2013 12:47



Nous sommes bien d'accord! 



bregeon 12/06/2013 10:56


" les cons ça ose tout c'est même à ça qu'on les reconnaît" Audiard . Non plus sérieusement , il en faut pour tout le monde , après tout si ça marche ! A Nantes il y a une société qui
développe un concept de dégustation en direct sur le net en compagnie d'une sommelière , bon le vin est conditionné dans des  capsules ... mais apparemment ça plaît et ça commence
à décoller , le mythe d'USB WINE n'est plus très loin , tu sais le vin qui s'écoule de la clef usb , révolutionnaire !!!!


frédéric de nantes 

Emmanuel DELMAS 12/06/2013 12:46



Ah oui, j'avais vu cela...,-)



bregeon 12/06/2013 08:30


Oui , assez effrayant! mais somme toute,un avatar assez logique du vin dit "aménagé".Inutile de polémiquer car le produit est voué à l'échec assuré , quant aux nouveaux convertis , ma
foi,  il y aura toujours des brebis égarées... Au fait, le samedi soir , quand il reçoit ses amis , ce petit génie créatif , il débouche une bonne bouteille ou il décapsule ses canettes?????
après tout, le destin de certains vins n'est-il pas de terminer dans des canettes...


Frédéric de Nantes

Emmanuel DELMAS 12/06/2013 09:21



Tout comme toi, je ne saisis pas l'intérêt de la chose, mais au moins, il ose. Et ma foi, cela reste respectable, non ? ,)