HUBER VERDEREAU, VOLNAY

Publié le par Emmanuel DELMAS


Huber-Verdereau.jpg

Thiébault de son prénom, Huber de son nom (d'origine alsacienne) s'est installé à Volnay en 1990, sur la propriété de son grand père, Raoul Verdereau.Thiébault a étudié au lycée viticole de Beaune en alternance au début des années 90, et se forma chez son cousin viticulteur, Jean Marc Bouley. C'est en 1994 qu'il reprend les destinées du domaine, qui devient ainsi Huber Verdereau. Le début de l'aventure commence...éclairage.

 

Domaine Huber-Verdereau
Rue de la Cave - 21 190 Volnay -
   Tel : 03 80 22 51 50 - 
GSM : 06 80 01 90 77






THIEBAULT HUBER VERDEREAU: ARTISAN VIGNERON


Thi-bault-.jpg


Affable, plein de vie et de bonne humeur, Thiébault est reconnu pour son grand travail, et surtout la passion qui ne cesse pas de l'animer. Sa démarche, peut sembler le démarquer sur cette appellation pourtant reconnue, et bien établie sur l'échiquier mondial.Vins sérieux, classieux, élégants, et signes par de beaux terroirs, les Volnay peuvent dérouter, demeurer parfois incompris malgré leur grande finesse.

 

UNE VRAIE PHILOSOPHIE
 
Vidéo de 3 minutes, de Thiébault Huber-Verdereau
 
Dès le départ, Thiébault fut convaincu de la nécessité de "protéger" ses vignes, de les propulser de manière naturelle, afin de leur permettre de révéler les messages de leurs terroirs. Ainsi, son domaine est fort de 6 hectares et demi, dispersés sur 5 communes: Volnay, Pommard, Puligny Montrachet, Bouze les Beaune, et Meursault.

En 2001, il était déjà en culture biologique. Attention, néanmoins, Thiébault Huber Verdereau ne fait pas partie de ces "ayatollahs", pétris de certitudes. Loin de là, ce vigneron estime seulement qu'il doit juste accompagner de manière non interventionniste ses vignes. Les servir.

En 2005, le domaine est cultivé en biodynamie. Et même certifiée Ecocert en 2009. Thiébault, ou l'homme qui va dans ses vignes nu-pieds...c'est ainsi qu'il est aimablement nommé dans son village...:-)

Notre vigneron laboure ses sols, et n'use que de compost naturel afin d'entretenir au mieux ses sols. Ainsi est difnie sa ligne directrice.Son rapport avec la viticulture bio est intelligente, et Thiébault ne veut pas s'enfermer dans des certitudes. Il juge seulement que la démarche dans laquelle il se lance reste cohérente afin d'améliorer la qualité de ses vignes, et ainsi une meilleure transmission de la signature des terroirs, sur lesquelles elle repose. Voici quelques lignes qui résument son état d'esprit. C'est lui-même qui le dit, et signe:
 
SA CONCEPTION DE LA VITICULTURE BIO

Verdereau.jpg

 

"Après deux ans de formation et de documentation, j’ai converti l’ensemble de la culture du Domaine en Bio-dynamie en 2005. Plus qu’une technique agricole, la Bio-dynamie est une philosophie, dont le but est de mettre en adéquation la plante, le sol, le ciel et, bien sûr, l’homme. Pratiquement, je n’utilise plus aucun produit de synthèse, mais de la bouillie bordelaise et des tisanes de plantes (pissenlit, ortie, prêle, bouleau,….), Et, dans la mesure du possible, j’exécute des travaux en fonction des phases lunaires et de certaines positions planétaires. Mon seul et unique but étant d’améliorer sans cesse la qualité de mes vins tout en respectant au mieux l’environnement, et surtout en préservant ces terroirs magiques dont nous ne sommes que des héritiers."
 
DEGUSTATION


IMG00252-20091125-1431.jpg
 
VINS BLANCS
 
Bourgogne Aligoté 08
Cuve.6 euros.

Nez étriqué de prime abord, puis à l'aération fruits blancs acidulés.
Bouche droite, milieu sur le fruit frais et fumé. Finale étirée bien acidulée.

****

Bourgogne blanc 08
30 % de futs ayant vu 2-3 vins

Nez sur la poire blanche, la pomme verte, le croquant.
Une bouche rectiligne, bien définie, rafraichissante, tendue, supportant une finale croquante.

****(*)

Bourgogne (sur Puligny-montrachet) Le pré aux dames 08
9 euros, Chardonnay et 20 % chardonnay muscaté.

Du fruit blanc, et de la menthe poivrée,empreinte saline et terreuse se dégagent au nez.
Bouche épurée, d'une belle droiture, pour une finale enlevée, jonglant entre tension et minéralité.

****

Puligny Montrachet "les levrons" 08
14 mois futs, 35% neufs.

Nez de pêche, puis sur le fruit plus mû. Tonalités fumées, et aubépine.
Bouche d'un beau soyeux, milieu fruité, propulsé par une finale finementt boisée, s'associant à une belle fraicheur.

Finale un peu ferme, pour ce vin qui méritera d'être attendu.

*****


 
VINS ROUGES


Bourgogne 08
Depuis 06, ciment (inertie). 10 mois d'élevage.
7 euros.

Nez plaisant sur les fruits rouges, et des notes de cendre.
Une bouche souple, pleine de fruits, croquante et d'un beau jus. Un pinot pur, et d'une belle justesse.

****

Bourgogne "Hautes Cotes de Beaune" 08

Nez minéral, bien terreux (terre sèche), fumé, porté par un joli fruit.
Bouche croquante, sur le fruit. La finale, longiligne pleine de fruits révèle en persistance une jolie touche terreuse, légèrement saline.

****(*)
Très beau vin, révélant une belle signature du fruit et du terroir.


Volnay 08
Terrains plus gras, élevage en fûts 13 mois. Plusieurs vins.
16 euros.

Nez poivré, puis fruit noir, et fumé (terre).
Bouche verticale, au milieu épicé. La finale juteuse, se confronte à des tanins délicieusement fermes, pour une grande persistance. Aucune sensation de rectitude.

*****

Volnay "les robardelles" pas 1er cru.
Vignes de 1943, tres solaire, bien exposées.
19 euros

Nez poivré, porte par le fruit, et la fraicheur.
Bouche étirée, d'une grande pureté, sur le poivre et les épices calmés par un fruit bien juteux. Persistance juteusement épicée.

Superbe vin.

*****(*)

Volnay fremiets 1er cru 08
Pas de futs neufs. 13 mois.30 euros.

Fruits en gelée, bien concentrés. a l'aération, touche florale (violette).
Bouche suave, soyeuse, au milieu juteux de fruit. La finale oscille entre fermeté et confort.


 
Vin réclamant patience et indulgence tant il est prometteur.

*****

Pommard 08
20 % de futs neufs 19 euros

Poivre, epicé donc, le fruit sort du bois. A l'aération, des tonalités terreuses pointent le bout de leur nez.
L'attaque est souple, le fruit s'exprime et le vin enfle sur des registres séveux. La finale juteuse hésite entre le fruit et les épices.

*****(*)

Pommard 1er cru Bertins 08
30 euros. Sous les Fremiets.

Fruits noirs (cerise), poivre, et champignons blancs se bousculent au nez..
Bouche d'une belle amplitude, au fruit juteux s'accompagnant d'une belle épice. La finale soulignée par des tanins certes fermes mais si plaisants, laissent apparaître une mineralité ne demandant qu'à se révéler.

*****(*)

Volnay "Robardelles" 07
19 euros.

Fruits plus juteux, mineral, puis epice. Frais
Bouche droite, au milieu sur le fruit macéré, puis légérement flétri.La finale étirée, souligne un beau jus et des tanins fermes mais plaisants laissant la porte ouverte au fumé.

Belle persistance, de l'autorité pour ce vin prometteur..

******

Pommard 07 Bertins

Poivre et épices, terre sèche, et fruits noirs macérés se relaient au nez.
Bouche souple, au milieu relayant tantôt par le fruit puis les épices. La terre apparaît en finale accompagnée d'une touche florale. Tanins élégants.

*****



 
CONCLUSION
 
n1066050560_217728_8277.jpg


Les vins offrent de très belles lectures des terroirs. D'une grande pureté de fruits, ils révèlent un réel souci du travail bien fait, débutant à la vigne. Les silhouettes élancées, les finales étirées révèlent parfois une légère dureté, et de l'autorité. Pourtant, le fruit est toujours bien présent, juteux, et offre un socle assurant une réelle gourmandise.

Intéressez-vous à ce vigneron qui mériterait d'être reconnu à sa juste valeur. Vous découvrirez ainsi ses vins dégageant une grande pureté. A déguster !



 

newsletterLOGO.gif inscription gratuite

 

 

Emmanuel Delmas

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Commenter cet article

Vin équitable de France 24/04/2014 12:47

Carrément d'accord ! Super article sur ce vigneron qui le mérite amplement.

Christophe Fustinoni 24/04/2014 12:46

Superbe vigneron!!

Poivre de Kampot 11/03/2010 13:45



Il a le "nez poivré",

il serait donc délicieux
avec un filet de boeuf et
sa sauce au poivre de Kampot noir!



Thiebault Huber Verdereau 08/03/2010 20:17



Emmanuel
Je viens de parcourir ton article et je te remercie pour tes commentaires !
Mais de qui sont ces magnifiques photos ? De toi ou de Patrick ??? lol
Merci encore et à bientôt pour les 2009 !
Thiébault



Emmanuel Delmas 24/04/2014 13:50

Forcément à moi, Thiébault ! Mais Patrick Maclart apprend vite, je l'avoue ! ,-)

Hugues de Jacquelot 08/03/2010 15:21


A très bientôt les côtes de Beaune et de Nuits
me voilà dés le 22 pour collaborer niveau bouchons et plus si affinité


Emmanuel DELMAS 08/03/2010 15:24


Heureux veinard !


David Anquetil 08/03/2010 15:20


magnifique

pour nous hier boulard rosé
et magnum barolo 2002
et pizza maison ... Afficher davantage

manu tu viens le 19 avril Terres et Vins de Champagne????


Patrick Maclart 08/03/2010 13:33


Article paru sur notre blog lors de notre visite commune : Thiébault HUBER, bio et dynamique. On se connaît depuis plus de 10 ans. En plus d'être un bon vigneron, c'est un vrai mec, bon comme le
pain.


Emmanuel DELMAS 08/03/2010 15:23


Et la vidéo arrive Vendredi, Patrick !