ESCAPADE A SANCERRE

Publié le par Emmanuel DELMAS

459047 377554362281317 130065687030187 915995 2033696338 o

 

Sancerre, magnifique village surplombant la Loire, située non loin de là, semble avoir le vin en poupe. Le cépage sauvignon trouve là un point d'ancrage bien favorable, entre sols calcaires et marnes, entre fleuves et humidité, entre lumière et passion. Une occasion de partir à la rencontre de quelques vignerons ne se refuse pas. Vindront dans les prochaines semaines les comptes-rendus. En attendant, petite présentation de la journée.

 

  TROIS VIGNERONS, TROIS STYLES 

 

Nous avons souvent tendance à l'oublier mais la Loire trace la frontière entre Bourgogne et Loire. Chablis ne se trouve qu'à 90 kilomètres de là. Le sauvignon se régale de ce sol calcaire rendant au cépage sauvignon un certain éclat. Nous y trouvons un sol Kimmeridgien par endroit dans certaines parcelles en milieu de coteau entre 100 et 250 mètres d'altitude. Au dessus, le sol Portlandien (que l'on retrouve sur les Petits Chablis sur les plateaux) se déploie. Le sol varie entre calcaires (plus il sera actif, plus nous avons de chance d'y voir planter du pinot noir), et marnes.

 

PASCAL REVERDY, LE BON SENS PAYSAN


462091_377606758942744_130065687030187_916202_401660335_o.jpg

458054_377632878940132_130065687030187_916486_1886032577_o.jpg

Les terres de Maimbray de Pascal Reverdy sur Sury en Vaux


J'avais déjà rendu visite à Sancerre voilà quelques années à un vigneron dont j'apprécie particulièrement les vins, Pascal Reverdy. J'essaie toujours de garder un lien avec les vignerons que je rencontre. Passer par Sancerre afin de rendre visite à 2 autres vignerons que je désirais rencontrer, ne doit pas m'empêcher de revenir déguster le temps d'une heure les vins de Pascal Reverdy. Lui faire une bise, prendre un peu de son temps, l'écouter, partager et déguster. Même si le planning est serré il m'est impossible de ne pas garder ce lien. Et je regrette de ne pas pouvoir passer par les Loges sur les terres du Pouilly-Fumé pour passer voir Guy Baudin, vigneron remarquable et fort discret chez qui je m'étais également rendu. Le lien, garder le lien...l'humain prend une place importante, afin de capter un surplus d'émotion.


Avant notre visite chez lui, nous avons improvisé un déjeuner sandwich dans ses vignes que je connais bien. Préserver l'appétence pour ne pas compromettre la dégustation dans son caveau. A notre arrivée, Pascal nous gratifia d'un grand sourire, me toucha deux mots de la vidéo que nous avions tourné à l'époque. Pas mal de gens et de clients lui en ont parlé, cela l'étonne toujours. La dégustation confirma que ses vins sont toujours aussi joliment travaillés, purs et nets. Egaux, et savoureux à prix tout doux. Et revoir Pascal Reverdy m'a procuré grand plaisir tant il est gentil, sincère et humble. Un vrai paysan dans le sens le plus noble. Petite mise à jour avec dégustation des vins à venir prochainement. Mon article datant de 2 ans, ici: Visite chez Pascal Reverdy à Sancerre.

 

 

GERARD BOULAY, L'ECLAT ET LA CLASSE ! 


459047_377554362281317_130065687030187_915995_2033-copie-1.jpg

469671_377552978948122_130065687030187_915990_1284327349_o.jpg

Les Monts Damnés de Gérard Boulay

 

Mon dévolu s'est jeté pour cette petite escapade sur Gérard Boulay à Bourg Chavignol, en matinée. Vigneron fort talentueux, signant des vins à forte identité. Y rester quelques heures, tous les 5. Nous enrichir, en essayant de comprendre ce qui anime ce vigneron.  Le petit tour dans les vignes nous étonna par la volonté assez bluffante de Gérard Boulay de donner vie à ses sols. Pourtant il n'est pas en culture bio labelisé...la dégustation de ses Sancerres fut révélatrice de vins absolument magnifiques, signés par de grands terroirs, une précision dans les élevages de toute beauté. Les vins s'en retrouvent racés et complets. Petit reportage à suivre dans quelques semaines.

 

VINCENT GAUDRY, LE RESPECT DES AUTRES


410890_377676532269100_130065687030187_916931_1917268568_o-.jpg

475140_377701192266634_130065687030187_917270_2141846013_o.jpg

Une des cuvées de Vincent Gaudry, vigneron discret et méconnu...et pourtant il va vous falloir le découvrir ! 

 

 

      Puis une dernière visite, chez un vigneron qui m'a ébloui à la dégustation de ses vins, par deux fois déjà l'année dernière, Vincent Gaudry. Lui aussi reste fort discret. Son sourire et sa gouaille nous ont mis dans les meilleures conditions. Nous avons passé trois heures dans son caveau, échanges enrichissants, bonne humeur permanente, plaisir évident. Vincent Gaudry loin des dogmes sculpte des vins superbes, de profonde énergie, dans un registre différent de Gérard Boulay. Une rencontre qui ne pourra pas en rester là. Reportage et vidéo à venir également dans quelques semaines. 

 

En conclusion, une journée sublime ponctuée de rencontres et de dégustations remplies d'émotions, de plaisir et de partage. Et surtout l'évident besoin de revenir plus régulièrement, de garder contact avec ces si bons faiseurs de vins et pourvoyeurs d'émotions. Partout ceux-ci oeuvrent dans l'ombre, loin des grosses cavaleries, près de leurs vignes. J'ai hâte d'avoir enfin un peu plus de temps pour revenir là où tout professionnel du vin se doit de se rendre: chez les vignerons, aux vignes. 

 


 

newsletterLOGO.gif inscription gratuite

 

 

 

 

Emmanuel Delmas

 

   

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Publié dans DIVERS, Sancerre

Commenter cet article

Sébastien Jousset 15/05/2012 16:29


Ah, ça, si ya un vin qui me botte vraiment et qui est encore un peu trop méconnu, c'est le Sancerre... ms de plus en plus, j'ai l'impression qu'il gagne ses lettres de noblesses !

Julien 15/05/2012 02:00


Tu as du passer de superbes moments, Emmanuel !

Fabiola Garcia 15/05/2012 01:56


Merci! Tu as du te régaler!

jean-pierre 14/05/2012 09:17


Merci pour ces nouvelles pistes qui complètent nos références ( nous sommes restés à Boucheron !)

Emmanuel DELMAS 15/05/2012 01:55



Et quelles pistes ! ,-)