DOMAINE VRIGNAUD, CHABLIS

Publié le par Emmanuel DELMAS

812564 484991351537617 571679944 o

 

C'est lors de mon passage en 2010 que j'ai pris connaissance avec les vins de Guillaume Vrignaud. Puis la dégustation faite sur place en 2011, en compagnie de 5 autres vignerons formant une bande de garçons aussi talentueux que sympathique a confirmé tout le bien que je pensais de ses vins. 

 

 

Domaine Vrignaud
10 rue Beauvoir
89800 Fontenay près Chablis
03 86 42 15 69

 
This article in english, here by Webflakes.

 

C'est donc tout naturellement que je me rendais chez lui, après une nouvelle dégustation collective de nos vignerons chablisiens. Encore récemment, j'avais pu déguster, tout comme les vins de Vincent Laroche, ses vins lors du Salon des Vignerons Indépendants à Paris, ici. Tout en longueur, car disons-le de suite, Guillaume est grand, mais aussi tout en discrétion, Guillaume est un peu à l'image de ses vins, distingués, jamais dans la démonstration, plutôt dans la subtilité, mais emplis de fond et de sincérité. 

 

UN VIGNERON INVESTI

 


 

Il faut dire que Guillaume Vrignaud semble une personne sensible. Dans l'excellent sens du terme, curieux et volontaire. Il faut avoir été dans ses vignes en sa compagnie pour se rendre compte à quel point, là aussi rien n'est laissé au hasard. Notre jeune vigneron, d'une trentaine d'années s'investit dans une démarche saine, et sincère. Cela fait déjà 6 ans qu'il s'est tourné vers une vision bio, qu'il met en place petit à petit, lentement, mais certainement. Sur son cru Fourchaumes, du côté de la Côte de Fontenoy, ses vieilles vignes de troisième génération, âgées d'environ 65 ans, se mêlent à des plants un peu plus jeunes. Bénéficiant d'un couloir relativement bien ventilé est bien exposé, à l'Est, autant dire que celles-ci bénéficient de conditions fort avantageuses. Reposant sur un sol marneux, et caillouteux, la terre se révèle meuble, et de belle souplesse chez lui. Ayant passé une bonne heure dans ses différentes terres, cette remarque vaut aussi bien pour ses Fourchaumes côté "Vaupulans", même si là-bas, le sol reste kimméridgien en profondeur, et caillouteux en surface, la partie basse se veut un peu plus argileuse. 

 

UNE VIGNE EN BONNE SANTE QUI LE LUI REND BIEN

841323_485099304860155_183610863_o.jpg

Une vigne bien tenue chez Guillaume Vrignaud, officiellement certifiée bio l'an prochain.(2014) Ici la partie "Vaupulans" en plein coeur du Fourchaume.


Quoi qu'il en soit, le sol n'est pas tassé, juste respirant et souple. On y retrouve parmi ses rangs, du brome, par exemple et du mouron, de fines plantes, ne portant nullement préjudice à la vigne. Les vignes étant âgées, elles supportent aisément une concurrence bien légère. Notons que 2 rangs sur 9 sont entièrement enherbés.Labours fréquents, entre 7 et 8 chaque année, dont 2 en hiver, et 5 en été, Guillaume estime que ceux-ci permettent surtout de mieux "fixer" l'eau. Griffages légers de 5 à 6 cm de profondeur, et binages interceps, moins profonds, notamment. 

 

20130207_143043.jpg


Si, désormais, tout est mis en place pour la certification biologique en 2014, (10 hectares seront déjà certifiés en 2013, les 10 autres en 2014) sur l'ensemble de sa propriété, soit environ 20 hectares, il faut dire que Guillaume Vrignaud a pris le soin de prendre le temps de ne pas se...précipiter! Bien que convaincu du bien-fondé de ce passage en culture bio, il a franchi le pas, tranquillement. Au départ, vers 2007, il conduisait sa vigne jusqu'alors de manière alternative, puis éliminait les produits de synthèse, afin de laisser sa vigne prendre ses marques, qu'elle se libère afin de devenir plus autonome. Il a commencé sur ses parcelles de vieilles vignes, environ 3 hectares, au départ, avant d'élargir au fur et à mesure à l'ensemble de sa production. 

 

Guillaume Vrignaud prend bien soin d'observer, d'essayer de comprendre de quelle manière fonctionne et réagit ses vignes.. Il ne sort de la bouche de notre jeune vigneron aucune sensation de mépris face aux vignerons conventionnels, ou encore d'une quelconque forme de dogme, ou d'engagement déplacé. Sans doute, son caractère calme, ne cherchant nullement le conflit ou le besoin de se montrer. 

 

La densité de plantation de 5800 pieds à l'hectare semble idéale afin de faciliter le travail aux vignes. Taille identique à celle de Denis Pommier, en taille Guyot double inversée. 

 

DEGUSTATION

20130207_155932.jpg

In situ, chez Guillaume Vrignaud.    

 

Petit Chablis 2011

Nez fin, agrumes et léger floral, fond de nez caillouteux, grillé.Bouche droite, mais de bonne chair, fumée en son centre, impulsée par une finale vive, hésitant entre le caillou et le pamplemousse rose en persistance, longue et soulignant de fins amers. 

***(*)

 

Chablis "Champréaux" 2011

Parcelle "chouchoute" de Guillaume...(il me l'a avoué!)

Boisé fin au 1er nez, puis amandes fraîches, floral et fruité blanc, poire juteuse. Bouche ample, de belle gourmandise, déroulant des saveurs amandées en son centre. La finale, ciselée souligne une fine réduction et de superbes amers pour une persistance étirée, salivante. 

 

****(*)

 

Chablis 1er cru "Fourchaumes" 2010

Pas d'élevage fûts

Nez fringant de fruits, blancs, stricts, puis coquillages, fumé à l'aération, fond de nez fleurs blanches. Bouche dans le droit sillage du nez, bien centrée, sur le fruité riche et le floral. Finale saillante, finement saline dans sa persistance de grande tension, citronnée. 

 

*****

 

D'abord plus ciselé, strict, ce vin propulsé par un magnifique fruit, étale toute sa verve grâce à une minéralité et une fraîcheur évidentes. Etre patient sera nécessaire pour lui laisser la chance de se révéler sous son plus beau jour. 

 

Chablis 1er cru "Fourchaume" 2010 Vieilles Vignes

 

Nez floral, aérien, violette, puis agrumes. Bouche grasse, pleine, complète révélant en son milieu des tonalités florales. La finale, tranchante, offre une sensation étonnante de minéralité, limite pétroleuse, puis fumée dans sa persistance, qui en devient enlevée. 

 

*****

 

Précis, net, affûté et de belle chair, voici un vin complet alliant force et élégance.

 

Chablis 1er cru "Mont de Milieu" 2011

 

Agrumes, pamplemousse rose, fins amers et léger végétal, puis fumé en fond de nez.Bouche franchement fruitée, muscatée en son centre, et de belle constitution, finissant sur une finale stricte, fraîche, à la persistance entre salinité et fruité.

****(*)

Le minéral semble en l'état quelque peu en retrait, au profit d'un fruité explosif. Néanmoins, celui-ci signant une des caractéristiques du finale du Mont de Milieu.

 

Chablis 1er cru "Fourchaumes" "Vaupulans" 2010

Secteur "Vaupulans", en haut des Fourchaumes, dans le tournant.

 

Nez fumé, puis grillé, amandes amères, et touche finement boisée révélant une noble réduction, en fond de nez.La bouche, charnue et joliment construite, révèle une belle minéralité en son centre. L'ensemble est remarquablement impulsé par une finale franchement énergique, franche, soulignée par une réduction de belle noblesse. L'élevage prend place mais ne révèle finalement que son côté charmeur, bien en place. 

 

******

 

Chablis 1er cru Fourchaumes 2001

 

Nez complexe, citron, zestes d'agrumes, légère patine, puis champignons, fragrances automnales mais fraîches. Bouche fraîche, riche de fruits chauds, zestés confits, complexe en son centre. La finale s'affirme par une superbe minéralité qui tend le vin dans toute sa longueur. Minéralité de type pétroleuse, pour une persistance bien étirée là aussi.

*****

Les 2001 dégustés jusqu'ici m'épatent par leur classe, et leurs profils ciselés non dénués de force. Les minéralités ressenties me font souvent penser à des rieslings alsaciens saillants et évolués. Ce fut déjà le cas avec les 2001 dégustés chez Daniel Etienne Defaix sur des finages différents (Vaillons, Lechet, les Lys).

 

Chablis 1er cru "Mont de Milieu" 2006

 

Nez fin, sur l'infusion, le tilleul, floral. Bouche sur la retenue, en retrait dans ses expressions de fruit et minérales. Semble se chercher en l'état, malgré une finale vaillante, soulignée par de fins amers. Tout en suggestion et en promesses ce vin. 

****(*)

Mériterait d'être dégusté dans quelques années, une fois qu'il révéillera ses ardeurs! 

 

CONCLUSION

20130207 142711-copie-1


Vous trouverez chez Guillaume Vrignaud des vins de belle pureté, nets et qui relatent vraiment bien l'identité de leurs sols, ils ne mentent pas. Ce n'est pas pour rien que Guillaume se donne du mal et surtout il parvient à se remettre en questions; Pour lui, il n'y a que peu de certitudes. Aussi francs qu'il est sincère, ses vins sauront "parler" à celles et ceux qui souhaitent prendre du plaisir, à surprendre et aussi à réconcilier celles et ceux qui en auraient encore besoin des vins de Chablis. Parait-il, qu'il en existe encore...


 

Situer le domaine



Agrandir le plan

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Commenter cet article

M Farrel 30/09/2014 15:51

Do you have agent in Ireland, we have tasted your wines for our Restaurant, and need to source some.

Emmanuel Delmas 30/09/2014 16:51

If you want join Guillaume Vrignaud:

Domaine Vrignaud
10 rue Beauvoir
89800 Fontenay près Chablis
03 86 42 15 69

bregeon 22/03/2013 08:32


 ah  intéressant ! la nouvelle garde du chablis ? C'est raisonnable en tarif ?


Frédéric de Nantes

Emmanuel DELMAS 22/03/2013 11:01



Il y a en effet du mouvement à Chablis. Et niveau tarif, Guillaume est bien raisonnable! 



Dimitri Glipa 19/03/2013 15:46


J'ai goûté les 2011. Mais les Vaupulans très bien également, j'aimerai bien les redéguster d'ici 1 an. Guillaume, super gars!!!

Emmanuel Delmas 19/03/2013 15:37


Ah ! Je ne peux que vous inviter à lui rendre visite! 


Dans ce cas, bonne dégustation!

Thomas R 18/03/2013 23:14


Je passerai le voir si je passe sur Chablis. Merci du tuyau, je vous fais confiance!