DEGUSTATION A MONTAGNY

Publié le par Emmanuel DELMAS

 

PAYSAGE2.jpg  

 

Montagny, appellation aussi discrète que méconnue. La plus méridionale de la Côte chalonnaise tout autour du village de Buxy. Petit éclairage sur une appellation qu'il serait dommage de sous-estimer suite à une dégustation à l'aveugle réalisée sur place le temps d'une journée. 

 

 

A l'instigation de mon pote Patrick Maclart une dégustation de 24 vins de Montagny 1er cru sur le millésime 2010 fut organisée. nous étions une petite demi-douzaine à nous atteler à l'aveugle à la tâche ! Arrivé tôt le matin, je fus donc accueilli par mon ami Patrick et, ensemble,  partions rendre visite à un vigneron de Meursault, Sylvain Dussort. Lui aussi est méconnu mais très hautement recommandable. J'y reviendrai dans les prochaines semaines...En début d'après-midi, nous rejoignons le village de Buxy, en plein coeur de l'appellation Montagny, à quelques trois quarts d'heure au sud de Beaune. 

 

Petit éclairage sur Montagny

Montagny se trouve au sud de la Côte Chalonnaise, s'étalant sur les villages de Buxy au nord, et St Vallerin au sud. La surface totale de production frôle les 300 hectares. Le vignoble peut grimper à 350 mètres d'altitude tout en profitant d'une exposition majoritairement Est-sud -est. 

 

Lire la suite sur Le Figaro-Avis du Vin

 

 

 

Emmanuel Delmas

 

newsletterLOGO.gif inscription gratuite

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Commenter cet article

Emmanuelle 13/07/2012 06:45


J'habite a Hong Kong, je ne suis pas dans la restauration ;-)... Mais je vends a des sommeliers et des restaurateurs.


Bon courage pour la suite, et bonnes vacances! 

Emmanuel DELMAS 13/07/2012 10:04



Merci pour les vacances, je vais en avoir bien besoin. ,-) 



Emmanuelle 22/05/2012 04:11


Je ne pensais pas declencher une telle reaction! Loin de moi cette idee, vraiment.


Tout est du? ... je suis juste une lectrice reguliere de votre super blog depuis 5 ans, et ca m'a fait bizarre de voir le contenu basculé sur le Figaro. Une reaction spontanee. Et c'est
tout. 


 


 

Emmanuel DELMAS 23/05/2012 09:56



Bonjour Emmanuelle,


Je faisais un constat général, où nous constatons certains comportements devenus assez pénibles. Votre mail fut un peu un déclencheur. ;-) Mais j'ai bien spécifié qu'il ne fallait pas prendre
tout cela pour vous. 


J'ai changé le lien, celui amenant directement sur le Figaro, qui réclame de ma part du contenu, et de manière très régulière. Je vais donc les relayer en partie afin d'en faire profiter les
lecteurs. Il leur suffira juste de le lire sur leur site. Ce qui me semble pas si ennuyeux tant que le blog préserve son dynamisme. Mais il est aussi vrai que je suis un peu "à cran" en ce
moment, il me faudrait de vraies vacances, enfin! Je donne énormément et je le paie en ce moment...du coup, je réagis! Vos ne dormez pas la nuit, ou vous vivez peut-être à l'autre bout du monde ?
Ou vous êtes dans la restauration peut-être, vu l'horaire de vos commentaires...



Emmanuelle 21/05/2012 05:17


Article interessant.... mais quel dommage qu'il ne figure pas en integralite sur votre site.


Et il faut cliquer 3 fois de plus avant d'avoir l'article en integralite sur le site du Figaro...


Ou est passé l'esprit blog? 

Emmanuel DELMAS 21/05/2012 12:32



Bonjour,


Comme vous le savez j'écris désormais très régulièrement pour le Figaro-Avis du Vin. Je propose quelques articles dont celui-ci, suite à ma dégustation à Montagny; Dès l'instant où le Figaro le
reprend, et étant pigiste, je ne peux pas le mettre en intégralité sur mon blog. Ce qui, je pense, est totalement compréhensible. 


2 solutions s'offrent donc à moi:


- Soit je n'écris plus pour eux afin de garder quelques articles pour moi, ici. Cela ne me semblant pas très cohérent. 


- Soit je partage, c'est à dire que par ce format, sur ce type d'article, je propose l'introduction et la suite que vous pouvez lire gratuitement sur le site du Figaro. Ce qui me semble une idée
somme toute pratique afin de vous tenir au courant d'articles qui me semblent intéressants. 


S'agissant de l'esprit blog, je ne vois pas en quoi cela est choquant ? Je signale que depuis plus de 7 ans, ce sont déjà plus de 900 articles rédigés, encore sur un rythme effréné de 3 articles
hebdomadaires. Ce qui, aujourd'hui reste je trouve assez exceptionnel. 


Je suis de plus en plus surpris de constater que tout est dû aujourd'hui! Plus on en fait, plus on en veut. Tout est gratuit, vous avez un contenu assez remarquable en quantité et j'espère aussi
en qualité sur ce blog, fruit d'un travail immense et gratuit. Si vous aviez un peu plus, et je ne parle pas de vous personnellement mais en général, l'idée de ce que peut représenter comme
travail d'écrire des compte-rendus de ce type ou des portraits de vignerons, les lecteurs encourageraient bien plus. Au lieu de vouloir fustiger, ce qui de surcroit n'est pas à fustiger. 


Les vignerons eux-mêmes ne réalisent pas à quel point la visibilité d'un blog peut apporter, et parfois nous avons, nous, professionnels du vin et blogueurs la sensation que notre travail,
gratuit bien entendu, n'est pas reconnu à sa juste valeur. 


Un tel article, c'est au bas mot, une journée complète dans le vignoble non rémunérée, frais payés par le blogueur, puis retranscription derrière. Encore plus long pour un compte-rendu de
vignerons, qui réclame 4 à 8h sur place, puis 1 journée d'écriture derrière. 


Après, ma foi si vous voyez dans l'"esprit" blog, le côté amateur rigolo amusant qui raconte sa vie, ses beuveries, sans sérieux, alors peut-être que ce blog historique s'en est écarté. 


Honnêtement, je ne me suis jamais offusqué qu'un blog se fasse le relais d'un de ses articles sur un site plus généraliste, surtout quand il s'agit d'un article sur 100, en moyenne. 


Soit je ne relaie pas et vous n'avez donc pas accès à l'article en question ici, soit je relaie. J'ai fait le choix dans ce cas de relayer. J'en suis désolé si cela vous ennuie mais
j'assume. 


Les remarques que je vous fais, ne les prenez pas que pour vous, mais il est essentiel que vous compreniez, chers lecteurs à quel point tenir un tel blog réclame une passion sans faille, une
patience et une discipline importantes, et aussi je crois une pointe d'insouciance. ;-)


En espérant quand même que vous reviendrez par ici ,-) 


PS: En même temps je n'ai pas mis le bon lien! Du coup, je le change, et il mènera directement sur l'article en question en un clic.