DEGUST'EXPRESS # 135

Publié le par Emmanuel DELMAS

 

463074_366386403398113_130065687030187_893598_894902699_o.jpg

 

Deux vins rouges de la Loire cette semaine, dégustés la semaine dernière à haut degré de buvabilité très hautement recommandables...éclairage sur 2 appellation méconnues.

 

"Rouge-Gorge" 2009, domaine Bellivière, Eric Nicolas

Cépage pineau d'Aunis

Nez plaisant et expressif d'épices (poivre blanc), et de girofle. Le fruit pulpeux s'engage à l'aération, entre quelques pointes florales et de terre humide. 

La bouche surprend par sa chair pleine, matinée de fruits et d'épices. Le poivre prend le relais en finale soulignée par des tanins fondus. Fraiche et ciselée, elle propose une persistance oscillant entre poivre et fine salinité. 

*****

Ce vin est magnifique d'équilibre, reposant sur une matière généreuse contrebalancée par une fraicheur clinquante. Beaucoup de plaisir avec ce vin ! Assurément. 

 

Situer le domaine Bellivière

 


Agrandir le plan

 

 


 

 

475295_367896319913788_130065687030187_896155_516107126_o.jpg

 

 

"Indigène" 2010, VDP du Maine et Loire, Domaine Clos de l'Elu, Thomas Carsin

Cépages gamay et grolleau (40/60%)

Au nez, il se dégage un fruit acidulé, et étonnant d'épices là encore. Après aération, touche florale (violette). Fond de enz épices douces.

La bouche glisse toute seule d'une matière souple et fraiche encerclée d'un fruit juteux. La finale, vive révèle une sensation poivrée et de très fins tanins. Persistance de bon aloi.

****

Ce vin est idéal afin de lancer un repas, tant il révèle une certaine facilité de lecture, sans pour autant rogner sur le plaisir. La bouteille tout comme le domaine de Bellivière a vu sa durée de vie une fois ouverte, très écourtée. 

 

Site du Domaine

Situer le domaine Clos de l'Elu

 


Agrandir le plan

 

 

newsletterLOGO.gif inscription gratuite

 

Emmanuel Delmas

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Publié dans Dégustations, Loire

Commenter cet article

laurentg 05/05/2012 11:06


Folle Noire d'Ambat, pure négrette, superbement croquante en 2009.


Les vins de l'ami Frédéric Ribes sont au top de l'appellation.


 


Pour Puzelat, je suis en effet moi aussi tombé sur pas mal de bouteilles daubées, en prise de risque un peu rageante, donc.

Emmanuel DELMAS 05/05/2012 11:32



Je prends plaisir à la Folle d'Ambat en effet, surtout sur 09, très confortable. Il va falloir que je fasse découvrir ce vin à quelques amis afin de les surprendre un peu !



laurentg 04/05/2012 10:45


Il y a des millésimes plus ingrats, tu t'en doutes, comme 2004.


Il existe une autre cuvée de ce cépage chez ce producteur : Hommage à Louis Derré (beau 2002, 2003 logiquement assez atypique, lorgnant plus au Sud).


Cépage est aussi réalisé par le domaine "les maisons rouges", Chaussard (mortiers), Puzelat (Tesnière).


Pour sortir des sentiers battus, donc, comme avec le trousseau, le poulsard, la mondeuse, la négrette (si particulière).

Emmanuel DELMAS 04/05/2012 12:11



Ecoute je n'ai jamais goûté l'Hommage à Louis Derré. Une fois prochaine sans doute...J'adhère moins aux vins de Thierry Puzelat, un style qui ne me parle pas du tout. Mais cela n'est que mon
goût. ;-)


Trousseau, ploussard j'adhère! Outre les vignerons connus, j'ai dégusté ceux d'un domaine que j'ai découvert l'an dernier, assez méconnu le domane de l'Aigle à Deux Têtes. Les vins commencent à
se préciser, et voilà des vins rouges que j'aime à qualifier de "vrais vins de gastronomie". A table, ils sont énergisants, et facilitateurs d'accords. Négrette, cépage plutot austère mais la
Folie d'Ambat est un vin que j'aime particulièrement. Et la mondeuse...moi j'en suis fan! Celle de Belluard en amphore pour la confidentialité mais celle de JP Finas est vraiment pas mal (bien
que je préfère sa Mondeuse blanche), et surtout à prix tout riquiqui celle de Bruno Lupin à Frangy. Michel Grisard évidemment! J'ai passé une journée entière chez lui le lendemain de ma visite
chez Belluard, et quel pied ai-je pris là aussi. Tout cela me donne grand soif...;-)



laurentg 03/05/2012 14:46


Ce Rouge-Gorge est un vin typé, rustique, très poivré.


Millésime oblige, ce 2009 est en effet sensiblement plus moellleux qu'à l'accoutumée.

Emmanuel DELMAS 03/05/2012 18:34



Merci Laurent pour ce tout premier commentaire ici ! Honoré ,-)


Je te rejoins sur l'effet millésime 2009 qui doit évidemment jouer sur l'ossature du vin, sa générosité. Néanmoins bien compensée par la fraicheur et la pulpe de ce vin. Le poivre confère
également à la sensation de sapidité et de persistance.



Marie Claire Fort 02/05/2012 13:53


J'adore le Pineau d'Aunis d'Eric !

Caroline Ledédenté 02/05/2012 07:50


Du pineau d'Aunis et du grolleau, des cépages autochtones peu courants

Lours 02/05/2012 07:36


Belle decouverte apparament! Ces vins de loire n'ont pas fini de nous épater!

Emmanuel DELMAS 02/05/2012 07:41



Et ce fut le cas, en effet!



Lours 02/05/2012 07:35


Pineau d'Aunis pu chenin noir, à ne pas confondre avec le pinot, la prononciation est dangereuse!