DEGUST'EXPRESS # 118

Publié le par Emmanuel Delmas

 

photo--50-.jpg

 

2 vins mis sur le devant de la scène cette semaine pour le plaisir de la découverte. Savoie et Corse à l'honneur! Eclairage...

 

Chignin Bergeron "Les filles" 2008, Gilles Berlioz, Savoie
 

Nez exotique sur la pêche juteuse, la quetsche, mirabelle et rhubarbe. Fond ananas, puis pâte à gâteau.
Bouche ronde et gourmande relatant un fruit éclatant. Le milieu joliment galbé s'accompagne d'un joli zeste d' orange. La finale s'en retrouve patinée, complexe en offrant une belle tension. Longue persistance, dinstinguée.

 

****(*)
 
Vin remarquable tant par sa distinction que par son profil athlétique. Aromatiquement étonnant et gourmand, on devine là un vin capable de traverser quelques années sans ombrages.Eh oui, les vins de Savoie fournissent aussi de superbes vins.
 
 
 

photo--48-.jpg
"Rappu" Clos Nicrosi, Corse

Nez concentré torréfié,(café), puis caramel. À l'aération, la patine prend forme, parquet ciré puis minéralité affirmée, saline et iodée.
Bouche s'affichant sur le salin, la puissance du fruit cuit et flétri, puis le torréfié. La finale tendue accompagne le fruit cuit. Tanins fins, retraçant une minéralite saline admirable pour une persistance infinie oscillant entre l'amertume et le iodé.


*****(*)
C'est avec le cépage Aléatico d'origine italienne (rouge) sur un sol d'alluvions et de schistes que ce vin évolue. Tout chez lui confère à offrir un vin racé, à la dimension si particulière, qui fait de lui un vin simplement inqualifiable, tant il est hors normes. Une rareté à déguster au moins une fois dans sa vie.
 
Situer le domaine


Agrandir le plan

 

 

 

newsletterLOGO.gif inscription gratuite

 

 

Emmanuel Delmas

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Publié dans Dégustations, savoie, Corse

Commenter cet article

laurentg 05/03/2013 19:48


Coteaux du cap corse Clos Nicrosi 1996 : 15,5/16



Cédrat, pomme, miel, corsé (anis, herbes du maquis). Un côté perlant au départ pour une trame balsamique, fraîche, acidulée, dotée d’un beau prolongement amer (rolle ou clairette ?).


 


2. Valentini Trebbiano d’Abruzzo 2003 : 16,5/20


Citron confit, herbes aromatiques. Expressif, très direct, minéral/terpénique, vital, d’une remarquable fraîcheur.

Emmanuel DELMAS 06/03/2013 09:20



Ah, génial ! ,)


A priori tu as bien apprécié! 



laurentg 04/03/2013 08:39


J'ai bu un beau Clos Nicrosi 1996 avant-hier soir (cédrat, balsamique), Emmanuel ...


 


L'accompagnait un grand blanc italien : Trebbiano d'Abbruzo Valentini 2003, citron confit, terpénique, joliment frais.

Emmanuel DELMAS 05/03/2013 19:19



Jolis vins Laurent! Trebbiano me rappelle quelque chose ,-)


As tu aimé le Clos Nicrosi ?



clovis simard 27/10/2011 13:52



Blog (fermaton.over-blog.com) de


L'INCONNAISSANCE À BACCHUS-Page No-15



Club Vinearius 27/10/2011 08:50



«accepter l'excellence de certains vins méconnus...»
Belle philosophie, totalement en accord !



Foulques Aulagnon 26/10/2011 15:56



Quelle est l'appellation du rare et intéressant vin corse?



IVO Pagès 26/10/2011 15:55



C'est Franck Merloz qui va aimer !!