DEGUST'EXPRESS # 109

Publié le par Emmanuel DELMAS

 

IMG02339-20110707-1335.jpg

 

Cette semaine, vous trouverez 1 vin du Médoc bien atypique dégusté récemment. Adrien Tramier est un vigneron "à part" encore totalement méconnu.(Plus pour longtemps...) A découvrir donc, et lors de mon prochain passage en bordelais, je lui rendrai visite. François Côtat à Sancerre n'est plus à présenter...quant à lui!

 

 

 


Château St Saturnin 2005, Médoc

Adrien Tramier, le vigneron offre un vin atypique, en agriculture raisonnée, 65% merlot, 35% cabernets.Elevage cuve béton, pas de fûts de chêne au domaine.


Vin séducteur en diable, oscillant entre le fruit bien mûr, la prune et une touche étonnante de chocolat reposant sur une matière crémeuse et droite. Les tanins fourrés offrent une finale de grand confort relatant une pointe épicée.. Très joli vin, qui n'a pas vu le fût de chêne.

 

Un Médoc aussi atypique que délicieux, à un prix flirtant avec les 10€ est tout simplement si rare qu'il m'était impossible de le passer sous silence. Bluffant! Ce qui m'amènera prochainement à rencontrer ce vigneron hors des normes.

 

*****

 

Ici, mon reportage complet de ma visite au domaine en Janvier 2012, dégustations et vidéos.

Situer le domaine

 


Agrandir le plan

 

 


 

 

IMG02157-20110510-2355.jpg

 

 

 

Sancerre "La grande côte" 1996, François Cotat
Servi en magnum


Pureté incroyable au nez, sur le fruit blanc, la fraicheur puis à l'aération, la caillasse, et les herbes fraiches explosent. Infusion et notes de thé en fond de nez.
Bouche droite et aérienne, au milieu déplié sur le fruit frais et la minéralité. Finale d' une immense précision. La fraicheur englobe un résiduel gourmand. Litchi, bourgeon...persistance folle.

*****

  Si le vin exprime une si grande finesse, et une fraicheur remarquable il étonne par ce léger sucre résiduel en finale. Malgré cela, il préserve toute sa fougue et semble encore si juvénile qu'une garde de 15 à 20 ans ne lui ferait pas peur. Petite remarque utile: ce vin fut servi en magnum...

 

 

 

newsletterLOGO.gif inscription gratuite

 

 

Emmanuel Delmas

Commenter cet article

Philippe 16/12/2012 18:31


Bonjour Emmanuel, 


As tu dégusté le millésime 2001 ? Je viens d'en acheter à Auchan quelques flocons. Bon, je ne sais pas comment il a eté conservé, mais j'en ouvrirai à Noel. le prix était interessant (6,99€) en
caisse en bois. Quel est le potentiel  de garde d'après toi ? Merci d'avance et bonnes fêtes de fin d'année.


 

Emmanuel DELMAS 16/12/2012 19:58



Faut prendre, faut prendre ! Ca goûte bien et belle garde!



sylvain 11/09/2012 13:34


cher mr Delmas, vous m'avez bien fait envie avec votre dégustation et le portrait de mr Tramier. 1er jour de la foire aux vins carrefour, j'y vais ce midi: emplacement vide. je pleure, des
éclairs zèbrent le ciel, je m'énerve et je finis en caleçon riquiqui au milieu du rayon, sans les gros biscotos de hulk... tout ça pour dire: où trouver ce vin svp? ailleurs qu'au chateau, je ne
fais pas Lille/ le Médoc tous les jours! mr Tramier se fait discrêt sur la toile, à croire qu'il veut garder ses merveilles pour lui.


merci!

Emmanuel DELMAS 11/09/2012 13:54



Ah Adrien Tramier passe son temps dans les vignes ou dans son chai, auprès de ses vins. 


Carrefour en propose mais aussi Auchan je crois. A suivre donc, mais je ne sais pas où les trouver. Il faut donc persévérer ,-) Le vin n'en sera que meilleur...



edern 07/09/2011 16:14



Suite à ton article j'ai été acheté ce matin le medoc d'adrien tramier...Je suis bluffé par le niveau du vin, j'ai immédiatement envoyé un mail au domaine pour avoir plus d'infos et pour les
informer que j'aimerai aller à leurs rencontre...Je pense qu'il sera bientôt à la carte au restaurant...Merci beaucoup pour cette superbe découverte ( on galère tellement à trouver des vins qui
nous plaisent dans ce secteur...mis à part bel air marquis d'aligre et monsieur nony bien sûr...)



Emmanuel DELMAS 07/09/2011 18:08



Salut Philippe ! 


Je suis très content qu'il te plaise mais je ne suis pas inquiet tant il est délicieux. Il faut que je m'en procure absolument. Adrien m'a envoyé un mail hier soir, vois-tu ! Manifestement il est
touché par ce que l'on pense de son vin. Merci en tout cas de ton retour.


Quant à BAMA, clairement j'irai en même temps que chez Adrien.



edern 25/07/2011 10:48



As-tu goûté les vins de françois nony ( chateau Labat )? Intéressant personnage semble-t-il?



Emmanuel DELMAS 25/07/2011 11:11



Pas gouté non, mais entendu parler. Je vais devoir m'y intéresser car à-priori nous sommes loin des vins classique médocains. Tout comme ce Saint Saturnin.


 



Alain Fourgeot 13/07/2011 18:03



http://www.fou-rgeot-de-vin.com/article-a-chavignol-petites-et-grandes-lampees-chez-gerard-boulay-72793673.html



Mas Coris 13/07/2011 16:16



Ça donne bougrement envie de connaitre.. :-)



gerard 13/07/2011 13:26



Un bordelais qui ne touche pas le bois ! Rare, peut-être unique, en tous cas certainement à découvrir. Merci pour cette information hors du commun.


Concernant François Cotat ses vins sont bâtis pour la garde et cette présence d'un résiduel toujours élégant est assez récurrente chez lui. Mais bien peu de chance d'en goûter si vous n'êtes pas
allocataire chez ce vigneron qui, en dehors de ses clients et des professionnels, ne reçoit pas. Si vous êtes sur Chavignol, allez chez Gérard Boulay, sympathique et talentueux vigneron sur les
meilleurs parcelles du coin. Ses vins, sur des millésimes déjà anciens, ne craignent pas la comparaison avec ceux de Fançois Cotat et des autres meilleurs vignerons sancerrois. Le discret Gérard
Boulay a le vent en poupe et c'est mérité.



Emmanuel DELMAS 13/07/2011 15:31



Gérard Boulay offre en effet des vins sublimes! Je dois me rendre à l'occasion chez lui.


Pour Bordeaux, Arnaud Cassini, à St Emilion propose 7/8000 bouteilles chaque année (1,92ha) qui elles aussi n'ont pas vu le fût. D'ailleurs son portrait est sur le blog. Sans oublier à Margaux,
le Bel Air Marquis d'Aligre, qui lui aussi n'offre pas de vins élevés en fûts. ;-)


 



Intothewine 13/07/2011 11:55



Excellent l'1 des perles des crus bourgeois