D'ARENBERG, MC LAREN VALE

Publié le par Emmanuel DELMAS

 

d-Arenberg_Logo.jpg

 

 

D’ARENBERG

 

 

Voici une des plus réputées wineries australiennes. Ayant assise sa réputation grâce à des vins de très haute qualité, malgré l'importance de sa taille, les moyens mis en oeuvre sont jusqu'au boutistes et rien n'est laissé au hasard. Lors de ma visite au domaine voilà déjà bien 2 années, j'avais été proprement impressionné par cette organisation sans faille, tournoyant entre respect des traditions, servis par des moyens techniques de pointe. 

Loin de moi l'idée d'être impressionné par des vins par trop techniques, mais chez D'Arenberg, comme chez Penfold's force est de constater que la maitrise est bien assurée. 

 

D-arenberg2.jpg

 

Vieux pressoir, plus que préservé, utilisé encore de nos jours.

 

d-arenberg.jpg

 

Les grandes cuves béton du domaine.

 

 

LA DEGUSTATION

 

D-Arenberg.jpg

 

In situ en compagnie de Chester d'Arenberg Osborn, propriétaire du domaine, en 2009

 

 

VINS BLANCS

 

 

Viognier, marsanne« Hermit carb » 2007

 

Nez plaisant sur le fruit blanc mûr (pêche, poire). Aération sur  pointes anisées.

Bouche droite, arrondie en son milieu, et finale aérienne sur le fruit blanc. Bonne persistance.

 

***(*)

 

 

 

Roussanne Money spider 2007

 

Nez plaisant sur le minéral, champignons blancs, et beurre. Amandes.

Bouche d’une belle droiture, élégante en son milieu, pleine de fruits blancs mûrs, allongée par une saine fraicheur accompagnée par une pointe légèrement amère en fin de bouche.

 

****

Joli vin dénoncant une belle minéralité, s’associant à une bonne fraicheur et un fruit éclatant.

 

 

 

Viognier The last Ditch 2008

11E

 

Superbe aromatique, sur la pêche blanche, et l’abricot. Pointe pommadée.

Bouche d’une bonne tension, s’ouvrant en son milieu sur un fruit éclatant, et une fraicheur percante, malgré une belle rondeur en fin de bouche.

 

Superbe vin, croquant et tendu, fruité et aérien, belle performance pour un viognier.

 

****(*)

 

 

VINS ROUGES

 

Cabernet sauvignon (merlot, cabernet franc, petit verdot) Galvo Garage 2006

18E

 

Nez plaisant sur le fruit mûr, légèrement flétir, épicé, et d’une belle distinction avec une pointe végétale.

Bouche gourmande, bien compacte sur le fruit mûr et flétri, le cuir, et le sauvage en son milieu. La finale est tendue, sublimée par de très beaux tanins, d’une trame serrée, mais si charmeuse.

 

*****

 

28e Road Mourvèdre 2006

18E

 

Nez épicé, plaisant, puis violette, cuir.

Bouche stricte, droite, au milieu de fruits séchés, et épicé. La finale se prolonge sur des tanins gourmands et une persistance tannique plaisante légérement viandée.

 

****(*)

 

Attendre, tant ce cépage sait se montrer enjoleur après 5 ans minimum

 

 

The laughing Magpie Shiraz Viognier 2007

18E

 

Nez gourmand, sur le fruit mûr, les épices douces, et la violette.

Bouche grasse, tactilement riche, et massive, pourtant contrebalancée, par une finale juteuse et pleine de finesse, malgré une bonne rondeur en finale.

 

****

 

Ironstone Grenache, syrah, Mourvèdre 2006

36 euros

 

Nez complexe oscillant entre fruits murs, flétris, et poivres, perception animale de cuir<.

Bouche droite au milieu minéral et floral de violette. Finale élégante pleine de fraicheur et de tanins si plaisants, comme je les aime, compacts.

 

*****

 

Coppermine Road Cabernet 2006

36 euros

 

Nez complexe et très plaisant, fumé, tabac, fruits flétris, et cuir. Superbe milieu rappellant toutes ces notions complexes. La finale relate le message du terroir, et une longueur s’associant à la matière. Tanins confortables, ne rognant pas sur leur caractère.

 

*****(*)

 

 

 

Dead arm Shiraz 2006

36 euros

 

Nez plaisant et très gourmand sur le fruit concentré, les épices douces., et le cuir, le viandé après aération. Cette perception animale de viande, et de cuir de laquelle l’on sent la puissance, et la dureté. J’aime !

La bouche  dévoile une superbe matière, un toucher de bouche soyeux, qui laisse place à une vraie personnalité, en finale. Des tanins de toute beauté, tant ils sont taquinants, et traversants.

La persistance n’en est que plus belle…un grand vin, simplement qui laisserait pantois nombre d’entre vous ! 

 

Alliant intimidation de son autorité, et élégance confortable de sa structure ce vin, pourtant jeune offre un vin sublime de personnalité.

 

Avec Grange, la plus belle syrah australienne dégustée jusqu'à ce jour.

 

Simplement bluffant ! 

 

*****

 

CONCLUSION

 

Assurément une belle visite, et une superbe dégustation. Ici, rien encore n’est laissé au hasard…j'ai pris énormément de plaisir à déguster des vins à la fois denses et savoureux, certes mais qui ne manquaient ni de fond ni d'élégance. Même les shiraz ne se montraient pas lourds, ni trop concentrés. Les fins de bouche s'offrent enlevées et les persistances assez ciselées. Du fort joli travail, assurément. 

 

 

 

Emmanuel Delmas

 

Commenter cet article