CHOISIR SON CHAMPAGNE

Publié le par Emmanuel DELMAS

iTV-copie-1.jpg

 

Choisir son Champagne n'est pas chose aisée, surtout lorsque le consommateur fait le (non) choix de l'acheter en grandes surfaces. Afin d'éclairer un journaliste de télévision sur la problématique du choix du Champagne pour Noel, je lui ai donné rendez-vous chez Bruno Guarnieri, ami caviste à Montrouge. (lire la vidéo en cliquant sur l'image).

 

 

Maxence, le journaliste chez I>Télé avait eu vent de la dégustation comparative de la part du magazine UFC-Que choisir. Les résultats de celle-ci avait étonné du fait que les Champagnes de marques dites "plus prestigieuses" furent plus que fortement concurrencées par les marques de distributeurs. Il est important de souligner deux choses.

La première, cette dégustation est crédible car la dégustation a beau avoir été faite pas des "amateurs", il n'en demeure pas moins que ceux-ci sont bie nreprésentatifs du consommateur classique. La seconde est que les marques de distributeurs sont élaborées par les grandes marques elles-mêmes. 

Finalement, la surprise semble ne toucher que les acteurs extérieurs au monde du vin. Si les grandes marques apportent un certain rayonnement à travers le monde, profitant à l'ensemble de la filière champenoise, il est également cohérent de souligner que les prix en vigueur ne correspondent malheureusement pas à la qaulité intrinsèque du produit. 

Pour résumer, le consommateur ne paie pas uniquement le vin contenu dans la bouteille, mais une partie du prix correspond aux frais de communication, événementiels et marketing nécessaires aux "grandes marques" afin de relayer au consommateur une image de "rêve". Ainsi, un Champagne tel approche pour les cuvées classiques les 30-40€. Prix élevés convenons-en.

Ainsi, des Champagnes de distributeurs, élaborés et/ou fournis par ces mêmes marques ne réclament pas tant de relais de communication, de besoins de peaufiner leur image. Ainsi, leur prix est bien moins élevés. Une fois encore, comprenons bien qu'en Grande Distribution, le consommateur a le choix entre deux options:

-Choisir entre le prestige d'une marque, afin de se l'approprier.

-Choisir en fonction du prix.

A cet égard, la comparaison entre les Champagnes de marque et leurs Champagnes de distributeurs n'a pu que mettre en lumière, une qualité somme toute presque égale. Sans surprise. Ceci soulignant bien que si la Champagne rencontre un tel succès malgré tout, il est nécessaire que tout ce travail de communication, de marketing, et de véhicultation de l'image offre à toute la région un rayonnement planétaire remarquable à nulle autre pareille dans le monde du vin. 

 

UN RESPECT MUTUEL EN CHAMPAGNE

6a00d8345d39fd53ef0134898c86c6970c

 

L'idée étant juste d'éclairer sur ces deux Champagnes, celle des marques, et celle des vignerons artisans. Dont certains peuvent être qualifiés de "vignerons jardiniers". Les vins des deux parties sont bien différents en tous points. Pourtant l'une et l'autre partie se vouent un respect mutuel. L'une applaudit la qualité avérée et le courage des vignerons artisans, l'autre "remercie" le rayonnement apporté par un travail de communication remarquable. 

Pour plus de renseignements voici mon article sur "l'Autre Champagne"... (à lire afin de mieux comprendre).

 

LE CHOIX DU CAVISTE, COMMERCANT DE PROXIMITE


ITELE.jpg

Avec Bruno de la Cave le Décanteur à Montrouge

 

Où acheter le Champagne ? Le vigneron artisan, celui capable de révéler des vins de Champagne aérés, profonds, fins et de précision, pleins et généreux ne se retrouve pas en Grande Distribution. Ecartez-vous de ce choix, où seuls marques et prix sont représentés. Laissez-vous guider par un caviste sincère, à l'écoute, empathique et passionné. Qui s'entoure de vignerons respectant ces mêmes valeurs. Vous ferez le choix du commercant de proximité capable de respecter vos besoins, attentes et mieux encore de vous accompagner. Laissez-vous surprendre !

Avec cette trop courte vidéo, j'ai juste essayé de relayer un peu de tout cela...revenir à la source, mais en 1 minute, cela n'est pas simple de tout vouloir dire. Néanmoins, le sujet initialement traité devait prendre une tournure différente...et au final le résultat me semble cohérent car il met en valeur la nécessité de revenir chez les bons cavistes, les bons vignerons "jardiniers", artisans. Cela change des discours habituellement trop convenus...

 

 

 

 

Emmanuel Delmas

 

newsletterLOGO.gif inscription gratuite

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Publié dans Conseils, Vidéos, Champagne

Commenter cet article

Champagnes Vignerons 21/12/2011


Merci pour le coup de pouce ! Les 5000 "jardiniers".

Franck Pascal 02/01/2012


Il manque un peu de substance à ce reportage, mais le timing est très court pour faire passer les messages...

Emmanuel Delmas 02/01/2012


Pourtant on a pris le temps d'expliquer les choses presque en profondeur avant et après. Mais il faut s'imaginer surtout ce que le reportage devait être initialement. Avec le coup des MN, RM et
ces conneries...donc le résultat au vu de cela est plutôt bon! Car vu ce que j'ai vu et entendu sur les autres chaînes, il n'y a pas photo! ;-)

Franck Pascal 02/01/2012


Je suis bien d'accord avec toi! Je me demande si ce genre de reportage devrait être fait par des journalistes généralistes :-))

Emmanuel Delmas 02/01/2012


Malheureusement, il n'existe plus beaucoup de journalistes du vin...alors en télévision, n'en parlons même pas !