CHATEAU FONROQUE, SAINT EMILION

Publié le par Emmanuel DELMAS

  IMG01226-20100828-1617

 

Sans doute l'un de mes compte-rendus les plus difficiles à retranscrire. Je me dis toujours que les mots ne peuvent pas tout expliquer. Il va pourtant falloir s'y essayer. Château Fonroque, propulsé par Alain Moueix pourrait être considéré comme un lieu de pèlerinage pour tous les amoureux du très beau vin.

 

 

Site Château Fonroque
33330 Saint-Emilion
Tél. : +33 (0) 5 57 24 60 02

 

 

 

  LE JOUR OU J' AI TREMPE MES LEVRES DANS UN VERRE DE FONROQUE 2005...

 

 


En dégustant son 2005 voici déjà 2 belles années, j' avoue avoir été préalablement suspect. Un Moueix d' abord, déclarant user de la biodynamie ensuite, j' avais imaginé cela comme une "farce" marketing.Je ne connaissais pas Alain, tout comme Fonroque que je n' avais dégusté qu' au milieu des années 90, sans souvenir particulier.

En portant le verre au nez, j 'ai été ébloui par la pureté qui s'en dégageait, de fruit, de fraicheur surtout. La bouche pulpeuse et verticale,  d'une grande précision dégagée de toute impression de bois avaient eu raison de mon scepticisme. J' ai été littéralement soufflé. Et croyez du Fonroque 2005, j' en ai vendu à l' envie, dégusté chaque semaine. Ce vin était devenu pour moi mon chouchou à Bordeaux, un des exemples à suivre...


 

  LES 3 TERROIRS DE FONROQUE

 

 


Château Fonroque, c'est tout juste 17 hectares, sur 3 types de sols.

  1. LE PLATEAU: Calcaire, avec des sols peu profonds et légers entre 30 et 50 cm.L'expression du sol domine le vin, et il résulte des jus en provenant des vins droits et tendus.
  1. LA COTE: Argilo-calcaire, pour des vins plus larges, et des finales tendues.
  1. LES PIEDS DE COTE: Argiles et monosbleuse, fer orange, et légèrement calcaire (Colluvions)


 

 

 

 

ALAIN MOUEIX

SAGESSE ET DISCRETION

 

IMG01230-20100828-1635

 

Ne voyez surtout pas en Alain une personne ésotérique ou illuminée ! Bien au contraire, imaginez le plutot en sage. Ou en (jeune) druide mais sans la longue barbe. Il est évidemment pas possible de se réveiller un beau matin en se disant qu'il serait bien de faire de la bio-dynamie. Aucune improvisation n'est possible. C'est en 2000 qu'Alain Moueix s'installe au château Fonroque.

 

Alain irradie par son calme, et l' impression de sérénité qu' il dégage. Quand vous l' écouterez, vous serez étonné par ses propos jamais dogmatiques. Du bon sens même né de l' observation de tout ce qui l' entoure.
Si appréhender la biodynamie n' est jamais simple pour beaucoup de gens, moi le premier, je dois avouer qu' avec Alain tout semble facile, et si cohérent à comprendre.

La voix posée, le débit mesuré, ses messages s' enregistrent et se font compréhensibles au commun des mortels. Sagesse et humilité sont autant de qualités propres aux grands, très grands vignerons dont fait assurément partie Alain Moueix.

 

 

 

ALAIN MOUEIX ET SA VIGNE

 

IMG01231-20100828-1648

" Tout est en intéraction avec tout".(Alain Moueix)

 

En 2002, la propriété passe en culture biologique. Dès lors, tout est mis en oeuvre afin que la vigne profite d'un vrai travail de fond. Enormément d'observation, beaucoup de réflexion.C'est dès 2005 que celle-ci se tourne naturellement en culture bio-dynamique.Alain est à la recherche de l' équilibre entre la plante et l' homme. 

 

La bouse de corne permet de régénérer le sol. La silice lui apporte énergie et tonus.
 L' environnement en biodynamie est plus lointain puisqu'associé aux énergies des sols, on y ajoute celle des astres.Alain Moueix fait absolument tout afin, comme il aime à le signaler...:

 

"Accompagner la vigne afin de l' aider à prendre son autonomie"

 

 

"On apprend que la lune a une incidence sur les maladies liées à l' eau, le mildiou et le botrytis.
Suivant sa position, la vigne peut être fragilisée. Par sa force gravitaire...nous sommes bombardés par le rayonnement cosmique. La lune proche ou pleine intéragit par son déploiement par ricochets".(Alain Moueix)

 

 

IMG01232-20100828-1705-1.jpgCe chaudron accueille les diverses plantes (orties, prêle...) qui seront chauffées, filtrées et infusées, avant d'être pulvérisées selon le cycle lunaire et les besoins de la vigne.

 


Afin de limiter le risque de mildiou, Alain s'inspire du calendrier lunaire. La démarche consiste à mettre des microdoses de produits au bon moment, selon les divers cycles lunaires, notamment.Quant en conventionnel, on use de traitements à doses bien plus fortes...

 

IMG01233-20100828-1732-1.jpg

La bouse de corne

 

  "Pour faire de la biodynamie, il faut être à l'écoute de sa vigne, l'observer et la comprendre, aller dans son sens, agir à bon escient pour trouver l'équilibre qui favorise la vie. Moins il y a d'artifice, plus c'est difficile et plus il faut être précis, comme pour toute recherche de beauté, laquelle ne se mesure pas au poids mais s'exprime dans l'équilibre".(Alain Moueix)

 

  ALAIN MOUEIX EN VIDEO

 

 

 

Alain Moueix se raconte en toute humilité avec cette petite vidéo dans ses vignes.

 

 

 

LES INFLUENCES DE LA LUNE

 

LUNE

 

Les constellations ont une influence, tout comme la position de la lune. Le calendrier lunaire permet d'aborder sereinement les divers cycles. Ainsi certains jours sont propices aux "traitements", suivant l'influence des constellations.   

Les jours sont ainsi classés de la sorte:Jours terre, tige et feuille, fleur et fruit.
 

La terre: racine

la lune influe sur le système radiculaire des végétaux, cette période est propice pour semer, planter, soigner et récolter les légumes à racines et les fleurs à bulbes.

 

L' eau: tige et feuille

L'influence de la lune, se porte à cette période sur les tiges et les feuilles des plantes, c'est donc une période idéale pour tailler, tondre, cueillir, semer, repiquer les végétaux à feuillage.


L' air: la fleur

la lune influe sur les végétaux à fleurs et légumes-fleurs, C'est donc la période idéale pour planter, semer, rempoter, bouturer, récolter vos fleurs et légumes-fleurs.


Le feu: le fruit


la lune influe sur la stimulation des fruits et des graines. C'est donc la période idéale pour semer, planter, cueillir, récolter les arbres fruitiers, les petits fruits et les légumes-fruits .
 

 
A partir de ce calendrier, que vous trouverez aisément sur internet, le vigneron connait les dates et heures précises propices aux soins à apporter aux vignes. Il est à noter que cette manière de penser et de vivre la vigne n'a rien d'ésotérique puisque déjà en des temps immémoriaux, les agriculteurs fonctionnaient ainsi. Observer, écouter et réfléchir...

  

 

LA DEGUSTATION

 

IMG01238-20100828-1946In situ, en compagnie d'Alain Moueix, en bouteilles puis en fûts. En compagnie de Marylin Johnson, Pierre Bernault et Anne-Laurence Chauvel Chadronnier.




Château Fonroque 07 St Emilion Grand cru classé 

12 et 18 mois (35% neufs)
 

Nez séducteur en diable sur le fruit dégoulinant, la terre et les épices.A ce stade le boisé reste d'une grande finesse, malgré une légère fermeté.
Bouche généreusement fruitée étonnament étirée, droite. La finale terreuse révèle à l'ensemble une superbe sensation salivante malgré une légère rectitude. Tanins fins.

*****(*)

 


Château Fonroque 08 St Emilion Grand cru classé
Idem


Nez fin, gourmand de fruit, aérien, et floral. Le minéral se réveille.
Bouche ample, pleine, d' un beau fruit pulpeux. La finale aérienne révèle une belle chair matinée de tanins fourrés, propulsés par une superbe persistance.

*****(*)

 

 


 VINS DEGUSTES SUR FUTS

 

 

 

Merlot sols argiles, sablonneux 09
Fûts neufs

Nez minéral, légèrement variétal. Pointe chocolatée.
Bouche dense et gourmande, complète, finale tendue et chocolatée, rétro fumée.

****

 Même à ce stade d'évolution, le toucher de bouche est déjà remarquable.

Merlot argilo-calcaire partie basse
Fûts neufs

Nez minéral, terreux, et de fruits noirs.
Bouche suave d' un beau fruit, la finale tendue et verticale (influence calcaire) pointe le bout de son nez.Rétro chocolatée. Belle prise de bois.

 

****

Merlot Argilo-alcaire, partie haute

Nez minéral, fruité et d' une jolie pureté.
Bouche dense, belle intensité de fruit et finale ferme pleine de caillasse, vibrante.

****(*)


Merlot, plateau calcaire

Vibrant, tendu, minéral et caillouteux, superbe prise de bois, jolie retenue et grande profondeur.

****(*)

 

La dégustation des vins en fûts révèle une incroyable définition, et de grandes promesses. Les vins expriment une valorisante retenue, et une verticalité éblouissante. Le fruit explose, la terre éclate. Les tanins malgré une certaine rectitude complètement normale à ce stade d'évolution laissent passer une persistance ciselée et prometteuse. Le bois n'est jamais dominant voire même imperceptible. Pourtant il y a de la chair, du vin mais quelle classe ! 

 

 

CONCLUSION

UN SEUL MOT: VI-BRANT !

 

conclusion

 

Les vins d'Alain Moueix signent à merveille la corrélation absolue entre un terroir véhiculant toute sa complexité et ses vignes. Celles-ci respirent et transpirent le plaisir de se trouver là, et lui rendent à merveille les soins qu'il leur apporte.

Ne croyez pas qu'il y est parvenu d'un claquement de doigts. Il n'y a jamais aucun secret. Celui du travail, des remises en questions, des doutes qui font de cet homme sage et d'une véritable humilité un vigneron magnifique, et admirable.Aucune certitude, juste des convictions et beaucoup d'écoute.

Dès le millésime 2005 les vins du château Fonroque se sont libérés pour atteindre des sommets. Ils sont devenus verticaux, profonds, aériens, respirants. Le fruit et la pulpe distillent leur éclat, alors que l'impressionnante verticalité salivante des finales souligne une pureté sans faille et une véritable retenue. Rarement j'ai dégusté ces dernières années des vins aussi racés, et sublimes, éclatants et si vibrants à St Emilion. Avec Fonroque, vous allez aimer désapprendre, afin de revenir à la source même du vin se nourrissant du fruit et de la terre.

Bravo Alain, car tes vins représentent pour moi le Bordeaux dans toute sa splendeur, et sa pureté. Tout vrai grand amoureux du vin devrait venir déguster chez toi. Simplement merci...!

 

 

 

newsletterLOGO.gif inscription gratuite

 

 

Emmanuel Delmas

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Château Fonroque, Saint Emilion

Commenter cet article

yves 04/11/2010 15:26



LES PRIX? LES PRIX!!!!!!!!! au dessus de 30 € vous n'osez plus????????????????



Emmanuel DELMAS 04/11/2010 15:29



Entre 25 et 30 € !! Cadeau ! :-)



Alain Moueix 02/11/2010 10:21



"Le Bon Combat est celui qui est engagé au nom de nos rêves." Paulo Coehlo
Merci Emmanuel de participer à mes rêves, merci pour ce bel article!



Emmanuel DELMAS 02/11/2010 10:22



Merci Alain pour tout, tes vins, et ton travail. Bravo à toi et à ton équipe.


Merci ...



David 01/11/2010 18:54



Bonjour,


et félicitations pour ce blog qui donne vraiment envie de découvrir de nouveaux vins!


Permettez quand même au scientifique que je suis de réagir sur la biodynamie... Mon but n'est pas de dénigrer ces vins qui, l'expérience le prouve, sont souvent de belles réussites. Les vignerons
qui ont choisi la biodynamie sont à n'en pas douter amoureux de leurs vignes et de leur travail, et c'est sans doute le principal pour faire un bon vin.


Mais je ne peux pas m'empêcher de réagir par rapport à la partie "théorique" de la biodynamie... Trois petites remarques pour ne pas être trop long:


- l'attraction gravitationnelle de la lune dépend uniquement de la distance de celle-ci à la Terre. Ce mouvement a une periode de 27,5 jours. La pleine lune et la nouvelle lune dépendent des
positions relatives du triplet {Terre, Lune, Soleil} qui a une période (dite synodique) de 29,53 jours. De cette différence découle le fait que le moment où l'attraction lunaire est la plus forte
peut intervenir à n'importe quel moment du cycle synodique.


- l'attraction lunaire agit exactement de la même manière sur l'eau que sur tout autre matière


- les variations de l'attraction lunaires sont biquotidiennes et pas bimensuelles. Les variations de la distance de la Terre à la Lune (qui sont on l'a vu décorrélées du cycle lunaire -- ou
synodique) ne font qu'affecter l'amplitude de cette variation qui de toutes façons n'est que de l'ordre du millionième du champ de gravité terrestre.


J'espère que ces trois exemples convaincront tout le monde que l'attraction lunaire n'a rien à voir avec le schmillblick. Mais attention, je n'ai pas dit que la lune ne jouait aucun rôle! C'est
juste qu'il n'a rien à voir avec la gravité. Par exemple, la visibilité nocturne affecte certainement le comportement de plusieurs espaces animales dont certaines interagissent directement ou
indirectement avec la vigne...


Emmanuel concluait son post par cette devise "Observer, écouter, réflechir". 100% d'accord! J'adhère totalement aux pratiques paysannes qui ont su tirer partie des différents cycles observés dans
la nature, et pour notre plus grand plaisir en l'occurrence.


Par contre, de grâce, ne collons pas un discours pseudo-scientifique là-dessus, du type "attraction lunaire"! C'est à mon avis complètement contre-productif si l'on est attaché à une agriculture
paysanne. En effet:


- comme j'espère vous en avoir convaincu, c'est complètement farfelu


- cette "théorie" brouille le message principal qui doit être "observons et respectons la nature" et pas "calculons les conjonctions planétaires favorables"...


voilà voilà, et encore merci pour ce blog!


PS: bien entendu, tout ça ne remet pas du tout en cause mon envie de gôuter au Fonroque ;)))


 



Emmanuel DELMAS 01/11/2010 19:03



Bonsoir et merci David pour ce commentaire tip-top !


Il éclaire parfaitement sur ce qu'est ou doit être ou plutôt comment devrait être vu la bio-dynamie. Il n'est pas simple pour moi de tout retranscrire non plus, et
je ne tiens pas à compliquer davantage les choses. Donc merci pour ce précieux éclairage.


 



Bruno Delmas 01/11/2010 12:27



Il ya tellement de beaux vins dans la région pour prendre palisir sans vider son portefeuille !



Marylin Johnson 01/11/2010 12:20



Pas facile, un peu comme son pari de mettre un GCC en biodynamie. Je crois qu'Alain Moueix n'a peur de rien tant ses convictions sont profondes.



Château Mangot 01/11/2010 12:18



Beau papier Manu!! Ça reflète bien l homme et ses vins!!



Kermit Garaudy 01/11/2010 12:16



A découvrir, donc !



Fabien Restaurant Coupe-Chou 01/11/2010 12:01



Ca donne envie ;-)



Bruno Delmas 01/11/2010 11:59



Décidément Alain, tu fais parler de toi sur les blogs en ce moment !


Emmanuel, la prochaine fois que tu viens sur Bordeaux, avertis-moi, qu'on fasse connaissance...



Emmanuel DELMAS 01/11/2010 12:00



Avec plaisir Bruno. Je pense repasser dans le coin avant la fin de l'année...



Marylin Johnson 01/11/2010 11:58



Oui, je te comprends Emmanuel, cela signe ta véracité. Et la force de cet article.



Marylin Johnson 01/11/2010 11:55



A mon tour maintenant, j'ai écrit sur Alain Moueix et la biodynamie , Mazeyres mais jamais Fonroque. Entre Christian Bétourné , Anne Laure Chadronnier et j'en oublie, quel chemin emprunter
?



Emmanuel DELMAS 01/11/2010 11:56



Merci Marylin, mais que ce fut dur...:-)



Marylin Johnson 01/11/2010 11:53



On l 'a bien compris, Emmanuel n'aime pas le Fonroque !