CHABLIS: LA DEGUSTATION

Publié le par Emmanuel DELMAS

 

IMG01798-20110209-2015-1.jpg

  Guillaume Vrignaud (Fontenay près chablis), Benoit Droin (Chablis), Vincent Laroche (avec son frère Nicolas à Fleys), Xavier Garnier (avec son frère Jerome à Ligny le chatel) Denis Pommier ( avec Isabelle sa femme, à Poinchy) et Sébastien Christophe ( Fyé-Chablis )

 

 

 

Voilà 1 mois, j'ai passé quelques jours à Chablis, la si belle endormie. Mais depuis quelques années le réveil est bien plus qu'entamé. Outre les incontournables Raveneau, Dauvissat, Grossot, ou Daniel Etienne Defaix, ce sont de jeunes loups, habiles et courageux, passionnés et pointilleux qui relèvent le défi fou de bousculer un ordre qui semblait établi. Eclairage autour d'une dégustation pleine d'enseignements !

 

 

 

6 vignerons s'étaient réunis à l'initiative de Sébastien Christophe, jeune vigneron faisant partie de cette meute de jeunes talents. Chaque domaine devait amener 2/3 bouteilles sur Petit Chablis, Chablis et 1er crus. Au total, ce sont 18 vins dégustés, sur les millésimes 2008 et 2009

 

 

 

 

LES PETITS CHABLIS

 

IMG01793-20110209-1908.jpg

 

 

PETIT CHABLIS = SOL PORTLANDIEN

 

Les vignes de Petit Chablis se trouvent sur les plateaux. Celles-ci se nourrissent d'un sol Portlandien et bénéficient d'une jolie luminosité. La  couche supérieure du Kimmeridgien, où le sol se veut plus calcaire, sans fossiles et moins argileux offre donc des vins plus tranchants en acidité, et relativement souples, sur le fruit. La touche minérale se veut plus grillée que saline ou iodée plus vérifiable sur le sol Kimmeridgien.

 

 

Petit Chablis 09 Domaine Garnier
Sol baremien


Sur le fruit, blanc, les agrumes et la poire. Puis fruits jaunes.
Bouche gourmande, perception fine de fruits et d' agrumes. Persistance à peine saline et bien tendue.

***(*)


Un joli fruit croquant et acidule, profil droit et tendu, finale légèrement saline.


Petit Chablis 09 Domaine Christophe
Sol portlandien


Sur le fumé, légèrement grillé (portlandien). Puis poire blanche et pomme croquante.
Bouche épurée, droite et salivante à souhait, fumée. Finale fine et ciselée.

****

Petit Chablis Isabelle et Denis Pommier 09
Terrivien

Aérien, floral, poussière de caillou, salinité, coquilles d'huitres
Bouche généreuse, milieu entre fruit et minéralité. Finale légèrement retenue sur le fumé.

***

 

 

 

LES CHABLIS

 

IMG01794-20110209-1931-1.jpg

 

 

CHABLIS= SOL KIMMERIDGIEN

 

Les vignes ici , se nourissent de ce sol particulier et propre au chablisien et à la baie de Kimmeridge au sud de l'Angleterre. Etages calcaires compacts, et marnes argileuses se succèdent, avec des traces d'huitres fossilisées.Les vins gagnent donc en densité, et surtout en minéralité, et en tension. Touches salines, iodées plus marquées.

 


Chablis 09 Domaine Vrignaud

Floral et aérien, sur le fruit frais et les agrumes. Minéralité suggérée.
Bouche tracée par une jolie droiture et une finesse pleine de fruits frais. La matière s' arrondit sur une finale plus compacte, retenue.

Prometteur, salivant mais retenu, un peu plus strict.

****

Chablis 09 " Croix aux moines" Isabelle et Denis Pommier
Vignes de 40 ans, futs de 3-4 a 5 ans.


Fruits jaunes, et notes de tilleul.
Bouche ample, au milieu généreux oscillant entre fruits jaunes, noisettes et une finale fraiche malgré une jolie complexité aromatique.

****(*)

Chablis Domaine Garnier 09

Minéral retenu, caillou, puis la pierre chaude. Agrumes et zestes.
Bouche aérienne, et florale. Le milieu bien droit offre une fraicheur linéaire en finale.

Le profil bien droit et épuré de ce vin offre une belle buvabilit à cet ensemble de grande finesse.

****(*)

 

 

LES CHABLIS 1ERS CRUS

 

IMG01792-20110209-1827-1.jpg

 

 

 

Chablis 1er cru "Fourchaumes" 2009 Domaine la Meulière

Fleurs, tilleul, aérien. Minéral retenu, touche chaleureuse en fond de nez.
Bouche pleine au milieu généreux. Finale un peu décousue.

***

Chablis 1er cru "Beauroy" 2008 Isabelle et Denis Pommier
24 mois d' élevage 50 % fûts de plusieurs vins, dont 5 % fûts neufs.

Nez grillé, et fumé, poudre de caillou, viandé.
Bouche pleine et généreuse de fruit et d' une minéralité offrant une grande fraicheur. Très beau vin.

*****


Chablis 1er cru "Fourchaume" 2008 VV Vrignaud
Vignes de 55 ans.

Nez fin, aérien et floral.
Bouche généreuse, aérienne et fruité blanc. Jolie bouche, fine et tendue mais d'une certaine fermeté...

****

Chablis 1er cru "Mont de Milieu" 2008, Domaine la Meulière
Vincent Laroche

Nez raffiné, sur les fleurs, le raisin (muscat).le mineral.
La bouche retranscrit la poire et la finesse du fruit. La bouche aérienne survole le tout puis se retient et offre une finale minérale retenue mais bien salivante.

****(*)

Chablis 1er cru "Côte de Lechet" 2008

Nez grillé, accompagné du fruit blanc vif, et agrumes.
Bouche raffinée bien que finement boisée. Finale tranchante.

****


Chablis 1er cru "Montée de Tonnerre" 2008 , Domaine Droin 

Nez amandé, puis le fruit prend place. Le minéral se positionne en fond de nez.
La bouche, plus stricte offre une belle matière riche. Finale ciselée, et tranchante. Belle transcription, vin empli de finesse, au style déplié...

*****

Chablis 1er cru "Mont de Milieu" 2008 Domaine Garnier

Nez fruits jaunes, plus mûrs, fine minéralité.
Bouche grasse, au milieu ample. Finale fruitée et gourmande, dénoncant un profil plus dense.

****

Chablis 1er cru "Mont de Milieu" 2007, Domaine DROIN 

Nez de fruits jaunes, exotiques, puis muscaté.
Bouche généreuse, d'une belle pureté matinée de gourmandise.Belle persistance, bonne tenue.

****

 

 

PETITE ANALYSE

 

 

Au regard de cette dégustation, il ne fait plus l' ombre d'un doute: Chablis semble a retrouvé une seconde jeunesse ! Et quelle fougue !Tous les vins dégustés présentaient du fond. Comprenez par là, des expressions minérales et des promesses de profondeur. Du fruit, de belles fraicheurs et du minéral, le tout encadré par des élevages de bonne précision.

Et ce qui fut tres surprenant reste que dès le départ, avec les Petits Chablis, les vins révélaient déjà des profils distincts, et typiques de leur sol. Chacun dans son style assumait son rôle. La trypitique fruit, minéral, et élevage (en Petit Chablis, en cuve inox) traçait le croquis de chaque vin. La lecture fut évidente.

Les Chablis suivaient la même trajectoire en soulignant davantage encore la signature des divers terroirs. Le fond et le fruit transparaissaient à merveille. Il est vrai aussi que les millésimes 2008 et 2009 furent de grands serviteurs en la matière. Pourtant, déjà à ce moment de la dégustation, une évidence semble se dégager:
-Ces vignerons, chacun dans leur style ont du talent, de l'envie et de la passion à revendre. Ces gars là bossent à la vigne, aux chais ensuite en accompagnant le vin !

Si les 1ers crus semblent sur 2009 dégustés plus retenus, il faut bien avouer qu' à ce stade de leur évolution, tout cela reste bien normal.Mais avec les 2008, le fruit et le floral dégagent de belles volutes. Les bouches, bien que plus strictes dépouillent les vins tout en leur offrant des finales ciselées sur un fond de vin distinct.

 

 

LA CONCLUSION

conclusion

 

En conclusion, avec ces 6 vignerons, Chablis est poussé vers le haut, indéniablement. Profitant de leur abnégation, de leur travail et parfois aussi de leur insouciance, c'est l'ensemble de l'appellation qui en profite. Mais n'oublions pas non plus qu' avec ces 6 là, d'autres les accompagnent, chacun là encore dans son style. Pour s'en convaincre, il suffit juste de prendre un peu le temps de se rendre sur le terrain, et pas uniquement le temps d'un aller retour dans la journée !

 

Merci les garçons, et continuez ainsi car votre travail profite à tout le monde par chez vous.

 

 

NB: Envie d’apprendre comment bien déguster le vin ? Les cours d’oenologie de Prodégustation, dans 13 grandes villes de France, sont justement pensés pour cela, et j’y suis l’un des formateurs à Paris notamment, donc n’hésitez pas à vous y inscrire.

www.prodegustation.com

 

 

 

newsletterLOGO.gif inscription gratuite

 

 

Emmanuel Delmas

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

 

Publié dans Dégustations, Chablis

Commenter cet article

laurentg 03/09/2013 14:52


Pas emballé par le Fourchaume 1996 de Grossot (mais ce n'est pas un millésime facile)


Fourneaux 2000 : une bouteille moyenne et 2 bouteilles superbes, niveau GC


 

laurentg 03/09/2013 13:52


Pas goûtés sinon j'en aurais parlé ...


je suis bien conscient que je parle là de Chablis génériques, Emmanuel !


Un très grand Chablis samedi dernier : Dauvissat Clos 2005 !


(puissant, profond, sans élevage contrariant)


Typé !

Emmanuel DELMAS 03/09/2013 14:41



Un jour je goûterai ,-) 


Sinon dernier Chablis générique dégusté, la semaine dernière, JP Grossot 2010, étincelant, et de bonne constitution. J'aime beaucoup les vins de ce vigneron dont on parle finalement assez peu...



laurentg 03/09/2013 11:37


Pas mal le petit Chablis 2011 de Denis Pommier : un peu top de soufre toutefois.


Pas mal aussi le Chablis 2008, joliment expressif avec un léger manque de puisssance (coffre et souffle).

Emmanuel DELMAS 03/09/2013 12:11



Tu as goûté ses crus ou pas ? Ils ont davantage de coffre, comme tu dis ;-) 



gerard 05/04/2011 13:03



Très intéressante dégustation qui sort, en effet des sentiers battus. A l'occasion n'hésitez pas à déguster les vins du Domaine d'Elise, dont le Petit Chablis est tout à fait remarquable, et à un
prix très attractif. Ce petit domaine ne fait que Petit Chablis, Chablis et une infime quantité de Côte de Léchet, mais je le trouve surtout digne d'intérêt pour son Petit Chablis.


Je viens de boire (je n'avais pas le choix) certains 1er crus d'un négociant que je ne préfère pas citer, tant c'est redoutable, donc c'est bien de mettre en avant des jeunes "vrais" vignerons.



Emmanuel DELMAS 05/04/2011 13:08



Oublions les étiquettes comme L.....E, c'est d'une tristesse à mourir. Domaine d'Elise, est à suivre également mais, tout n'est pas forcément très égal. Sans doute
une période délicate à passer, je ne sais pas. Et clairement, les jeunes qui ne le sont plus tous forcément (je taquine !) font du bon boulot ! Gouté récemment chez Thomas Pico, très joli aussi
!


 



Isabelle Pommier 29/03/2011 14:12



J'avais bien compris que ce n'est pas un défaut Emmanuel ; cela dit, on sort quand même des sentiers battus... Il me reste plus qu'à explorer ce côté aromatique si rarement dévoilé à
Chablis... Merci pour l'article.



Marc Vanhellemont 29/03/2011 12:12



C'est vrai, finalement il n'y a que 500 bornes jusque là... :-)



Emmanuel DELMAS 29/03/2011 12:13



En effet, j'avais oublié que tu venais de Belgique...



Marc Vanhellemont 29/03/2011 11:56



Très chouette article. Reste plus qu'à trouver les vins... :-)



Emmanuel DELMAS 29/03/2011 12:11



Directement aux domaines, Marc !



Fab le Bouffinet 29/03/2011 11:53



Tres interessantes les notes de deguste Emmanuel. Je fais les miennes en anglais et ca me donne de l'inspiration.



www.tastingclub.fr 29/03/2011 02:22



Y a un certain nombre de cavistes et de restaurateurs qui devraient lire cet article lol.
Les Petits Chablis sont pas toujous à la fête et quand j'ai vu la claque que peut mettre un PC de chez Christophe et Fils ça promet!



Isabelle Pommier 29/03/2011 01:48



Plutôt rigolo et très intéressant le côté viandé de notre Beauroy comme d'ailleurs les arômes de bouillon de poule trouvés par David Schildknecht (Guide Parker) sur notre Petit Chablis... à
suivre...



Emmanuel DELMAS 29/03/2011 02:24



Tu vois Isabelle, je pense que cela reste la marque de certains vins blancs élevés un certains temps en fûts...cela ne semble pour moi absolument pas un défaut !
;-()



Jean Pardoniat 28/03/2011 13:56



Instructif est le mot, car on trouve de tout à Chablis ! Merci pour ce compte rendu.