BERTRAND GALBRUN (VIDEO)

Publié le par Emmanuel Delmas

 

BERTRAND.jpg

 

  Ma 1ère rencontre avec Bertrand se fit l'année dernière lors d'un salon de vignerons au milieu de moulures et de lustres. Mickael Bouges était avec lui. Parmi les nombreux stands, j'ai tout de suite été interpellé et donc attiré par eux. Les seuls vignerons présentant de vraies mains de vignerons...entaillées et teintées, voilà ! Premier contact, dégustation prometteuse, rendez-vous était pris de rencontrer Bertrand chez lui, au milieu de sa terre en début d'année...Eclairage sur un vigneron qui fait du bon !  Même du tout bon bien bon.

 

   

 

Site GALBRUN Bertrand
8 rue du Pontarin
37140 Benais
02.47.97.92.97
06.59.86.19.74

 

 

 

  Notre jeune vigneron a depuis toujours donc désiré élaborer son vin. En attendant de trouver une bonne terre, notre jeune homme s'installe à Bourgueil et travaille 4 jours par semaine chez son ami Sébastien David, installé lui à St Nicolas de Bourgueil. Lui-même très talentueux vigneron, impliqué et appliqué.

 

 

Bertrand Galbrun et moi-même dans sa vigne à Bourgueil

 

 

Bertrand ne pouvait imaginer élaborer des vins autrement que de façon artisanale et bio. Pas de faux-semblant, juste une réelle sincérié envers ses convictions et surtout avec lui-même et ses 3 hectares 50 de vignes.

 

Bertrand Galbrun est un vigneron à rencontrer absolument, pour 2 raisons. La 1ère évidente, reste la qualité intrinsèque de ses vins. J'y reviendrais un peu plus loin. Mais avec notre vigneron, vous rencontrerez un jeune homme pétri de sensibilité et d'une grande gentillesse. Simple et à l'esprit ouvert. Se retrouver en sa compagnie est un réel plaisir.

 

 

BOURGUEIL: UNE APPELLATION ENFIN RECONNUE

 

 

panneau-bourgueil.png

 

Il y a quelques années, je me souviens très bien, j'ai rencontré Jacky Blot dans sa cave. Ce vigneron de Montlouis (il propose aussi de beaux Vouvray et des Bourgueil) affable et toujours prompt à l'échange n'avait de cesse de me raconter à quel point les vignes de Bourgueil étaient remarquablement bien travaillées. "Pas une feuille ne dépasse des rangs, c'est fou !"

Le syndicat de Bourgueil a entrepris depuis déjà de longues années un réel travail de fond. Les vignerons n'ont d'autre choix, même si certains tentent de s'y soustraire, de travailler "proprement".

Le syndicat décrétait alors que les vignerons, collectivement devaient prendre leurs responsabilités, et des contrôles de taille s'opéraient. Mais également un contrôle des maturités, les dates de vendanges repoussées...et même une forme de segmentation par terroirs.Naturellement, il y eut comme une forme d'émulation entre les vignerons.

Ce travail de fond a permis à l'ensemble de l'appellation de progresser, à certains vignerons de sortir de l'ornière. Maintenant les vins de Bourgueil ont toute légitimité. Et ce n'est pas moi qui vais contredire cela !

 

Alors notre jeune Bertrand a suivi ! Porté par ses convictions, et sa passion, accompagné aussi par son ami Sébastien David, pour qui il est ouvrier une partie de la semaine, le voici engagé dans une démarche saine, et sa vigne l'en remercie.

 

 

 

 

Suite du reportage, notes de dégustation ici...

 

 

 

 

newsletterLOGO.gif inscription gratuite

 

 

Emmanuel Delmas

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Commenter cet article

Andreas Rey 20/09/2010 12:05



oui. le vin est un plaisir, il ne faut pas s'en priver.